Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1





télécharger 50.46 Kb.
titreComment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1
date de publication16.02.2017
taille50.46 Kb.
typeCours
e.20-bal.com > documents > Cours

Auteurs : Françoise Hallopeau, Sandra Tran Van (professeur culture et expression)

Etablissement : Lycée Marie Curie -Versailles

Académie : Versailles

Relecteur(s) : Caroline Lefèvre, Magalie Drouet, Elizabeth Suel

Mots-clés : Mot d’Or, culture générale, expression écrite, orale, étymologie, précision lexicale.

Date de publication : 10 décembre 2014





Discipline : Culture et expression dans les BTS tertiaires.




Préparation de la Coupe Francophone des affaires « Le Mot d’Or »

INTITULE DE LA SEQUENCE : Chercher des mots nouveaux pour des concepts nouveaux.





Problématique :

Les étudiants des sections de techniciens supérieurs doivent acquérir, pour leur vie professionnelle future des compétences les rendant aptes à une communication écrite et orale efficaces. La maitrise de la langue, les aptitudes de synthèse et d’expression permettent aux étudiants de saisir la pensée d’autrui et d’exprimer la leur.

Comment préparer les étudiants au concours « Le Mot d’Or » dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1ère partie : « Cherchez des mots nouveaux pour des concepts nouveaux », en français et la 4ème partie : « Choisissez l’origine étymologique de mots ».




Public

BTS

Place dans le programme

Capacité A – Communiquer oralement : produire un message oral en respectant le sujet, le ou les objectifs fixés – recentrer le sujet de discussion ou le thème du débat

Technique : être capable d’utiliser un vocabulaire précis et varié, variété du lexique

Capacité E – Apprécier un message ou une situation

Technique : prendre en compte la situation d’écriture : niveau de langue, précision lexicale

Finalités du programme

  • Etre capable de préciser ses idées, d’intelligibilité du message.

  • Enrichir son vocabulaire

  • Etre capable de reformuler, synthétiser

  • Repérer des racines étymologiques, donner un sens

  • Compléter son champ lexical

  • Enrichir son vocabulaire

Pré-requis

Les préfixes étymologiques classiques : para, hyper, hypo, a-,

Objectifs pédagogiques

Etre capable de relier des concepts à des mots – adapter les idées trouvées à tout type d’auditoire – s’écouter et argumenter dans le cadre d’une recherche sous forme de remue-méninges.

Exploiter les analyses étymologiques de quelques mots. Comprendre la racine d’un mot pour en trouver le sens.

Supports exploités

A partir des situations présentes dans les annales du concours : contextualisation d’une entreprise et mise en situation d’une réunion remue-méninges pour trouver un nom à un nouveau concept, un produit ou un service. (voir Annexe)

Organisation de la classe

En petits groupes de 5 étudiants. (Ateliers-métiers en BTS AM)

Prolongements possibles

Se documenter : Utiliser un dictionnaire étymologique papier ou en ligne (lexilogos)



Annexe – Proposition pédagogique

1ère phase :

Exercices sur la composition de certains mots. On pourra reprendre ici comme support les termes définis par la Commission nationale de terminologie et de néologie, publiés au BO : par exemple "imagette" (pour "thumbnail"), Site internet : http://www.culture.fr/FranceTerme
L’enseignant rappelle comment peuvent être construits des mots ou expressions.

Travail sur la dérivation avec les préfixes ; par-, dés-, pré-, imp-, em-, sur-, em-, in- . Avec les suffixes : -able, -tion, -er, -el, -age, -té, -ir, -ment, -âtre.

L’enseignant pourra choisir quelques mots, chercher : composition ou dérivation ?, décomposition, signification, rédiger une phrase contenant le mot.
Travail sur l’étymologie des mots selon la démarche vue précédemment : à partir des racines fréquentes provenant du grec, du latin.
Entrainement à partir des annales du concours : « cherchez des mots nouveaux pour des concepts nouveaux ». Site internet :

http://www.apfa.asso.fr

2ème phase : Les étudiants participent à une réunion organisée par le service marketing (mercatique) afin de répondre à une question

  1. Chaque groupe désigne un animateur

  2. Les groupes proposent des idées selon la méthode du remue-méninges. Environ 15/20 minutes

  3. Chaque animateur effectue une synthèse orale des résultats obtenus

  4. Une personne extérieure (d’un autre groupe) évalue les propositions selon les critères suivants : réalisme, compréhension du mot ou de l’expression par tout public, étymologie pertinente, facilité d’élocution, facilité de mémorisation du mot ou de l’expression



Exemples de questions contextualisées tirées des annales du concours :


  1. L’entreprise Truffete spécialisée dans l’aménagement des espaces verts cherche à désigner le mode de vie actuel caractérisé par le souci de profiter le plus possible du temps passé à l'extérieur, au jardin, en concevant l’espace disponible en plein air comme un prolongement de l’espace intérieur.


Comment nommer ce mode de vie ?


  1. L’entreprise Auclerc est un groupe très présent dans la grande distribution. Elle souhaite mettre en place un système déjà présent chez certains concurrents dont le principe est suivant : Les clients font leurs emplettes sur Internet (aux mêmes prix qu’en magasin) et viennent chercher en voiture, empaquetées dans un entrepôt, les marchandises qu’ils ont commandées. Par rapport à la vente en magasin, le distributeur économise ainsi les frais de locaux, de personnel, de chauffage, de mobilier, etc. Par rapport à la vente classique sur Internet, il économise les frais de livraison.


Comment nommer en français ce service afin de se démarquer des concurrents ?


  1. L’entreprise « Sushi chez Vous » est en plein développement et compte maintenant 35 enseignes dans toute la France. Soucieuse de l’environnement, elle souhaite développer pour ses livraisons l’utilisation de véhicules propres et silencieux. Elle fait appel à plusieurs modes de transports voitures électriques, triporteurs… 


Comment nommer ce concept s’appuyant sur de nouvelles techniques de livraison ?

Auteurs : Françoise Hallopeau, Sandra Tran Van (professeur culture et expression)

Etablissement : Lycée Marie Curie -Versailles

Académie : Versailles

Relecteur(s) : Caroline Lefèvre, Magalie Drouet, Elizabeth Suel

Mots-clés : Mot d’Or, culture générale, expression écrite, précision lexicale, BTS tertiaires.

Date de publication : 10 décembre 2014




Discipline : Culture et expression dans les BTS tertiaires.




Préparation de la Coupe Francophone des affaires « Le Mot d’Or »

INTITULE DE LA SEQUENCE : Trouver le bon mot : c’est utile pour préciser la pensée !





Problématique :

Les étudiants des sections de techniciens supérieurs doivent acquérir, pour leur vie professionnelle future des compétences les rendant aptes à une communication écrite et orale efficaces. La maitrise de langue, les aptitudes de synthèse et d’expression permettent aux étudiants de saisir la pensée d’autrui et d’exprimer la leur.

Comment préparer les étudiants au concours « Le Mot d’Or » dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 2ème partie : « Trouvez le mot ou l’expression dont la définition vous est donnée», en français.




Public

BTS tertiaires

Place dans le programme

Capacité A – Communiquer oralement : produire un message oral en respectant le sujet, le ou les objectifs fixés

Technique : être capable d’utiliser un vocabulaire précis et varié, variété du lexique

Capacité E – Apprécier un message ou une situation

Technique : prendre en compte la situation d’écriture : niveau de langue, précision lexicale

Préparation à la première situation d’évaluation à l’examen : synthétiser des informations

Objectif pédagogique

Etre capable de synthétiser un concept en trouvant le mot adapté ou son synonyme à partir d’un article de presse dont certains mots ont été remplacés par leur définition. (Annexe 1)

Support exploité

Un article portant sur le management tiré d’un ouvrage de BTS.

Organisation de la classe

En classe entière.

Prolongements possibles

Exercices :

de reformulation,

de recherche de concision,

trouver des synonymes ou antonymes.



Annexe 1

Trouver le mot exact correspondant aux expressions en gras et italique.

La famille Pinault croque la marque de biscuits Michel et Augustin


LE MONDE | 09.07.2013 à 12h18 • Mis à jour le 14.07.2013 à 16h21 | d’après Laurence Girard
Michel et Augustin, les "trublions du goût", comme ils aiment à se qualifier, cherchaient du carburant financier pour alimenter le fait d 'accroître, de faire prendre de l'importance à leur signe distinctif de l’agroalimentaire qui appartient à l’environnement de la ville. Ils se sont tournés naturellement vers leur investisseur historique, Artémis : la holding de la famille Pinault vient de prendre 70 % du capital de la PME connue pour sa mousse au chocolat, ses yaourts et biscuits.

"L'opération s'est faite en deux temps", explique Augustin Paluel-Marmont, le cofondateur de l'entreprise, au côté de Michel de Rovira. Artémis a d'abord acheté les parts de la quarantaine d'actionnaires de la première heure, parents et amis de Michel et Augustin, pour simplifier le tour de table. Puis, la famille Pinault s'est engagée à injecter 12 millions d'euros.
Artémis a donc très vite accompagné l'aventure de la PME, qui, selon les deux personnes qui ont crée ensemble l’entreprise, clôt "son chapitre un". Une première partie de l'histoire qui s'est déroulée sur huit ans. C'est en 2004 que le binôme, inspiré par Ben & Jerry's, la marque de glace américaine, décide de se lancer dans la création d'une marque agroalimentaire française.

Pour nouer immédiatement un contact avec ceux qui achètent leurs produits, ils choisissent de raconter leur histoire sur l'emballage de leurs produits. Le logo, où s'affiche le visage des deux instigateurs, est personnalisé. Les descriptions prennent un ton ludique. Les couleurs sont vives. De quoi attirer l'oeil dans des rayons surchargés.
Autre enjeu : comment faire parler d'une marque lorsque l'on dispose d'un budget de communication minimal face aux poids lourds de l'agroalimentaire ? Les deux fondateurs jouent à fond la carte de faire passer l’information par des vidéos, des affiches, la presse. Ils ne se lassent pas de raconter leur histoire. D'expliquer le choix d'Augustin de passer son CAP de boulangerie, puis leur projet initial de guide des boulangeries-pâtisseries, avant la confection à domicile de sablés livrés à l'épicerie du coin.
 DÉVELOPPER L'EXPORT

Autre pilier de la communication : la création d'événements. Comme la chasse au chameau dans les rues de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), où se situe le siège de la PME, ou une nuit à la belle étoile dans un parc de la ville. De quoi tourner des court-métrages vidéo clin d'oeil, diffusés sur Internet. Les clients sont aussi conviés à des rencontres à la Bananeraie, nom donné au siège de l'entreprise. A l'affiche, lundi 8 juillet : le mathématicien français Cédric Villani.
L'élaboration des recettes est l'autre grand chantier de Michel et Augustin, qui a fait le choix de sous-traiter la fabrication auprès d'entreprises françaises.

Maintenant, comme le souligne M. Paluel-Marmont, "il faut ouvrir le chapitre deux. Nous devons accélérer le potentiel d'expression de la marque, en particulier à l'export". Michel et Augustin, à l'équilibre depuis deux ans, s'est donné comme objectif de faire passer son montant total des ventes de 25 millions attendus en 2013 à plus de 100 millions dans cinq ans, dont un quart à l'étranger. La PME, qui emploie 55 personnes, a renforcé récemment ses équipes commerciales et de direction pour accélérer le rythme de déroulement de ses actions.

Correction

développement

marque

urbaine.

société financière

cofondateurs

consommateur

protagonistes,

médiatisation.

clips

chiffre d'affaires

tempo.


Auteurs : Françoise Hallopeau, Sandra Tran Van (professeur culture et expression)

Etablissement : Lycée Marie Curie -Versailles

Académie : Versailles

Relecteur(s) : Caroline Lefèvre, Magalie Drouet, Elizabeth Suel

Mots-clés : Mot d’Or, culture générale, expression écrite et orale, précision lexicale, entrepreunariat.

Date de publication : 10 décembre 2014




Discipline : Culture et expression dans les BTS tertiaires.

En collaboration avec les disciplines d’économie-gestion




Préparation de la Coupe Francophone des affaires « Le Mot d’Or »

INTITULE DE LA SEQUENCE : « Mon projet tient en 20 lignes ! et je sais en parler. »





Problématique :

Les étudiants des sections de techniciens supérieurs doivent acquérir, pour leur vie professionnelle future des compétences les rendant aptes à une communication écrite et orale efficaces. La maitrise de langue, les aptitudes de synthèse et d’expression permettent aux étudiants de saisir la pensée d’autrui et d’exprimer la leur.

Comment préparer les étudiants au concours « Le Mot d’Or » dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 5ème partie : « Présentez en français un projet en une vingtaine de ligne», et à sa présentation orale pour les futurs lauréats




Public

BTS tertiaires

Place dans le programme

Capacité E – Technique la langue à l’écrit : Rédiger un message lisible (graphie, ponctuation, mise en page) – Respecter la logique d’un texte écrit (connecteurs, marques de chronologie, reprises anaphoriques) – Prendre en compte la situation d’écriture (niveau de langue, précision lexicale).

Capacité ATechnique langue orale : prendre la parole, se faire entendre – Choisir et maitriser le registre de langage approprié – Utiliser un vocabulaire précis et varié.- Adapter les arguments au destinataire

Pré-requis

Les étapes d’un projet : identification du projet, repérage des enjeux, identification des contraintes et opportunités, définition du budget etc…

Les axes d’un plan de marchéage : politiques produit, prix, promotion, distribution

Objectifs pédagogiques

  • Répondre de façon argumentée

  • Structurer son propos

  • Adapter son langage

  • Organiser sa pensée

  • S’exprimer clairement auprès d’un destinataire en s’adaptant à lui

  • Respecter le code linguistique écrit

  • Structurer son propos

Supports exploités

L’étudiant prépare la rédaction de son projet en s’adaptant à différents publics cibles : un banquier, ses grands-parents, un représentant de la Mairie. Le but est de les convaincre du bien fondé du projet et d’obtenir un soutien financier.

Il synthétise son projet à l’aide d’un diaporama qui pourra servir de support lors d’une présentation orale.

Organisation de la classe

En demi-groupe. (Ateliers Métiers BTS AM)




Concours Mot Or/BTS tertiaires – Culture et expression

similaire:

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconDans le cadre de la politique en faveur de la diversité
«Réussite finances», une aide destinée aux jeunes pour préparer les concours des deux ministères de Bercy

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconFaculté de Droit et de Science politique
«Droit des relations de travail dans l’entreprise» est de préparer les étudiants à assurer les fonctions de responsabilité au sein...

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconCours de philosophie ? «Philosopher, c’est résister !»
«distinguer» dans la société. Le baccalauréat institué sous Napoléon, est indissociable d’une culture philosophique. Ce n’est pas...

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconPRÉparation aux concours de l’enseignement
«mastérisation des concours» qui a suscité la création des masters Education Formation (mef) qui assurent la formation professionnelle...

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconAdresse : Téléphone
«l’Envol au féminin» dans le cadre du Plan d’Actions Régional de promotion de l’entrepreneuriat des femmes (P. A. R.). Ce concours...

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconComment préparer l’oral de l’Ieseg (et des autres écoles)? Tout un art 

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconUne définition de la culture
«culture savante» ou «légitime» pour désigner les savoirs et les dispositions esthétiques des personnes à haut niveau d’instruction....

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconProgramme culture générale et expression

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconE11 Culture générale et expression

Comment préparer les étudiants au concours «Le Mot d’Or» dans le cadre des cours de culture et expression ? plus précisément à la 1 iconProgramme culture générale et expression






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com