Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale





télécharger 234.29 Kb.
titreFaculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale
page2/3
date de publication04.10.2017
taille234.29 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3
La formation pratique repose sur 6 stages semestriels répartis ainsi

Décret n° 2004-67 du 16 janvier 2004 relatif à l’organisation du troisième cycle des études médicales

Arrêté du 22 septembre 2004 (publié au JO le 06 octobre 2004) - Annexe V – Titre II

Circulaire DGS/DES/2004/ n°192 du 26 avril 2004


  • Trois semestres obligatoires dans des services ou départements hospitaliers agréés pour la médecine générale dont un en CHU :

    • un au titre de la médecine d’adulte : médecine générale, médecine interne, médecine polyvalente, gériatrie aiguë (voir en infra la notion de lieux « bi validant »)

    • un au titre de la pédiatrie et/ou de la gynécologie

    • un au titre de la médecine d’urgence

  • Un semestre libre dans un service ou département hospitalier agréé

  • Un semestre auprès de praticiens généralistes agréés (stage de niveau 1)

  • Un semestre, selon le projet professionnel de l’IMG de médecine générale, effectué en dernière année d’internat, soit en médecine générale ambulatoire (sous la forme d’un stage autonome en soins primaires ambulatoires supervisé – SASPAS – stage de niveau 2), soit dans une structure médicale agréée dans le cadre d’un projet personnel validé par le coordonnateur de médecine générale du DMG.

  • Dans l’ensemble du cursus, des temps de formation à la prise en charge psychologique et psychiatrique des patients sont obligatoires. Ils sont réalisés à l’occasion de stages effectués dans les services et structures, y compris ambulatoires, agréés pour la formation des IMG et habilités pour cette formation.

Organisation pratique

Décret n° 2002-1149 du 10 septembre 2002


  • Durée des stages : « Ses obligations de service sont fixées à onze demi-journées par semaine dont deux consacrées à la formation universitaire qui peuvent être regroupées selon les nécessités de l’enseignement suivi et cumulées dans la limite de douze jours sur un semestre » (Art.2 rectifié du statut des résidents).




  • Repos de sécurité : « L’interne participe au service de gardes et astreintes. Les gardes effectuées par l’interne au titre du service normal de garde sont comptabilisées dans ses obligations de service à raison de deux demi-journées pour une garde. Il peut également assurer une participation supérieure au service normal de garde. L’interne bénéficie d’un repos de sécurité à l’issue de chaque garde de nuit. Le temps consacré au repos de sécurité ne peut donner lieu à l’accomplissement des obligations de service hospitalières ou universitaires » (Art.2 rectifié du statut des résidents).


La procédure de choix


  • Les choix de l’ensemble des stages (ambulatoires ou hospitaliers) se font chaque semestre, en même temps, dans les locaux de la DRASS Poitou-Charentes.

  • Les lieux de stages sont arrêtés par la commission d’agréments organisée sous la responsabilité du Doyen. Les postes sont ouverts par la commission d’adéquation organisée sous la responsabilité de la DRASS. Le principe de l’adéquation « zéro » est appliqué.

  • Les IMG choisissent leurs terrains de stage dans l'ordre du classement à l’ECN. A nombre de semestres validés équivalents, le rang de classement prévaut. En cas d’égalité de rang de classement entre deux IMG issus de promotions différentes et ayant validé le même nombre de semestres, l’année de classement.


Important :

[cf. liste lieux stages bi-validant]


  • Pour le stage « médecine adulte » le DMG a dressé une liste de lieux de stages dits bi-validant « A » et « B ». Un seul semestre dans un lieu « A » valide le stage « médecine adulte » mais il faut deux semestres dans des lieux « B » pour assurer cette validation (nota : il est aussi possible de réaliser un semestre dans un lieu « B » puis un semestre en « A »).


Les étudiants ne participant pas au choix
Les IMG qui ne participent pas au choix pour congé de maternité ou mise en disponibilité, sont tenus d'en informer le DMG, le bureau des affaires médicales (CHU) et la DRASS. Ils seront réintégrés, à nombre identique de semestres et suivant leur classement à l’ECN.
Les différents stages


  • Les stages hospitaliers : ils ont lieu dans des services agréés pour la médecine générale de la subdivision de Poitiers. Les IMG sont évalués par les chefs de service (ou les praticiens hospitaliers) auprès desquels ils sont affectés. La fiche d’appréciations signée par le chef de service et par l’IMG sera adressée à la scolarité dès la fin du stage. La validation définitive du stage est prononcée par le Doyen.


Un semestre est invalidé lorsque l’IMG interrompt ses fonctions pendant plus de 2 mois (pour raison de maternité, maladie, mise en disponibilité ou suspension pour insuffisance professionnelle..,). Dans tous les cas, l'invalidation entraîne l'accomplissement d'un stage semestriel supplémentaire.


  • Le stage auprès du généraliste ou « stage de niveau 1 »

Décret n° 97-495 du 16 mai 1997 et Décret no 97-1213 du 24 décembre 1997 rectificatif
Sauf cas de force majeure, à apprécier par le DMG, le stage auprès des médecins généralistes agréés dits ECA sera effectué entre le 2e et 4e semestre inclus.
Il se déroule auprès de plusieurs ECA réunis en binôme ou en trinômes dont l’un d’eux est dit « maître de stage réfèrent ». Celui-ci assure la coordination de ces unités pédagogiques. Il est possible d’effectuer des journées de formation complémentaire dans des lieux de stages dits « satellites » :


  • Stages courts sans convention (une à deux journées) : pharmacie d’officine, infirmière, kinésithérapeute, etc.

  • Stages institutionnels avec convention (voir impérativement avec la scolarité du DMG) : PMI, médecine scolaire, médecine du travail, etc.


Une formation auprès des caisses d’assurance maladie et de l’URCAM est proposée lors du choix des stages. Elle s’effectue durant le stage chez le praticien (niveau 1).
Important : afin de faciliter les stages de niveau 1 en secteur rural, l’UFR et le DMG ont signé une convention avec le Conseil Régional de Poitou-Charentes. Celui–ci offre aux IMG choisissant ces stages une participation aux frais de déplacement et une indemnité de logement. Les lieux de stage éligibles ainsi que les conditions seront fournis par le DMG aux IMG intéressés.


  • Le stage de professionnalisation

Circulaire DGS/DES/ 2004 / n° 192 du 26 avril 2004 relative à l’organisation du SASPAS
Il se déroule en TC3 en milieu ambulatoire (stage ambulatoire en soins primaires en autonomie supervisée – SASPAS).
Acquisition de compétences

[cf. cahier d’auto évaluation]
L’IMG a à sa disposition un cahier d’auto évaluation. Ce cahier contient toutes les compétences que l’IMG doit acquérir en stage pendant son DES. Au début de chaque stage, ambulatoire ou hospitalier, l’IMG évaluera avec son MdS les compétences du cahier qui peuvent être acquises pendant ce stage. Pendant le stage et notamment à la fin de celui-ci, il validera avec son MdS l’acquisition de ces compétences.
Important : ce cahier doit être consulté à chaque rencontre avec son tuteur en vue de l’évaluation de la progression de l’acquisition de ses compétences.
Absences : en cas d’absence, quelle qu’en soit la cause (vacances, maladies, etc.), celle-ci doit être immédiatement signalée au MdS (hospitalier ou ambulatoire) et au service des ressources humaines du CHU. Par contre, les absences liées à la formation (2 demi journées par semaine) ne sont à communiquer qu’aux MdS.

La FORMATION THEORIQUE
Contexte réglementaire

Deux cents heures environ réparties dans les 3 ans du DES (à Poitiers, dans le contexte de l’auto-apprentissage, la formation théorique « effective » se trouve répartie entre les séminaires, les groupes d’échange et d’analyse de la pratique (GEAP), les apprentissages théoriques dispensés pendant les stages, les réunions avec les tuteurs (RIT et GEAPT) et le temps consacré par chaque interne au travail personnel de préparation des tâches pédagogiques).

Arrêté du 22 septembre 2004 (publié au JO le 06 octobre 2004) - Annexe V – Titre I


  • Enseignements généraux

    • Méthodologie de l’évaluation des pratiques de soins et de la recherche clinique en médecine générale

    • Épidémiologie et santé publique

    • Organisation, gestion, éthique, droit et responsabilité médicale en médecine générale, économie de la santé

  • Enseignements spécifiques

    • La médecine générale et son champ d’application

    • Gestes et techniques en médecine générale

    • Situations courantes en médecine générale : stratégies diagnostiques et thérapeutiques et leurs évaluations

    • Conditions de l’exercice professionnel en médecine générale et place des médecins généralistes dans le système de santé

    • Formation à la prévention, l’éducation à la santé et l’éducation thérapeutique

    • Préparation du médecin généraliste au recueil des données en épidémiologie, à la documentation, à la gestion du cabinet, à la formation médicale continue, à l’évaluation des pratiques professionnelles et à la recherche en médecine générale


L’enseignement théorique à Poitiers
Organisation matérielle
Une activité d’enseignement théorique a lieu tous les mois exceptés juillet et août (période de vacances) et octobre en raison des GEAPT. Il comporte 6 séminaires (5 en 1ère année et 1 en 3e année) et 21 GEAP thématiques. Chaque enseignement est décliné quatre fois (au moins) sous la responsabilité d’un ou deux enseignants par séance.
Le calendrier des enseignements est établi chaque année par le DMG. Il renseigne sur les thèmes, les dates, les lieux et le nom de l’enseignant responsable. Le DMG adresse à chaque IMG ses dates et lieux d’enseignements (séminaires et GEAP). Les tâches pédagogiques (cf. infra) à accomplir pendant les enseignements seront données aux IMG par les responsables d’enseignement. Il est possible d’échanger (dates ou tâches) entre vous. Le secrétariat du DMG tient à jour la liste des présences et de la validation des tâches attribuées aux IMG en vue de la validation du DES.
Organisation pédagogique
Les séminaires se déroulent de façon interactive autour de tâches pédagogiques, par séances de 6 heures (9h00-12h00 et 14h00-17h00).
Les GEAP abordent un ou deux thèmes par séance de 2 heures. Ils se déroulent de manière interactive à la « manière » d’un groupe de pairs autour de la présentation d’un cas clinique par thème, avec recherche bibliographique sur le thème dont les résultats sont exposés au groupe sous forme de diapositives.
Pour chaque séminaire ou GEAP, des IMG sont responsables de travaux préparatoires ou tâches pédagogiques. Cette demande de travail préparatoire est fournie à chaque IMG par les responsables de la formation.
Il est demandé, au moins, une tâche par an et par IMG. Pour préparer son intervention, il est vivement conseillé à l’IMG responsable de s’adjoindre l'aide de deux ou trois camarades pour préparer le travail qui peuvent aussi participer à l’exposé en séance. La présentation se fera à l’aide d’un support visuel assisté par ordinateur (sur clé USB). Pour préparer sa tâche, l’IMG peut solliciter l’avis de son tuteur ou de ses MdS.
L’expertise et la validation du travail présenté seront réalisées par le (les) enseignant(s) participant à la séance.
Important : il est impérativement demandé de fournir son travail préparatoire au généraliste enseignant responsable du séminaire 8 jours avant la date de la formation afin que l’équipe pédagogique en charge de la séance puisse préparer son expertise.



Calendrier des Séminaires

Groupes d’Echange et d’Analyse des Pratiques (GEAP)

Groupes d’Echange et d’Analyse des Pratiques avec Tuteurs (GEAPT)

Rencontres Individuelles avec le Tuteur (RIT)




1e ANNEE (TC1)

Semestre 1

Semestre 2

Novembre

Séminaire (S1)

Compétences en médecine

générale et auto apprentissage

Avril 

GEAP 3 et RIT 1

Décembre

GEAP 1

Mai

GEAP 4

Janvier 

Séminaire (S2)

La démarche

en médecine générale

Juin

Séminaire (S4)

La relation médecin-malade

Février

GEAP 2

Septembre

Séminaire (S5)

Thèse et recherche

Mars 

Séminaire (S3)

La démarche appliquée

en médecine générale

Octobre

GEAPT 1




2e ANNEE (TC2)

Semestre 3

Semestre 4

Novembre

GEAP 5

Avril 

GEAP 10 et RIT 2

Décembre

GEAP 6

Mai

GEAP 11

Janvier 

GEAP 7

Juin

GEAP 12

Février

GEAP 8

Septembre

GEAP 13

Mars 

GEAP 9

Octobre

GEAPT 2




3e ANNEE (TC3)

Semestre 5

Semestre 6

Novembre

GEAP 14

Avril 

GEAP 19 et RIT 3

Décembre

GEAP 15

Mai

Séminaire (S6)

Installation/Gestion/ Fiscalité

Janvier 

GEAP 16

Juin

GEAP 20

Février

GEAP 17

Septembre

GEAP 21

Mars 

GEAP 18

Octobre

GEAPT 3


1   2   3

similaire:

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconFaculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconFaculte de medecine et de pharmacie de besancon

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconLa medecine monastique dans l’occident medieval
«médecine monastique» comme une médecine pratiquée par des moines dans ou à partir d’un monastère. Elle eut son apogée du ixe siècle...

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconComité D’interface médecine géNÉrale

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconInstruction dgos/RH1 du 17 mars 201, relative à l’augmentation du...

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconU. F. R. De medecine

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconU. F. R. De medecine

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconLes evenements de l’annee en medecine

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconRecommandations de l’Académie Nationale de Médecine

Faculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale iconBibliographie. Atelier etudes de medecine et paramedical






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com