Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale»





télécharger 243.44 Kb.
titreParcours «Philosophie politique, juridique et sociale»
page1/4
date de publication18.11.2017
taille243.44 Kb.
typeCours
e.20-bal.com > documents > Cours
  1   2   3   4

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par le CA du 15/10/2013


M 2 MASTER “RECHERCHE”
Contrat pédagogique
MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

MENTION « PHILOSOPHIE »

(VET 1051, 1052, 1053, 1054)


En demandant son admission en 2e année de Master, l’étudiant s’engage à respecter les dispositions du contrat pédagogique ci-dessous qui comporte les conditions d’études et de contrôle des connaissances.
I. GÉNERALITÉS
1. La seconde année de master recherche a pour objet d’initier les étudiants à la recherche et de confirmer leur aptitude à cette activité.
2. La préparation s’effectue en un an, sauf dérogation accordée par le président de l’université sur proposition du directeur de la formation.
3. La seconde année de master recherche est constituée de deux semestres d’enseignement. Chaque semestre comporte deux unités d’enseignement.
4. Chaque semestre d’enseignement donne lieu à validation.

II. ORGANISATION DES ÉTUDES
1. La seconde année du master recherche comporte des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués ainsi qu’une initiation à la recherche notamment la rédaction d’un mémoire ou d’autres travaux d’études personnels.
2. La seconde année de master recherche comprend 60 crédits européens, à raison de 30 par semestre.


  1. La seconde année du master recherche comporte quatre spécialités recherche, dont deux ont elles-mêmes des parcours :

    1. Histoire de la philosophie

    2. Philosophie et société

      1. Parcours « Philosophie politique, juridique et sociale »

      2. Parcours « Sociologie et anthropologie des techniques contemporaines »

    3. Philosophie contemporaine

    4. Logique, Philosophie des sciences, Philosophie de la connaissance

      1. Parcours « Logique »

      2. Parcours « Philosophie et histoire des sciences »

      3. Parcours « Philosophies des sciences et théorie de la connaissance »


L’organisation détaillée des enseignements de chaque spécialité est donnée infra, dans la section VI, « Notation des épreuves ».


  1. Les étudiants ont la possibilité, dans le cadre de leur cursus pédagogique, de réaliser un stage en dehors des périodes d’enseignement donnant lieu à la rédaction d’un rapport. Ce stage, qui a pour but d’acquérir des compétences en cohérence avec la formation, doit être autorisé par le responsable de la mention et le responsable de la spécialité et est placé sous la tutelle d’un enseignant.



III. CONDITIONS D’ACCÈS
L’accès à la deuxième année du master recherche est soumis aux conditions prévues par l’article 16 de l’arrêté du 25 avril 2002 relatif aux études doctorales. Elle est subordonnée à l’obtention du diplôme de maîtrise délivré en première année de master ou d’un diplôme de niveau au moins équivalent ou au bénéfice de la validation d’acquis liés à l’expérience professionnelle ou aux travaux personnels du candidat. Les conditions particulières d’accès dans les spécialités sont données ci-dessous.

L’admission est prononcée par le chef d’établissement sur proposition du directeur de l’école doctorale.
Conditions particulières d’accès aux spécialités du master de philosophie, 2e année:

  • Spécialité « Histoire de la philosophie »

Diplômes :

- 1re année du master « Philosophie » de P1, ou diplôme jugé équivalent par le Conseil de spécialité. Mention AB exigée au minimum.

- L’accès en M2 est prononcé par le Conseil de spécialité.

Validation des acquis : par la commission de validation de l’UFR 10.


  • Spécialité « Philosophie et société »

Diplômes :

- 1re année du master « Philosophie » de P1, ou diplôme jugé équivalent par le Conseil de spécialité. Mention AB exigée au minimum.

- L’accès en M2 est prononcé par le Conseil de la spécialité.

Validation des acquis : par la commission de validation de l’UFR 10.


  • Spécialité « Philosophie contemporaine »

Diplômes :

- 1re année du master « Philosophie » de P1, ou diplôme jugé équivalent par le Conseil de spécialité. Mention AB exigée au minimum.

- L’accès en M2 est prononcé par le Conseil de la spécialité.

Validation des acquis : par la commission de validation de l’UFR 10.


  • Spécialité « Logique, Philosophie des sciences, Philosophie de la connaissance (LOPHISC) »

Un jury d’admissibilité examine l’ensemble des candidatures sur la base d’un CV, et d’un projet de recherche.
Les candidats ayant une formation philosophique doivent avoir obtenu la mention AB en 1re année du master LOPHISS ou LOPHISC dans l’un des établissements partenaires de la spécialité LOPHISC, ou justifier de compétences équivalentes acquises dans d’autres établissements français ou étrangers, et/ou avoir été admis aux concours de CAPES ou d’agrégation de philosophie. Il peut leur être demandé d’acquérir une formation scientifique, en fonction de leur projet de recherche.
Les candidats ayant préparé la spécialité LOPHISS ou LOPHISC au titre d’une autre discipline que la philosophie (histoire, sociologie, sciences) et dans l’un des établissements partenaires doivent avoir obtenu la mention AB en 1re année de master. Le jury d’admissibilité examine l’appropriation de leur projet de recherche aux parcours M2 de la spécialité de Paris 1.
Les candidats de formation scientifique doivent être titulaires d’un diplôme d’ingénieur, d’un doctorat, d’une agrégation, ou au minimum d’un DEA (master recherche) dans leur filière d’origine. Une épreuve écrite sur une question d’épistémologie générale leur est proposée pour tester leur aptitude dans ce champ. En règle générale, il est demandé à ces étudiants de compléter leur formation en suivant d’une part, un module de mise à niveau en philosophie, d’autre part tel ou tel enseignement de niveau M1 dans la spécialité LOPHISC.
Dispositions particulières aux parcours « philosophie et histoire des sciences » et « logique » : pour les étudiants ayant réalisé leur M1 à Paris 1, les demandes de changement de parcours en M2 sont examinées par le conseil de spécialité. En règle générale, la validation du parcours « logique » en M2 exige d’avoir validé les exigences de ce parcours en M1.
Validation des acquis : Par la commission de validation des acquis de l’UFR, sur proposition du Conseil de spécialité.

IV. INSCRIPTIONS
1. L’inscription administrative est annuelle.

2 L’inscription pédagogique est faite en début d’année universitaire pour les deux semestres d’enseignement.

3. Le redoublement d’un semestre ou de l’année ne peut être accordé qu’à titre exceptionnel par décision du Président de l’Université sur proposition du responsable du diplôme. à condition que l’étudiant ait validé au moins 2/3 des enseignements la première année (hors TER). Cette proportion est calculée sur la base des coefficients attribués aux enseignements.
NB : Un cours ou un séminaire constitutif des U.E., dans chaque spécialité, peut à titre dérogatoire être remplacé par un cours ou séminaire pris à l’extérieur de la spécialité dans laquelle l’étudiant est inscrit, dans ou hors le master de philosophie de Paris 1, dans ou hors de cet établissement. La liste des enseignements susceptibles d’être ainsi remplacés est laissée à la discrétion de chaque spécialité. La dérogation est accordée à titre individuel par le responsable de la spécialité, sur demande de l’étudiant, et après avis de son directeur de recherche. L’enseignement pris hors de la spécialité doit correspondre à un élément de la maquette, et la demande de l’étudiant doit être justifiée par son projet d’études et de recherche.

V. MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES
1. La validation de chaque enseignement est semestrielle.
2. Cette validation peut, selon les enseignements, prendre la forme d’un contrôle continu effectué durant le semestre, ou d’un examen (oral ou écrit) organisé après la fin des enseignements du semestre.
Dans les tableaux des modalités données en V.2, « écrit » désigne un exercice en temps libre, sauf indication contraire.

S’agissant des séminaires pris à l’extérieur de la spécialité de l’étudiant, les modalités sont celles qui sont en vigueur dans la formation concernée.
3. L’épreuve de soutenance d’un mémoire ou d’évaluation d’un stage inclus dans la formation est unique et a lieu à la fin de l’année universitaire. Elle peut avoir lieu en septembre. Le jury tient une nouvelle délibération pour tenir compte du résultat de ces épreuves.
4 Le mémoire est soutenu, selon les termes de l’arrêté du 25 avril 2002 relatif aux études doctorales, « devant un collège comprenant au moins deux enseignants-chercheurs habilités à diriger des recherches ou des enseignants appartenant à une des catégories visées à l’article 11 » (du même arrêté). L’article 11, relatif au doctorat, indique que « Les fonctions de directeur de thèse peuvent être exercées : — par les professeurs et assimilés au sens des dispositions relatives à la désignation des membres du Conseil national des universités ou par des enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du Ministère de l’Education nationale ; — par les personnels des établissements publics et fondations de recherche habilités à diriger des recherches ou docteur d’Etat ; — par d’autres personnalités choisies en raison de leur compétence scientifique par le chef d’établissement, sur proposition du directeur de l’Ecole doctorale et après avis du conseil scientifique de l’établissement ».

L’un des membres du jury au moins enseigne dans la spécialité choisie par l’étudiant. Les soutenances sont publiques, et affichées à l’avance.
5. Les étudiants ont la possibilité, dans le cadre de leur cursus pédagogique, de réaliser

un stage en dehors des périodes d’enseignement donnant lieu à la rédaction d’un rapport.

Ce stage, qui a pour but d’acquérir des compétences en cohérence avec la formation,

doit être autorisé par le responsable du diplôme et est placé sous la tutelle d’un enseignant. 



  1. L’assiduité aux enseignements est obligatoire. Il ne peut être toléré plus de 2 absences motivées par semestre.

La limitation ci-dessus n’est pas applicable en cas de maladie de longue durée, de grossesse ou de handicap.

VI. NOTATION DES EPREUVES




Chaque élément constitutif d’une UE fait l’objet d’un contrôle selon l’une des modalités indiquées en V.2. Toutes les épreuves sont notées sur 20. Le détail des coefficients et crédits est donné dans les tableaux ci-après.





  1. Spécialité « Histoire de la philosophie »




Intitulé des UE et des enseignements

CM

TD

Total

Coeff.

Crédits

modalités

Semestre 3



















UE n° 1 :










12

12




a) Histoire de la philosophie ancienne, arabe ou médiévale

b) Histoire de la philosophie moderne

c) Histoire de la philosophie contemporaine

  • Possibilité de substituer à l’un de ces séminaires un séminaire extérieur si justifié par le sujet du mémoire (avec l’accord du directeur de recherches)




19h

19h

19h







4

4

4

4

4

4

écrit

écrit

écrit

UE n° 2 : TER










18

18




Réalisation d’un mémoire de recherche (sur l’année)










18

18




Volume semestriel des enseignements

57h




57h










Volume semestriel par étudiant

57h




57h

30/30

30



  1   2   3   4

similaire:

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconParcours Philosophie-Lettres

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconManuel picavet secrétariat du Master 2 de Philosophie de Paris 1
«enjeux de responsabilité environnementale et sociale» – aux travers de missions de terrain encadrées par un universitaire et un...

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconL’impact du religieux dans le fonctionnement politique et social du nigeria actuel
«Etudes africaines» option anthropologie juridique et politique sous la direction de Monsieur Moustapha diop

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconBilan du Groupement de recherches comparatives en droit constitutionnel,...
«travail de reconstitution des contextes», juridique bien sûr, mais aussi historique et politique

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconLe micro crédit est-il un moyen de lutte contre la pauvreté ou une...
«De l’égalité juridique à l’égalité sociale : vers une stratégie nationale de lutte à l’homophobie.» Présentation de la stratégie...

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconSéminaire de recherche : Philosophie et Management
«La manie de vouloir absolument trouver des «lois» de la vie sociale est simplement

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconBibliographie b La constitution d’une philosophie américaine : idéalisme et pragmatisme
«Philosophie» et «américain», pour nous Européens, et surtout Français, semblent deux termes largement incompatibles. Cette séance...

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconL’obligation est la technique juridique centrale de la vie sociale

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconLa formation juridique est complétée par des enseignements de sciences,...
«Management des risques sanitaires, alimentaires et environnementaux» (ms aliséE) disposant d’une formation scientifique de haut...

Parcours «Philosophie politique, juridique et sociale» iconProgramme de l’enseignement de l’Éducation civique, juridique et...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com