Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011





télécharger 23.93 Kb.
titreAppel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011
date de publication13.02.2017
taille23.93 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos



version de travail

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ADEME 2011

proposition de projet

plate-forme d’interopérabilité pour un web de l’information transport (PIWIT ?)
version initiale P Gendre du 25/01/11

Cette note1 propose un projet relatif à l’interopérabilité de l’information transport.

Une 2ème note similaire concerne un projet portant sur la présentation cartographique de l’information transport, dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt Mobilité (AMI) lancé début 2011 par l’ADEME2.
L’objectif est de savoir si cette proposition de projet peut intéresser des partenaires dans le cadre de cet AMI ou dans un autre cadre, c’est pourquoi cette note est publiée sur le site du CETE Méditerranée3 (ainsi que sur le site www.predim.org) et sur le site transportsdufutur4 lui-même associé à l’AMI.
Une des difficultés est que ce projet ne rentre pas forcément complètement dans le périmètre de l’AMI dans la mesure où il vise des services à destination des professionnels de l’information transport ou de la gestion des mobilités, et pas des services de mobilité (destinés au grand public, et en principe assurant un transport physique aussi).

Néanmoins il répond à certains objectifs de l’AMI5, si l’on en juge par les points suivants de l’appel à manifestation d’intérêt :

« L’objectif (de l’AMI) est de développer et tester des technologies, systèmes ou services susceptibles de rendre le système de mobilité (...) plus performant »

« Les démonstrateurs et expérimentations (...) dans tous les cas devront s’appuyer sur la démonstration ou l’expérimentation d’un service innovant de mobilité. »

« Ces expérimentations pourront conduire au développement de modèles (à destination des collectivités notamment) permettant de mieux prévoir et donc d’organiser les mobilités quotidiennes »

« l’expérimentation de nouveaux partenariats public/privé préfigurant de nouveaux modes de gouvernance permettant aux autorités organisatrices de transports de développer un système de mobilité optimisé »
Par ailleurs, le « ticket d’entrée » à 5M € interdit a priori des projets purement logiciels sauf de très gros projets, a fortiori s’ils sont d’intérêt public.

Néanmoins ce projet pourrait atteindre la ‘masse critique’ s’ils réunissait un nombre suffisant de partenaires (collectivités, PME SSII ou bureaux d’études, opérateurs de transport le cas échéant), même petits, et/ou si on peut l’adosser à un projet d’ expérimentation d’un service de mobilité particulier.

D’une certaine manière, cette proposition est une sortes de mini- appel à propositions à l’intérieur de l’AMI, avec un budget de 5M€, sur le thème de la présentation cartographique de l’info transport... à ce stade, tout est ouvert, il n’y a même pas de coordonnateur pressenti !

I.Contexte et enjeux


- de plus en plus de collectivités AOT et d’opérateurs de services de mobilité souhaitent publier des web services d’information ou des données et souhaitent l’ouverture du système6

- les web services ou l’open data sont en évolution rapide, tant pour des raisons techniques qu’organisationnelles, contractuelles ou juridiques

- les Web Services d’info transport et les formats de données ne sont pas normalisés, et les standards n’émergent pas tout seuls même avec Google, même avec l’open data américain

- la directive européenne ITS ne produira pas de standard en soi, c’est à nous français de contribuer aux standards et de développer un savoir-faire valorisable à l’étranger

- les normes CEN (NF, ISO) viennent après les implémentations dans des applications et services qui font leur preuve sur le terrain

II.Objectif


Il s’agirait d’une initiative pour l’interopérabilité de l’information transport comparable, toute proportions gardées et dans un contexte différent, à celles qui existent dans d’autres domaines :

- l’OGC pour l’information géographique http://www.opengeospatial.org/standards

- le W3C pour le web lui-même

- l’ASIP pour l’information santé en France http://esante.gouv.fr/interoperabilite?page=5

- et également, dans notre domaine, TISA pour la diffusion d’information trafic
L’idée est d’arriver à créer un consortium avec des membres privés et publics pour faire dans le domaine de l'info transport et en France ce que fait par exemple l'OGC pour l'info géographique au niveau 'global', dans la logique de la charte 2MI7 ; une plate-forme associant acteurs privés et publics en vue d’assurer l’interopérabilité de l’info transport (données et services web).

Le principe de la plate-forme (une charte à élaborer) impliquerait notamment de  :

- ne publier que des spécifications (ouvertes), testées localement

- fournir (gratuitement) des outils de test

III.partenaires


Le projet réunirait

- des collectivités AOT

- des prestataires SSII

- des opérateurs de transport et de mobilité

- des labos le cas échéant

Il comprendrait des sous-projets locaux de publication de Web Service ou Open Data par les collectivités, des sous-projets similaires portés le cas échéant par des opérateurs privés, et la plate-forme du consortium.

Les sous-projets peuvent être relativement indépendants

IV.Contenu


Un tel projet pourrait comprendre

- une analyse et un suivi des plates-formes existantes

- la mise en place d’une plate-forme comprenant

- un annuaire de référence des web services et sources de données transport

- des tests sur site en partenariat avec les utilisateurs locaux et notamment les collectivités

- un accompagnement des collectivités et opérateurs de services d’info et autres services de mobilité qui souhaitent publier des web services ou des données

- un forum et/ou des outils de travail communautaires

- , des recommandations pour l’implémentation, des documents et supports de formation pour chaque (famille de) web services, chacun pouvant faire l’objet d’un sous-projet testé sur un ou plusieurs territoires

- des outils de test de conformité (voire de certification), disponibles en ligne ou logiciels libres téléchargeables le cas échéant depuis une forge

- le cas échéant, selon le web service, le niveau d’avancement pourrait être variable (démonstrateur, prototype, service opérationnel déployé)
Le périmètre inclut potentiellement tout les services d’information déplacements, soit, selon les principaux modes :

· TC locaux (recherche d’itinéraires, recherche d’arrêts, prochain passage à un arrêt, perturbations, tarifs, accessibilité, isochrones)

· TC longue distance (services similaires à ceux du TC local)

· modes alternatifs et modes doux : velo, autopartage, covoiturage,

stationnement

· trafic (niveaux de service, temps de parcours, perturbations, viabilité, webcams...)

Le fret est un monde en soi et fera sans doute l’objet de projets séparés ; le projet pourrait même le cas échéant ne pas couvrir la VP et l’info trafic si cela s’avérait trop lourd.

En effet, les attentes sont particulièrement fortes pour les services d’information gérés par ou sous maîtrise d’ouvrage des collectivités AOT, et en priorité pour le domaine des TC.

V.Economie du projet :


Le projet a une forte composante publique mais cela n’exclut pas ni la participation du privé évidemment indispensable, ni une composante de services payants qui équilibre l’équation économique :

- la plate-forme pourrait être gérée par un consortium, l’adhésion au consortium, payante, apportant des services supplémentaires

- certains grands comptes pourraient être membres ‘bienfaiteurs’ et cotiser plus, pour des raisons d’image (comme pour des conférences par exemple)

- les sociétés de service participantes en retirent un savoir-faire valorisable commercialement

- la standardisation abaisse les coûts et facilite le déploiement, donc génère de l’activité



1 http://www.cete-mediterranee.fr/tt13/www/ articles.php3?id_article=280

2 http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?id=74344&cid=96&m=3&p1=1

3 http://www.cete-mediterranee.fr/tt13/www/article.php3?id_article=280

4 http://www.linkedin.com/groups?mostPopular=&gid=2695799

5 http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?id=74344&cid=96&m=3&p1=1

6 cf. charte 2MI http://www.utp.fr/actualites/evenement/773-lutp-a-signe-la-charte-mobilite-multimodale-intelligente-le-29-septembre

7 http://www.utp.fr/actualites/evenement/773-lutp-a-signe-la-charte-mobilite-multimodale-intelligente-le-29-septembre

CETE Med le 25 janvier 2011

similaire:

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconAppel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011
«L’objectif (de l’ami) est de développer et tester des technologies, systèmes ou services susceptibles de rendre le système de mobilité...

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconAppel a manifestation d’interêt novabuild

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconAppel a manifestation d’interet (ami)

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconAppel à manifestation d’intérêt 2017

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconEtape 1 : L’appel à manifestation d’intérêt

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconPourquoi lancer un appel à manifestation d’intérêt ?

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconSeminaire introductif a l’appel à manifestation d’interet

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconConseil régional d’Aquitaine Appel à Manifestation d’Intérêt

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconAppel à manifestation d’intérêt à destination des territoires

Appel à Manifestation d’Intérêt Mobilités ademe 2011 iconAppel à manifestation d'intérêt sur l'Economie Sociale et Solidaire...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com