Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations





télécharger 24.81 Kb.
titreCours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations
date de publication28.11.2019
taille24.81 Kb.
typeCours
e.20-bal.com > documents > Cours

IUP Sciences & Technologies 2003-2004 Cours de Gestion

Université d’Evry Val d’Essonne


Plan

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations
Cours 2 : La structure des organisations
Cours 3 : Introduction à l’économie industrielle moderne
Cours 4 : Contrôle de gestion
Cours 5 : Marketing : les concepts de base
Cours 6 : Logistique
Cours 7 : E management
Cours 8 : Gestion de l’innovation
Cours 9 : Les marchés

Travaux dirigés et cas pratiques

Chapitre 1
Introduction à la gestion moderne des organisations

I.Le Taylorisme et le mode de production Fordiste

I.1Les fondements de la pensée de F.W.Taylor 




  • Frederick Winslow Taylor (1856-1915) “Shop Management” (1906) et “Scientific Management” (1911)




  • Midvale Steel Company




  • Révolution dans les états d’esprit : convergences des intérêts




  • Notion de la valeur ajoutée




  • Scientificité de l’organisation




  • Pacification des entreprise



I.2Les principes de la direction scientifique des entreprises 





  • La division horizontale du travail 




  • La division verticale du travail 




  • Le salaire au rendement 




  • Le contrôle du travail 



I.3Les apports et les limites du modèle taylorien

I.3.1Apports





  • Concevoir un modèle scientifique de l’organisation




  • Amélioration de la production, diminution du gaspillage et augmentation de la productivité




  • Changement de l’état d’esprit : convergence des intérêts




  • Délimitation des responsabilités




  • Augmentation des salaires




  • Amélioration de la circulation des informations




  • Normalisation des comportements



I.3.2Limites





  • Vision appauvrie du potentiel humain




  • Eviction de l’autonomie au travail




  • Mise à mal de la prise d’initiative




  • Séparer le cerveau humain et les mains humaines

I.4Le mode de production fordiste : (application du Taylorisme)





  • Henri FORD (1863)




  • L’application la plus frappante du modèle de Taylor




  • Rationalisation des temps opératoires élémentaires




  • Rationalisation des temps opératoires via une mécanisation poussée




  • Mise en place d’une hiérarchie distinguant les fonctions de conception, de production et de vente




  • Economie d’échelle




  • Lois des débouchées de J.B Say


I.5Les principes du modèle fordiste





  • Le travail à la chaîne 




  • Le principe de standardisation des biens de productions 




  • Le principe du five dollars a day

I.6Les apports et les limites du modèle fordiste 




I.6.1Apports





  • Avènement de la production de masse et de la consommation de masse




  • Baisse des prix de vente, hausse des salaires et élévation des profits




  • Amélioration du niveau de vie et de la productivité


I.6.2Limites





  • Changement des règles de l’économie mondiale et de l’environnement concurrentiel




  • Evolution de la demande




  • Lourdeur de l’organisation et de la hiérarchie




  • Développement des attentes du client




  • Cas des entreprises japonaises (Toyota et les cercles de qualité)



II.H.Fayol et la théorie de la gestion administrative 




II.1Les fondements de la pensée de H.Fayol





  • Henri Fayol (1841-1925) : pionnier dans le domaine de l’administration et de la direction des entreprises : père du management




  • «Administration industrielle et générale » (1916) : complément du modèle taylorien




  • Evolution de la demande




  • Les cinq fonctions de management de Fayol :




  • Prévoir et planifier : préparer de manière rationnelle l’avenir




  • Organiser : allouer différentes ressources indispensables au fonctionnement de l’entreprise : les matières premières, les capitaux et le personnel.




  • Commander : Tirer le meilleur parti possible du personnel de l’entreprise.




  • Coordonner : synchroniser l’ensemble des actions de l’entreprise pour garantir cohérence et efficacité.




  • Contrôler : vérifier si les plans et les programmes sont appliqués comme prévu par la direction.




  • Les cinq directions complémentaires à la direction : technique, commerciale, financière, sécurité et comptable


II.2Les concepts et les principes de commandement 




  • La division du travail 




  • L’unité du commandement 




  • Le principe d’autorité et de responsabilité 




  • Le principe de discipline 




  • L’unité de direction 




  • Le principe de subordination de l’intérêt particulier à l’intérêt général 




  • L’autorité de la hiérarchie




  • La clarté de la hiérarchie 




  • La décentralisation du pouvoir 




  • La prise d’initiative




  • Le sens de l’esprit du corps




  • Un système de rémunération équitable




  • Le principe d’équité 




  • La stabilité du personnel 


II.3Les apports et les limites de l’administration industrielle 




II.3.1Apports





  • Considération de l’organisation depuis la direction




  • Premier à avoir expliciter le management des entreprises




  • Structuration des fonctions principales de l’entreprise




  • Discipline




  • Décentralisation du pouvoir et meilleure prise d’initiative




  • Anticipation des concepts de la gestion des ressources humaines et de l’empowerment


II.3.2Limites





  • Non adaptée à tous les secteurs d’activité




  • Prédominance de la vision du dirigeant




  • Discrimination entre les cadres et les exécutants




  • Rigidité de la hiérarchie

III.La théorie de la science de Max Weber 





  • Max Weber (1864-1920) Rôle du leader dans les organisations




  • Concept du charisme

III.1Les fondements de l’autorité et du pouvoir dans les organisations 





  • L’autorité à caractère rationnelle ou légale




  • L’autorité traditionnelle




  • L’autorité charismatique 


III.2La théorie de la bureaucratie de Weber



Les principales idées de la bureaucratie selon Weber sont :



  • Les agents sont personnellement libres, soumis à une autorité seulement dans le cadre officiel de leur fonction.




  • Les agents sont organisés dans une hiérarchie d’emplois clairement définie.




  • Chaque emploi a une sphère de compétences légale formellement définie.




  • L’emploi est occupé sur la base d’une libre relation contractuelle.




  • Les candidats sont sélectionnés sur la base de leurs qualifications techniques.




  • Ils sont rémunérés par un salaire fixe et ont un droit à une retraite.




  • La promotion dépend de l’ancienneté et du jugement des supérieurs.




  • Chaque agent est soumis à une discipline et à un contrôle stricte et systématique de son travail.



IV.Conclusion




  • Différenciation dans la conception des hommes




  • Secteur public




  • Gestion de ressources humaines (Elton MAYO)




  • Ecole néo-classique (empirique) : Chandler, Drucker et introduction de nouveaux concepts comme la direction par objectif, le pilotage, la formation, la motivation et la communication.




Auteurs : Mohamed Hédi CHARKI &Vincent DEPLAIGNE page de

Copyright – Tout Droits Réservés

similaire:

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconCours : pearl fr
«Qu’apporte le management à la gestion des organisations ?» et le thème 3 «Un contrôle stratégique s’impose-t-il ?»

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconBts comptabilité et gestion des organisations épreuve E4 : Gestion...

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconAdministration et Gestion des Organisations Sportives (agos)

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconBrevet de technicien supérieur «comptabilité et gestion des organisations»

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconBrevet de technicien supérieur «comptabilité et gestion des organisations»

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconBrevet de technicien supérieur «comptabilité et gestion des organisations»

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconMelchior Salgado Introduction
«performance» : une dimension fondamentale pour l’évaluation des entreprises et des organisations

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconCours de Théorie des Organisations

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconBrevet de technicien supérieur comptabilite et gestion des organisations...

Cours 1 : Introduction à la gestion moderne des organisations iconCours d’initiation à la recherche en Master 2 et en Licence «Formation de formateurs»
«comptabilité de gestion», et en L3 Gestion des entreprises : «contrôle budgétaire»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com