Diapo 4, 5 et 6 : Qu'est-ce qu'une tonne abattue?





télécharger 271.51 Kb.
titreDiapo 4, 5 et 6 : Qu'est-ce qu'une tonne abattue?
page1/13
date de publication02.08.2017
taille271.51 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

Diapo 4, 5 et 6 : Qu'est-ce qu'une tonne abattue?



A chaque politique est associé un flux de réduction des émissions. La méthode choisie pour traduire ce flux de réductions en un scalaire auquel on rapportera les coûts calculés influe considérablement sur la valeur trouvée du coût par tonne. Trois métriques physiques coexistent dans la littérature : la métrique de sommation des flux, la métrique des stocks moyens et la métrique des flux actualisés.
La métrique de sommation des flux, de durée T est définie mathématiquement par :


représente le flux d'abattement à la période t. L'unité de cette métrique est la tonne de carbone. Cette métrique associe au projet le cumul des tonnes séquestrées à l'horizon T du projet. Avec cette métrique, on évalue donc le coût actualisé du stock constitué à la fin de la période. Ce stock est donné par . Dans le cas des flux constants, , on retrouve une méthode utilisée par la plupart des études bottom-up d'évaluation des coût d'abattement.
On appelle métrique des stocks moyens, de durée T, la métrique ainsi définie :

L'unité de cette métrique est la tonne de carbone. Cette métrique associe au projet la moyenne du stock d'abattement. Cette métrique permet de transcrire partiellement la structure temporelle des flux d'abattement : en l'utilisant, on évalue le coût actualisé du stock additionnel moyen de carbone lié au projet. Un tel stock additionnel, à un instant t est égal à , où est le flux d'abattement annuel net. L'intérêt de cette méthode est de permettre une rémunération différenciée du carbone en fonction de la dynamique temporelle de stockage, même dans les cas où les flux nets cumulés sont identiques : les projets entraînant un abattement tardif sont pénalisés. Comparons par exemple deux projets réduisant les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de X tonnes par rapport au scénario de référence sur la période considérée (d'une durée de 10 ans). Supposons que soit associé à ces projets un coût actualisé identique Ctot mais que les flux temporels d'abattement diffèrent : le premier projet se traduit par un abattement des X tonnes au bout de la première année, tandis que le second ne se traduit par un abattement des X tonnes qu'au bout de neuf ans. Le tableau présente le calcul des tonnes abattues selon la métrique du stock moyen pour les deux projets.

Comparaison des deux projets à l'aide de la métrique des stocks moyens1








1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Moyenne

Projet 1

Flux d'abattement

X

0

0

0

0

0

0

0

0

0



Stock d'abattement

0

X

X

X

X

X

X

X

X

X



Projet 2

Flux d'abattement

0

0

0

0

0

0

0

0

X

0



Stock d'abattement

0

0

0

0

0

0

0

0

0

X




Le coût de la tonne de carbone dans le premier cas est alors égal à :


et dans le second :


L'application de la métrique des stocks moyens conduit donc à des coûts inférieurs pour le projet qui réalise les abattements le plus tôt alors que la métrique des flux cumulés aurait conduit à des coûts similaires.
Enfin, la métrique des flux actualisés, de durée T, est définie par :

où  est la taux d'actualisation. L'unité de cette métrique est appelée équivalent tonnes nettes présentes. Elle associe au projet la somme actualisée des flux d'abattement.
Normalement, seules des considérations physico-climatiques devraient permettre d'évaluer le taux auquel il convient d'actualiser les tonnes abattues en fournissant le coefficient d'équivalence entre deux tonnes. Mais lorsque le marché intervient, cette équivalence implique que le prix de la tonne de carbone va croître au taux d'actualisation. Aussi, pour réaliser une courbe de coût dans un cadre bottom-up, il convient de définir des hypothèses sur l'évolution du prix du carbone et la courbe trouvée dépend alors fondamentalement de ces hypothèses.
Afin de clarifier l'impact de cette métrique sur l'évaluation des coûts, étudions un projet permettant de réduire les émissions de X tonnes sur 10 ans au rythme constant de X/10 tonnes par an : . Le coût actualisé de ce projet est égal à Ctot. On actualisera les tonnes abattues à un taux de 5% par an. Le tableau suivant illustre que la métrique de sommation de flux aboutit au coût par tonne le plus faible tandis que la métrique du stock moyen aboutit au coût d'abattement le plus élevé.
Comparaison des coûts en fonction de la métrique choisie


Métrique

Sommation des flux

Stock moyen

Flux actualisés

Tonnes ou tonnes actualisées

X





Coût par tonne









  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\Cours diapo 4

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\Comores / Economie
«risque d'être préjudiciable à l'entreprise» car le manque à gagner actuellement évaluée à 27. 498 fc par tonne serait «financièrement...

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\Ecophyto II – Réunion de la Commission Agro-Ecologie (cae) du 19 janvier 2017
«multi-culture» : prosulfocarbe et pendimethaline/ maïs : s-metolaclore, dimethenamide, mesotrione / céréales : ipu, 2,4-mcpa. Voir...

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\Rapport d’un sous-ensemble à son ensemble ramené à 100. Un est une...
«le taux est de x%», «la part est de X on doit faire une phrase significative afin de donner le sens de ce pourcentage

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\Diapo 1 : La normalisation, moyen de progrès
«Conforme à la norme xy» peut être affichée sur un produit par un fabricant, s’il juge que les caractéristiques de son produit satisfont...

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\Qu’est-ce qu’une carte ? Quelle est son utilité ? Est-ce un document objectif ?
«apporteront plus de ressources au fmi une fois que les Européens auront renforcé leur propre pare-feu», a-t-il affirmé

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\L’individualisme méthodologique
«Une action est rationnelle quand l’individu a de bonnes raisons d’agir». Tout acte rationnel est situé par rapport à un contexte,...

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\En quoi l’Union européenne est-elle un territoire d’intégration original?
«L’influence est une géopolitique. […] L’enjeu n’est plus, comme la France l’a trop longtemps fait, de dispenser des leçons aux autres...

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\Cours de philosophie ? «Philosopher, c’est résister !»
«distinguer» dans la société. Le baccalauréat institué sous Napoléon, est indissociable d’une culture philosophique. Ce n’est pas...

Diapo 4, 5 et 6 : Qu\1)- l’agence de la biat (Banque Internationale Arabe de Tunisie)...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com