Compte rendu de la réunion de présentation du projet d'Amap sur Mieussy du 27 novembre 2012





télécharger 36.52 Kb.
titreCompte rendu de la réunion de présentation du projet d'Amap sur Mieussy du 27 novembre 2012
date de publication12.02.2017
taille36.52 Kb.
typeRéunion
e.20-bal.com > documents > Réunion
Compte rendu de la réunion de présentation du projet d'Amap sur Mieussy du 27 novembre 2012


  1. Les origines du projets.


Cécile Bellegarde et moi même,Pauline Rossi, sommes à l'origne de ce projet et l'objet de cette réunion est de communiquer notre projet et d'évaluer le nombre de personnes intéressées par la création d'AMAP sur Mieussy.
L'idée a germé dans nos esprits au cours de cette année. Nous sommes toutes les deux en congé parental et nous avons mis ce temps à profit pour concrétiser un projet qui nous tenait à coeur: consommer mieux et plus sainement. En effet, le mode de consommation moderne nous enferme dans un carcan:

> on connaît mal la provenance réelle des produits,

> on connaît mal la façon dont ils ont été produits et leurs composants

> nous n'avons aucun pouvoir sur les prix

> le travail des producteurs (surtout des petits) n'est souvent pas rémunérés à sa juste valeur.

> La plupart des produits que l'on trouve au supermarché viennent de loin, alors que nous pouvons trouver les mêmes à proximité et faire fonctionner l'économie locale.

Fortes de ces constats, nous avons choisi de chercher un mode de consommation différent qui valorise la relation producteur/consommateur, à travers la distribution de produits sains et de qualité, et qui assure un revenu correct aux petits producteurs locaux. Nous avons donc choisi le modèle de l'AMAP.



  1. Qu'est ce qu'une AMAP?


Une AMAP, Assciation Pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne, est une association qui met en relation un producteur et un ensemble de consommateurs autour de la vente directe de produits frais par un système d'abonnement:
c'est donc une organisation à but non lucratif.
Pour se déclarer en tant qu'AMAP, l'association s'engage à respecter la charte des AMAP (voir pièce jointe). Cette charte assure un cadre de fonctionnement aux AMAP sans toutefois être trop rigide: l'idée est de se rapprocher le plus possible des engagements de la charte.
Les avantages du fonctionnement en AMAP plutôt qu'en magasin ou en coopérative sont nombreux. Adhérer à une AMAP est un acte citoyen et militant qui s'insère dans une logique de développement durable (voir pièce jointe).
Au niveau écologique, il s'agit d'acheter des produits bio ou en conversion à des producteurs locaux. Cela implique donc peu de transport, pas d'usage de produits chimiques, des produits sains, de saison et variés: l'impact sur le milieu est donc réduit.
Au niveau économique, la vente se fait sous forme d'abonnement (le producteur est payé à l'avance pour l'ensemble des distributions de la saison). Ce fonctionnement assure le maintien de l'activité du producteur en lui garantissant une trésorerie d'avance qui lui permet d'investir en début de saison, et en lui assurant aussi un débouché fixe sur l'année de sa production. Une AMAP s'engage aussi à assurer un revenu correct à ses producteurs. D'autre part, la charte des AMAP insiste sur la négociation des prix entre consommateurs et producteur, l'idée étant de trouver un prix équitable pour tous pour des produits de qualité.
Au niveau social, un des pilliers du fonctionnement en AMAP repose sur la qualité de la relation entre producteur et consommateurs, qui se rencontrent au cours des distributions de paniers et pendant des animations organisées par l'association. L'idée est de permettre l'échange pour revaloriser les métiers agricoles et pour permettre aux consommateurs d'agir sur leur environnement proche et sur leur consommation.
> Adhérer à une AMAP c'est vouloir mettre en place une relation durable et équitable avec un producteur local bio.


  1. Comment ça marche?


Au début de chaque saison de distribution, le producteur signe avec chacun des consommateurs un contrat spécifiant la composition du panier, la fréquence des distributions, le lieu de distribution, la durée de la saison et le prix du panier. Chaque consommateur paie alors par chèque le coût de l'ensemble des paniers de la saison au producteur. Il est bien sûr possible de faire plusieurs chèques, débités tout au long de la saison à des échéances prévues à l'avance.
Ensuite, le producteur s'engage à livrer ses produits selon les termes du contrat signé plus tôt. De son côté, le consommateur s'engage à venir retirer son panier à chaque distribution.

Les consommateurs devront également s'investir ponctuellement dans le fonctionnement de l'AMAP, notamment en aidant aux distributions et en participant à des ateliers de soutien au travail des producteurs organisés à la ferme.
Pour organiser cette relation producteur/consommateurs, nous allons créer une association qui constituera un groupement d'AMAP.

En effet une AMAP concerne 1 producteur et ses consommateurs, or nous avons déjà plusieurs producteurs intéressés pour créer des AMAP.

L'association aura surtout en charge la mise au point des contrats, l'organisation des distributions et des animations au cours de l'année. Chaque consommateur devra cotiser à l'association pour couvrir les frais de fonctionnement (ouverture de compte, assurance, fournitures,...).
En terme de calendrier, nous pensons créer cette association en janvier 2013. Viendra ensuite la mise au point des contrats avec chaque producteur.

Quand les contrats seront prêts nous vous communiquerons par mail la liste des producteurs ainsi que les compositions et les prix des paniers, avant d'organiser une grande journée d'inscription au cours du mois de février. Certaines distributions pourront commencer dès le mois de mars.
Nous ne sommes que deux pour porter le projet aujourd'hui et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour nous aider à créer cette association. N'hésitez pas à nous rejoindre!


  1. Qui sont nos producteurs?


Le choix des producteurs a répondu à plusieurs critères que nous nous sommes fixés au départ:

- la proximité : nous avons choisi d'abord les producteurs les plus proches de Mieussy et puis nous avons élargi le périmètre en fonction des réponses que nous avons eues.

- la qualité : nous avons privilégié les petites exploitations, les producteurs bio, exerçant un savoir faire traditionnnel.

- L'intérêt pour le producteur : nous avons préféré travailler avec de petites exploitations ou des exploitations en cours d'installation ou en développement.
- Le panier de légumes : Rémy Martin producteur de légumes Bio à Filinges

Rémi nous a présenté sa façon de travailler.

Actuellement, il vend sa production sur plusieurs marchés, ce qui lui demande beaucoup de temps sans qu'il puisse en tirer un salaire. Il nous a d'ailleurs montré ses comptes pour l'année dernière, nous avons pu alors constater qu'il ne tire aucun revenu de son activité. C'est pour cela qu'il pense changer de façon de fonctionner et qu'il se tourne vers une AMAP.
Il compte produire uniquement pour l'AMAP et nous vendre non pas des kilo de légumes au prix du marché mais une part de son temps de travail. C'est pour lui la façon la plus équitable de rémunérer son travail. Le principe est de calculer sur la base du SMIC horaire et sur 45h ou 35h par semaine, son salaire pour une saison de 36 semaines (nombre de semaines de distribution) et de diviser ce salaire global par le nombre de consommateurs. Si l'on considère qu'il distribue 30 paniers par semaine et qu'il travaille 45h par semaine, cela élève le prix d'une part de son temps de travail à 38 € pour un panier de légumes bio d'environ 8kg, soit la quantité nécessaire pour une famille de 4 personnes. Le prix diminuera avec l'allongement de la période de distribution et l'augmentation du nombre de consommateurs dans les années à venir. Il peut paraître élevé mais c'est le juste prix pour assurer une rémunération correcte à notre producteur. Néanmoins il n'est pour le moment qu'indicatif et il va être négocié avec Rémi en fonction du nombre de consommateurs final.

Pour finir, les consommateurs seront solidaires des aleas de production et la composition du panier pourra varier en fonction de la production de la saison.
- Le fromage de chèvre :

Anne Duperron nous a présenté La chèvrerie des Barettes à Onnion. Anne produit du lait bio qu'elle transforme en fromages: tomme, petits lactiques (chèvre frais), chevrotin, petits lactiques enrobés.

Elle possède une quarantaine de chèvres qu'elle monte en alpage l'été sur les hauteurs de Mégevette. L'été elle organise des goûters à la ferme pour les randonneurs.

Il nous reste à définir avec elle le prix et le contenu de son panier de fromage.

- Le fromage de vache :

Nadine Mohr nous a présenté La ferme du Bécadou à Mégevette. Nadine élève seule 70 vaches laitières et vend son lait à des grossistes. Elle nous a expliqué qu'elle n'a pas le label bio car elle complète l'alimentation de ses vaches en céréales mais elle se rapproche au maximum d'une production bio.

Elle produit différents fromages (Tommes, tommes blanches, raclette et abondance) dans sa cave, traversée par un ruisseau naturel, qu'elle vend sur sa ferme.

Nadine aimerait participer à l'AMAP pour avoir un nouveau débouché pour son lait, débouché qui lui permettra peut être de se faire certifier bio un jour....
- Le Pain : La boulangerie Au coin du feu de Sevrat, à Viuz en Sallaz

Olivier et Véronique Lambert étaient absents le soir de la réunion. Ils nous proposent une gamme de pains bio et/ou au levain naturel, cuits au feu de bois. Nous avons visionné leur vidéo dont voici le lien:

Viméo.com > Au coin du feu boulangeria artisanale 74

http://vimeo.com/search?q=au%20coin%20du%20feu%20boulangerie%20artisanale%2074
- La farine : Le Moulin de Navilly à Persjussy

Le Moulin de Navilly produit de la farine Bio d'origine Haut savoyarde travaillée à l'ancienne. Il est possible de réaliser une commande mensuelle ou trimestrielle de farine de blé (T65, T80, T110, T150), de sarrasin ou de semoule de maïs.
- Petits fruits, plantes aromatiques et médicinales, tisanes:

Silvio Brière se lance cette année dans la production de petits fruits (framboise, cassis, fraises,...), fruits séchés, de plantes aromatiques et médicinales et de tisanes à Onnion. Il pense aussi accueillir une bassecourt et compléter son activité en acceuillant du public sur sa ferme pédagogique.
Cette liste de producteurs n'est pas exhaustive et nous restons ouvertes à toutes propositions de producteurs entrant dans le cadre de la charte des AMAP.


  1. Foire aux questions: voici quelques questions posées lors de la réunion.


- Doit on faire un chèque par produit?

Oui, chaque consommateur signe un chèque(ou plusieurs) par producteur pour son panier. Chaque contrat est spécifique.
- Quel prix? Que contient un panier?

Les prix sont négociés en début de saison ainsi que le contenu des paniers et la durée de distribution. Nous allons entamer ce travail de négociation au mois de janvier et nous vous communiquerons les résultats au cours du mois de février.
- Est-ce que vous allez donner des recettes pour les produits originaux?

L'objectif est de créer du lien, nous allons donc partager ensemble nos meilleures recettes. On compte sur vous mesdames et messieurs! (on a déjà pu constater que Rémi connaît de bonnes recettes....)
- Quelle est la différence entre une part et un membre?

En fait, il n'y en a pas. Membre, consommateur, part sont différents mots pour parler de la même chose: vous futurs amapiens!
- Est-ce qu'on est en train de créer une ou plusieurs AMAP?

L'association sera un groupement d'AMAP qui organisera la vie des 6 AMAP que nous allons créer (légumes, fromages, pains,etc....).
- Vous nous avez demandé si nous pourrions trouver en plus, des fruits, de la viande, des oeufs, de la volaille et du miel?

Tout est possible, il ne reste plus qu'à trouver les producteurs. Nous avons quelques noms, nous comptons aller les rencontrer une fois que l'association sera créée.
Charte des AMAP

Voici la charte commune à toutes les AMAP et qui définit le cadre de fonctionnement de ces structures. Cette charte permet de comprendre l’esprit dans lequel se situent les AMAP

Les AMAP doivent respecter 18 principes fondateurs :

  1. La référence à la charte de l’agriculture paysanne ( cf annexe ) pour chaque

producteur.


  1. Une production de dimension humaine adaptée aux types de culture et d’élevage




  1. Une production respectueuse de la nature, de l’environnement et de l’animal :

développement d’une biodiversité, fertilité des sols, production sans engrais ni pesticides chimiques de synthèse, gestion économique de l’eau …
4. Une bonne qualité des produits : gustative, sanitaire, environnementale.


  1. L’appui à l’agriculture paysanne locale.




  1. La solidarité et les liens actif avec tous les acteurs locaux oeuvrant pour le

maintien de l’agriculture durable et d’un commerce solidaire.
7. Le respect des normes sociales par rapport aux employés de l’exploitation, y

compris le personnel temporaire


  1. La recherche de la transparence dans les actes d’achat, de production, de

transformation et de vente de vente des produits agricoles.


  1. L’accompagnement des producteurs à l’autonomie, c’est-à-dire la capacité à être

maître de ses choix.
10.La proximité du producteur et des consommateurs : elle est indispensable pour assurer le lien direct entre eux et pour favoriser et pour favoriser le circuit le plus court entre producteur et consommateurs.
11.Une AMAP par producteur et par groupe local de consommateurs.
12.La formalisation et le respect entre consommateurs et producteurs.
13.Aucun intermédiaire entre producteurs et consommateurs, pas de produits

achetés et revendus par le producteur sans accords des consommateurs.
14.La définition à chaque saison d’un prix équitable entre producteur et

consommateurs.
15.Une information fréquente du consommateur sur les produits.
16.La solidarité des consommateurs avec le producteur dans les aléas de la

production.
17.Une participation active des consommateurs à l’AMAP favorisée notamment par

la responsabilisation du maximum d’adhérents.
18.Une sensibilisation des adhérents de l’AMAP aux particularités de l’agriculture paysanne.


similaire:

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte-rendu reunion de bureau du 06/02/2012

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte rendu de la réunion du bureau lundi 17 septembre 2012

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte rendu de la réunion des Fédérations de parents d’élèves Mardi 26 juin 2012

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte Rendu de la réunion parents cp : 18 septembre 2012
«smileys», soit des notes sur 10, soit des compétences dans le bulletin des gommettes étoilées récompensent un «beau cahier bien...

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte rendu de la réunion d’information avec les parents du mardi 24 septembre du 18h à 19h30
«des p’tits loups de Fernand» nous aidera également dans ce projet en versant 12€ par enfant

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte rendu de la réunion du 2 avril entre l’adml association de défense
«compulsion numérique» de la classe dirigeante, telle que vécue dans les métiers du livre et le projet sous-jacent de dématérialisation...

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Réunion 29 mars 2007 Compte rendu
«blog» sur la thématique «lolf et collectivités locales» afin de permettre d’atteindre simultanément différents objectifs

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte rendu de réunion Auch en transition, mercredi 6 juin 2012 à Partaj’
«Le manuel de transition» que Patrick enverra à chacun par mail. Propose d’acheter 5 manuels complets à faire tourner à tous, faire...

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte rendu reunion du bureau

Compte rendu de la réunion de présentation du projet d\Compte-rendu de la cinquième réunion de la






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com