La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle





télécharger 242.62 Kb.
titreLa fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle
page1/4
date de publication11.07.2017
taille242.62 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4
Colloque « TIC et inégalités : les fractures numériques »

18-19 Novembre 2004

Carré des Sciences, rue Descartes, Paris, France


La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle

Hatem M’HENNI1

ESSEC-MRST


Pour déterminer les raisons qui expliquent la fracture numérique entre le nord et le sud de la mer méditerranéenne, nous nous intéressons dans ce papier aux explications institutionnelles. En premier lieu, la majeure partie des auteurs mettent aujourd’hui en avant des arguments basés sur la capacité des institutions, à travers les politiques de développement, générales ou sectorielles. L’accent porte sur les règles et le comportement des acteurs susceptibles de les édicter ; de les faire appliquer ; ou de les utiliser. Le secteur des TIC n’échappe pas à cette règle. Il s’agit d’un marché nouveau dont les règles et les normes se construisent chaque jour. C’est, - avec les biotechnologies et les nouveaux matériaux, - le secteur où les changements ont été les plus radicaux lors des dix dernières années.
Les acteurs industriels face au libre-échange euro méditerranéen: Avant d’examiner le développement des modèles institutionnels et leurs influences sur la concurrence, la privatisation et la régulation, il est nécessaire de rappeler le cadre dans lequel ceux-ci vont se développer. Les PSEM sont aujourd’hui entrés dans des dynamiques institutionnelles de mise à niveau (de l’entreprise comme des institutions publiques). Mais les acteurs préexistent avec leurs caractéristiques propres. Ceci est valable pour l’Etat comme pour les industriels.
Nous choisissons de rappeler ici quelques caractéristiques des acteurs privés dans les PSEM (2) :
1. Dans les PSEM, c’est aujourd’hui le marché qui tire la production et non l’inverse. En même temps, ce marché est en train de subir des transformations radicales en passant d’une situation protégée, à une situation semi-ouverte (qui le deviendra « totalement » à l’issue des périodes de transition vers la ZLE). C’est donc le marché qui impose aujourd’hui des innovations de toutes natures, dans des entreprises qui n’ont pas cette habitude
2. Les comportements sur les marchés conservent une structure fortement duale. Il existe une forte dichotomie entre les comportements sur le marché national (qui concerne aussi bien les prix, l’information, que la qualité) et sur les marchés étrangers.
3. Les entreprises ont d’avantage l’habitude de faire des efforts pour comprimer les coûts, que pour innover. Le changement n’y est donc jamais spontané, mais contraint. Simultanément, lorsque le changement devient absolument nécessaire, l’entreprise fait preuve d’une grande flexibilité et accepte relativement facilement un bouleversement radical et tout à fait exceptionnel (délocaliser, construire une usine neuve ou changer entièrement de production). Dit autrement, les dirigeants ne parviennent que rarement à assurer la maintenance active de leur outil de production, de leurs produits et de leur clientèle.
4. Au niveau de l’attitude vis-à-vis des nouvelles technologies et de l’innovation, les entreprises confondent souvent leurs capacités de flexibilité (qualité reconnue des entreprises du sud) avec des aptitudes à innover (organiser différemment et volontairement l’entreprise pour de nouveaux produits ou de nouvelles machines). Ainsi, ces entreprises ont beaucoup de mal à anticiper les sauts technologiques, ou les changements sur les marchés.

Typologie des agents industriels dans les PSEM




Grande entreprise privée

Monopole d’Etat

STI

PME marché local et informel

Source des capitaux

Décolonisation


Etat

IDE et capitaux familiaux de la seconde génération

Capitaux familiaux

Structure organisationnelle

hiérarchique

féodale

hiérarchique

Féodale

Structure des marchés

monopoles

monopoles

concurrentiels

Protégés

Compétences technologiques

Elevées

Spécialisées

Dépendantes

Faibles

Systèmes d’organisations

Rigides

Rigides

Fortes

Faibles

Présence de cadres intermédiaires

développés

développés

faible

Inexistant

Stratégies

Diversifiées

Spécialisées

Niches

Multi-fonctions

Performances

Fortes

Faibles

Fortes

Faibles



Dit autrement, les entreprises des PSEM se trouvent majoritairement dans un contexte précis :

1. Elles éprouvent beaucoup de difficultés de s’auto évaluer.

2. Le manque de compétences des personnels est une préoccupation croissante. Cette question reflète le fait que la formation ne se limite pas à l’acquisition d’un stock de connaissances. Elle concerne de plus en plus celle d’un savoir faire spécifique à chaque entreprise.

3. Les sources d’information interne restent très en retrait par rapport aux pratiques existantes dans les pays du nord. La pratique de la rétention d’information et le mythe du secret des affaires restent tenaces. Les sources d’information externe sont davantage développées, notamment par l’expansion récente des salons (dans la plupart des pays), des procédures d’aide à la mise à niveau, des procédures de normalisation et des coopérations nord-sud.

On peut conclure que l’obligation de changements vient aujourd’hui essentiellement du marché. Les entreprises existantes sont, pour l’essentiel, incapables de changer par elles mêmes et d’innover à partir de l’existant ou de proposer au marché des concepts nouveaux. D’où l’importance des approches institutionnelles dont nous allons proposer une partie.

  1   2   3   4

similaire:

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconRésumé : Dans le prolongement des études relatives à la fracture...

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconLa limite Nord/Sud et ses limites
«nord-sud : un programme de survie» (voir document joint), on trouve également une représentation de ce clivage : la première carte...

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconBibliographie Sur internet
«Nord et Sud entremêlés», Haïti, le tourisme durable, face à la puissance américaine et une très grande carte intitulée la Méditerranée...

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconPratiques numériques, lieux innovants et médias de jeunes
«fracture numérique», entendue principalement comme un enjeu d'équipement, cède progressivement la place à la problématique de «l'inclusion...

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconComment aménage-t-on une région avec une démographie de pays du Sud,...

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconLeçon 2 : la nouvelle économie monde
«1ère année où, en masse, l’augmentation du commerce a été plus important selon l’axe Nord/Sud que l’axe Nord/Nord.» (p. 47)

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconChapitre 3 Aménagement Numérique, Attractivité des Territoires et Développement Durable
«Nouvelle Economie», mort-née avec l’éclatement de la «bulle Internet», à l’apparition de la «fracture numérique» puis à sa résorption...

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconRésumé Cette communication étudie la performance sociale, sous l’angle...

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconProgramme de cofinancement de projets d’éducation et de partenariat...
«Volet Nord et Volet Sud» 000€ pour le Volet Nord et 15. 000€ pour le Volet Sud

La fracture numérique Nord-Sud de la méditerranée; une explication néo-institutionnelle iconNotre constat: le numérique des multinationales contre les peuples
«fracture numérique» est amplifiée par les politiques inadaptées de dématérialisation à courte vue des services publics. Enfin, l’essor...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com