Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet





télécharger 217.27 Kb.
titreAction publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet
page4/7
date de publication06.07.2017
taille217.27 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

Espaces verts

Une fauche tardive et adaptée

Les espaces enherbés et les prairies des espaces verts de la ville de Montpellier (parc Méric, Font Colombe) sont fauchés intégralement à la fin du printemps. Cette pratique plus écologique favorise la flore et la faune locales. En laissant les espèces herbacées réaliser leur cycle végétatif jusqu’à la montée en graine (entre fin mai et fin juin), la fauche tardive permet de régénérer naturellement les prairies. Les graines produites par les plantes sont également bénéfiques pour la faune (insectes, oiseaux, mammifères) car elles constituent une importante source de nourriture. Certaines zones enherbées tels que les abords de cheminements, sont fauchées plus régulièrement tout au long du printemps pour le confort des usagers.
350 000 € C’est le coût des travaux de sécurisation des abords du lycée Jules-Ferry et donc de l’aménagement de la rue de la Colline. Avec notamment sa mise en sens unique entre la rue des Églantiers et la rue de l’Aubépine pour aménager deux trottoirs accessibles aux personnes à mobilité réduite. Pour en savoir plus : montpellier.fr

Fin de mandat pour les CME
Les 60 conseillers municipaux enfants (CME) sont invités à clore officiellement leur mandat d’un an, lors d’une cérémonie officielle, le 15 juin, dans la salle du Conseil municipal de l’hôtel-de-Ville. L’occasion pour les jeunes de présenter le bilan de leur action, devant le maire, Philippe Saurel, l’adjointe au maire déléguée

à l’éducation, Isabelle Marsala, et les intervenants des associations et des services de la Ville qui ont contribué à la mise en place de leurs projets. Le plus emblématique : une collecte de jouets auprès des enfants des écoles, au bénéfice du Relais bébé des Restos du Cœur. Une générosité exemplaire, avec l’équivalent de deux voitures pleines à ras bord de jouets collectés (photo page 5).
Tous au courant !
Des mallettes pédagogiques, distribuées dans 67 écoles élémentaires, vont sensibiliser les enfants, pendant les TAP, aux dangers de l’électricité.
La Ville est la première collectivité à commander ce jeu, « né » à Montpellier.
« Avec ce jeu, les enfants découvrent la sécurité électrique et deviennent prescripteurs de bonnes pratiques auprès des adultes. »

Isabelle Marsala, adjointe au maire déléguée à la réussite éducative.
Risqué ou pas risqué ? : « Toucher un appareil électrique branché avec les mains mouillées », « Escalader sur un poteau électrique », « Laisser une rallonge électrique branchée à une prise sans appareil au bout »… Faire de la prévention en s’amusant, c’est ce que propose la Ville de Montpellier aux écoliers de 8 à 12 ans de 67 écoles élémentaires. Le 25 mai, à l’école élémentaire Delteil, Isabelle Marsala (adjointe au maire déléguée à la réussite éducative) et Annie Yague (adjointe au maire Une fête pour l’entrée en sixième déléguée aux affaires sociales) ont distribué aux enfants les kits ludiques Tous au courants, conçus par ERDF, pour qu’ils découvrent, de façon inédite, la sécurité électrique pendant les temps d’activités périscolaires (TAP) ou en accueil de loisirs.

À l’intérieur des mallettes, une variante du jeu de l’oie comportant des plateaux de jeu, des livrets de questions / réponses et une trousse contenant des dés et des pions. Le principe : avancer de case en case en répondant correctement aux questions, quizz ou mises en situation sur la sécurité à la maison, à la ville ou à la campagne. Les réponses attendues sont autant de messages de prévention simples et efficaces, destinés à marquer leurs esprits. « Régalez-vous bien avec ce jeu, lance Isabelle Marsala à l’attention des enfants, car quand on s’amuse bien, on apprend bien ! »

En soutien éducatif, une clef USB destinée aux enseignants et animateurs est jointe au kit. Elle contient un livret pédagogique ainsi qu’un dessin animé, sur les risques électriques. Ces jeux ont été acquis dans le cadre d’une convention signée entre la Ville et ERDF Hérault. Coût : 3 500 € (ERDF) et 3 500 € (Ville).

Une fête pour l’entrée en sixième

Le 14 juin, la Ville marque de manière symbolique et solennelle l’entrée en sixième des CM2 par une grande fête. Quelque 2 000 écoliers et leurs enseignants sont invités à cet événement festif qui se déroule sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle, de 9h à 11h. Au programme, notamment, des animations qui devraient les enthousiasmer : studio photo, flashmob géant, arbre à vœux...
Carte Été Jeunes

Pour 25 euros, la Carte Été Jeunes propose pendant tout l’été plus d’une trentaine d’activités pour les 12 à 29 ans.
Plus de 30 bons plans pour l’été

pour 25 euros. Mise en vente depuis le 1er juin, la Carte Été Jeunes, offre à tous les Montpelliérains âgés de 12 à 29 ans, un programme d’activités ébouriffant avec de nombreuses activités sportives, culturelles, des entrées aux grands festivals de l’été, des places pour les matches de foot, de hand ou de rugby… Nouveauté 2016 : 1 heure d’escalade avec le club Mad Monkey dans son complexe de Garosud. Et bien sûr les activités traditionnelles : serre amazonienne, cinéma Gaumont, piscines, patinoire Végapolis, équitation au Centre Équestre de Grammont, canoë-kayak, bouée tractée, bowling, squash… Toutes les entrées aux activités sont comprises sur présentation du coupon chéquier vacances de la carte. La carte Été Jeunes est vendue à l’Espace Montpellier Jeunesse, à l’Office du Tourisme et dans les Maisons pour tous.

Espace Montpellier Jeunesse

6 rue Maguelone

04 67 92 30 50 - montpellier.fr
NOUVEAU

À 800 mètres de l’arrêt Sabines (ligne 2 tramway), un nouveau concept d’escalade ludique.

Mad Monkey propose 19 parcours différents dans un complexe de 200 m² ouvert tous les jours (même le dimanche) de 10h à 19h. La Carte Été Jeune vous propose une heure de parcours découverte. Réservation recommandée.

Équipement : tenue confortable et chaussures fermées.
INFOS PRATIQUES

. Avoir entre 12 et 29 ans.

. Résider à Montpellier.

. Se munir d’une pièce d’identité, d’une photo et d’un justificatif de domicile.

. La carte et le chéquier sont valables du 15 juin au

15 septembre sauf indication contraire sur le coupon.
« Offrir des activités à tous les jeunes de 12 à 29 ans. »

Fabien Abert, adjointe au maire, délégué aux sports et à la jeunesse.


« Rendre plus accessible à tous les publics, l’offre de transport par la mise en œuvre d’outils utilisant les nouvelles technologies. »

Abdi El Kandoussi, conseiller municipal, Président de la TaM
Applications Mobilité

Retrouvez en temps réel toute votre information TaM sur votre tablette ou smartphone grâce aux applications à télécharger sur Apple Store et Google Play Store : prochains passages de bus et tramway, calcul d’itinéraire, disponibilités Vélo Magg ou véhicules autopartage, places de parking disponibles etc…
10 bornes interactives

Elles sont installées : à l’hôtel-de-Ville, hôtel de la Métropole, dans les mairies annexes de la Ville, au Crous de Montpellier.

tam.voyages.com La mobilité connectée
Démarches en ligne, gestion des abonnements, alertes trafic, suivi de consommation… Depuis le 23 mai, de nouveaux outils numériques et interactifs vous permettent de maîtriser au mieux votre mobilité.
C’est une nouvelle borne multi usages, que les Montpelliérains peuvent découvrir dans le hall de la Mairie, depuis le 23 mai. Un nouveau service offert aux usagers du réseau de transports TaM, qui peuvent accéder librement à la plateforme internet, mais également scanner des documents, prendre une photo, et remplir ainsi sur place toutes leurs formalités d’abonnement, renouvellements de contrats etc. Dix bornes de ce type sont ainsi réparties sur la ville. Une offre de services qui s’inscrit dans le développement constant de la multimodalité par les usagers (tramway, bus, vélopartage, autopartage, stationnement), et l’augmentation de fréquentation des outils numériques de plus de 40 % (avec une moyenne de 15 000 connexions journalières fin 2015). Toutes les opérations possibles aujourd’hui dans les Espaces Mobilité TaM sont désormais disponibles via internet, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone :

• faire ses démarches : création de carte, demande de droits à réduction, déclaration de perte… ;

• acheter et télécharger ses titres de transports ;

• s’inscrire à des alertes : sur le trafic des bus et des tramways, disponibi- lités des services Vélomagg et parkings, suivi des abonnements… ;

• mettre à jour sa situation : acheter et télécharger ses titres ;

• faire une réservation pour un transport avec RésaTam ;

• prendre un rendez-vous avec un conseiller en Espace Mobilité ou accé- der à sa messagerie…

tam.voyages.com

Ce nouveau service s’appuie sur des technologies de pointe développées par des partenaires industriels reconnus : Micropole – Cityway- Xerox – Urban System – Actool – Scheidt & Bachmann, Smoove, Metavera et PayByPhone.
Encombrants : même le dimanche
Les quatre points propreté de Montpellier permettent aux particuliers de se débarrasser de nombreux objets encombrants 7 jours/7.
Sur les 20 points propreté de la Métropole quatre sont implantés à Montpellier. Ils sont ouverts 7 jours sur 7. Les Montpelliérains peuvent y déposer : les objets encombrants, les végétaux, les matériaux de construction et gravats, les déchets toxiques ménagers (solvants, dissolvants, peintures…), les textiles, les huiles non végétales, les piles, les batteries de voitures, les déchets électriques et électroniques (tubes et lampes, appareils élec- triques usagés…). Les Points Propreté sont des déchèteries aménagées et gardiennées où l’on peut se débarrasser de toutes sortes de déchets. La carte Pass Métropole est indispensable pour accéder aux Points Propreté.

- Les Cévennes - Allée de la Mar- telle : de 9h à 12h et de 14h

à 18h (19h entre avril et sep- tembre) du lundi au samedi et de 9h à 12h30 le dimanche.

- Hôpitaux Facultés - Av. Val de Montferrand : De 9h à 12h et de 14h à 18h (19h entre avril et septembre) du lundi au samedi et de 9h à 12h30 le dimanche.

- La Mosson - Espace Mosson : de 8h à 12h et de 14h à 18h (19h entre avril et eptembre) du lundi au samedi et 8h à 12h30 le dimanche.

- Près d’Arènes - Boulevard J. Fabre de Morlhon : de 9h à 12h et de 14h à 18h (19h entre avril et septembre) du lundi au samedi et de 9h à 12h30 le dimanche.
À noter : les textiles, encombrants, appareils électriques peuvent aussi avoir une deuxième vie et être utiles à quelqu’un de son entourage ou donnés à une association humanitaire.
Tout savoir sur le recyclage, la propreté et la collecte montpellier3m/collecte
« Déchets verts, électroménager, batteries usagées... sont à déposer dans les points propreté. »

Valérie Barthas-Orsal, adjointe au maire, déléguée à la propreté, à l’animal en ville et aux fêtes de Saint-Roch.
Sept collecteurs (« tubes ») ont été installés en mars devant les immeubles du Petit-Bard et de la Pergola par la société Ecosec. But de l’opération : récolter le maximum de « biodéchets » des habitants, les placer dans le composteur géant situé à proximité des deux écoles, pour fabriquer du compost qui sera redistribué aux habitants. L’installation de ce composteur urbain est en partie financé par la Métropole, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et la Région.
CONSEIL MUNICIPAL
Le prochain conseil municipal se déroulera le mercredi 22 juin à 18h. À suivre en direct sur montpellier.fr

ACTION PUBLIQUE À DÉCOUVERT
MYLÈNE CHARDÈS

•  Née le 3 décembre à Alès (Gard)

•  Architecte-urbaniste

•  Adjointe au maire, déléguée au quartier Montpellier Centre (2014-2015)

•  Adjointe au maire, déléguée aux déplacements et à la circulation depuis 2015
Vivre la ville
Sa fonction d’adjointe au maire, déléguée aux déplacements et à la circulation permet à Mylène Chardès de mettre en pratique sur le terrain son expérience professionnelle d’urbaniste.
« Je veux comprendre la façon dont vivent les gens »
Mylène Chardès connaissait bien Montpellier avant de s’y installer en 2007. Fraîchement titulaire d’un DESS d’urbanisme, ses études l’avaient familiarisée avec la métropole montpelliéraine – « un cas d’école en architecture ». Cette native d’Alès, cévenole d’origine, avait parcouru la France pour ses études (Lyon, Strasbourg) mais était heureuse de revenir dans cette région à laquelle elle est très attachée. Descendante de mineurs et de travailleurs de la terre, elle a très vite été marquée par cette spécificité qui a modelé le paysage alésien. « Il ne faut pas oublier le passé, savoir comment les activités humaines ont transformé l’espace public et en tirer des leçons pour le renouveler ».

Sa passion pour le dessin lui fait choisir des études d’arts appliqués. Puis, la jeune fille se découvre une attirance pour l’urbanisme, qui dans son esprit va de pair avec une conscience sociale aigüe. « J’aime comprendre la façon dont vivent les gens, ce qui a guidé l’aménagement d’une ville afin de répondre aux besoins de partage et à la nécessité de corriger les inégalités ». Engagée dans un cabinet d’architecture montpelliérain très réputé, elle décide quelques années plus tard de monter sa propre agence. Mylène Chardès s’est longtemps interrogée sur Montpellier. Elle pense à présent avoir trouvé la réponse : « Montpellier est plurielle. Cette diversité constitue son identité ». Cette préoccupation l’a conduite à réfléchir au devenir du territoire montpelliérain, aux côtés de Philippe Saurel, à l’époque adjoint à l’urbanisme. « Il a un discours intelligent sur le sujet, dans lequel je me retrouve ». Alors qu’une opportunité professionnelle devait la mener vivre à Toulouse, les élections municipales l’ont propulsée adjointe au maire. Un nouveau chapitre de sa vie commençait.
Curieuse du monde qui l’entoure

Dotée d’une conscience citoyenne bien ancrée mais ayant toujours refusé d’adhérer à un parti politique (« je n’aime pas qu’on me dise ce que je dois penser »), la trentenaire, qui avait entrepris une thèse sur la démocratie participative, s’est plongée avec enthousiasme dans ses fonctions. Tout d’abord chargée du quartier Montpellier Centre, son contact facile et franc lui attire la confiance des associations.
Désormais aux manettes de la politique des déplacements (« une spécificité montpelliéraine »), Mylène Chardès tente d’imaginer une ville apaisée au quotidien. « Tout ce que j’ai emmagasiné dans ma vie professionnelle, je peux maintenant l’appliquer réellement ». Cette façon de faire de la politique convient

à son tempérament. « J’aime le concret. Je suis une manuelle, héritage de mon père mécanicien et formateur d’apprentis automobile. Rien ne me plaît plus que de revenir dans le jardin de mes parents et de planter des tomates ». Ces retours réguliers aux sources n’empêchent pas cette grande curieuse de parcourir le monde, toujours attentive à comprendre comment l’espace public se construit ailleurs. Ses moments de libre la conduisent aussi bien dans les musées à la rencontre de civilisations perdues que dans l’écoute de la musique rock. Les Étrusques et PJ Harvey font bon ménage dans la vie de Mylène Chardès qui avoue, amusée, une jeunesse hip hop, faite de BMX et de karting.

« C’est bon de se sentir palpiter » confie-t-elle, caressant doucement son ventre. Son petit garçon naîtra en juillet.
VISION DE VIE CENTRE

• ANTIGONE • LES ARCEAUX • LES AUBES • LES BEAUX-ARTS • BOUTONNET • CENTRE HISTORIQUE • COMÉDIE • FIGUEROLLES • GAMBETTA • GARES
GUY BARRAL

04 67 34 88 02 guy.barral@ville-montpellier.fr

Le tweet du mois

À partir du 1er juillet, la ligne 4 de tram dessert l’Écusson et ses faubourgs. Monuments, lumières et occitan accompagnent le voyage.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconBibliographie : G. Dupuis, Gudeon et Patrice Chrétien
«La police municipale a pour objet d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques»): la tranquillité publique...

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconTerre d’élection de l’intervention publique dans ses fonctions régaliennes...

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconLa territorialisation à l’épreuve des grands espaces : quel usage...
«tester» l’exportabilité de la littérature française sur l’action publique territoriale, que de participer pleinement à la discussion...

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconFin mai, la première partie du projet de loi de décentralisation...
«décentralisation et de réforme de l’action publique» présenté en conseil des ministres entérine de fait un redécoupage du territoire...

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet icon2. Articles dans des revues à comite de lecture et chapitres d’ouvrages de recherche
«Pour une approche agonistique des débats de politique publique. Le cheminement des controverses dans la globalisation néolibérale»,...

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconCompte-rendu de la reunion publique d’information des riverains

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconEn principe un clic sur un arrêt ou un texte vous permet d’accéder directement à son contenu sur
«fonction publique», on entend parfois l’ensemble des personnes qui participent à l’action publique ou administrative. Dans ce sens,...

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconLe statut de la fonction publique ne sera plus garanti à l’avenir aux nouveaux entrants
«celui qui rentrera dans la fonction publique n’aura pas forcément l’emploi à vie»

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconRapport annuel 2011
La mission du Fonds ? La mise en œuvre d’une politique publique de promotion d’insertion professionnelle et de maintien dans l’emploi...

Action publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains à la une le tour de france, les 13 et 14 juillet iconRapport annuel 2011
«La mission du Fonds ? La mise en oeuvre d’une politique publique de promotion d’insertion professionnelle et de maintien dans l’emploi...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com