Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel





télécharger 81.19 Kb.
titreSavoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel
page2/2
date de publication23.10.2017
taille81.19 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
1   2

Les éducateurs sportifs : techniciens ou manageurs ?



Comme nous avons tenté de le souligner tout au long de notre article, le regard sur les savoirs varie selon le profil de nos interlocuteurs. Accentué par la forte hétérogénéité des formations, ce regard est critique pour certains éducateurs, positif pour d’autres. Au fond, ce sont presque deux profils d’éducateurs qui se dessinent en fonction de leurs niveaux de formations scolaires et leur passé sportif. Le degré d’utilité des savoirs est ainsi jugé très diversement selon la trajectoire des professionnels interrogés. Ceux qui ont fait peu d’études mais possèdent des diplômes sportifs, soulignent le faible intérêt d’une formation trop scientifique et éloignée de la réalité du terrain. Pour ces derniers, il n’y a que les savoirs pédagogiques et techniques qui comptent, car ils gagent de la professionnalité et de la légitimité nécessaires à leur insertion dans le monde du travail. Ce sont ces savoirs là qui sont largement mobilisés et améliorés tout au long de la carrière professionnelle. En revanche, les plus diplômés (bac + 3) affirment mobiliser les savoirs théoriques transmis en formation. Plus âgés que les autres, ils sont aussi plus ouverts à l’acquisition de savoirs nouveaux, notamment managériaux. Ces savoirs portent autant sur le cadre institutionnel, que socio-économique, juridique. Ils font appel aux sciences de gestion, à la communication et à la gestion des ressources humaines. Dans un champ traditionnellement ancré dans la logique associative et bénévole, ces évolutions sont un signe fort que la profession d’éducateur sportif connaît une progressive mutation.
Bibliographie
- Barbier (J.-M.), 1996, Savoirs théoriques, savoirs d’action, Paris, PUF.

- Barbier (J.-M.), Chaix (M.-L.), Demailly (L.), 1994, Éditorial. Recherche et Formation, n°17.

- Bardin (L.), L’analyse de contenu, Paris, PUF, 9ième édition.

- Barrul (R.), 1995, Lexique du cadre institutionnel et réglementaire des APS, Paris, INSEP, Collection Droit Economie et Management.

- Brousse (M.), 1989, « Réflexion sur la construction des savoirs en judo », in Bruant G. (textes réunis par), Savoirs et sens pratiques dans les activités physiques et sportives, Clermont-Ferrand, AFRAPS, 45- 70.

- Bruant (G.), 1989, « Les savoirs de l’entraîneur : éléments d’épistémologie de l’homme du terrain », in Bruant G. (textes réunis par), Savoirs et sens pratiques dans les activités physiques et sportives, Clermont-Ferrand, AFRAPS, 85- 102.

- Cathelineau (J.), Target (C.), 1990, La formation de l’entraîneur : entre science et technique, Acte du 3ieme colloque de Bordeaux, 18, 29, 30 septembre, Creps d’Aquitaine.

- Charlot (B.), Bautier (E.) et Rochex (J.-Y.), 1992, École et savoir dans les banlieues et ailleurs. Paris, A. Colin

- Chifflet (P.), 1988, « Savoirs sportifs et formation des cadres» in G. Bruand (coord.), Savoirs et sens pratique dans les APS, Acte du symposium organisé par l’AFRAPS le 23 octobre, 137-148.

- Collardin (D.), Lantier (F.), 1982, « L’analyse des contextes professionnels. Quelle problématique pour quels objectifs de formation ? », Revue française de pédagogie, n°61, oct. nov. déc.

- Collinet (C.), 2005, « Quels savoirs scientifiques les enseignants d’EPS et les entraîneurs jugent-ils utiles ? », Revue Française de Pédagogie, janvier-février-mars, n°150, 43-58.

- Cotteaux (V.), 1997, Analyse de la construction de l’expertise des entraîneurs d’athlètes de haut niveau. Perspectives pour la conception des formations de cadres sportifs, Mémoire pour le diplôme de l’INSEP.

- Dubar (C.), 2001, La crise des identités. L’interprétation d’une mutation, Paris, PUF (2ème édition).

- Durand (M.), Arzel (G.), Saury (J.), 1998. « Recherche et intervention en sport et en éducation physique », in Klein G. (Ed.), Quelles sciences pour le sport? Toulouse, AFRAPS et LARAPS Editions.

- Pierre (J.), 2009, « Des brevets d’État d’éducateur sportif aux diplômes professionnels : de 1963 à nos jours. Réflexion sur les enjeux et les débats relatifs aux réformes du tronc commun », in Bernardeau Moreau (D.) et Collinet (C.) (dir.), Les éducateurs sportifs en France depuis 1945. Histoire et sociologie d’une profession, Rennes, PUR, 109-150.

- Perrenoud (P.), 1996, « Savoirs de référence, savoirs pratiques en formation des enseignants : une opposition discutable », Éducation et Recherche, n° 2, 234-250.

- Rey (B.), 2006, « Les compétences professionnelles et le curriculum : des réalités conciliables ? », in Y. Lenoir et M.H Bouillier-Oudot (Dir.) Savoirs professionnels et curriculum de formation, PULaval, 83-101.

- Saury (J.), Sève (C.), Le Blanc (S.), 2007, L’entraînement. Les entraîneurs et leurs pratiques, Paris, Revue EPS.

- Schön (D.-A.), 1983, The reflexive practitioner : How professional think in action, in USA, Basic Books.

- Trépos (J.-Y.), 1992, Sociologie de la compétence professionnelle, Nancy, Presses Universitaires de Nancy.
ANNEXES
Caractéristiques de l’échantillon interrogé
Equitation : 15 éducateurs (9 hommes, 6 femmes ; de 21 à 48 ans)

Football : 5 éducateurs (hommes ; de 21 à 52 ans)

Gymnastique : 7 éducateurs (4 hommes, 2 femmes ; de 21 à 49 ans)

Handball : 12 éducateurs (hommes ; de 21 à 51 ans)

Judo : 10 éducateurs (7 hommes, 3 femmes ; de 24 à 52 ans)

Natation : 10 éducateurs (8 hommes, 2 femmes ; de 23 à 63 ans)

Rink hockey : 10 éducateurs (9 hommes, 1 femmes ; de 25 à 30 ans)

Tennis : 7 éducateurs (6 hommes, 1 femmes ; de 25 à 44 ans)
La grille d’entretien
Axe 1 : Parcours personnel et biographique (présentation personnelle, parcours sportif et scolaire)

Axe 2 : Formation sportive (formation d’éducateur, savoirs transmis et acquis, références centrales, points positifs et négatifs de la formation, formation personnelle et individuelle)

Axe 3 : Métier, Carrière (postes occupés, progression, perspectives d’avenir, représentations du métier, définition de la professionnalité, savoirs mobilisés et privilégiés).



1 Le brevet d’Etat d’éducateurs sportif (BEES) a été institué par le décret n°72-490 du 15 juin 1972.

2 Sciences et techniques des activités physiques et sportives (74e section du Conseil National des Universités).

3 Depuis 1992, le CNFPT organise les concours de la filière sportive territoriale.

4 Cf. décret n°2001-792 du 31 août 2001 portant règlement général du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport délivré par le ministère de la jeunesse et des sports.

5 Cf. décret n°2006-1418 du 20 novembre 2006 portant organisation du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport délivré par le ministère chargé de la jeunesse et des sports. Notons que le BPJEPS de niveau IV doit à terme remplacer le BE1er,, le DEJEPS est inscrit au niveau III et le DESJEPS de niveau II doit remplacer le BE2è degré.

6 BE2 : 3 en rink-hockey, 1 en judo, 2 en tennis, 1 en équitation, 3 en gymnastique et 2 en handball. BPJEPS : 8 en équitation, 1 en ring hockey et 2 en handball.

7 Centre de Formation par L’Apprentissage.

8 Nous avons distingué deux questions : les savoirs transmis et les savoirs jugés utiles.

9 On pourrait distinguer ainsi les éducateurs qui font de l’animation de ceux qui font de l’entraînement pour améliorer la performance de leurs sportifs (objectif performatif).

10 Avant 1981, l’encadrement du sport et de l’Education Physique et Sportive (EPS) relevait d’un seul et même ministère assurant une sorte de synergie dans l’ensemble des diplômes. Puis deux ministères se sont partagés les diplômes. La formation au métier d’éducateur sportif après avoir été piloté exclusivement par le Ministère Jeunesse et sport est étendue depuis 2003 aux titulaires d’une Licence STAPS.



1   2

similaire:

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconÀ l’école des sans-papiers
«usagers» des médias. Elle cherche à mettre en commun savoirs professionnels, savoirs théoriques et savoirs militants au service...

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconAcademie de nantes
«Exercer sa citoyenneté dans la République française» est obligatoire. La durée officielle consacrée est de 14 heures annuelles en...

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconAnnexe III : Le référentiel de formation
«comprendre» : l’étudiant acquiert les savoirs et savoir-faire nécessaires à la compréhension des situations

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconRevue de Presse au sujet du «Croisement des Savoirs»
«Le Croisement des savoirs» en conclusion du programme Quart Monde – Université, puis le livre «Le croisement des pratiques», suite...

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconBibliographie 39 Chapitre 1 : L’espace usinier. La formation primitive...
«La formation initiale de la classe ouvrière [c’est] l’accumulation primitive… de prolétaires.» (Daniel Bertaux 1977 p. 149)

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconLivret personnel des compétences suivi de
«ne renvoie pas uniquement aux savoirs et savoir-faire, IL implique aussi la capacité à répondre à des exigences complexes et à pouvoir...

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconLe Rapport de Joseph Wresinski
«recherche-action-formation»de croisement des savoirs et des pratiques. Le processus ainsi expérimenté montre que nos démocraties...

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconL’évaluation des savoirs scientifiques : modalités et enjeux

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel iconMaîtriser les savoirs disciplinaires nécessaires pour enseigner

Savoirs transmis et savoirs utiles : formation initiale et apprentissage personnel icon«Situations pour mobiliser les savoirs sur la langue»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com