Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité "Transport et mobilité"





télécharger 76.68 Kb.
titreMise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité "Transport et mobilité"
date de publication14.02.2017
taille76.68 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos



Mise à jour 26.09.2012
Master Urbanisme, aménagement et transports

Master Urbanisme et aménagement
Présentation de la spécialité "Transport et mobilité"
La spécialité Transport et mobilité est offerte, en deuxième année (M2), aux étudiants de deux masters :Le master Urbanisme, aménagement et transports qui est commun à trois établissements, membres du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) Université Paris-Est :

  • Université Paris-Est Marne-la-Vallée,

  • Université Paris- Est Créteil Val-de-Marne,

  • École Nationale des Ponts et Chaussées (École des Ponts Paris Tech).


Le master Urbanisme et aménagement qui est propre à l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Responsable du master Aménagement, urbanisme et transports :

M. Taoufik SOUAMI, professeur à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Tél. : 01 64 68 49 58

Courriel : taoufik.souami@univ-mlv.fr
Secrétariat général : Samia EL MARS

Tel : 01 60 95 78 78

Courriel : samia.elmars@univ-mlv.fr
Responsable du master Aménagement et urbanisme :

Mme Sonia Guelton, professeur à l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Tél : 01 41 78 48 22

Courriel : guelton@u-pec.fr

Spécialité "Transport et mobilité"


Responsables de la spécialité :
Michel SAVY, professeur à l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Tél. : 01 41 78 48 40

Courriel : savy@u-pec.fr

Discipline principale enseignée : économie, transport, aménagement du territoire
Florent LE NÉCHET, maître de conférences à l’U. Paris-Est Marne-la-Vallée

Tél. : 01 64 15 22 08

Courriel : florent.lenechet@gmail.com

Discipline principale enseignée : techniques mathématiques avancées pour le transport

Secrétariat de l'IUP :
Brigitte QUIGNIOT

Scolarité de la spécialité Transport et mobilité

Tél. : 01 41 78 47 91

Courriel : quigniot@u-pec.fr

Table des matières

1)MOBILITE ET TRANSPORT DANS LES ESPACES METROPOLITAINS 5

2)FRET ET TERRITOIRE 8

3)ÉCONOMIE ET ÉVALUATION DE PROJETS 9

4) TRANSPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE 10

5) INGENIERIE DES TRANSPORTS 11

1)STAGE ET MEMOIRE DE RECHERCHE 14

2)PARCOURS SPECIALISES (facultatifs) 14

3)SEMINAIRE DE RECHERCHE ET PREPARATION AU GRAND ORAL 14

Caractéristiques de la formation


  • Objectifs


L'activité de transport se caractérise à la fois par son extrême diversité et par son intersection avec toutes les autres sphères de la vie économique et sociale, à toutes les échelles du territoire. Le champ couvert comprend aussi bien les déplacements de personnes (de la marche à pied au transport aérien intercontinental) que de marchandises (des transports de colis par les coursiers urbains au transport maritime de pétrole brut ou de conteneurs). Les débouchés d'une formation supérieure en transport reflètent cette diversité : recherche (dans des organismes scientifiques, des universités, des entreprises), enseignement initial et professionnel à divers niveaux, conseil dans des bureaux d'études, exploitation des transports (dans des entreprises de transport de personnes ou de marchandises ou dans des fonctions logistiques), planification et administration dans des collectivités publiques, des organisations internationales ou des ONG, etc.
L'acquisition d'une compétence passe, pour tous les étudiants de la spécialité "Transport et mobilité", par la formation par la recherche. Quelques notions fondamentales, ressortissant à diverses disciplines, forment la base d'une approche scientifique du transport. Simultanément, l'appropriation des méthodes de recherche comme l'exploration des divers domaines où le transport s'exerce appellent des enseignements différenciés. Les modules du semestre S3 conjuguent donc la démarche du cours magistral (dispensant un savoir factuel et théorique) et celle du séminaire (où le processus même d'investigation se dévoile et se partage).

  • Mise en œuvre de la formation


Le premier semestre est un semestre de spécialisation composé de cours thématiques et disciplinaires. La formation s’appuie aussi sur des séminaires impliquant une participation active des étudiants. Cette participation passe par des séances de discussions autour de lectures, par le dialogue avec les auteurs de recherches, par la constitution de dossiers. Le second semestre est principalement consacré à l’élaboration du mémoire.


  • Contrôle des connaissances


Pour chaque module, les modalités de contrôle sont laissées à l'initiative de l'enseignant responsable. Elles peuvent prendre la forme d'un examen écrit ("devoir sur table"), d'un examen oral, de la rédaction d'un dossier sur un thème fixé ou agréé par l'enseignant, d'un exposé en classe.
Pour les séminaires de méthode, sont évaluées la participation à l'activité du séminaire, la présentation d'exposés, la rédaction de fiches de lecture ou de comptes rendus d'ouvrages, etc. Le séminaire de recherche du deuxième semestre se conclut pas un "grand oral", examen portant sur une liste donnée de thèmes transversaux et destiné à vérifier que les étudiants ont acquis une bonne culture générale du domaine du transport, complémentairement à l’approfondissement de leur thème de mémoire.
Enseignements de la spécialité
Premier semestre
Il convient d'acquérir 30 ECTS dans le semestre, soit 3 ECTS pour l'UE.01 (séminaire de méthode obligatoire) et au moins 9 modules de 3 ECTS parmi les 23 suivants (numérotés de UE.11 à UE.55). Un module donnant droit à 6 ECTS est considéré comme un module double. Il est conseillé aux étudiants d’adapter leur choix de modules à leur projet de mémoire et, dans la mesure du possible, de choisir tous les cours de l’une des sous-spécialités de 1 à 5 et de compléter par des cours adaptés à leur recherche dans le choix global proposé.


  • UE.01 Séminaire de recherche “Transports et mobilité”

3 crédits ECTS, 60 heures - Responsables : Florent Le Néchet et Michel Savy
Les étudiants suivront le séminaire de recherche propre à l'option "Transports et mobilités". Après quelques séances consacrées à l’identification de propriétés et de questions communes à l’ensemble des systèmes de transport, on passe à une pédagogie active fondée sur la confection d'une revue de presse dans le domaine des transports, l’élaboration de notes de lecture critique d’ouvrages scientifiques fondamentaux, le commentaire de récents rapports de recherche, la réalisation de dossiers thématiques, la résolution de problèmes, l’apprentissage de la réponse à des appels d’offre, etc. Ce séminaire est commun à l’ensemble de la spécialité et la présence est obligatoire. Le séminaire est également l'occasion de prendre connaissance des divers métiers du transport auxquels le master peut conduire.


    1. MOBILITE ET TRANSPORT DANS LES ESPACES METROPOLITAINS




  • UE.11 Transport et aménagement de l’espace métropolitain

6 crédits ECTS, 42 heures - Responsable : Jean Laterrasse
Les interactions entre transport et urbanismes seront traitées à travers une approche historique et théorique. Les outils conceptuels et les modèles permettant une formalisation partielle de ces interactions seront présentés. Celles-ci seront étudiées à différentes échelles et à partir de différents objets : lieux singuliers (pôles d’échanges, plates-formes multimodales, espaces logistiques urbains,...) où s’opère l’articulation de différentes fonctions… On étudiera les réponses qu’ont apportées différentes écoles d’urbanisme aux problématiques de déplacement et on réfléchira aux éléments qui peuvent concourir à un aménagement urbain durable (maîtrise de la vitesse, place des transports collectifs, rôle de l’offre dans la structuration de la demande, hiérarchisation des réseaux, gestion de l’espace public…).

La seconde partie du cours traitera, à partir des outils mis en place dans la première partie, et toujours dans la perspective de promouvoir un aménagement durable, de problèmes et de situations concrètes : transport des marchandises en ville, conception des transports collectifs comme outils d’aménagement (tramway), contribution possible de l’aménagement urbain au renforcement de la sécurité routière, nouveaux services de mobilité et rôle possible des nouvelles technologies seront notamment abordés au travers d’exemples, d’études de cas et de conférences.

L’évaluation du cours se fait principalement autour d’un projet liant transport et aménagement que les étudiants préparent par petits groupes et présentent en fin de semestre.



  • UE.12 Mobilité

3 crédits ECTS, 21 heures Responsables : Jean-Pierre Orfeuil et Marie-Hélène Massot
La mobilité dans l’histoire et dans le monde : les enseignements de l’histoire et de la géographie.

La constitution d’un champ d’analyse autonome : modèles et représentations de la mobilité, interface mobilité / espace.

Faits essentiels sur l’évolution de la mobilité et de ses déterminants (technologiques, économiques, institutionnels, spatiaux) en France et dans le monde.

Approches analytiques de la mobilité durable

-Les dimensions économiques, sociales, environnementales, financières et territoriales

-Les outils de régulation, leurs succès et leurs échecs en France et dans le monde.



  • UE.13 Transports collectifs urbains

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Anne-Élise Gueguen
Les enjeux de régulation de la mobilité en milieu urbain conduisent à développer les transports collectifs. Le cours a pour objet de présenter les politiques de transports collectifs urbains envisageables, comment et par qui sont-elles décidées, leur financement et leur mise en œuvre. Le cours présente à la fois l'approche théorique de ces questions et les pratiques professionnelles, à partir d'exemples contemporains, en Île de France et dans d'autres contextes.



  • UE.14 Les transports dans les grandes villes du monde

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Jean-François Doulet
L'objectif du cours est de fournir des perspectives internationales sur les enjeux des transports urbains afin d’éclairer les politiques françaises des transports et de la mobilité en ville.

À travers les exemples de quelques métropoles célèbres (Paris, Chicago, Amsterdam, Sao Paulo, Pékin, Mumbay, Johannesburg), le cours donnera à comprendre les rapports entre urbanisation et transport dans différentes régions du monde. L'étude des spécificités locales en matière de transports sera replacée systématiquement dans un contexte régional, aussi bien en termes économiques, politiques que socioculturels. L'analyse des principaux documents de stratégie des transports urbains occupera une place importante.


  • UE.15 Les politiques des transports et de la mobilité en ville

6 crédits ECTS, 42 heures - Responsable : Jean-François Doulet
Ce cours propose d’analyser les choix effectués en matière de transport urbain et de mobilité urbaine essentiellement par l’analyse du cadre institutionnel, réglementaire et juridique. Dans une première partie, il s'agira de présenter les principaux enjeux de la gouvernance des transports et de la mobilité qui, en France, animent les proposions de réformes sur la gestion des transports et des territoires (la pertinence territoriale du périmètre des transports urbains, le rôle des autorités organisatrices, les modalités de financement, etc.). Dans une deuxième partie, des éclairages plus précis permettront d'approfondir certains sujets parfois nouveaux dans le champ politique ou dont le traitement donne lieu à de nombreux débats (la promotion des modes doux, la gestion du stationnement, le management de la mobilité, le fret urbain, etc.). Les analyses s’appuieront essentiellement sur le contexte français ; toutefois, des exemples étrangers pourront également être utilisés. Ce cours s'adresse à tous ceux qui se destinent aux métiers des transports et de la mobilité en ville.


  • UE.16 Mobilités et transports du loisir et du tourisme

3 crédits ECTS, 18 heures - Responsable : Nacima Baron
Les pratiques de déplacement à des fins d’affaires, de détente, de visite culturelle, de santé ou d’éducation (comprises très globalement dans la sphère des voyages de tourisme et des loisirs) ont connu, à partir des années 1980, une série de mutations sans précédent. La massification des déplacements a accompagné la diffusion mondiale des flux de visiteurs, bien en dehors des aires d’attraction touristique traditionnelle des littoraux (notamment méditerranéens) et des zones de montagne d’Europe et d’Amérique du nord. L’Asie s’affirme déjà comme pôle principal d’émission et de réception de touristes.
Le cours fonctionne selon la formule d’un « atelier » de trois journées continues, permettant de s’immerger complètement, d’alterner approches théoriques et études de cas pour appréhender les enjeux de ce secteur d’activité multiforme, avec des témoignages de professionnels invités. Une première journée présente la logique de l’organisation des flux touristiques dans les trois bassins de vacances mondiaux (Europe, Amérique, Asie) et précise le rôle des transports terrestres, aériens et maritimes dans l’émergence et la consolidation de zones touristiques majeures. La deuxième journée est consacrée aux dynamiques d’organisation d’aires touristiques majeures à l’échelle nationale et régionale, en insistant sur la connexion entre transport aérien, ferroviaire et la planification des aires d’accueil. La troisième journée est consacrée à l’analyse des mobilités à l’intérieur des zones touristiques, en montrant les cas de gestion de sites congestionnés et en soulignant les efforts des acteurs du tourisme en faveur de réponses innovantes à la gestion des flux dans des zones très denses.
Le cours est organisé en trois jours intensifs dans la salle de réunion du LVMT à Marne la Vallée, les lundi 29, jeudi 30 et vendredi 31 octobre 2012.


  1. FRET ET TERRITOIRE




  • UE.21 Système de transport de marchandises

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Michel Savy
Économie et organisation du transport de marchandises. Logique des acteurs : consommation de transport ; production du transport, modes de transport (routier, ferroviaire, maritime et aérien). Transport intermodal, auxiliaires de transport. Interventions de la puissance publique, interférences entre la sphère économique et la sphère politique.


  • UE.22 Dynamique du transport de marchandises

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Michel Savy
Évolution du transport de marchandises et de l’appareil de production et de distribution, fonction logistique. Restructurations de l’industrie du fret. Politiques de transport, nationales et communautaires. "Développement durable", difficulté à décider et financer de nouvelles infrastructures, question du "découplage" de la croissance économique et de l’augmentation du transport. Marges de manœuvre et perspectives.


  • UE.23 Logistique

6 crédits ECTS, 39 heures - Responsable : Michel Fender.
Stratégies logistiques ; place de la logistique et du Supply Chain Management dans l’entreprise ; systèmes d’information logistique et gestion des projets logistiques ; coopérations logistiques ; systèmes physiques de production de services ; prestation de services logistiques ; conséquences des nouvelles formes de commerce ; enjeux liés au transport dans les chaînes logistiques. Simulation logistique avec mesure de performance service et coût.  


  • UE.24 Transport maritime, fluvial et ports

3 crédits ECTS, 18 heures - Responsable : Elisabeth Gouvernal
Ce cours a pour objectif de donner les notions fondamentales pour comprendre le fonctionnement des secteurs maritime, fluvial et portuaire. Le cours s’attachera d’abord à montrer les liens entre le transport maritime et le commerce international. L’analyse de la demande de transport et l’évolution, tant quantitative que qualitative, de cette dernière constituera un premier volet avant d’aborder l’offre de transport. Les deux grands marchés de la conteneurisation et du vrac, ligne régulière et tramping, seront analysés plus en détail autour de trois points : le contexte, les acteurs, et l’exploitation. Deux séances particulières seront dédiées au transport fluvial et au « short sea shipping ».


  • UE.25 Transports en Europe

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Vaclav Stransky.
Émergence de la politique des transports de la CEE. Les transports terrestres en Europe. Les transports maritimes européens. Les transports aériens en Europe. Le développement de l’intervention communautaire et les principaux axes de cette intervention. La politique de l’Union Européenne à l’égard des pays tiers.



  1. ÉCONOMIE ET ÉVALUATION DE PROJETS




  • UE.31 Économie des transports

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Grégoire Marlot
L’objectif du cours est de donner aux étudiants les bases nécessaires à la compréhension des problématiques économiques essentielles pour la décision publique en matière de transports. Le cours traite les différentes questions de façon aussi pragmatique que possible, en reliant systématiquement les enjeux, les principes théoriques et les études de cas.
Programme :
Transports, croissance économique et développement durable

Le rôle des transports dans l'économie

Transports et développement durable

Les transports et l'organisation de l'espace

Les transports et la ville

Transports et localisation d’activité

Tarification et financement des infrastructures

Tarification et financement des infrastructures : éléments théoriques

Tarification du réseau ferré français et économie du gestionnaire d’infrastructures

Coût de production d'un service de transport

Le financement des projets

Le financement des projets : avantages et inconvénients des PPP

Étude de cas d’un PPP routier

L’évaluation socio-économique

L’ouverture à la concurrence

Monopoles, services publics, déréglementation

Le transport aérien dans la concurrence


  • UE.32 Infrastructures et économie territoriale

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Sonia Guelton et Bernard Fritsch.
Notion d'infrastructure, mesure et composition des infrastructures en France et en Europe. Contribution des infrastructures au développement régional et spatial : études empiriques, approches macro-économiques et modélisées. Effets structurants des infrastructures. Contribution des pouvoirs publics locaux à la réalisation et au financement des infrastructures : sources et modes de financement, systèmes publics – privés, importance et effets socio – spatiaux et temporels.



  • UE.33 Évaluation des projets d'infrastructures

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Richard Darbéra
L’objectif de ce cours est d’abord de donner des instruments opérationnels pour l’évaluation économique des projets de transport. Des exercices pratiques sur tableur sont prévus à cet effet. Mais il est surtout de fournir les bases théoriques indispensables pour asseoir la pratique, pour être capable de l’adapter à différentes situations, et pour permettre d'avoir un regard critique sur les évaluations faites par d'autres.


  • UE.34 Économie appliquée aux transports collectifs

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Nadège Bourgis
Ce cours prolonge et illustre les cours d’ «économie et de politique des transports » et « organisation et management des transports publics ». Il vise à donner aux étudiants une connaissance concrète des sujets traités par un grand bureau d’études, en s’appuyant principalement sur des études choisies à l’international. Il traitera spécifiquement :

  • des enjeux liés économiques et du financement des transports collectifs ;

  • des méthodes d’élaboration d’un projet transport, de l’étude et du choix d’un tracé de ligne de TCSP, du choix d’un mode (métro, tramway, BRT/BHNS, etc.) ;

  • des bilans économiques et des comptes transports ;

  • des financements et de leurs perspectives d’évolutions (notamment des partenariats public/privé) ;

  • des politiques de tarification et des péages, et plus généralement, de l’intégration dans les bilans économiques des enjeux de développement durable.



4) TRANSPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE


  • UE.41 Éléments d'économie des transports : le cas de l'automobile

3 crédits ECTS, 21 heures - Responsable : Richard Darbéra.
Ce cours est une introduction à l'économie de l'automobile en ville. Il s'agit de comprendre les motivations de son usage, d'évaluer les nuisances induites et de découvrir les instruments économiques qui permettent de réduire ces nuisances au moindre coût pour la collectivité. Contrairement à l'approche réglementaire qui vise le plus souvent à réduire l'usage de l'automobile, l’approche économique s'attaque plus directement aux nuisances elles-mêmes en utilisant des incitations tarifaires ou fiscales pour amener l’intérêt des agents particuliers à coïncider avec l’intérêt général. Pour chaque nuisance, on examinera les mécanismes économiques à l'œuvre, on décrira les expériences étrangères d'utilisation d'instruments économiques pour la réduire et on en évaluera les effets.

Première partie : les nuisances de l'automobile et l’approche économique: 1) par les coûts moyens; 2) par les coûts marginaux

Deuxième partie : analyse économique des politiques de lutte contre les nuisances de l'automobile. L’usure des routes. La consommation d'espace. La congestion. La pollution locale. Le bruit. Les accidents. L’effet de serre. L'étalement urbain.


  • UE.43 Transport, environnement, développement durable

3 crédits ECTS.- Responsables : Jean-Pierre Orfeuil.
Les conceptions de l’environnement selon les disciplines. L’anti-automobilisme depuis un siècle Notions de base d’économie de l’environnement : externalité, optimum de pollution, méthodes d’évaluation des coûts externes, internalisation. Étude physique, économique et sociopolitique de quelques questions d’environnement liées aux transports : bruit, pollution atmosphérique, effet de serre, congestion, insécurité routière, partage de la voirie, effets de coupure. Politiques de réduction des nuisances et des impacts (normes, planification, fiscalité, principe pollueur-payeur, …). Politiques générales de régulation des transports de marchandises et de voyageurs, notamment inspirées par le développement durable. Comparaison internationale (sources : PNUD, OMS, CE, EPA).

5) INGENIERIE DES TRANSPORTS


  • UE.51 Conception et exploitation des systèmes de logistique et de transport

6 crédits ECTS, 39 heures - Responsable : Philippe Wieser.
Présentation d'une méthodologie appliquée à la conception et à l’exploitation des systèmes de transport. Dans l’optique d’une approche systémique, les cours de ce module s’attacheront à présenter la dimension et l’importance du transport dans le cadre de la logistique globale d’entreprises et de sociétés de services publics, para-publics ou privés.


  • UE.52 et UE.53 Ingénierie du trafic 1 et 2

6 crédits ECTS, 39 heures - Responsable : Simon Cohen.
Le cours est constitué de 2 modules complémentaires alliant théorie et pratique (7 cours en ITRA 1 et 6 cours en ITRA 2). Le premier module a pour objectif de présenter les méthodes scientifiques - en particulier la théorie du trafic - nécessaires à l’exploitation des réseaux routiers et à la mise en œuvre des nouveaux systèmes télématiques pour la route. Le second module décrit le panorama des pratiques actuelles d'exploitation et précise les contours des méthodes futures de gestion des réseaux routiers en lien avec une mobilité durable. Le champ d'intervention couvre le trafic en zone urbaine, périurbaine et interurbaine.


  • UE.54 Modélisation de la demande

3 crédits ECTS. - Responsable : Fabien Leurent.
Permettre aux étudiants de pouvoir utiliser les méthodes classiques de modélisation de la demande en matière de transport (notamment modèles à quatre étapes), leur donner toutes références utiles pour être à même de comprendre et si besoin d’utiliser les évolutions les plus récentes de ces méthodes ; développer des applications, non seulement dans le domaine de la planification, mais aussi dans celui des nouvelles technologies et la production des nouveaux services de mobilité.


  • UE.55 Conditions de travail dans les systèmes de transport

3 crédits ECTS, 21 h - Responsable : Robin Foot
Si le travail consistait simplement à appliquer les consignes et méthodes édictées par la hiérarchie et les services méthodes, s’intéresser au travail dans les transports n’apporterait pas grand-chose à la connaissance de ce monde à la fois spécifique et diversifié. Or, il n’en est rien. Que ce soit au détour d’une catastrophe maritime ou ferroviaire, d’un conflit social ou bien encore dans l’émergence de maladies et d’inaptitudes professionnelles, on se rend compte alors d’une opacité acquise du monde de la production. La prise en compte du travail, dans toute son épaisseur, permet de prendre la mesure des écarts existants entre le travail réel et le travail prescrit, des transgressions des normes nécessaires à la réalisation de la production. Cette entrée par l’activité des agents donne une nouvelle intelligibilité à la manière dont la production se réalise. Le parti-pris de ce module est de considérer que le travail constitue un médiateur central de notre rapport au réel et pas seulement un « problème social » qu’il s’agit de gérer au mieux. Il apparaît nécessaire, pour peu que l’on veuille comprendre les enjeux des transformations en cours, de ne pas négliger cette approche du transport par le travail. Tout au long des séances, différents points de vue (sociologie, ergonomie, relations professionnelles, management) seront mobilisées.


  • UE.56 Initiation aux méthodes quantitatives

3 Crédits ECTS, 21 h - Responsable : Vaclav Stransky
Éléments de : statistiques descriptives ; inférence statistique ; dépendance statistique. Le cours s'adresse à des élèves sans formation scientifique préalable et prend ses exemples dans le domaine du transport et de l'aménagement.


  • UE.57 Techniques mathématiques avancées pour le transport

3 Crédits ECTS, 21 h - Responsable : Florent Le Néchet

Ce module s'adresse à des élèves ayant déjà une formation initiale en statistiques. Après une série de rappels sur les outils mathématiques élémentaires nécessaires à la compréhension de ce cours, il vise à fournir une expérience concrète d'utilisation de logiciels de statistiques (R) et de système d'information géographique (TransCAD, orienté transport). Outre la manipulation de bases de données (jointures de tables, sélections SQL), une attention particulière est portée à l'exploration multivariée de données : modèles multivariés, analyse en composantes principales, classification ascendante hiérarchique. Un mini-projet concrétise cette UE, à partir de données réelles, adaptées aux problématiques de ce master.
Thèmes principaux abordés :

- statistique multivariée (analyse en composantes principales, ANOVA),

- gestion de bases de données et statistiques sous R,

- information géographique et S.I.G. (Système d’Information Géographique).


  • UE.58 Méthodes d'analyse des systèmes territoriaux

6 ECTS, 39 h – Responsable : Fabien Leurent
Ce cours est divisé en deux parties ; la première, théorique, donne des éléments économiques et géographiques adaptés à la compréhension de systèmes territoriaux complexes : quartiers, agglomérations, régions urbaines. Il fournit des bases théoriques à la modélisation de la demande de transport (modèle à quatre étapes), qui sont appliquées dans la seconde partie.
En utilisant un Système d'Information Géographique adapté aux systèmes de transport, ce module permet d'apprendre à mener à bien les étapes nécessaires à l'évaluation d'un projet de transport. Dans le cadre de ce cours, un projet doit être réalisé en binôme, portant sur un exemple concret de projet urbain.
NB : Les étudiants qui le souhaitent peuvent suivre un nombre de modules supérieur à 9 ; seules les 9 meilleures notes obtenues entreront dans le calcul de la moyenne.

Deuxième semestre


  1. STAGE ET MEMOIRE DE RECHERCHE


Ce semestre est principalement consacré à la réalisation d’une recherche. Cette recherche, sous la responsabilité d'un enseignant de la formation, est réalisée dans le cadre d’un stage, d'une durée de quatre mois à plein temps au minimum et qui peut s'étendre jusqu'à la fin du mois de septembre.

Le stage peut se dérouler dans l'un des laboratoires auxquels est adossé ce cursus, ou dans un service d'étude ou de recherche d'une entreprise ou d'une administration. Cette recherche doit déboucher sur la réalisation d’un mémoire (25 ECTS) apportant la preuve de la capacité de l’étudiant à construire une problématique et à déboucher sur des conclusions claires répondant au problème posé.

  1. PARCOURS SPECIALISES (facultatifs)


Il est proposé aux étudiants qui le souhaitent des parcours préprofessionnels spécialisés autour de 4 thèmes :

Fret et intermodalité

Transports urbains et régionaux

Sécurité des systèmes de transport

Transports ferroviaires
Ces parcours se font parallèlement au stage et en cohérence thématique avec celui-ci. Ils consistent en une journée par semaine de cours d’approfondissement accompagnés d’exercices pratiques.
Pour les élèves faisant le choix de suivre ces parcours, le crédit sera de 5 ECTS, le stage étant alors ramené à 20 ECTS.
Vivement conseillés pour les étudiants dont le projet professionnel se rapporte à un de ces quatre domaines, ces parcours ne seront toutefois effectivement mis en œuvre que s’ils sont suivis par un nombre suffisant d’étudiants.


  1. SEMINAIRE DE RECHERCHE ET PREPARATION AU GRAND ORAL


Un séminaire de recherche (5 ECTS) permettra aux enseignants et étudiants d’assurer un suivi collectif des travaux en cours. Il se conclut par l’examen du "grand oral".

*

NB. Certains cours spécialisés du second semestre du cursus de l’ENPC peuvent être accessibles sur demande aux élèves du master.

*


similaire:

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconLe programme «Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat»...
«Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat» regroupe les crédits de l’ancien programme «Développement et amélioration de...

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconRapport de stage de Master : Aménagement, urbanisme et durabilité...

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconRapport de stage de Master : Aménagement, urbanisme et durabilité...

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconOrganisée au sein de la Faculté de droit et des sciences economiques,...

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconCommandes de dess aménagement Urbanisme 1986-1989

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconÉtudes / Commandes de dess aménagement Urbanisme 1990-1999

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconEvs doctorant Aménagement de l'espace et urbanisme matthieu adam@insa-lyon...

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconVI. presentation de la specialite : master 2 sport et territoires

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconElaboration du plan local d’urbanisme intercommunal de Grenoble-Alpes...

Mise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports Master Urbanisme et aménagement Présentation de la spécialité \"Transport et mobilité\" iconThèse pour l’obtention du Doctorat en Géographie, Aménagement et Urbanisme
«Il ne suffit pas d’avoir tracé de gigantesques programmes, je veux encore écrire mon idée sur le sol et lui donner consistance»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com