Atelier : Le travail en cours avec les élèves





télécharger 69.77 Kb.
titreAtelier : Le travail en cours avec les élèves
date de publication10.07.2017
taille69.77 Kb.
typeAtelier
e.20-bal.com > économie > Atelier
Stage Financement de l’économie et mondialisation

1ère journée – Mardi 3 février 2009
Nous remercions le lycée de Pontcharra de nous avoir accueilli.
1er atelier : Le travail en cours avec les élèves.

L’objectif de ce premier atelier était de revenir sur nos difficultés en cours avec les élèves sur ce thème très large, qui couvre les 3 niveaux de notre programme.
Consigne 1. Travail individuel.

Sur des postits, inscrivez une ou deux questions posées par les élèves sur la finance et à laquelle vous avez l’impression de ne pas avoir su répondre.
Consigne 2. Travail de groupe. On se met à cinq. (6 groupes)

Entre personnes qui ne se connaissent pas.

Il faut classer les questions en 3 catégories :

Celles sur lesquelles le groupe pense que « c’était trop dur scientifiquement »

Celles sur lesquelles « c’est maîtrisé par le prof mais difficile à expliquer aux élèves »

Celles sur lesquelles « On entrevoit une réponse possible, mais on pense que cela risquerait de ne pas être compris par les élèves »
36 questions ont été collectées. L’objectif final n’était pas tant le classement que les discussions qu’a entraîné la tentative de classement. Une 4ème colonne a été crée par les collègues : « on sait faire ».


Colonne 1

Colonne 2

Colonne 3

« C’était trop dur scientifiquement »

« C’est maitrisé par le prof mais trop difficile à expliquer aux élèves »

« On entrevoit une réponse possible que l’on pourrait leur faire, mais il a des risques de ne pas être compris par les élèves »




  1. Quelles relations y a t –il entre une crise financière et une crise monétaire ?

  2. Distinction entre monétaire et financier.

  3. Distinction entre marché monétaire et marché financier.

  4. Qu’est ce qu’un marché obligataire ?

Ces 4 questions sont classées en colonne 1 : problème de ce que sont devenues actuellement les frontières entre ces 2 sphères ; cela pose problème.

  1. Qui intervient sur le marché des changes et sur les marchés financiers ?

Il n’y a pas unanimité car la question est de savoir jusqu’où va-t-on ? C’est un problème récurrent pour le classement, qui est aussi lié au niveau de classe : « Etre au clair soi-même pour faire une gradation ».

Colonne 1 : comment passer du marché des changes au marché monétaire ? Qui intervient ?

Question de cours (4ème colonne : en limitant les connaissances exposées)

  1. A quoi sert le stock d’or de la Banque centrale ?

Il n’y a pas unanimité et deux positions se dégagent : Colonne 1 : pas de connaissances OU Colonne 3 : les élèves n’auraient pas de prérequis.

La question est aussi de savoir jusqu’où on estime avoir des connaissances suffisantes.

  1. D’où vient l’argent pour financer la relance ?

  2. D’où vient l’argent pour sauver les banques ?

  3. D’où viennent ces milliards donnés aux banques en difficulté ?

Colonne 4 : en allant trop pas loin !

  1. Aurait – on pu éviter la crise financière ?

Il n’y a pas unanimité et il y a discussion sur le contexte : quand a été posée la question dans le cours ? On est obligé d’expliquer la crise avant.

Débat entre Colonne 3 : les différentes approches théoriques /politiques concernant la régulation des marchés. Question plutôt politique. Et Colonne 1.

  1. C’est quoi les provisions dans le bilan des banques ?

Colonne 1 : éléments de comptabilité OU Colonne 2.

  1. La crise financière : les aspects techniques.

  2. Elle vient d’où la crise financière ?

  3. Les mécanismes des marchés dérivés.

Colonne 1 : aspects très techniques.

  1. Comment les dettes des Etats se transforment en création monétaire ?

Colonne 1 : des doutes s’expriment ; est ce le problème de la planche à billets (cf. ex. des USA) ?

  1. Qui achète sur le marché financier lorsque les cours ne cessent de baisser ?

Colonne 3 : côté rationnel / irrationnel du marché OU Colonne 4 (y a pas de pb, on doit savoir faire !)

  1. Interprétation du solde de la balance des capitaux.

Colonne 1 : cf. balance des paiements.

  1. Expliquer simplement la crise financière, c à d la propagation de la crise des sub primes.

  2. Expliquez-moi simplement la crise financière.

Colonne 1 OU colonne 2 : le problème est celui de la simplification et de l’abstraction. Quels sont les outils dont on dispose pour enseigner cela aux élèves ? Quelle stratégie pédagogique ? Quelle transposition didactique ?

  1. Comment se fait le lien entre le taux directeur de la BCE et les taux proposés par les banques de second rang ?

  2. Avec quelle ampleur les variations des taux d’intérêt directeurs sont – elles répercutées par les banques commerciales ?

  3. En 1ère, vous parlez des taux directeurs : il y en a combien ? C’est quoi la différence ?

Colonne 4 : sauf s’il faut aborder la question de l’ampleur. De même, existe aussi l’aspect court terme / long terme (passage de l’un à l’autre).

Doit-on aussi répondre à toutes les questions des élèves ?

  1. Le rôle des banques dans le financement externe direct.

Colonne 3 : la difficulté peut être l’implication des banques dans le marché financier (on le voit bien avec la crise actuelle). Dans tous les cas, il faut présenter le financement externe (ce qui ne pose pas de problème, si on ne va pas très loin) et les missions de la banque (et surtout leurs évolutions).

  1. En seconde, à propos du financement des retraites, pourquoi l’Etat ne peut pas distribuer de l’argent à tout le monde pour régler les problèmes (fonctionnement de la planche à billets) ?

  2. Pour vaincre la pauvreté, pourquoi l’Etat ne crée t –il pas plus de monnaie ?

Colonne 2 : problème des représentations des élèves et donc des confusions possibles : monnaie /argent / richesse.

  1. FMI – Banque mondiale : distinguer objectifs et fonctions.

Colonne 1 : missions confuses et mélangées aujourd’hui avec la Banque mondiale => actualisation des connaissances nécessaires.

  1. Mécanismes d’éclatement de la bulle.

Colonne 1 : moment où éclate la bulle difficile à expliquer : pourquoi le renversement intervient il à tel moment ? OU Colonne 4

  1. En quoi la finance de marché est – elle plus performante que le financement par économie d’endettement ?

Colonne 1 : sur quels critères définir la performance ? C’est une question presque idéologique, politique, ce qui complique les choses avec les élèves.

Ou Colonne 4 si l’on présente les avantages de la finance directe.

  1. La bourse baisse ; où va l’argent ?

Colonne 3 : il faut fournir les connaissances et mécanismes de la bourse aux élèves. Il faut qu’ils distinguent argent /richesse /monnaie.

  1. Le dollar est il une monnaie forte ?

Colonne 1 : il faudrait s’entendre sur la définition d’une monnaie forte : forte ou puissante ? Cela pose aussi la question des représentations des élèves.

OU Colonne 3 : 1ère et Tale.

  1. Pourquoi un Etat ne peut pas faire faillite ?

Cela fait référence à la comparaison Etat / ménage. Il y a débat sur le classement Colonne 1 : dans les médias, comparaison Etat/ménage. C’est une question vaste, où vont intervenir les représentations des élèves (abondées par les médias).

Ou Colonne 3 OU Colonne 4

  1. Comment concrètement se détermine le cours d’une action ?

Colonne 1 : si l’on parle du marché primaire, comment se fixe le prix d’émission des nouvelles actions ?

  1. Comment concrètement peut-on expliquer la titrisation ?

  2. Qu’est ce que le hors bilan ?

  3. Que sont les produits dérivés ?

Colonne 1

  1. Comment peut-on expliquer les mouvements spéculatifs sur la monnaie ?

Colonne 3 : expliquer un mouvement spéculatif (est ce au programme ?) ? Comment expliquer que la monnaie puisse devenir une marchandise comme le pétrole ? Qui peut spéculer ? Quel intérêt ?

Mise en perspective : difficultés ou questions revenant plusieurs fois.

- La question des pré – requis : c’est un aspect central. En effet, le thème se situe très majoritairement sur deux niveaux. Donc, la réponse et la stratégie pédagogique ne seront pas les mêmes si l’on est en 1ère ou en terminale. Entre donc en jeu la question du temps que l’on est prêt à consacrer à cette réponse. Ce point se retrouve dans les questions 6, 10 ou 28.

- Jusqu’où on va ? C’est une question essentielle vu l’ampleur du thème. Un collègue s’est aussi interrogé : doit – on répondre à toutes les questions des élèves ? Le balisage se fait par la lecture des programmes, les sujets de bac et l’harmonisation qui l’accompagne, et les échanges entre collègues. Ce point se retrouve dans les questions 5, 11 ou 30.

- Pb des représentations : la prise de représentation offre à l’enseignant un 1er balisage pour les connaissances (imprécises, erronées ou non) des élèves. Elles lui permettent de choisir des dispositifs pédagogiques : aller plus vite sur ce point, mettre l’accent sur celui – ci là où il faut essayer de transformer les représentations. Ce point se retrouve dans les questions 25, 29, 30 ou 31.

- Quels outils ? C’est un des objectifs du stage d’en trouver… C’est le cas de la question 19.

- Les questions et enjeux politiques : comment les aborder avec les élèves ? Cela pose la question des débats sur les questions socialement vives. Ce débat existe dans la discipline : Ne faut il enseigner que « des fondamentaux », qu’il faudrait aussi définir ? Les élèves sont – ils murs pour aborder ces questions ? Ne risque t on pas de les influencer ? Ce point se retrouve dans les questions 24 & 25, 28.


2ème atelier : Travail sur les programmes de 2nde, 1ère et Terminale

  • Objectif : se réapproprier le programme et identifier les difficultés rencontrées en cours par les profs et les élèves.

  • Objectif sous jacent : Cadrer l’intervention de l’universitaire sur les programmes.


Consigne 3. Travail individuel.

Reprise des questions et les classer dans le programme de première et de terminale (référence aux différents points de programme : item / notions).


2nde

1ère

Tale

Hors-programme

- Qui achète sur le marché financier lorsque les cours ne cessent de baisser ?) – En lien avec l’épargne

- Le rôle des banques dans le financement externe direct – Revenu de transfert


- Qui intervient sur le marché des changes et sur les marchés financiers ? – Financement éco

- D’où vient l’argent pour financer la relance ? – Action PP

- Aurait – on pu éviter la crise financière ? Mécanismes d’éclatement de la bulle.

- Elle vient d’où la crise financière ?

- La bourse baisse ; où va l’argent ? - Illustration des marchés financiers

& limites des marchés

- Distinction entre monétaire et financier. Distinction entre marché monétaire et marché financier.

- Comment les dettes des Etats se transforment en création monétaire ?

- Qui achète sur le marché financier lorsque les cours ne cessent de baisser ? – Fonctionnement du marché

- Comment se fait le lien entre le taux directeur de la BCE et les taux proposés par les banques de second rang ?

- Le rôle des banques dans le financement externe direct. – Fint éco

- En seconde, à propos du financement des retraites, pourquoi l’Etat ne peut pas distribuer de l’argent à tout le monde pour régler les problèmes (fonctionnement de la planche à billets) ?

- Pour vaincre la pauvreté, pourquoi l’Etat ne crée t –il pas plus de monnaie ? – Contrainte budgétaire

- En quoi la finance de marché est – elle plus performante que le financement par économie d’endettement ? – Comparaison des modes de financement

- Le dollar est il une monnaie forte ? – Pouvoir d’achat de la monnaie

- Qu’est ce qu’un marché obligataire ?

- Comment concrètement se détermine le cours d’une action ?

– Fint

- Pourquoi un Etat ne peut pas faire faillite ? – limite Action de l’Etat & besoin et capacité de fint

- Qui intervient sur le marché des changes et sur les marchés financiers ? - Thème 6

- D’où vient l’argent pour financer la relance ?- Europe

- Aurait – on pu éviter la crise financière ? – Régulation

- Distinction entre monétaire et financier.

- Distinction entre marché monétaire et marché financier.– Fint des I ; Euro

- Comment les dettes des Etats se transforment en création monétaire ? – Justification des critères de convergence

- Qui achète sur le marché financier lorsque les cours ne cessent de baisser ? – Spé : Keynes & Weber

- Interprétation du solde de la balance des capitaux. – Commerce international & FMN

- Comment se fait le lien entre le taux directeur de la BCE et les taux proposés par les banques de second rang ? – UEM

- Le rôle des banques dans le financement externe direct. – Fint de l’I

- En seconde, à propos du financement des retraites, pourquoi l’Etat ne peut pas distribuer de l’argent à tout le monde pour régler les problèmes (fonctionnement de la planche à billets) ? – Protection sociale

FMI – Banque mondiale : distinguer objectifs et fonctions

- Mécanismes d’éclatement de la bulle.

– Amplification des déséquilibre

- En quoi la finance de marché est – elle plus performante que le financement par économie d’endettement ? – Financement de l’I

- Elle vient d’où la crise financière ? – Actions publiques

- Le dollar est il une monnaie forte ? – Compétitivité & mondialisation et régulation & taux de change

- Expliquez-moi simplement la crise financière ? – Illustration régulation

- Qu’est ce qu’un marché obligataire ?

– Fint I

- Pourquoi un Etat ne peut pas faire faillite ? – Limites actions publiques

- C’est quoi les provisions dans le bilan des banques ?

- La crise financière : les aspects techniques.

- Expliquer simplement la crise financière, c à d la propagation de la crise des sub primes.

- Avec quelle ampleur les variations des taux d’intérêt directeurs sont – elles répercutées ?

- Les mécanismes des marchés dérivés.

- En 1ère, vous parlez des taux directeurs : il y en a combien ? C’est quoi la différence ?

- Comment concrètement peut-on expliquer la titrisation ?

- Qu’est ce que le hors bilan ?



- Débat sur la question 1 : term ou hors programme ? Le terme « crise » n’apparaît pas. C’est le problème des relations ente les 2 types de crise. Proposition de le mettre en terminale dans les aspects Mondialisation – Régulation.

Il n’y a pas eu de sujet de bac dessus pour l’instant, mais… Mais dans la dynamique de l’union monétaire, une crise monétaire peut devenir financière.

- Débat sur la question 2 : il y a une notion en terminale, mais il n’y a pas d’indications complémentaires.

- Débat Q3 : soit hors programme, soit les fonctions de la BC, soit modifier les représentations des élèves. Voir régime de change (change or)

- Débat Q26 : le terme « ampleur » pose problème. Elle serait donc hors programme.

- Débat Q27 : première « prélèvements obligatoires ; fint éco » sauf « sauver les banques » ; aspect régulation en terminale.

- Débat 36 : le terme de spéculation n’est pas au programme. Mais le terme « taux de change » est en terminale.

3ème atelier : Travail sur les questions à poser à l’universitaire.
Consigne 4.

On se centre sur les programmes, en groupe de 3 : les collègues doivent sortir 3 questions auxquelles ils voudraient des réponses par l’universitaire. 2 questions dans le programme et 1 question subsidiaire hors programme.
Questions à poser à J-P ALLEGRET :

http://www.gate.cnrs.fr/perso/allegret

 

Vous y trouverez les références des 2 manuels qu'il a écrit : Economie de la mondialisation (avec Pascal Lemerrer, l'organisateur des JECO) et Monnaies, finance et mondialisation.
Questions sur la crise actuelle.

  • De la crise financière à la crise de l’économie réelle, quels enchainements ?

  • La crise financière : aspects techniques (titrisation, produits dérivés, etc.), analyse des causes, de la propagation et des solutions.

  • Les Etats sauvent les banques aujourd’hui. Comment ? Jusqu’où s’impliquent-ils ? Quelles conséquences pour les rapports à venir entre Etats et banques ?

  • Est-ce que dans les circonstances de crise actuelle, la « planche à billets » refonctionne, notamment aux USA ?

  • Comment le FMI et la BM peuvent-ils respectivement devenir les nouveaux acteurs de la nouvelle gouvernance mondiale ? (moyens et fonctions actuels et à venir)

  • La gouvernance mondiale de la finance : quelles réalités ? quelles propositions depuis l’éclatement de la crise ?

  • FMI-Banque Mondiale : question de la gouvernance internationale.

  • La crise financière a-t-elle un impact dans tous les PED ? (illustrations judicieusement choisies, svp …!)


Fonctionnement de la politique monétaire.

  • Les liens entre sphère réelle et sphère financière, en particulier par le biais de la Bourse.

  • Marchés monétaire, marché financier, marché des changes : distinction, relations, évolutions.

  • Distinction marché monétaire / marché financier et marché des changes. Quelles relations entre eux ?

  • Marchés financiers, marchés monétaires, quelles spécificités, quels liens, quelles régulations ?

  • Quels sont les mécanismes de transmission entre crise financière, monétaire et réelle ?

  • Comment les banques commerciales répercutent-elles les variations des taux directeurs ?

  • BCE-FED : analyse comparative des stratégies et des contraintes.

  • Interprétation de la balance des paiements.


Fonctionnement des banques et des marchés financiers.

  • Le fonctionnement des marchés financiers : titrisation, produits dérivés, etc.

  • Les marchés financiers : nouveaux produits ? nouveaux acteurs ? nouveaux risques ?

  • Les zinzins : qui ? poids ?

  • Stratégies des firmes et contexte financier : comment les entreprises ont-elles profité, subi, impulsé le mouvement de libéralisation de la finance ?

  • L’activité des banques aujourd’hui : part des crédits et part des activités risquées dans les profits ?

  • La crise financière : place des banques dans la crise (rôle du hors-bilan, titrisation, spécificité des banques françaises).


Relations internationales.

  • Y a-t-il un rééquilibrage du statut des différentes monnaies à l’échelle internationale (€/$, concept de devise clé) ?

  • Dans quelle mesure les pays à capacité de financement fournissent des liquidités aux pays qui s’endettent ? (limites financières et géopolitiques de l’endettement)


Le policy mix.

  • Quelles sont les limites techniques et politiques de l’endettement public ?

  • La spécificité de l’endettement de l’Etat.

  • Dans quelle mesure la zone euro protège-t-elle de la crise financière ?

  • Le policy mix européen est-il efficace dans le contexte de crise actuelle ? Peut-on baisser encore les taux d’intérêt ?



Ressources.
Ressources vidéo.

- Le site lancé par la 5ème : curiosphere.tv

http://www.curiosphere.tv

Il comporte de nombreuses vidéos de courte durée sur la crise, que l'on peut utiliser avec les élèves ! Très pédago.

 

- Le site des Journées de l'économie de Lyon (en novembre 2008).

http://www.journeeseconomie.org

Le vendredi avait lieu une excellente conférence sur la crise financière (avec entre autres Michel Aglietta, André Cartapanis, Patrick Artus,..). 2H de bonheur intellectuel !

 « Les crises financières » - Grande conférence du vendredi

 

 

Documents écrits.

- Le CEPII

Sur le bilan du policy mix européne et les 10 ans de l'Euro :

http://www.cepii.fr

Dans publication, voir la lettre du CEPII, n°284 - décembre 2008 "Euro : comme prévu, des gains et des coûts" (texte de 4 pages très centré sur l'Euro)

 

- L'OFCE

http://www.ofce.sciences-po.fr/

Dans publication, voir la lettre de l'OFCE, n°304, 22/12/2008, "La zone euro : une enfance difficile" (texte de 8 pages sur l'euro, mais aussi un bilan du policy mix en comparant performances européennes et US).

 

- IDEES

Sur la politique monétaire et le financement de l'économie; N°148 - juin 2007.

3 articles intéressants : Le policy mix dans la zone euro / L'évolution du financement de l'économie / Investisseurs institutionnels et marchés financiers.

 

- Ecoflash

Les numéro 231 (octobre 2008) et 232 (novembre 2008) : ils portent sur les subprimes et la crise financière.

  

- « Manière de voir » du Monde diplomatique – n°102 de décembre 2008/ janvier 2009 « le krach du libéralisme »
- Un article dans le dernier Bilan du Monde (« histoire d’un séisme financier qui va plonger le monde en récession ») qui est exploitable avec les élèves permettant aussi de repréciser des acquis de 1° (sur l’évolution du financement de l’économie)
 

- La lettre de la régulation n°51 – Janvier 2005 – « Les régulations du capitalisme financier » Michel Aglietta, FORUM (université Paris X – Nanterre) et Cepii - Antoine Rebérioux, FORUM (université Paris X – Nanterre)

http://web.upmf-grenoble.fr/regulation/Lettre_regulation/lettrepdf/LR51.pdf
- La lettre de la régulation n°52 – Avril 2005 « Les crises financières contemporaines : entre nouveauté et répétition » Robert Boyer (EHESS, CNRS, CEPREMAP-ENS) - Mario Dehove (CEPN-Univ. Paris Nord) - Dominique Plihon (CEPN-Univ. Paris Nord)

http://web.upmf-grenoble.fr/regulation/Lettre_regulation/lettrepdf/LR52.pdf

 

- Le site documentation française avec un dossier sur la crise des subprimes.





similaire:

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconNote d’accompagnement des sujets zéRO
Les études visent à permettre aux élèves le réinvestissement des connaissances relatives à un thème donné, sur un objet d’étude donné,...

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconLe cours d'occitan rassemble tous les élèves de L, es, s dans le même cours

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconCours de M. F. Mazerolle
«Ford T») chez Ford à partir de 1908 –, celle du travail (avec la taylorisation, nouvelle organisation du travail pour accroître...

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconProgramme de la journée : Pêche à pied le matin
«Sciences, environnement et développement durable» du lycée R. Queneau était en sortie à Dieppe lundi 9 novembre dernier. Le vivier...

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconCours dialogué avec les élèves
Une ville comme Londres, où l'on peut marcher des heures sans même parvenir au commencement de la fin, sans découvrir le moindre...

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconAtelier n° 30 : sociologie des acteurs et du travail parlementaires europeens
«La socialisation des parlementaires d’Etats candidats avec le parlement européen : le cas des députés turcs»

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconCap du Corps de l’Inspection du Travail
«innovants», de sections élargies avec deux A, d’une haute Autorité de l’inspection du travail (la dgt, sic !), etc…, alors que les...

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconCours. Les élèves pourront concourir par équipes de trois

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconUn travail commun autour du scénario pédagogique est recommandé,...
«intervenants», «organisation horaire», «objectifs», «démarches», «pistes de travail» ci-dessous doit être prise en compte

Atelier : Le travail en cours avec les élèves iconCréer un compte facebook fictif avec les élèves






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com