Table ronde 1 : La découverte des études universitaires





télécharger 0.72 Mb.
titreTable ronde 1 : La découverte des études universitaires
page9/16
date de publication18.10.2017
taille0.72 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   16

PRATIQUES D'ETUDES ET REUSSITE DANS LE PREMIER CYCLE UNIVERSITAIRE

Joël CLANET


Maître de Conférences

Département des Sciences de l’Education

UFR SES

Université de Toulouse II le Mirail

5, allées Antonio Machado

31058 TOULOUSE Cédex

E-mail : jclanet@univ-tlse2.fr



Avant propos



La sociologie a depuis plusieurs décennies consacré de nombreux travaux aux étudiants et au monde universitaire. Pour certains sociologues, les étudiants constituent un groupe social particulier dont ils ont étudié les caractéristiques et les transformations. O. GALLAND (1995) par exemple s'est penché sur les attentes nouvelles des étudiants et a tenté de montrer comment leur formation correspond à autre chose qu'à la formation de la seule élite de la nation. En considérant qu'être étudiant c'est un mode de vie particulier, il s'est penché sur le passage, la rupture pourrait-on dire, entre le lycée et l'université. Il rejoint là les travaux de COULON, A. (1985, 1997) qui, au sujet de cette rupture, de ce passage, est amené à parler de la nécessaire affiliation des étudiants à un nouveau statut social. Cette affiliation passe également par l'adéquation des sujets avec les exigences universitaires et réclame d'eux l'acquisition d'un nouvel habitus. La réussite dans le monde universitaire n'est plus donc sous la seule coupe de l'origine sociale des individus mais dépend surtout de la capacité d'insertion active des individus dans leur nouveau milieu. En s'intéressant aux ethnométhodes que construisent et qu'utilisent les sujets pour mener à bien cette affiliation, A. Coulon en est venu à souligner la place centrale qu'occupe l'écriture et la maîtrise de la méthodologie de recherche documentaire. B. LAHIRE (1997) s'est intéressé, dans le cadre de l'OVE (Observatoire de la Vie Etudiante), à l'hétérogénéité du monde étudiant et plus particulièrement aux pratiques de travail universitaire. Son analyse met en avant deux types de déterminismes, l'un endogène, de type contextuel, les variables explicatives (les causes) de ces pratiques sont dans la situation, l'autre exogène les causes sont liées à la situation sociale de l'étudiant. En soulignant la difficulté de séparer aussi rapidement causes endogènes et causes exogènes, le travail de B. Lahire a consisté à décrire les pratiques étudiantes en mettant en avant le poids relatif de chacune d'elles. Les domaines étudiés vont du temps de travail scolaire et de son organisation aux pratiques de lecture en passant par les conditions matérielles.

Nous nous intéressons dans cette communication aux pratiques des étudiants et aux éventuelles relations entre pratiques et réussite en première année de DEUG. Par pratique nous entendons l'action que déploie un individu en contexte. Cette action, l'individu peut nous en parler, et nous pouvons l'observer.

S'agissant des étudiants nous nous sommes intéressé, à partir de leurs déclarations, à leurs pratiques en cours et en dehors des cours. Les pratiques étudiées sont celles en relation directe avec la réussite dans leurs études.

  1. La population étudiée


Au cours du second semestre de l’année 1997-1998, nous avons interrogé 1818 étudiants inscrits en première année de DEUG dans les filières d’AES (Administration et Economie Sociale), de Psychologie et de Sciences de la Vie et de la Terre, des trois universitaires , Dijon, Nantes et Toulouse.

L’échantillon est conséquent, mais n’est cependant pas représentatif de la population fréquentant ces filières. En effet nous avons recueilli nos données au second semestre, or de nombreux étudiants de première année, en difficultés, ont déjà quitté l’université à cette époque.

  1. Les pratiques d’étude



Nous avons distingué deux domaines dans le « métier d’étudiant », celui qui consiste à assister, à participer aux diverses formes d’enseignements qui composent le cursus (CM, TD, TP, Tutorat, …) et celui qui en dehors de ces formes relève de la responsabilité de l’étudiant.
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   16

similaire:

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconAtelier de formation doctorale Emplois du temps 2016-2017 Le département...
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconAtelier de formation doctorale p. 66 Emplois du temps 2015-2016 p....
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconSynthèse des interventions et de la table ronde sur le thème

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconAtelier 2 table ronde innovation

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconTable ronde 1 : Pourquoi et comment développer l'usage

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconLe programme santé environnement suite à la table ronde «finale»

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconTable Ronde : Samedi 15 novembre 2014, 14h30 – 16h30

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconTable ronde sur Alimentation, production locale et circuits-courts

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconCompte rendu – augmenté d’une table ronde des jeco
«halo» du chômage(A) – ce sont plus de 6 millions de personnes au total qui «manquent» de travail en France

Table ronde 1 : La découverte des études universitaires iconProgramme des enseignements master «genre(S), pensées des différences, rapports de sexe»
«Centre d’études féminines et d’études de genre», a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. Contemporain des tout...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com