Les Etats-Unis





télécharger 25.62 Kb.
titreLes Etats-Unis
date de publication08.12.2016
taille25.62 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos


Les Etats-Unis :

forces et faiblesses d’une puissance mondiale.

La puissance d’un Etat transparaît dans sa richesse et dans l’influence qu’il exerce sur les autres Etats. Avec 5 % de la population du globe, les Etats-Unis produisent le quart de la richesse mondiale et exercent une hégémonie militaire et diplomatique depuis la disparition du bloc communiste.
La puissance des Etats-Unis est-elle pourtant sans faiblesses ?

Ou : peut-on considérer les EU comme une puissance à part entière ?
Si le palmarès économique et la domination du monde témoignent de forces incontestables, que peuvent expliquer de multiples facteurs, il n’en reste pas moins qu’il convient de s’interroger sur les fragilités internes et les concurrences externes dont souffrent les Etats-Unis.
I – Les manifestations de la puissance mondiale des Etats-Unis.

A – Une puissance économique.

Grâce à leurs multinationales et à leur contrôle des grandes organisations économiques (OMC) L’industrie US est au premier rang mondial avec 30 % de la production des pays développés.

  • La chimie (Du Pont de Nemours, Union Carbide) excelle dans la production de cosmétiques, de médicaments ­et garde un pouvoir d'innovation inégalé.

  • Des firmes agroalimentaires comme Pepsico inondent un marché mondial avide de produits américains (céréales du petit déjeuner, coca

  • L'agriculture américaine est la première au monde par l'étendue et l'ampleur de ses productions. Une immense surface agricole utile (400 millions d'hectares, soit près de 8 fois la superficie de la France dont un quart est cultivé), bénéficie de l'apport du complexe agro-indus­triel qui permet d'optimaliser la production

B – Une puissance culturelle.

/ cinéma, musique, etc.
C – Une puissance militaire et diplomatique.

  • Diplomatique / contrôle de l’ONU.

  • Militaire / contrôle de l’OTAN + présence et interventions militaires => protègent leurs intérêts géopolitiques et économiques.


II – Les facteurs de la puissance.

A – Un espace vaste et bien maîtrisé..

EU = 3° pays du monde / superficie : 9, 8 millions de km² (4 500 km E-O / 2 500 km N-S). L’immensité de ce territoire offre des réserves d’espace (un américain dispose de 4 X plus d’espace qu’un Européen). Elle est une chance quand elle est maîtrisée par des réseaux de transports et quand ces espaces sont protégés grâce à une gestion raisonnable des ressources et grâce à des réserves pour protéger les espaces naturels.

Les atouts de ce territoire : D’importantes ressources énergétiques, reposant surtout sur les hydrocarbures (faible utilisation du nucléaire).+ Des ressources minières abondantes grâce à l’immensité du territoire + Des terres fertiles.

Un territoire maîtrisé grâce aux moyens de transports. Ils ont un rôle majeur :L’avion pour les passagers / distances (17 500 aéroports, 50 % de la flotte mondiale). + l’automobile (80 % utilisées pour les passagers, 25 % de la flotte mondiale). + le train (surtout pour les marchandises) + bateaux + oléoducs -> secondaires.

Les réseaux de transports sont concentrés à l’Est, autours des pôles de développement anciens (Mégalopole, Chicago,) + LA et SF. Les autres régions ont des réseaux moins denses et moins complets. Elles ont un rôle discret mais essentiel comme les voies d’eau du Middle West et la bordure des Grands Lacs / acheminement des produits agricoles.

B – Une population dynamique.

1 – Une population nombreuse à haut niveau de vie.
De 150 millions d’habitants en 1950 à 270 millions en 1997 => X 1,8. Le solde migratoire est important dans cette croissance.

Une population globalement à haut niveau de vie : PNB moyen / habitant élevé (27 000 $ / habitant, 14 000 en France). IDH élevé (proche de 0,9).

Elle travaille essentiellement dans le secteur tertiaire : 74 % de la population active => signe d’une société post-industrielle qui bénéficie d’un certain confort.
2 – Une population dynamique.

Ses idéaux : Le rêve américain = une terre de liberté pour les 1er immigrants + la croyance aux vertus du capitalisme.

Des idéaux qui attirent toujours : L’immigration est toujours d’actualité même si ses origines changent (Européens au début, hispaniques et Asiatiques aujourd’hui).

Elle peut être :

  • Clandestine -> les « wet back » mexicains recherchent une vie meilleure.

  • Le brain drain -> « cerveaux » pour la recherche scientifique.

  • Le « capital drain » -> des visas réservés aux étrangers qui investissent 1 million de $ en ville ou 500 000 $ en zone rurale.

Une population qui a une mobilité sociale / Un idéal de réussite individuelle / image du « self made man ». Un objectif : atteindre la classe moyenne (la « middle class »).

Une capacité d’adaptation à l’évolution de l’économie / mobilité professionnelle + flexibilité des emplois (vite embauché, vite licencié).

Une population qui n’hésite pas à se déplacer : Des migrations internes très fréquentes : 16 % déménagent chaque année.

C – Un système économique efficace.

Les EU ont une suprématie technologique / crédits importants consacrés à la recherche-développement.

Les grandes entreprises ont un rôle dominant. Elles ont tendance à diversifier leurs activités et former des multinationales.

L’Etat détermine la politique économique et sociale du pays. Il participe à la recherche développement et passe des commandes aux entreprises. Il participe au rayonnement de l’économie américaine en dehors des frontières / :

  • Déploiement des forces militaires

  • Poids au sein des instances internationales

  • Rôle moteur du dollar

  • Protection du marché américain

D – Des atouts historiques et politiques.

Rôle majeur après 1945 : Bretton Woods, FMI, alliances (OTAN), rôle renforcé depuis la fin de la Guerre Froide.

III – Des limites à la puissance des Etats-Unis ?

A – De multiples concurrents.

UE, Japon, NPI, MERCOSUR.

  • Dans l'aéronautique, Boeing doit désormais compter avec la montée du consortium européen Airbus.

  • Dans l'informatique, les positions autrefois hégémoniques d'IBM sont remises en cause par la concurrence asia­tique.

  • C'est dans le domaine des industries traditionnelles que l'effritement de la puis­sance industrielle américaine est le plus visible. La sidé­rurgie a été durement sinistrée depuis 1982. L'invasion des produits de la confection étrangère et plus spécialement asiatique explique que le textile ou la chaussure aient perdu un emploi sur trois malgré la renommée de Levi's et de Nike.

B – Des crises.internes.

1 – Une population qui vieillit.
Un taux de natalité bas (15 %°) , + de 13 % de la population a plus de 65 ans (pose le problème du financement des dépenses de santé et des retraites).

Elle vieillit malgré l’apport de l’immigration et des minorités.
2 – Des tensions sociales et raciales.

Une hausse de la pauvreté => « poverty belt » / :

  • Augmentation du nombre de postes à temps partiel.

  • Multiplication des sans-domiciles fixe.

Le « melting pot » est remis en cause / minorités noires.

Conclusion :

Les Etats-Unis sont donc la première puissance mondiale grâce a un vaste territoire bien maîtrisé, à une population dynamique et un système économique efficace. Cette puissance se traduits dans les domaines économiques, politiques et culturels aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’échelle régionale ou mondiale.

Mais cette puissance n’est pas dépourvue de failles internes et externes. La suprématie des Etats-Unis est remise en question.

Croquis :

La puissance des Etats-Unis a un rayonnement mondial.





Une puissance qui s’appuie sur des régions motrices.

Une puissance qui rayonne sur le monde.




Les régions motrices.


Les principales métropoles, centres de

commandement.




Les interfaces clefs.
Un commerce et des flux

d’investissements considérables.




Une forte attractivité migratoire.



similaire:

Les Etats-Unis iconSequence d’ histoire n°1 : les etats-unis et le monde
«destinée manifeste», une idée selon laquelle les Etats- unis seraient tenus à une mission civilisatrice

Les Etats-Unis icon2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945)
«liberté» et de «droits» aux Etats-Unis, avec des conséquences sociales et politiques à très long terme dans l’histoire du pays

Les Etats-Unis iconEtats-Unis/Economie/Crise
«big 3», les trois grands, pour les trois grands constructeurs de voitures aux Etats-Unis : Ford, Chrystler et General Motors

Les Etats-Unis iconLa France, les États-Unis et la violence
«experts» critiqués, ce sont ces faits qui seraient plus fréquents en France tandis que les violences les plus graves resteraient...

Les Etats-Unis iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Les Etats-Unis iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Les Etats-Unis iconI les manifestations de la puissance
«américain» désigne le continent et aussi les Etats Unis mais de manière impropre ( Etats Uniens)

Les Etats-Unis iconIl convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis...
«superpuissance» depuis la fin de la Guerre Froide. Ils cumulent en effet les aspects de la puissance à la fois sur un plan quantitatif...

Les Etats-Unis iconLes dynamiques territoriales aux états-unis. Quelles sont les dynamiques...

Les Etats-Unis iconLa Commission européenne «continuera de négocier» avec les Etats-Unis sur le Tafta
«continuera de négocier» avec les Etats-Unis le traité transatlantique de libre-échange (ttip ou Tafta), le mandat de la Commission...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com