Parcours d'éducation artistique et culturelle





télécharger 86.9 Kb.
titreParcours d'éducation artistique et culturelle
page2/3
date de publication19.10.2017
taille86.9 Kb.
typeCours
e.20-bal.com > documents > Cours
1   2   3

La démarche de projet implique une pédagogie active fondée sur la participation et l'implication des élèves, auxquels est attribué un rôle collaboratif. Elle est particulièrement appropriée aux objectifs de l'éducation artistique et culturelle. Les acteurs impliqués dans le projet – enseignants et personnels, élèves, partenaires le cas échéant – agissent dans une interaction continue. La démarche de projet favorise ainsi :

- l'accroissement de l'autonomie et la prise de responsabilité au sein d'un groupe ;

- le recours à l'expérimentation, au tâtonnement ;

- l'observation partagée et la communication ;

- le développement de la créativité par l'émulation ;

- l'engagement, l'implication personnelle, le plaisir à travailler ensemble à un projet commun ;

- le respect des élèves entre eux, en particulier l'égalité entre les filles et les garçons.

Les projets peuvent prendre des formes diverses, disciplinaires ou transdisciplinaires, partenariales ou non, et être d'ampleur très variable, notamment dans le temps qui leur est consacré, par les structures et les personnes impliquées, ou encore dans la restitution prévue. Ils nécessitent une définition préalable :

- des objectifs de formation pour les élèves, à partir des programmes d'enseignement et du référentiel du parcours: c'est en cela que les repères posés ci-dessus facilitent la démarche de projet, car ils permettent aux concepteurs et porteurs du projet de travailler ensemble en cohérence, au regard de leurs compétences respectives, selon des objectifs éducatifs partagés ;

- des modalités de mise en œuvre de ces objectifs, que ce soit en termes d'organisation horaire ; d'actions prévues (dispositifs, visites, voyages, sorties...) ; de restitution du projet ; selon les cas, d'organisation de l'interdisciplinarité avec les autres enseignements du cycle concerné, etc.

Pour favoriser l'implication de tous, chaque projet gagne à être largement communiqué et lisible par tous les membres de la communauté éducative : les élèves (qui doivent connaître les objectifs du projet dans lequel ils s'investissent), les enseignants, le chef d'établissement et l'ensemble des personnels de l'école ou de l'établissement (y compris ceux qui ne participent pas directement au projet), les parents d'élèves (qui pourront s'investir aux côtés de leur enfant dans cette démarche) et les partenaires.

Le projet n'est jamais figé et doit pouvoir évoluer et se transformer en cours de réalisation, notamment selon les réactions et les initiatives des élèves eux-mêmes ; il est un moyen d'atteindre des objectifs éducatifs et non un cadre contraignant. Le processus, le cheminement qu'il propose, par les vertus pédagogiques et éducatives de l'essai, de l'expérimentation, de l'erreur, de la réorientation, compte bien plus pour la formation de l'élève que la production ou la restitution finale, l'aboutissement du projet.

Les dispositifs et les actions éducatives

Les enseignements et les projets mis en place dans les domaines des arts et du patrimoine peuvent s'appuyer sur les nombreux dispositifs existants (par exemple jumelages culturels, résidences d'artistes, dispositifs d'éducation à l'image et au cinéma comme « école et cinéma », pratiques orchestrales et chorales à l'École, classes à projet artistique et culturel, « un établissement, une œuvre »...) et les actions éducatives relevant de l'éducation artistique et culturelle. Dispositifs et actions sont bien des outils, et non des fins en soi ; ils n'ont qu'une portée éducative limitée s'ils ne sont pas intégrés dans un projet pédagogique pensé en amont.

2. L'importance du partenariat

Les objectifs de formation en éducation artistique et culturelle, notamment dans les champs des rencontres et des pratiques, donnent au partenariat (avec des artistes ou des artisans des métiers d'art, des structures d'enseignement, de création, de diffusion ou de conservation, des professionnels des arts et de la culture, des associations) une place importante, tout particulièrement (mais pas exclusivement) pour les domaines artistiques non couverts par les enseignements obligatoires. Le rapport définissant la programmation des moyens et les orientations de la refondation de l'École de République annexé à la loi du 8 juillet 2013 met particulièrement en valeur l'importance du partenariat dans le parcours d'éducation artistique et culturelle : « Ce parcours doit s'appuyer sur les apports conjugués de l'institution scolaire et de ses partenaires : collectivités locales, institutions culturelles, associations. Il doit être l'occasion de mettre en place des pratiques pédagogiques coconstruites innovantes et actives, envisageant aussi l'art comme vecteur de connaissances. »

Au côté des enseignants et en étroite collaboration avec eux, les partenaires apportent leurs compétences propres et leur expérience. L'enjeu du partenariat est d'aboutir à un projet éducatif partagé et construit ensemble, au centre duquel se trouve l'enfant, et d'articuler des univers professionnels différents ; ici encore, le référentiel du parcours vise à être un outil lisible et accessible à tous pour élaborer ce projet commun. L'organisation de formations communes associant personnels de l'éducation nationale et partenaires autour de la démarche de projet est aussi particulièrement importante pour la réussite des partenariats sous leurs différentes formes, qu'ils soient pérennes ou ponctuels. Ces formations doivent impliquer notamment les délégations académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle des rectorats, les corps d'inspection, le réseau Canopé, les ESPE, mais aussi les collectivités territoriales, le secteur associatif,etc.

Comme c'est déjà le cas dans les lycées depuis la mise en place des référents culture, il est utile d'identifier parmi les membres de la communauté éducative une personne référente notamment chargée de suivre pour l'école ou l'établissement les relations avec les partenaires artistiques et culturels et de faciliter l'élaboration de projets communs.

3. La nécessité de prévoir un suivi de chaque élève

Pour que le parcours d'éducation artistique et culturelle de chaque élève prenne corps et soit lisible pour tous (l'élève en premier lieu, sa famille, les personnels de l'éducation nationale, les partenaires), il est important de prévoir un outil de suivi régulièrement renseigné qui garde trace des rencontres faites, des pratiques expérimentées et des références acquises. Cet outil n'est pas un outil d'évaluation des acquis des élèves, mais de valorisation du parcours accompli. Sa forme doit être adaptée à l'âge des enfants et elle est susceptible d'évoluer au fil de la scolarité. Il peut en effet paraître difficile de conserver un même outil durant toute la scolarité ; au minimum, l'outil devrait rester le même pour un même cycle. En outre, cet outil doit être principalement renseigné par l'élève lui-même, afin qu'il prenne conscience de son propre parcours et qu'il participe activement lui-même à le construire. Il peut contribuer aussi au dialogue et au lien entre l'école et la famille. Le choix de cet outil et de ses modalités d'utilisation est l'occasion d'une réflexion commune dans les écoles et les établissements scolaires et entre eux, au sein des différents conseils existants.

   

Troisième partie

Les objectifs de formation en éducation artistique et culturelle visés lors du parcours

1. Grands objectifs de formation et repères de progression associés pour construire le parcours

Le tableau suivant présente les grands objectifs de formation visés durant tout le parcours pour chaque pilier de l'éducation artistique et culturelle. Ces piliers indissociables sont transcrits sous forme de verbes, du point de vue des actions de l'élève : fréquenter, pratiquer, s'approprier.

Piliers de l'éducation artistique et culturelle

Grands objectifs de formation visés tout au long

du parcours d'éducation artistique et culturelle

 

 

Fréquenter

(Rencontres)

 

cultiver sa sensibilité, sa curiosité et son plaisir à rencontrer des œuvres (3)

échanger avec un artiste, un créateur ou un professionnel de l'art et de la culture

appréhender des œuvres et des productions artistiques

identifier la diversité des lieux et des acteurs culturels de son territoire

 

 

Pratiquer

(Pratiques)

utiliser des techniques d'expression artistique adaptées à une production

mettre en œuvre un processus de création

concevoir et réaliser la présentation d'une production

s'intégrer dans un processus collectif

réfléchir sur sa pratique

 

S'approprier

(Connaissances)

 

exprimer une émotion esthétique et un jugement critique

utiliser un vocabulaire approprié à chaque domaine artistique ou culturel

mettre en relation différents champs de connaissances

mobiliser ses savoirs et ses expériences au service de la compréhension de l'œuvre

 

Les trois tableaux qui suivent explicitent pour chaque grand objectif défini ci-dessus des repères précis par cycle d'enseignement, formulés en termes d'actions et activités de l'élève, et la progressivité du travail mené : il s'agit là d'un horizon à viser, de points de repères souples (et non d'exigibles ou d'attendus) adaptés à l'âge et aux capacités des élèves, qui doivent permettre aux acteurs concernés d'élaborer leurs projets.

 

 

Grands objectifs de formation

Repères de progression

Cycle 1

Cycle 2

Cycle 3

Cycle 4

Fréquenter (Rencontres)

Cultiver sa sensibilité, sa curiosité et son plaisir à rencontrer des œuvres

ouverture aux émotions de différentes natures suscitées par des œuvres

partage de ses émotions et enrichissement de ses perceptions

ouverture à des esthétiques différentes et à des cultures plurielles

manifestation d'une familiarité avec des productions artistiques d'expressions et de cultures diverses

Echanger avec un artiste, un créateur ou un professionnel de l'art et de la culture

accueil et écoute d'un artiste (d'un créateur) avec attention, amorce d'un premier échange

questionnement d'un artiste (d'un créateur) sur ses œuvres et sa démarche

débat avec un artiste (un créateur) et restitution des termes du débat

échange approfondi avec un artiste (un créateur) afin d'établir des liens entre la pratique de l'artiste et son propre travail

Appréhender des œuvres et des productions artistiques

suivi des codes appropriés lors des rencontres artistiques et culturelles

intégration des codes appropriés face aux œuvres et productions artistiques rencontrées

adaptation de son comportement face aux œuvres et aux productions artistiques selon les circonstances de la rencontre

découverte personnelle (directe ou indirecte) d'œuvres et de productions artistiques de manière plus autonome

Identifier la diversité des lieux et des acteurs culturels de son territoire

reconnaissance de quelques lieux et acteurs culturels de son environnement proche

repérage et qualification des principaux lieux culturels de son environnement

découverte du rôle et des missions des principaux acteurs et lieux culturels de son territoire

repérage de parcours de formation menant à différents métiers de l'art et de la culture, découverte de quelques grandes caractéristiques du financement et de l'économie des structures artistiques et culturelles

 

 

Grands objectifs de formation

Repères de progression

Cycle 1

Cycle 2

Cycle 3

Cycle 4

Pratiquer

(Pratiques)

Utiliser des techniques d'expression artistique adaptées à une production

identification et expérimentation de matériaux, d'outils et de postures dans des univers artistiques sonores, visuels et corporels

action sur des matériaux (plastiques, sonores, corporels, textuels, émotionnels...) et expérimentation de gestes

exploitation de matériaux au service d'une intention

emploi de différentes techniques, réalisation de choix en fonction d'un projet de création

Mettre en œuvre un processus de création

ouverture à des expériences sensibles variées

identification des différentes étapes d'une démarche de création

implication dans les différentes étapes de la démarche de création

prise d'initiatives, engagement, exercice de sa créativité

Concevoir et réaliser la présentation d'une production

présentation de sa production dans un lieu

exploration de différentes formes de présentation

réalisation de choix et création des dispositifs de présentation correspondants

présentation de sa production en tenant compte du contexte

S'intégrer dans un processus collectif

participation à un projet collectif en respectant des règles

engagement dans le collectif

respect de l'avis des autres et formulation de propositions

participation aux décisions collectives et à leur mise en œuvre

Réfléchir sur sa pratique

participation à un échange sur les propositions et les choix effectués

définition d'intentions de réalisation et présentation de ces intentions en termes simples

explication de son projet ou de sa production aux autres de manière structurée

exercice d'un regard critique sur sa pratique pour faire évoluer son projet
1   2   3

similaire:

Parcours d\Education artistique et culturelle – histoire des arts

Parcours d\L'historique de l'établissement en matière d'éducation artistique et culturelle

Parcours d\Ambrosino c., (A paraître), «Quartier artistique, territoire créatif»,...
«Quartier artistique, territoire créatif», in bellavance g., Roy-valex m. (dir.), Arts, territoires et nouvelle économie culturelle,...

Parcours d\Parcours 4 Action culturelle et jeunes publics

Parcours d\Parcours 4 Action culturelle et jeunes publics

Parcours d\Un verger artistique et participatif comme expression de la vie scientifique...
«Il faut composer avec le potentiel poétique de ce qui est déjà là, un projet prends aussi sa source dans l’histoire et la géographie...

Parcours d\Les institutions culturelles en france depuis la liberation
«la politique culturelle est une invention française», née «d'une préoccupation constante des pouvoirs monarchiques, impériaux ou...

Parcours d\3. Calendrier et contacts p 32
«pratiquant artistique» amateur éclairé ou professionnel. Sa motivation s’en trouve alors renforcée, ainsi que son implication, pour...

Parcours d\Passeurs d’images est un réseau national d’éducation à l’image qui...

Parcours d\Politique culturelle : le succès d’une catégorie floue
«pour une politique culturelle»1— mais désormais au retour sur les «fondements» d’un «modèle» (ce sont les mots du ministre) établi...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com