Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014





télécharger 25.52 Kb.
titreBulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014
date de publication08.07.2017
taille25.52 Kb.
typeBulletin
e.20-bal.com > économie > Bulletin


BULLETIN DE REINFORMATION DU MARDI 22 AVRIL 2014

(Extraits)

Grands sujets




Zizanie au sein de la  majorité

Fronde au sein de la majorité : les écologistes menacent de ne pas voter le plan d’économie de Manuel Valls et les socialistes proposent d’autres alternatives. Ce dernier prévoit cinq milliards d’économies entre 2015 et 2017. Confirmant l’Etat policier, les seuls nouveaux postes créés devraient l’être dans la Police et dans l’Education nationale. Les tensions autour de ce projet mettent en exergue les concessions que doivent effectuer la majorité et le gouvernement. En cas de rébellion frontale, la menace de la dissolution de l’assemblée se dresse. Mais cette dissolution contraindrait à la démission le gouvernement, qui n’a ainsi pas totalement les mains libres.
Les députés socialistes proposent un autre plan d’économie que celui du Premier ministre
L’objectif : éviter à tout prix une fronde qui achèverait un PS subclaquant. Les députés estiment que « Les ménages aux revenus moyens et modestes ont déjà participé aux efforts de redressement budgétaire ». Mais les députés PS ne présentent même pas un front uni face au gouvernement. Certains députés veulent toujours atteindre l’objectif de faire passer le déficit en dessous des 3 % du produit intérieur brut. D’autres souhaitent que le but soit trente cinq milliards d’euros d’économies et non cinquante milliards. La commission des finances propose quant à elle trois scénarios alternatifs.
Quant aux députés verts, ils vont plus loin en refusant de voter le projet
La zizanie dans la majorité se fait aussi sentir chez les écologistes. Les Verts s’opposent carrément au plan d’économie du Premier ministre. Les écolos dénoncent une mesure d’austérité. Le très timide mouvement en faveur des entreprises est aussi critiqué par les députés écologistes.

Crise identitaire au Royaume Uni
Le Royaume Uni semble être au pic d’une véritable crise identitaire. A la veille d’élections européennes qui s’annoncent triomphales pour le Parti eurosceptique britannique UKIP, le climat interne du Royaume Uni semble plus tendu et divisé que jamais.
David Cameron a été vivement critiqué ce lundi
Effectivement, dans une lettre ouverte publiée par le Daily Telegraph, des scientifiques, des écrivains, des académiciens et autres notables se sont émus d’une déclaration faite par le Premier ministre David Cameron la semaine dernière. Ce dernier, dans un entretien accordé au journal de la communauté anglicane le Church Times, était en effet revenu sur sa propre foi et avait estimé que la Grande Bretagne devait faire preuve de, je cite : « Davantage d’assurance quant à son statut de pays chrétien ». Les signataires de la lettre ouverte parue ce lundi l’ont épinglé en déclarant que la Grande Bretagne n’est pas ou plus un pays chrétien, que c’est une « société plurielle » qui est « d’abord non religieuse ». Ils entendent ainsi souligner le fait que, pour eux, la société britannique n’est plus une société chrétienne, malgré son Histoire et son identité. Une façon de penser qui semble être illustrée par les changements dans les statistiques du recensement : en effet, en 2011, seul 59 % de la population anglaise et galloise s’identifiait comme chrétienne, contre 72 % en 2001. David Cameron, multirécidiviste, avait quant à lui déjà déclaré, en 2011, que la Grande Bretagne était un pays chrétien et « qu’elle ne devait pas avoir peur de le dire ».
Pendant ce temps, l’islamisme est toujours plus présent en Grande Bretagne
Pendant que certains rédigeaient une lettre ouverte au Premier ministre, l’imam radical Anjem Choudary appelait à un rassemblement contre ce qu’il nomme « la croisade britannique » après la prière du vendredi devant la mosquée de Regent’s Park au cœur de Londres. A l’appel de l’English Defence League et de Britain First, des contre manifestants s’étaient rassemblés pour s’opposer à Anjem Choudary. Manifestants et contre manifestants, séparés par la police, se sont invectivés et lancé des projectiles pendant une heure dans un climat de tension et de chaos rarement vu dans ce quartier. Les manifestants islamistes ont agressé et pris à partie des journalistes anglais. Les contre manifestants anti charia ont ensuite quitté les lieux sous escorte policière tandis que les islamistes ont pu tenir leur rassemblement et demander l’application de la charia en Grande Bretagne.

Cette scène chaotique ainsi que la lettre ouverte adressée à David Cameron illustrent parfaitement la crise identitaire à laquelle la Grande Bretagne doit faire face aujourd’hui et qui vient s’ajouter à sa situation dans l’Union européenne et au succès du parti eurosceptique UKIP. On ne peut que craindre une aggravation de cette crise et les élections européennes ainsi que le référendum pour l’indépendance de l’Ecosse seront des moments clefs à surveiller.

Brèves françaises




Le CSA veut censurer Internet
BFM Business a mis la main sur le prochain rapport annuel du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), dans lequel l’autorité administrative confirme sa volonté de réguler le web sur le même mode que la télévision à l’ancienne.

Le CSA propose au gouvernement, qui doit présenter dans les prochaines semaines le projet de loi Création, préparé par Aurélie Filippetti, de lui confier la possibilité d’accorder un label « site de confiance » aux seuls sites Internet qui signent une convention dans laquelle ils s’engagent à faire respecter des principes moraux, en particulier de protection de l’enfance mais aussi d’interdiction de signe tendancieux comme la quenelle, etc.

Le label ainsi accordé « devra être pris en compte » par les outils de contrôle parental, de façon négative. Tous les sites non labellisés seront bloqués, comme l’avait décrit l’ancien président du CSA Michel Boyon dès janvier 2011. Ceux qui auront reçu le label pourront être visités librement par les internautes, mais devront prendre garde à respecter scrupuleusement les règles du CSA. Lequel s’est par exemple illustré en s’attaquant au marquis de Sade sur France Culture, aux « quenelles » à la télévision, ou encore récemment à un sketch qui dénonçait le regard occidental sur le génocide du Rwanda — une censure qui prend une « saveur » particulière au regard du débat sur le rôle de la France dans l’extermination des Tutsis. Autant de contenus qui n’ont rien d’illégaux, mais qui devraient disparaître sur les sites labellisés qui veulent garder leur label.

Florian Philippot propose de retirer la nationalité des djihadistes français
Selon les déclarations des otages récemment libérés, certains de leurs geôliers « parlaient français ». Face à ces révélations, le Front national a déclaré que l'Etat devait avoir « une politique extrêmement ferme » vis à vis des Français partis faire le djihad en Syrie, ou qui ambitionnent d'aller combattre dans les rangs des djihadistes.

Le vice président du Front national, Florian Philippot, pour sa part, a préconisé lundi matin de leur retirer la nationalité française.

« Il faut donner la possibilité de déchéance de la nationalité, quand il y a double nationalité. Leur retirer leur passeport, les surveiller. Il est temps d'ouvrir les yeux sur le phénomène » a t il notamment déclaré.

Des propos qui font écho à ceux du député FN du Gard, Gilbert Collard qui a suggéré que le gouvernement empêche les djihadistes français présents en Syrie de revenir en France.

« Ce qui me préoccupe, c'est non seulement qu'ils y soient allés mais surtout qu'ils vont revenir Il faut les empêcher d'entrer sur le territoire français afin d'éviter d'autres affaires Merah » a ainsi expliqué Maître Collard.

La légion d'honneur fait la part belle au monde

des affaires
La promotion de Pâques des décorés de la Légion d'honneur a semble t il été placée cette année sous le signe du commerce et des affaires.

Dans cette 1ère promotion de l'année, en effet, quasiment un tiers des décorés est issu des milieux d'affaires.

Parmi les personnalités primées, on pourra noter la présence des patrons de multinationales comme Laurent Burelle de Plastic Omnium, Jean Dominique Senard le PDG de Michelin ou encore Marc Simoncini, le fondateur de Meetic, et Axel Dauchez, le PDG de Deezer, Jean Claude Bourrelier, le patron de Bricorama a attendu quant à lui l'autorisation du travail le dimanche pour accepter cette décoration qu'il avait tout d'abord refusée. Le gouvernement « socialiste » l'a donc récompensé pour son indulgence et sa patience.

Révolte de musulmans dans une prison
Une soixantaine de détenus de la maison d'arrêt de Sequedin dans le nord de la France près de Lille, refusaient hier soir de réintégrer leur cellule après la promenade.

Selon le personnel de la prison, les détenus, aux profils variés, étaient toujours dans la cour vers 19 h 30, hier soir et réclamaient la baisse du prix des cantines ainsi qu'un menu halal.

Brèves internationales




Bachar al Assad en visite dans la ville chrétienne de Maaloula
C’est un déplacement symboliquement fort pour les chrétiens de Syrie. Pour les fêtes de Pâques, le président syrien Bachar al Assad s’est en effet rendu dans la ville chrétienne de Maaloula, au nord de Damas. Le 14 avril, cette ville avait été reprise aux insurgés. La télévision d’Etat a annoncé que le président, je cite : « Souhaitait de joyeuses Pâques à tous les Syriens ». Bachar al Assad a affirmé : « Même le pire des terroristes ne peut annihiler notre héritage et notre civilisation ».

SOS chrétiens d’Orient en mission en Irak
Après la réussite de leur mission « Noël en Syrie », c’est en Irak que l’association SOS chrétiens d’Orient a décidé d’aller passer Pâques. Jeudi dernier, les bénévoles de l’association ont atterri en Irak avec des jouets, des couvertures, des vêtements et des fournitures scolaires qu’ils sont allés distribuer aux populations chrétiennes victimes de la guerre, ils ont également assisté aux célébrations de la semaine sainte, et fêté Pâques au monastère de Mar Mattai. Vous pouvez suivre la progression de leur mission sur leur page Facebook ainsi que sur leur compte Twitter.

Boko Haram revendique l’attentat de lundi dernier
La secte islamiste Boko Haram a revendiqué dimanche un attentat à la bombe à Abuja, la capitale du Nigeria. Cet attentat avait fait lundi dernier soixante quinze morts. L’homme qui se présente comme le chef du groupe, Abubakar Shekau, a laissé un message vidéo de vingt huit minutes. Il présente l’attentat comme, je cite : « Des représailles aux meurtres de musulmans dans le nord du pays ». Le groupe islamiste fait pourtant peser sur les chrétiens du pays une terreur qui dure depuis plusieurs années. Dans le message, il continue en disant, je cite : « Nous sommes dans votre ville, mais vous ne savez pas où ». Il adresse une menace à Barack Obama, Vladimir Poutine et François Hollande. Régulièrement, ce groupe s’en était pris à des écoles et d’autres cibles civiles.

Le chiffre du jour




est de un million
Un million d'euros soit le salaire annuel moyen d'un « trader » français.
A l'heure où certains n'hésitent pas à remettre en cause le SMIC qu'ils jugent trop élevé, voilà un chiffre intéressant pour nourrir le débat des questions salariales.

Environ un million d'euros par an, voilà donc le salaire officiel pour un tradeur ou un cadre dirigeant d'une des principales grandes banques françaises, comme BNP Paribas ou la société générale… Des sommes qui représentent à peu près 25 fois le salaire brut moyen et plus de quatre vingts fois le Smic.

Des montants d'autant plus considérables qu'ils sont versés à des personnels dont l'activité est en partie à l'origine de la crise financière que connaît toujours l'Europe et par des établissements ayant bénéficié du soutien et du financement de l'Etat lorsqu'ils étaient fragilisés.

La phrase du jour




est de Christiane Taubira
à propos des jeunes et de l’Europe
Lors du lancement de la campagne européenne du Parti socialiste jeudi dernier, s’adressant à la foule, elle a lancé, je cite : « Il faut surtout qu’ils entendent ce qu’on leur dit. L’Europe ? C’est leur perspective, c’est leur horizon. S’ils veulent pas y croire, ils croient à quoi ? Ils ont quelle alternative ?» puis elle a conclu en disant « si [cette génération] ne choisit pas de bâtir l’Europe, elle subira l’Europe. ». Pour le Parti socialiste donc, l’Europe de Bruxelles est une fatalité à laquelle tous les jeunes doivent souscrire sous peine de se voir relégués au rang de perdants n’ayant rien compris à ce qu’on voulait leur inculquer. C’est donc un message limpide qu’envoie Christiane Taubira aux jeunes de France et d’Europe, mais qui pourrait bien se retourner contre elle s’il est pleinement entendu par ceux ci.


similaire:

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconBulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconBulletin de reinformation du mardi 20 janvier 2015
...

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconBulletin de reinformation du mardi 26 novembre 2013
«Relations économiques avec la Russie». En riposte, l'opposition pro européenne a appelé ses militants à maintenir la pression jusqu'au...

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconBulletin de reinformation du vendredi 17 juin 2016

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconBulletin de reinformation du mercredi 22 juin 2016

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconJeudi 17 avril : Déplacement à Bordeaux Discours de clôture des rencontres...
«Y’a de l’éco», diffusée sur Public Sénat, présentée par Gilles Leclerc et Françoise Fressoz. Première diffusion Mardi 15 Avril à...

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconTenue le Mardi 28 Avril 2009

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconAgenda prévisionnel de Christine Lagarde Ministre de l’Economie,...
«Forum franco-italien» en présence de Franco frattini, ministre italien des Affaires Etrangères, à Bercy

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconBulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016
«Tout sauf Trump» fait son apparition. Un refrain moult fois proclamé en France contre les candidats jugés insolites ou gênants

Bulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014 iconBulletin n° 15 Mai 2014 Sommaire : La journée de l’Assemblée Générale...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com