1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l'Amérique du Nord ?





télécharger 18.53 Kb.
titre1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l'Amérique du Nord ?
date de publication06.07.2017
taille18.53 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos

La façade atlantique de l'Amérique du Nord


La façade atlantique de l'Amérique du Nord est à la fois le berceau de la civilisation nord-américaine et le cœur de sa puissance économique actuelle. Lieu de pouvoir et interface avec le reste du monde, cet espace est essentiel au fonctionnement du premier pôle économique du monde. Comment peut-on caractériser cette façade ? Quel est son rôle ? Quels sont les types d'espaces qui la composent ?

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l'Amérique du Nord ?


S'étendant sur 4 000 km, du 60° au 20° de latitude nord, la façade atlantique de l'Amérique du Nord comprend les régions de ce continent qui bordent l'océan Atlantique, du golfe du Saint-Laurent (au Canada) jusqu'à la presqu'île du Yucatan (au Mexique). En fait également partie la région continentale des Grands Lacs, qui est directement reliée à la côte par le fleuve Saint-Laurent (accessible, depuis 1959, aux navires de haute mer).

La façade atlantique de l'Amérique du Nord intègre donc trois pays : le Canada, les États-Unis et le Mexique, réunis depuis 1993 dans l' ALENA, une association de libre-échange.

Au sein de cette organisation, la façade atlantique a un poids économique considérable : un Nord-Américain sur deux y habite (environ 220 millions d'habitants) ; son PIB représente les deux tiers de celui des trois pays réunis. On y trouve 21 des 25 plus grands ports américains et de puissantes régions urbaines qui font partie de l'archipel mégapolitain mondial (la Megalopolis, la région des Grands Lacs).

C'est sur cette côte que sont arrivés les premiers colons européens à partir du XVIIe siècle et que sont nés les États-Unis à la fin du XVIIIe siècle. Ce sont les ports de cette façade qui ont vu débarquer les populations qui ont constitué les différents peuples de l'Amérique du Nord. La façade atlantique a donc joué un rôle historique clé.

2. Comment s'organise le trafic commercial sur cette façade ?


La façade atlantique de l'Amérique du Nord fait face à l'Europe. L'essentiel du trafic avec le continent européen transite par ses ports, faisant de ceux-ci le lien entre deux pôles majeurs de l'économie mondiale.

Le littoral est bien relié à l'intérieur des terres par deux systèmes fluviaux : au sud, le Mississipi est prolongé par un ensemble de canaux jusqu'au Middle West et aux Grands Lacs ; au nord, le Saint-Laurent permet d'accéder aux Grands Lacs. Cette façade maritime est donc solidement articulée avec l'espace de production de l'est du continent.
Par ailleurs, un système de transbordement par voie ferrée permet de relier les ports du Pacifique à ceux de l'Atlantique, le canal de Panama offrant une autre route maritime entre ces deux océans.

On notera que la façade pacifique des États-Unis connaît une progression économique rapide, mais ne concurrence pas encore le littoral oriental. En effet, les principaux centres de direction économique ou de pouvoir politique sont localisés sur cette façade-là.

3. Quelle place y occupe la Megalopolis ?


La façade atlantique d'Amérique du Nord est dominée par la Mégalopolis. S'étendant de Boston à Washington, concentrant plus de 50 millions d'habitants sur un millier de kilomètres de littoral, celle-ci constitue le plus puissant ensemble urbain de la planète. On y trouve les sièges du gouvernement fédéral et des grandes organisations internationales (le FMI et la Banque mondiale à Washington, l'ONU à New York), ceux des plus grandes entreprises américaines, les universités les plus prestigieuses (MIT, Harvard), des laboratoires de recherche très performants.

Au cœur des grandes métropoles de la Mégalopolis, le quartier des affaires (central business district ou CBD) avec ses luxueux gratte-ciel est entouré de quartiers résidentiels souvent dégradés (par exemple, Harlem ou le Bronx à New York). En périphérie s'étendent d'immenses banlieues pavillonnaires (les suburbs) où habitent les classes moyennes et aisées.

Noyau de l'ancienne Manufacturing Belt, la Megalopolis comprend également des pôles industriels en reconversion (Baltimore et Philadelphie). Le recul industriel a été sévère dans certains secteurs et explique le déclin économique relatif de la zone, qui doit faire face à la concurrence des autres régions toutes engagées dans la bataille des nouvelles technologies.

4. Qu'appelle-t-on la Main Street ? Quelles sont ses caractéristiques ?


La deuxième concentration urbaine de la façade atlantique est la région bordière des Grands Lacs et du Saint-Laurent, surnommée la Main Street. Elle regroupe 65 millions d'habitants (dont deux tiers de Canadiens). Ouverture océanique et axe de pénétration à l'intérieur du continent, le Saint-Laurent y joue un rôle essentiel. Bien articulé avec le système des Grands Lacs, il relie les principales villes de l'est canadien (Québec, Montréal, Ottawa, Toronto) et les métropoles industrielles étatsuniennes que sont Detroit et Chicago.

Au cours des dernières décennies et en particulier depuis le traité de l'ALENA, cette région est devenue un véritable espace transnational, tant les deux économies canadienne et étatsunienne sont imbriquées.

5. Quels sont les autres espaces de la façade atlantique ?


Au sud des deux ensembles urbains que sont la région du Saint-Laurent et la Mégalopolis, le Sud-Est des États-Unis offre l'exemple d'un espace en profonde reconversion. L'ancienne activité agricole de plantation est désormais dépassée par de puissantes dynamiques : l'innovation technologique à Atlanta et à Houston, le tourisme et l'accueil des retraités, organisés en système économique, en Floride, l'agriculture spécialisée dans l'ensemble de la région. Par ailleurs, l'industrie pétrolière texane s'appuie sur les fonctions portuaires de Houston, premier port du golfe du Mexique.

La situation de la Floride, en particulier, est très originale. Cette région connaît une croissance démographique considérable du fait des migrations de retraités et du tourisme d'Américains aisés. L'effet Sun belt y joue pleinement ; en témoignent les parcs d'attractions, les centres de vacances et les quartiers fermés de retraités (gated communities). Mais la Floride est également le lieu d'une très grande concentration de Latino-américains (de migrants pauvres comme d'hommes d'affaires). Miami est ainsi devenue un véritable pôle d'échanges et de repli pour l'ensemble de l'Amérique latine.

Le golfe du Mexique est, avec la frontière canadienne, l'autre espace frontalier de la façade atlantique. Mais, ici, la frontière est plutôt synonyme de contrastes que d'intégration. La frontière entre le Mexique et le Texas, avec ses migrants clandestins refoulés et ses maquiladoras (zones franches industrielles), indique une subordination économique entre les deux pays. Cancun, grand centre touristique de luxe et lieu de prestigieuses conférences internationales, fait figure d'îlot de richesse dans un Mexique à la population encore assez pauvre. Cependant l'exploitation pétrolière mexicaine dont la production est en forte croissance devrait permettre une plus forte intégration dans les années à venir.

  À retenir


S'étendant du golfe du Saint-Laurent au golfe du Mexique, la façade atlantique de l'Amérique du Nord, qui intègre trois États (Canada, États-Unis et Mexique) réunis au sein de l'ALENA, est aujourd'hui un espace clé de l'aire de puissance nord-américaine. Cette façade maritime ne présente pas cependant d'unité sur la totalité de sa longueur. Elle comprend des ensembles qui se caractérisent par leur dynamisme propre, leur lien avec les arrière-pays plus que par leur articulation les uns aux autres. Leur étude révèle par ailleurs de grands contrastes socio-économiques.

similaire:

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Analyse régionale de la façade atlantique américaine

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Quelles sont les différentes phases et caractéristiques de la croissance...

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Sujet : La façade Atlantique des eua: une interface active?

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Quelles sont les caractéristiques de la modernité occidentale et son lien au capitalisme?

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Quelles sont les caractéristiques d’une puissance mondiale ? Pourquoi...

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Pb quelles sont les phases et les caractéristiques de la croissance...

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Pb quelles sont les phases et les caractéristiques de la croissance...

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Les caractéristiques générales des organisations internationales

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\La bourgeoisie aujourd’hui : entre mobilité et ancrage
«de passage» fait face à cette mobilité géographique ? Quelles sont les conséquences de cette mobilité sur son identité ? Sur les...

1. Quelles sont les caractéristiques générales de la façade atlantique de l\Chérifa boukacem – zeghmouri
«Afrique du Nord». Leur histoire coloniale commune en a fait une région francophone, de même que leur ouverture à l’économie de marché...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com