Entreprises, Etats et commerce international





télécharger 17.27 Kb.
titreEntreprises, Etats et commerce international
date de publication08.12.2016
taille17.27 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Entreprises, Etats et commerce international

Le commerce international est l'échange de biens, de services , et de capitaux entre pays. Ce processus existe depuis des siècles; néanmoins, il connait un nouvel essor du fait de la mondialisation économique. Au regard de la sphère économique ou politique, celui ci a toujours eu une influence considérable.

La situation économique d'un Etat, la stratégie des Entreprises ou des Etats et le commerce international entretiennent alors des relations de causalité ; En effet, la croissance économique, but d'un Etat et avantage pour l'entreprise implantée dans celui ci possède une relation de cause à effet avec le commerce international , celle ci souvent positive.

Pourtant, l'ouverture internationale est parfois néfaste pour les Etats et les Entreprises. La politique commerciale demeure alors un enjeu pour ceux-ci.

1 - La croissance économique s'est généralement accompagnée d'une ouverture internationale; elle est donc recherchée par les Etats, et les Entreprises.

A ) Le volume des échanges est largement conditionné par des facteurs politiques et historiques

* décisions d'ouverture et de fermeture qui sont d'ordre politique : volume du CI qui dépend des conditions politiques international. Construction européenne portée par une volontée politique et ouverture qui n'est que la conséquence. pas de stratégie d'avantage comparatifs.

* choix de fermeture qui sont politiques également : dvlp protectionnisme fin 19ème siècle relève de choix politiques. Replis protectionnistes de l'entre deux guerres ( GB , Allemagne, EU) ne relèvent pas d'une crise de la spécialisation ou avantage comparatif, mais volonté mener politique autonome dans un élant isolationniste.

* croissance économique qui contribue à développer commerce global

B ) Croissance économique qui s'est accompagnée de l'ouverture internationale de la part des Etats

* 1850 - 1880 : vent de l'ouverture. La vague libre échangiste de la Grande Bretagne se traduit par une vague d'ouverture : abolition des Corn Laws (1846) = ouverture accompagne industrialisation de la seconde moitié du 19ième siècle, portée par les progrès dans les transports.

* Constitution d'une économie monde ( 19ème siècle). Echanges qui sont le reflet de la DIT ( Braudel, Wallerstein)

* quelques explications: réduction des coûts liés aux importations, baisse des prix des produits intermédiaires importés et des biens de consommations qui stimule la production, tandis que la concurrence internationale pousse à l'innovation ce qui permet de réduire les coûts de prod

* spécialisation qui favorise croissance : théories de l'échange international ( Smith, Ricardo, HOS ) , spécialisation qui permet d'utiliser de manière optimal facteurs prod. Théories commerce international qui mettent en avant effets bénéfiques de l'ouverture .

C ) Le poids de la transnationalisation est aujourd'hui considérable

* DIPP qui a profondément modifié structure des échanges ; double mouvement d'externalisation et de délocalisation des activités. Firmes qui recherchent réduction des coûts de production et de distribution tendent à externaliser certaines activités, mais ce mouvement peut se faire au sein d'une économie.

* elles tendent à se délocaliser pour diverses raisons: recherche de coûts de production plus faibles, proximité des marchés...

* poids considérable dans le CI aujourd'hui: plus de deux tiers environ CM . Poids qui s'explique principalement par DIPP qui segmente la fabrication des produits pour exploiter au maximum les avantages comparatifs des différents pays .

*- ouverture internationale qui permet de profiter des effets d'un grand marché pour lesquelles on bénéficie d'un avantage, tandis que l'accroissement de la concurrence favorise innovation et baisse de coûts.

*Insertion dans le commerce international et dans les échanges internationaux également une stratégie de la part des PED et de ses firmes pour assurer une croissance . Trajectoires de dévelopement des pays Sud-Est asiatique s'inscrivent dans cette voie . Il s'agit de profiter des avantages liés à des faibles coûts de production, et en particulier à de faibles coûts salariaux comme source de croissance.

Mais effet firme contradictoire, car réduit volume des échanges en favorisant IDE et mobilité facteurs.

2 - Commerce international, Etats et firmes entretiennent pourtant des relations compliquées;

A ) Les échanges sont facteurs de déséquilibres

*souvent vecteurs de crises : crises qui se diffusent par le biais des échanges internationaux. Dès le 19ième siècle ,les échanges internationaux se contractent lors des crises, crise des années 30 qui s'est propagée à l'ensemble du monde via la contraction des échanges extérieurs américains. Recours au protectionnisme conduit parfois au ralentissement de l'activité. Lors de la Grande Dépression de la fin du 19ième siècle, repli protectionniste qui a au contraire accompagné ralentissement de la croissance.

* Transmission internationale des tensions inflationnistes ou déflationnistes . Les échanges internationaux permettent une convergence des px des pdts mais transmettent aussi inflation et déflation.

* Développement du libre échange et la concurrence. La libéralisation des échanges exacerbe la concurrence et peut pousser les entreprises à se délocaliser. Echanges internationaux qui renforcent les hierarchies entre les Etats et conduisent à une domination du " centre" vers la périphérie. rend difficile stratégies de développement, peut justifier recours au protectionnisme.

B ) La transnationalisation des firmes a parfois des conséquences catastrophiques au niveau de l'emploi, dans un Etat

* Concurrence internationale qui a eu pour effet de détruire les emplois dans des activités qui étaient insuffisamment compétitives, donc explication de la disparition du textile français à partir des années 1970, concurrencé par les produits en provenance des pays à bas salaires.

*Suppression d'emplois qui sont aussi liées à des mouvements de délocalisations , via des IDE, qui visent à exploiter différences de couts de production entre les pays.

* Ouverture internationale qui a eu aussi des conséquences importantes sur la répatition des revenus. Provoque une déformation du partage des revenus en interne; dans les pays développés, la concurrence accrue a poussé à une recherche de flexibilité, a comprimé les revendications salariales et a eu pour conséquence une croissance des salaires plus faible que celle de la productivité.

*effets positifs de l'ouverture largement évoquée, mais critiques naissantes. Dès les années 1950, J. Bhagwati a élaboré le concept de "croissante appauvrissante". Reposant sur une dégradation des termes de l'échange , il montre que la hausse des exportations induite par l'ouverture peut provoquer une dégradation des termes de l'échange = appauvrissement des pays.; si l'élasticité des importations au PIB est forte , si les activités d'expotations pèsent fortepment dans l'économie et si la valeur des produits exportés diminue plus rapidement que l'augmentation de leur volume.

C ) Le débat entre protectionnisme et libre échange reste d'actualité; le commerce international occupe donc une place prépondérante dans la sphère politique

* Libre échange souvent considéré comme situation optimale , mais à long terme, dans un raisonnement fondé sur une rationnalisation économique, protectionnisme qui est présenté comme le moyen de défense des acteurs, des Etats, contre la logique du simple calcul économique.

* par exemple, thèse du protectionnisme éducateur ( Hamilton, List) repose sur l'idée qu'il est nécessaire de protéger une industrie naissante pour lui permettre d'affronter la concurrence internationale; La remontée du protectionnisme à la fin du 19ième siècle vise au contraire majoritairement à protéger des industries déclinantes de la concurrence exercée par des pays neufs .

- un débat qui va également dévier sur le rôle que peut jouer l'Etat et sa politique commerciale dans la spécialisation des nations . Le choix d'une politique tarifaire, d'une insertion ou non dans les échanges internationaux dépend très largement de décisions politiques et pas seulement des intérêts microéconomiques des entreprises et consommateurs; par ex politique de subvention à certaines entreprises, à l'innovation et la recherche et développement sont des facteurs que l'Etat peut utliser pour infléchir les spécialisations productives.

similaire:

Entreprises, Etats et commerce international iconDe former des cadres du commerce international (import/export, marketing...
«commerce international» sans compensation pour les matières de commerce international (c'est-à-dire avoir validé chaque cours avec...

Entreprises, Etats et commerce international iconMaster «management et commerce international» parcours «langue et commerce international»
«management et commerce international» parcours «langue et commerce international»

Entreprises, Etats et commerce international iconLe commerce électronique est un domaine complexe et multidisciplinaire...
«l’ensemble des échanges numérisés, liés à des activités commerciales entre entreprises, entre entreprises et particuliers ou entre...

Entreprises, Etats et commerce international iconChapitre Les fondements du commerce international I. Les fondements...

Entreprises, Etats et commerce international iconLes rapports Nord-Sud dans l’Agenda pour le développement de l’Organisation mondiale du commerce
...

Entreprises, Etats et commerce international iconOmc/Commerce Commerce : L’omc à la recherche d’un nouveau souffle
«ce n’est pas à Genève que se trouve le moteur de la libéralisation. Mais c’est encore là que se trouve le corpus principal des règles...

Entreprises, Etats et commerce international iconCommerce international

Entreprises, Etats et commerce international iconDroit du commerce international

Entreprises, Etats et commerce international icon42 bts commerce international

Entreprises, Etats et commerce international iconNouvelles théories du commerce international






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com