La coopération franco-tunisienne 1 L’historique





télécharger 88.3 Kb.
titreLa coopération franco-tunisienne 1 L’historique
page4/5
date de publication06.02.2020
taille88.3 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5

1.4 Organisation de la mise en œuvre de l’éducation technique


Parmi les multiples modalités de mise en œuvre de tout nouveau programme, il faut retenir pour cette éducation technique en Tunisie : la mise en place d’une période expérimentale ; un plan pluriannuel d’équipement ; des solutions de financement des projets techniques réalisés par les élèves ; l’enseignement en langue arabe ; la rédaction de recommandations pédagogiques détaillées ; l’élaboration d’un manuel élève pour chacune des trois années du collège.

Avant de procéder à l’application officielle du programme en septembre 1995, les responsables et les formateurs ont décidé de mettre en place dès 1992 une période préalable expérimentale dans un établissement par région, soit 21 établissements. Ceci avait pour objectif de tester la faisabilité du programme, d’éprouver chacun des trois projets techniques par niveau pour en vérifier leur adéquation, de rédiger des recommandations pédagogiques pour chaque séance de formation et même mener des évaluations « en blanc » sur des sujets d’examen de fin d’études du collège, ceci une année avant leur déroulement effectif en juin 1998.

Toujours pendant cette même période expérimentale un équipement type a été élaboré à partir de visites des responsables tunisiens dans les collèges français et aux salons annuels « d’Educatec » à Paris. Le cahier des charges fait l’objet chaque année d’un appel d’offre international pour l’équipement progressif de tous les collèges. D’après nos informations, près de 80 % des appels d’offres ont été remportés les premières années par des industriels français. C’est donc un effort financier sans précédent que ce pays a consenti pour la mise en œuvre de l’éducation technique dans tous les collèges. Mais nous savons aussi que les problèmes financiers ont été aussi présents au quotidien puisqu’il s’agissait de financer la matière d’œuvre des projets techniques réalisés par les élèves.

En Tunisie l’enseignement est gratuit et il est interdit de demander, contrairement à la France, une participation financière aux parents. La solution qui a été adoptée est un financement sur les crédits publics d’enseignement régionaux qui sont versés à chaque établissement pour leur fonctionnement. Pour débuter la mise en place du financement de la matière d’œuvre, il a été décidé de financer un projet technique par année et pour deux élèves. Ceci représente pour ce pays un effort financier annuel considérable pour les 450 000 collégiens et marque une reconnaissance certaine de cet enseignement rénové.

La gratuité de l’enseignement en Tunisie concerne aussi les manuels scolaires dans toutes les disciplines. Tous les élèves se voient attribuer chaque année un manuel par discipline contre une somme symbolique, soit l’équivalent de cinq francs par manuel. Le manuel retenu au niveau national est obligatoire et le même pour tous. Il existe cependant une liste d’autres manuels recommandés mais dont l’achat est à la charge des parents.

Il faut rappeler que c’est l’État qui organise l’appel d’offres pour la création d’un manuel auprès des inspecteurs et des professeurs qui présentent pour concourir, un sommaire et un prototype de chapitre. L’auteur ou l’équipe d’auteurs du manuel qui sera officiellement retenu reçoit en une seule fois une somme qui correspond aux droits d’auteurs. Pour l’éducation technique tunisienne il faut souligner le tour de force des inspecteurs et formateurs pour la réalisation de ces nouveaux manuels et l’édition de recommandations pédagogiques pour les professeurs. A partir de 1992 ils découvrent et s’approprient les compétences techniques et tous les éléments pour conduire un projet technique industriel, ceci à partir des ouvrages français parus à cette époque, dont « la démarche de projet industriel »5. Pour la rentrée de septembre 1995, date de l’application officielle et obligatoire du nouveau programme d’éducation technique, le premier manuel de la première année du collège (classe de septième de la scolarité obligatoire), sort en langue arabe en raison de la généralisation de celle-ci du primaire au collège. Il a en effet fallu à ces responsables d’abord s’approprier toutes ces nouvelles connaissance dans la langue française avec l’aide des experts français. Puis ensuite se mettre d’accord entre eux sur la traduction en arabe des nombreux termes techniques pour lesquels ils ont été dans l’obligation d’établir un lexique d’équivalence en raison soit de l’inexistence de ces termes dans la langue arabe, soit de la profusion d’acception pour d’autres termes.

Dans le même temps les inspecteurs et les formateurs ont élaboré des recommandations pédagogiques très détaillées par année et pour chacune des séances hebdomadaires. La progression est donc la même pour les 1500 professeurs d’éducation technique. Ceci débouche sur une cohérence nationale indiscutable et évite des dérives fortes. Cette progression encadrante assure que tous les collégiens de Tunisie se présenteront à l’examen de fin de cycle du collège avec un cursus de formation identique.

1   2   3   4   5

similaire:

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconLa genèse de la coopération franco-allemande au début des années...
«couple» franco-allemand est le moteur de l’Europe; IL est moins trivial d’affirmer que ce «couple» est né en 19635

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconLes relations bancaires franco-allemandes (1900-1970) : admiration,...

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconL’émergence de la coopération industrielle, bancaire et commerciale...
«Georges Pompidou accorde en effet au facteur économique une place clef qui le conduit tout au long de son mandat à encourager le...

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconIii. Relations Dcc / Service de Coopération et d’Action Culturelle...

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconAgenda prévisionnel de Christine Lagarde Ministre de l’Economie,...
«Forum franco-italien» en présence de Franco frattini, ministre italien des Affaires Etrangères, à Bercy

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconVétérinaires sans frontières Centre International de Coopération...

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconCommission nationale de la coopération décentralisée
«correspondants pour la coopération décentralisée» désignés au sein de nombreux postes

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconContexte historique Historique du Tabac

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconCommission nationale de la coopération
«e-apd 2013» qui est à remplir par les conseils régionaux, les conseils généraux, les établissements publics de coopération intercommunale...

La coopération franco-tunisienne 1 L’historique iconProgramme de cofinancement de projets de partenariat pour le développement...
«Programme de cofinancement de projets de coopération dans les pays en développement présentés par des acteurs de la coopération...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com