Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien





télécharger 15.1 Kb.
titreEconomie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien
date de publication02.10.2017
taille15.1 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos

Economie / Zone franc / Monnaie

La Zone franc se porte relativement bien



Les pays africains de la Zone franc, dont la monnaie, le CFA, est liée à l’euro par une parité fixe garantie par le Trésor français, se sont mieux sortis de la crise économique et financière mondiale en 2009 que le reste de l’Afrique subsaharienne. Ils devraient atteindre une croissance de 3,8 % en 2010.
Les pays africains de la Zone franc se sont mieux sortis de la crise économique et financière mondiale en 2009 que le reste de l’Afrique subsaharienne et devraient atteindre une croissance de 3,8 % en 2010. Tel est le constat des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la Zone franc, réunis à Paris le 4 octobre sous la présidence de Christine Lagarde, ministre française de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi.
Les priorités de la présidence française du G20
Selon un communiqué publié à l’issue de la réunion, les participants ont relevé avec satisfaction que la Zone franc avait dans l’ensemble relativement mieux résisté à la crise que le reste de l’Afrique subsaharienne. Ils sont convenus de maîtriser l’évolution des dépenses courantes de leurs budgets, de renforcer leurs efforts de mobilisation des recettes fiscales et, le cas échéant, de bien anticiper les conséquences économiques d’une baisse à moyen terme de la production de matières premières.

Ils ont aussi adopté une résolution qui réaffirme leur engagement à placer les objectifs de convergence au cœur de leur politique de développement, ainsi que l’importance de poursuivre le renforcement de la surveillance régionale en tirant les enseignements des difficultés récemment rencontrées en Europe dans ce domaine. Enfin, les ministres ont demandé au Comité de convergence de la Zone franc de servir désormais de cadre de préparation des réunions des ministres des Finances de la Zone franc, en étroite concertation avec les Etats-membres.
La non-convertibilité dans la pratique du CFA en euro dont se plaignent nombre d’Africains tout comme la réflexion sur un taux de change à géométrie variable n’ont toutefois pas été à l’ordre du jour officiel.
Un point d’étape approfondi au printemps prochain
Christine Lagarde a présenté aux participants les priorités de la présidence française du G20 qui débutera en novembre prochain, en particulier en matière de développement, de réforme du système monétaire international, de développement d’infrastructures à dimension régionale en Afrique et de réduction de la volatilité du prix des matières premières.
Les participants sont tombés d’accord pour échanger très étroitement tout au long de cette présidence, de sorte que les préoccupations des pays africains puissent pleinement être relayées, en faisant un point d’étape approfondi au printemps prochain et en organisant, le cas échéant, comme en 2009, une réunion restreinte de la Zone franc sur le sujet. Ils ont notamment décidé de constituer un groupe de travail sur la maîtrise de la volatilité des prix des matières premières et de ses impacts, dont les travaux pourront contribuer à éclairer les discussions sur ce sujet au G20.
Concernant les réunion annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les pays de la Zone franc ont souligné que la réorganisation en cours des sièges au FMI ne devait en aucun cas porter atteinte à la représentation de l’Afrique francophone au sein de cette institution, et qu’un accord global sur la réforme de la gouvernance de cette institution - portant le nombre de membres du Conseil de 20 à 24 dans les statuts et renforçant l’implication des ministres - devait être trouvé dans les meilleurs délais.
Des prêts « contra-cycliques » à échéances ajustables
Dans ce contexte ils doivent demander ensemble au FMI et à la Banque mondiale d’accélérer les travaux pour pouvoir rapidement proposer des prêts « contra-cycliques » à échéances ajustables en cas de chocs extérieurs. Ils ont aussi discuté du Programme économique régional (PER) de la Commission de l’UEMOA (Union économique et monétaire d’Afrique de l’Ouest), qui couvre la période 2006-2010 et du premier PER adopté par les chefs d’Etat de la CEMAC (Commission économique et monétaire d’Afrique centrale) en 2010.

La France, qui a déjà octroyé 100 millions d’euros à l’UEMOA et vient d’accorder un don de 30 millions pour appuyer le démarrage du PER de la CEMAC, a confirmé qu’elle continuerait à soutenir financièrement ces programmes et à encourager les autres bailleurs à les cofinancer. L’accent a aussi été mis sur le défi que représente le financement de la lutte contre le changement climatique. La prochaine réunion des ministres de la Zone franc aura lieu à N'Djamena (Tchad) au printemps 2011.
Une « protection » face à la crise financière mondiale
La Zone franc et l'arrimage du CFA à l'euro ont été une « protection » face à la crise financière mondiale, a estimé pour sa part le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer. « Dans cette période de fortes turbulences que nous venons de passer, les mécanismes de la Zone franc ont joué un rôle de protection contre la crise », a-t-il déclaré à la presse à l'issue de la réunion.

Le rapport annuel de la Banque de France sur la Zone franc souligne pour sa part que la récession économique globale observée en 2009, qui s’est traduite par un recul du PIB mondial de 0,6 %, a débouché sur un ralentissement sensible de la croissance économique en Afrique sub-saharienne ainsi que dans les pays de la Zone franc. Il ajoute toutefois que les économies de la Zone ont bien résisté à la crise économique et financière internationale. Outre la faible intégration de leurs systèmes financiers aux marchés de capitaux internationaux, les économies en question ont bénéficié de l’influence de facteurs spécifiques, d’origine interne ou externe, qui ont contribué au soutien de l’activité et donc à la résilience à la crise internationale.

Les progrès enregistrés au sein de l’UEMOA dans la résolution de crises sociopolitiques (Côte d’Ivoire et Togo), les effets des annulations de dette, la poursuite de l’amélioration des politiques économiques, dans le cadre des programmes conclus avec les institutions de Bretton Woods, le dynamisme des investissements privés et publics ainsi que des investissements directs étrangers dans les industries extractives figurent parmi ces facteurs.
Des difficultés dans les filières agricoles d’exportation
En Afrique de l’Ouest, le ralentissement de l’activité (+ 2,8 % après, + 3,8 % en 2008) a avant tout résulté des difficultés rencontrées par les filières agricoles d’exportation, confrontées au recul de la demande extérieure, notamment d’origine asiatique, et à la faiblesse des cours de la plupart des produits.

Toutefois, la bonne tenue de l’agriculture vivrière, la mise en œuvre de programmes d’investissement public dans les infrastructures et l’exécution, par l’ensemble des Etats-membres, de programmes économiques appuyés par les partenaires au développement ont soutenu l’activité. La croissance économique dans la CEMAC a pour sa part marqué un sensible ralentissement, lié principalement à un nouveau recul de la production pétrolière. Avec une hausse du PIB réel ramenée à 2,1 % après 3,9 % en 2008, la croissance économique a de nouveau marqué le pas en 2009, du fait principalement de la baisse de 1,2 % de la production de pétrole.

Les industries extractives et les principales productions destinées à l’exportation ont subi l’impact de la chute de la demande mondiale, en premier lieu la filière bois. La croissance a en revanche été soutenue par le dynamisme des investissements privés, essentiellement dans les secteurs pétroliers (exploration et développement) et des télécommunications et par l’accélération des programmes d’investissement publics, notamment dans les infrastructures de base.
Marie Joannidis

similaire:

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconEconomie / France / Afrique La Zone Franc fête ses quarante ans
«les pays de la zone franc sont en train de rater le coche du renouveau économique», à la différence de leurs pays voisins qui disposent...

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconLe franc cfa, son histoire, le mecanisme de sa garantie et son role...
«la zone franc», d’où l’utilisation du franc cfa. Le présent exposé abordera en premier lieu le franc cfa dans son ensemble, ensuite...

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconDu franc-or au franc de quat’ sous – du franc fort a l’euro

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconRencontre entre la France et les représentants de la Zone Franc

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconPréparation du Sommet de Londres Rencontre entre la France et les représentants de la Zone franc

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconZone franc / Euro
«gens souhaitent que le cfa flotte librement»… mais que le sujet n'est pas véritablement à l'ordre du jour

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconRéunion des Ministres des Finances de la Zone Franc

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconEconomie / Développement / Zone franc / uemoa
«ont fait preuve de leur capacité à protéger les Etats-membres contre les désordres de change internationaux et à offrir un contexte...

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconRemettre en état la zone de réception
«logiris». Vous êtes affecté à la zone de réception depuis plusieurs semaines. Votre tuteur vous demande de procéder à la remise...

Economie / Zone franc / Monnaie La Zone franc se porte relativement bien iconZone euro / Economie / bce
«plus proche que jamais» de ce que souhaitait le gouvernement britannique, a déclaré David Cameron, dont le pays n’est pas membre...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com