Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas





télécharger 60.21 Kb.
titreManuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas
date de publication28.02.2018
taille60.21 Kb.
typeManuel
e.20-bal.com > documents > Manuel





UNE INTERFACE NORD/SUD : l ’ESPACE MEDITERRANEEN

Gilles DARIER

Ph GRAND

Foramteurs.


PLAN DU COURS

VOCABULAIRE

NOTIONS

ACTIVITES

REPERES

REFERENCES

MANUEL

  1. La notion d’interface à partir d’une étude de cas (1heure): Lampedusa, tête de pont entre l’Europe et l’Afrique




Espace Schengen



Interface


Exploitation d’un article de presse
schématisation




Carte page 300

  1. Le fonctionnement de l’interface à l’échelle de l’espace méditerranéen : (4 heures)

  1. Un espace d’échanges…

  2. généré par des disparités socio-économiques et démographiques…

  3. ce qui conduit à des effets sur les sociétés et les territoires au Sud :






Flux

IDH

PSEM

Arc latin

Conférence de Barcelone (1995)


Interface


Nord /Sud

Développement

Mondialisation



Classer des informations
Elaboration d’un croquis de synthèse



Les pays riverains de la Méditerranée

Maghreb –Machrek

Etats balkaniques

La limite conventionnelle Nord/Sud


Chapitre 11 :

Pages 297 à 325





  • Qu’est ce qu’une interface ?

  • Où se situe t-elle à l’échelle de l’espace méditerranéen  et comment fonctionne t-elle?




  1. La notion d’interface à partir d’une étude de cas : Lampedusa, tête de pont entre l’Europe et l’Afrique :


D

ocument
: Lampedusa, porte de l’Europe


La petite île italienne accueille chaque année des milliers d'Africains sans le sou, qui traversent la Méditerranée à bord d'embarcations de fortune. Tout est fait pour que touristes et clandestins ne se croisent pas. Un coussin à fleurs flotte entre deux eaux, prisonnier d'un canot pneumatique à demi immergé. Autour, dans l'enchevêtrement d'une bonne vingtaine d'embarcations de toutes tailles, surnagent quelques vêtements, des bidons en plastique, des bouteilles, une ou deux chaussures. Ces objets épars sont la preuve que, récemment encore, il y avait de la vie sur ces rafiots vermoulus entassés dans un coin du port de Lampedusa. C'est là, sous le regard impavide de la Madone de Porto Salvo, protectrice de l'île et de ses 6 000 habitants, que finissent par échouer les coques de noix sur lesquelles arrivent, jour après jour,




des cohortes de clandestins venus des côtes tunisienne et libyenne. Un chalutier de 20 mètres, en bois bleu et vert, est amarré à l'écart. Il est arrivé le week-end précédent avec une "cargaison" record de 465 passagers. Généralement interceptées au large, les embarcations sont consignées là, le temps de l'enquête judiciaire. « Depuis dix ans, on a récupéré des centaines et des centaines."Caillou aride d'à peine 20 kilomètres carrés, Lampedusa est un confetti d'Italie égaré en pleine Méditerranée, plus près de la Tunisie que de la Sicile. Pour les géologues, c'est une certitude, la petite île est africaine. Mais, depuis quelques années, elle est la porte de l'Europe aux yeux de milliers d'Africains fuyant la pauvreté et la violence. L'ultime étape sur leur parcours d'exil, une escale d'évidence vers un espoir de vie meilleure. C'est en tout cas ce que promettent les passeurs à ceux qui embarquent en Libye ou sur les plages de Sfax, à 140 kilomètres de là, soit à peine six heures de navigation par beau temps."Le premier débarquement remonte à 1992, il y avait 71 personnes", affirme Giglione Baldassare(…) le patron du Sbarcatoio - "Le bar le plus au sud de l'Europe" précise l'enseigne. Lampedusa a vu passer 6 500 clandestins en 2002, 6 000 en 2003, et déjà plus de 8 000 cette année, à la mi-septembre."Avant, on devait leur faire traverser la ville en rangs par deux pour rejoindre le centre d'accueil, maintenant il y a des fourgons pour les acheminer plus discrètement", explique Michele Niosi, commandant du port. Le centre d'accueil, installé dans des bâtiments préfabriqués à côté de l'aéroport, ne compte que 180 lits. Du provisoire appelé à durer : la population s'est mobilisée, voici quelques mois, contre le projet d'une structure de 500 places, plus moderne et plus confortable.Les arrivants ne passent généralement que quelques heures ou quelques jours ici, avant de rejoindre d'autres camps en Italie. Certains se retrouvent très vite sur le tarmac pour un vol de retour vers leur pays d'origine. Des carabiniers montent la garde derrière un portail que personne n'est autorisé à franchir, à l'exception des volontaires de la Misericordia, ONG catholique qui gère l'endroit. Médecins sans frontières y est interdit de séjour depuis le mois d'avril. "C'est un lieu de non-droit très choquant, sans aucun contrôle, s'insurge Giusi Nicolini, militante écologiste (…). Même les parlementaires doivent demander une autorisation à la préfecture pour y pénétrer." Pour le maire, Bruno Siragusa, médecin, élu il y a deux ans, cette mise à l'isolement des immigrés clandestins est vitale pour "une île qui vit à 80 % du tourisme". Les Italiens ont découvert les charmes de Lampedusa au début des années 1980. Depuis, ils sont 150 000 environ à venir chaque été rôtir sur ses plages de sable blanc, se baigner dans des eaux bleu lagon et danser dans les discothèques. Mais l'image de ce petit paradis commencerait à souffrir de la publicité faite aux arrivées clandestines. La fédération des hôteliers estime que "les continuels remorquages de bateaux de clandestins sont en train de tuer la saison touristique". En fait, l'île s'est organisée pour que les chemins des touristes et des clandestins ne se croisent jamais. Sur la célèbre plage des Lapins, on bronze sans crainte de voir s'échouer une barque surchargée : "Des immigrés, oui j'en ai vu débarquer... à la télé, pas depuis que je suis ici", reconnaît Alessandro, estivant venu du Frioul-Vénétie avec son épouse pour leurs dix ans de mariage. Certains habitants (…) sont mal à l'aise dans cette "double sphère": "Un monde de fête et d'insouciance qui côtoie sans le voir un monde de désespoir et de misère"(…) Le maire, lui, s'en félicite : "Nous devons faire tout notre possible pour accueillir et accompagner les clandestins, surtout quand ils arrivent avec des femmes et des enfants, mais le tourisme et l'immigration doivent rester deux compartiments étanches." (…) La levée de l’embargo européen à destination de la Libye est considérée comme un premier pas vers le tarissement des flux de réfugiés. Mais Bruno Siragusa, le maire, espère "un accord bilatéral comme celui qui a été signé avec l'Albanie". D'ici là, le commandant Michele Niosi, dans son bureau de la capitainerie du port, continuera son travail de surveillance. Ses 60 hommes disposent de deux vedettes rapides. Ils sont épaulés par un navire militaire qui croise au large et par des patrouilles aériennes : "Le secours n'est pas un acte philanthropique, il est inscrit dans le code maritime, il est de notre devoir de secourir les embarcations que nous envoient les trafiquants." L’officier de marine ne croit pas aux estimations de la presse, qui chiffrent à un millier le nombre de ceux qui auraient trouvé la mort dans le canal de Sicile. "C'est une mer très surveillée et très fréquentée par les pêcheurs siciliens, les navires commerciaux, les plates-formes pétrolières, les avions de ligne, etc. Comment tous ces cadavres auraient-ils pu passer inaperçus ? » Parfois, cependant, la mort accoste à Lampedusa. En octobre 2003, les gardes-côtes avaient retrouvé treize corps sans vie dans une barque qui dérivait depuis des jours. L’état d’urgence avait été déclenché, car l’île manquait d’une morgue réfrigérée, et même de cercueils. L’aventure de ces naufragés avait émue toute l’Italie qui leur avait réservé des funérailles solennelles à Rome (…)

Jean-Jacques Bozonnet, le monde le 27.09.04


Mise en activité des élèves :


  • Exploitation de l’article de presse :




  1. Expliquer que Lampedusa par sa situation, est une tête de pont en direction de l’Europe pour les populations immigrées clandestines:

  • Localiser précisément Lampedusa à l’aide de la carte du manuel (p. 300)

  • A quel Etat appartient ce territoire insulaire ?

Schématiser la localisation de Lampedusa en Méditerranée

  1. Mesurer et comprendre ce phénomène de flux clandestins :

  • Depuis quand remonte le premier débarquement d’immigrés clandestins à Lampedusa ?

  • Quelle évolution constate-t-on ? Quelle est la provenance géographique des clandestins ?

  • Relever la phrase qui dans l’article, explique les raisons de ces flux

  • Quel aménagement a été rendu nécessaire par le développement de ce type de flux ?

Sur le schéma précédent faire apparaître ce phénomène par un figuré approprié

  1. Comprendre le développement du tourisme à Lampedusa :

  • Lister et classer les facteurs à la fois géographiques et économiques qui expliquent que Lampesusa a développé une activité touristique

  • Quelle est l’origine géographique des touristes ?

  • Quels aménagements et quels équipements cette activité touristique nécessite-t-elle ?

Compléter le schéma par de nouveaux figurés


  1. Expliquer la situation à laquelle les autorités de l’île sont confrontées :

  • Que craint une partie de la population de Lampedusa ?

  • A quelles mesures cela a-t-il conduit les autorités de l’île ?

  • Qu’est-ce que cela nous apprend sur la politique d’immigration de l’Union européenne ?

Compléter le schéma par de nouveaux figurés


  • S
    NORD
    CHEMA POSSIBLE :




  • PIB élevé

  • Natalité faible, population vieillissante

  • Démocratie

  • Européanité




UNION EUROPEENNE






Flux de touristes

Apport de capitaux

Aides européennes






Station balnéaire

Centre de rétention des immigrés


Facteurs

D’attractivité touristique :

  • Insularité

  • Climat méditerranéen


LIMITE

N/S


LAMPEDUSA

Tête de pont entre Afrique et Europe






AFRIQUE

  • PIB moyen ou faible

  • Natalité plus élevée

  • Régimes semi- autoritaires

  • Monde arabo-musulman




Flux d’immigrés


SUD



Une interface c’est :


  • Un espace d’échanges :

  • Un espace généré par de fortes disparités socio-économiques et démographiques voire politiques:

  • Ce qui conduit à une mise en valeur particulière et à des aménagements.




  1. Le fonctionnement de l’interface à l’échelle de l’espace méditerranéen :


Document n°1 : le PIB par habitant et l’IDH




Source : J.P Lozato-Giotart la Méditerranée CNED ;SEDES ,2001,p 141.( voir livre terminale Bertrand Lacoste édition 2004 p 300)
Document n°2 : Déclin de la natalité et persistance d’une démographie dynamique dans les PSEM 1970.5-1999

Source : J.P Lozato-Giotart la Méditerranée CNED ;SEDES ,2001,p 76
Document n°3 : Migrations internationales et métropoles en Méditerranée (2001)
Source : Dominique Borne et jacques Scheibling (sous la direction de).la Méditerranée, Hachette, carré géographie ,2002 p136.
Document n° 4: Flux et système portuaire en Méditerranée
Source livre de géographie de terminale Hachette 2004




Document n° 5: les flux et les grandes zones touristiques en Méditerranée cf manuel de Terminale Bréal édition 2004 p 300

Source : Dominique Borne et Jacques Scheibling la Méditerranée Hachette supérieur, 2001,p136.


Source : J.P Lozato-Giotart la Méditerranée CNED ;SEDES ,2001 p75.


Mise en activité des élèves :


  • Compléter le tableau suivant à l’aide des informations contenues dans les documents :

  • Mise en commun avec l’aide du professeur

  • Elaborer la légende et le croquis.





Thèmes

N° du document

Arguments ou exemples


(A chaque fois que c’est possible, préciser les localisations)

Compléments du professeur.

Informations à reporter sur le croquis

(faire d’abord la légende)

1. Un espace d’échanges :













2- ..généré par de fortes disparités socio-économiques et démographiques













3. Ce qui conduit à des effets sur les sociétés et les territoires au Sud














Proposition d’une légende :
TITRE : L’ESPACE MEDITERRANEEN : UNE INTERFACE NORD/SUD


UN ESPACE D’ECHANGES…

GENERE PAR DE FORTES DISPARITES SOCIO-ECONOMIQUES ET DEMOGRAPHIQUES …

CE QUI CONDUIT A DES EFFETS SUR LES SOCIETES ET LES TERRITOIRES AU SUD




  • Des flux Sud-Nord


: flux migratoires
Flux de produits bruts



  • Des flux Nord-Sud




: flux touristiques :



: flux de produits manufacturés à haute valeur ajoutée







: pays riches à IDH élevé



: pays pauvres en retard de développement



: accroissement naturel faible



: accroissement naturel élevé





: Ports les plus dynamiques

: métropoles de retour et de transit des migrants


: Espace de transit de clandestins, source de tensions

: littoral touristique
: grands complexes balnéaires

similaire:

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconRésumé : Cette recherche vise à dégager les implications d’un arrangement...

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconLe bassin caraibe : interface americaine, interface mondiale

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconUne étude de cas emblématique

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconDuramaz, un système d’indicateurs de développement durable en Amazonie brésilienne
«durables» en Amazonie brésilienne. Chacune fait l’objet d’une étude détaillée combinant une analyse à partir de bases de données...

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconEtude de cas : l’Arctique, une «nouvelles frontière» pour la Russie ?

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconDossier 1 : Étude de cas – le cas pric

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconSection 1 : La notion de responsabilité civile
«sans faute» : le cas où un animal cause un dommage à autrui et le cas où un bâtiment cause un dommage à autrui. Leurs propriétaires...

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconUne étude de cas d’épistémologie politique: la réception de l’œuvre de Jane Marcet

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconRésumé L’article présente les résultats d’une recherche sur le contrôle...

Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas iconUne interface mondiale






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com