Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires





télécharger 124.96 Kb.
titreProgramme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires
page1/10
date de publication03.01.2017
taille124.96 Kb.
typeProgramme
e.20-bal.com > économie > Programme
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10
Géographie Terminale S, Thème 2 –

Les dynamiques de la mondialisation

(8 - 9 heures)

(Vivien Chabanne, Lycée Jules Guesde Montpellier, 2014-2015, manuel Nathan dir. S. Cote et E. Janin)

Programme :


Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires

Mise en œuvre du programme :


  • Un produit mondialisé (étude de cas)

  • Acteurs, flux et débats

  • Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation.

  • Les espaces maritimes : approche géostratégique

Orientation pour le baccalauréat

Les sujets de composition suivants sont envisageables :

  • La mondialisation : acteurs, flux et débats.

  • En vous appuyant sur le cas du produit mondialisé étudié en classe, présentez les acteurs et les flux de la mondialisation.

  • Des territoires inégalement intégrés dans la mondialisation (espaces maritimes compris).

Deux croquis peuvent être demandés :

  • Pôles et flux de la mondialisation.

  • Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation.

L’analyse d’un ou deux documents (cartes, textes, images...) peut être demandée à l’examen.



Remarque préalable :

Afin d’éviter un phénomène de surenchère dans l’accumulation des savoirs, il importe ici de préciser que le contenu scientifique exposé dans cette séquence ne constitue pas un minimum requis, exigible de la part des élèves le jour du baccalauréat. En effet, ce contenu scientifique présente uniquement des pistes de réflexion, exploitables en classe avec les élèves.


I-Etude de cas : Le téléphone portable, un produit mondialisé

Objectifs :


Objectifs cognitifs :

  • Identifier des types d’acteurs (privés, publics, étatiques, locaux...) qui déploient des stratégies, des territoires distincts (des métropoles comme siège de grandes entreprises et lieux de décision, des centres de production, des lieux de diffusion...), et des flux liés aux circuits de production et de distribution du produit.

  • L’étude souligne le rôle joué par les transports maritimes. Elle peut permettre d’introduire quelques éléments des débats liés à la mondialisation.

  • Vocabulaire : réseaux, flux, acteurs, FTN, IDE, cyberespace, délocalisation

  • Ne pas confondre : DIPP - DIT – NDIT

Objectifs méthodologiques :

  • Insister sur la localisation précise des phénomènes, indispensable en géographie

  • Rappeler l’importance du changement d’échelle

  • Introduire un schéma d’organisation spatiale mobilisable pour une composition sur le sujet

Mise en œuvre (2 heures) :


  • En amont, travail à la maison : les élèves répondent par écrit aux questions de l’étude de cas proposée dans le manuel (questions 1 à 4 p249 et 1 à 4 p251)

  • En cours, correction et mise en perspective par le professeur

  • Faire la synthèse de l’étude de cas en réalisant un schéma d’organisation spatiale


Accroche :


Les élèves observent leur téléphone portable et s’interrogent sur leur provenance : « made in ? »

Puis, à l’aide de la carte des lieux de fabrication et de commercialisation de l’iPhone (doc1 p248), on fait émerger la problématique :

Le téléphone portable peut-il être considéré comme un produit « made in monde » (Suzanne BERGER1) ?

1-La mondialisation d’un produit et de son usage (1ère heure)


  • La mondialisation de l’iPhone illustre la DIPP2 (Décomposition Internationale des Processus Productifs), dans la mesure où plusieurs pays participent aux différentes étapes de la production du produit. Les activités à très forte valeur ajoutée (pré-production et post-production) sont localisées à Cupertino, dans la Silicon Valley. La fabrication des composants est réalisée dans les pays développés (ex : l’écran par Texas instrument, la batterie par Sony au Japon, le processeur et la carte mémoire par Samsung en Corée du Sud), tandis que l’assemblage est effectué en Chine (« l’atelier du monde »).

  • La fabrication du téléphone portable est à l’origine de flux matériels (matières premières, composants, distribution du produit fini) qui empruntent les grandes routes maritimes mondiales (ex : détroit de Malacca, canal de Suez) et mettent en relation les trois grands pôles de la mondialisation (Amérique du nord, Asie de l’Est, Europe). Le téléphone portable est également à l’origine de flux immatériels (capitaux, informations). En tant que vecteur de flux d’informations, le téléphone portable s’intègre donc au cyberespace, c'est-à-dire un espace digital sans frontières déconnecté de l’espace physique, mais à la fois largement territorialisé, dépendant de la connexion aux réseaux de communication, comme les câbles sous-marins (doc3 p249).

  • La diffusion du téléphone portable est mondialisée (doc2 p248), avec une démocratisation qui permet aux ¾ de la population mondiale de disposer d’un téléphone portable. Même si certains espaces restent en marge (Afrique subsaharienne, Asie centrale), en raison d’un pouvoir d’achat réduit et d’une faible connexion aux réseaux, la diffusion de l’usage du téléphone portable dans ces territoires est très rapide.

Ne pas confondre :

  • La DIT (Division Internationale du Travail), c'est-à-dire la répartition des différentes spécialisations entre les pays du monde, s’est longtemps traduite par des échanges de matières premières et de produits de base venant des pays pauvres contre des produits manufacturés exportés par les pays industriels (héritage colonial).

  • La NDIT (Nouvelle Division Internationale du Travail) est plus complexe : les pays occidentaux, devenus gros producteurs agricoles, achètent des produits manufacturés de consommation courante aux pays en développement et vendent des produits à plus haute valeur ajoutée.

  • De plus en plus, on peut parler de DIPP (Décomposition Internationale des Processus Productifs), dans la mesure où plusieurs pays participent aux différentes étapes de la production d’un produit.

  • L’essor de la DIPP ne marque pas pour autant la disparition de la DIT, puisque des matières premières nécessaires à la fabrication des téléphones portables sont extraites dans les pays du Sud (ex : mines de coltan au Kivu en Rép. Dém. Du Congo). La DIPP ne marque pas non plus la disparition de la NDIT, puisque l’assemblage est réalisé en Chine, « l’atelier du monde », en raison du coût peu élevé de la main d’œuvre.


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconQuestion 1 : La mondialisation en fonctionnement

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconJean-Louis Bonnaure, Lycée Joliot-Curie, Nanterre Elisa Capdevila,...
«Londres, ville mondiale» s’insère dans le thème du programme 2014 de dnl histoire-géographie/anglais intitulé «Les dynamiques de...

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconMondialisation, fonctionnement et territoires : un produit mondialisé, le café

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconMondialisation, fonctionnement et territoires : acteurs, flux, débats

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconSujet 1 –Un produit mondialisé
«La mondialisation, fonctionnement et territoires». La fiche «ressources pour la

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconNotions, mots-clés Mondialisation, pays industrialisés, conquête,...
«Thème Les dynamiques de la mondialisation. La mondialisation en fonctionnement: Processus, acteurs, débats. Thème 3 : Dynamiques...

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconThème n°1 Comprendre les territoires de proximité (11-12h)
«territoires» sont désormais au cœur des problématiques du programme de géographie de 1ère. Mais la grande nouveauté dans l’enseignement...

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconThème n°1 Comprendre les territoires de proximité (11-12h)
«territoires» sont désormais au cœur des problématiques du programme de géographie de 1ère. Mais la grande nouveauté dans l’enseignement...

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconLe fonctionnement de la mondialisation

Programme : Question : Mondialisation, fonctionnement et territoires iconLa mondialisation en fonctionnement






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com