Travaux diriges série N°2





télécharger 37.52 Kb.
titreTravaux diriges série N°2
date de publication06.07.2017
taille37.52 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos



TRAVAUX DIRIGES

Série N°2


Niveau d’étude

1ère année LAG

Année Universitaire

2014- 2015

Module

PRINCIPES DE GESTION 1
Partie I : Révision & Compréhension / Chapitre 1 - L’entreprise
Activité 1 : Nature de l’entreprise - Questions de compréhension

Répondez aux questions suivantes en complétant les phrases respectives :
1)- L’agence de la BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) qui est à Sousse est-elle une entreprise ?

  • Elle ressemble à une entreprise parce que ….

  • Mais ce n’est pas une entreprise parce que …..


2)- L’association Tunisienne d’Aide aux Malentendants « Esmaani » est-elle une entreprise ?

  • Elle ressemble à une entreprise parce que ….

  • Mais ce n’est pas une entreprise parce que …..


3)- Le distributeur automatique de boissons est-il une entreprise ?

  • Il ressemble à une entreprise parce que ….

  • Mais ce n’est pas une entreprise parce que …..


Activité 2 : Rôles et approches de l’entreprise. Vrai ou faux ? Justifiez !
1)- Une entreprise qui crée beaucoup de richesses peut être en même temps déficitaire.

2)- Une entreprise qui réalise des profits importants crée forcement de la richesse pour d’autres acteurs de l’économie.

3)- La multiplicité des approches des entreprises s’explique par leur diversité.

4)- L’analyse culturelle montre que certains facteurs de réussite de l’entreprise sont intangibles (immatériels).
Activité 3 : Typologie d’entreprises. Questions de réflexion.
1)- Pourquoi a-t-on souvent besoin de créer une société pour lancer une entreprise ?

2)- Quel type d’entreprise peut survivre longtemps même si elle ne réalise pas de profit ? Pourquoi ?

3)- On dit que les petites entreprises sont plus flexibles que les grandes. Pourquoi ?
Activité 4 : L’environnement de l’entreprise.
Classez les évènements suivants, qui concernent une agence de voyage spécialisée dans les séjours haut de gamme, dans leurs catégories respectives :


Evénements

micro ou macro

environnement ?

Elément motivant, neutre ou contraignant ?

Hausse de la rémunération des agents de voyage décidée dans la convention collective







Ouverture d’une nouvelle agence de voyage dans le même segment du marché







Limitation de l’autorisation de sortie de devises par la banque centrale







Possibilité de créer une agence de voyage sur le web et de vendre des séjours sur des marchés étrangers







Augmentation du prix des matières premières









Partie II : Textes & Questions – Le conflit autour de la répartition des richesses dans l’entreprise 

3. La coopération dans l’entreprise
Il ne s’agit pas d’oublier que la firme n’est pas […] naturellement ou spontanément, un lieu de coopération, ce qui serait un point de vue naïf. La firme est bien d’abord une hiérarchie qui délimite des positions: des individus commandent et d’autres obéissent, via un système de délégation de l’autorité en provenance de l’employeur qui possède le pouvoir de conclure et de mettre fin aux contrats de travail, bien évidemment dans les limites fixées par la loi. Autrement dit, seule l’adoption de certaines règles et valeurs favorise […] la coopération des salariés.
B. Baudry, Économie de la firme, La Découverte, 2003.

1.- Les conflits dans l’entreprise
Les entreprises sont animées par des conflits Potentiels et réels de diverses natures, entre leurs différents membres. Par exemple, les dirigeants doivent prendre en compte la volonté des salariés qui cherchent à obtenir le salaire le plus élevé possible et celle des actionnaires motivés essentiellement par le profit. Le dirigeant pourra essayer de répondre aux attentes des salariés tout en cherchant avant tout à garantir le profit et la pérennité de l’entreprise. Il sera donc amené à effectuer des choix qui pourront être source de conflits : entre l’ensemble des salariés qui apportent leur travail à l’entreprise, et les apporteurs de capitaux qui financent l’activité de l’entreprise. Manager consiste donc avant tout à comprendre ces conflits et à analyser les rôles de chaque acteur dans la lutte pour la répartition de la valeur ajoutée. L’action du manager devra s’inscrire dans le cadre de la pérennité mais également dans celui de la cohésion de l’entreprise.
Magnard, 2005.



4. La cohésion dans l’entreprise
Pour assurer la cohésion au sein de son groupe, Danone développe une vision de l’entreprise reposant sur un certain nombre de valeurs :
Valeurs tournant autour de l’enthousiasme : « Les limites n’existent pas, il n’y a que des obstacles à franchir. »
-Audace : refuser le confort bureaucratique, oser prendre des risques et explorer des voies nouvelles, savoir dépasser l’échec…

–-Passion : convaincre et entraîner, savoir se dépasser pour atteindre l’excellence.

-Appétit : avoir l’envie de grandir, d’être le premier.
Valeur tournant autour de l’humanisme : « L’attention portée à l’individu, qu’il soit consommateur, collaborateur ou citoyen, est au cœur de nos décisions. »
Partage : dialoguer, agir en transparence, travailler en équipe.

Responsabilité : avoir le souci de la sécurité des hommes et des produits, agir pour l’environnement social, préserver l’environnement.

Respect de l’autre : être attentif aux différences locales, respecter les partenaires sociaux et commerciaux, veiller au développement de ses collaborateurs.
www.danone.com




2. Evolution de la répartition de la Valeur Ajoutée entre Capital et Travail en France


Année

Capital

Travail

1978

28,7

71,3

1980

28,1

71,9

1985

30,7

69,3

1990

35,2

65,8

1995

35,6

64,4

2000

35,7

64,3

2003

35

65






Questions

1)- Pourquoi la répartition de la valeur ajoutée peut-elle être une source de conflit dans l’entreprise ? (doc 1 & 2)
2)- Comment peut-on prévenir et limiter les conflits dans l’entreprise ? (doc3 & 4)
3)- Expliquer le lien entre l’approche économique de l’entreprise et son approche culturelle. En quoi la culture d’entreprise est-elle une force ?


similaire:

Travaux diriges série N°2 iconTravaux diriges série n°3

Travaux diriges série N°2 iconCours et Travaux Dirigés

Travaux diriges série N°2 iconTravaux Dirigés Macroéconomie n°7

Travaux diriges série N°2 iconTravaux Dirigés Macroéconomie n°2

Travaux diriges série N°2 iconTravaux Dirigés d’ «Introduction à l’économie»

Travaux diriges série N°2 iconFiches de travaux dirigés du 1er semestre 2016-2017

Travaux diriges série N°2 iconExamens 1er semestre
«montage de dossiers»: le cours magistral sera assorti de séances de travaux dirigés

Travaux diriges série N°2 iconCours de M. le professeur Vincent tchen licence 1 semestre 1 (2015-2016)...

Travaux diriges série N°2 iconTravaux Dirigés Macroéconomie n°3
«En général, une proportion de plus en plus importante du revenu est épargné à mesure que le revenu réel croît.»

Travaux diriges série N°2 iconTravaux dirigés de Théorie, Cycle Licence 5 semestre Session 2015/5016
«Concept Office» et la maison Phoénix «Concept House». L’objectif de






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com