Calendrier des épreuves





télécharger 448.34 Kb.
titreCalendrier des épreuves
page6/6
date de publication30.09.2017
taille448.34 Kb.
typeCalendrier
e.20-bal.com > documents > Calendrier
1   2   3   4   5   6



Périodes

d’interrogation


D’octobre à janvier de la seconde année de formation, lorsque la formation sur les compétences visées est terminée.



De février à mai de la seconde année de formation, lorsque la formation sur les compétences visées est terminée.



Durée


20 minutes au maximum, durée constituée d’un exposé et d’un temps d’entretien. Il n’y a pas de temps de préparation.



Un temps d’interrogation de la situation 2 est de 50 minutes maximum moins le temps consacré à la situation 1. Le temps de préparation est laissé à l’appréciation de la commission d’interrogation en fonction de l’ampleur des changements de paramètres opérés.

NB : Le temps total d’interrogation (situation 1 + situation 2) ne peut en aucun cas dépasser le temps prévu pour l’épreuve ponctuelle correspondante, soit 50 mn.



Modalités


La situation d’évaluation porte sur la phase préparatoire à toute situation de communication - négociation technico-commerciale. Elle s’appuie sur la constitution préalable par l’étudiant d’un dossier individuel en relation avec une situation de communication - négociation technico-commerciale rencontrée lors de la réalisation de son projet en entreprise. La situation de négociation doit obligatoirement mettre le candidat en relation avec un client ou un prospect, même si elle n’entraîne pas nécessairement l’acte de vente.
Cette situation d’évaluation prend la forme d’une prestation orale qui comprend deux parties : une présentation du dossier et un entretien sur la situation de communication - négociation rencontrée.



La situation d’évaluation est décomposée en trois phases successives :


  1. une négociation simulée prenant appui sur un contexte technico-commercial présentant des similarités avec celui retenu pour la situation d’évaluation n°1 

  2. un entretien portant sur le déroulement de la négociation et le suivi technico-commercial envisageable ;

  3. un entretien prenant appui sur la situation présentée au candidat et permettant d’élargir le contexte technique de la négociation, dans le cadre de la spécialité préparée par l’étudiant





Support

d’interrogation


Ce dossier est constitué :

  • d’une fiche descriptive de la situation de communication-négociation présentée (marché, client, projet…) et d’une analyse structurée de cette situation. Le modèle de fiche descriptive est donné en annexe IV-1;

  • d’éléments rendant compte du travail de préparation de cette situation de communication - négociation, dont une synthèse de la recherche documentaire réalisée ;

  • des supports conçus ou adaptés par l’étudiant pour mener à bien cette négociation (extraits de fichiers clients ; fiches techniques produit/service ; plan de découverte ; argumentaire commercial ; réponses aux objections déjà répertoriées …) ;

  • des références des sources d’information internes et externes mobilisées.


Le dossier sera réalisé impérativement à l’aide de l’outil informatique.




Une fiche de modification des paramètres (voir annexe IV-2) est remplie par la commission d’interrogation et donnée au candidat avant la situation d’évaluation n°2. Cette fiche s’appuie sur la situation de communication commerciale présentée par le candidat lors de la situation d’évaluation n°1 et dont la commission d’interrogation aura préalablement modifié certains paramètres techniques et commerciaux concernant les besoins de l’acheteur.
Le temps de préparation de la situation 2 est laissé à l’appréciation de l’équipe pédagogique en fonction de l’ampleur des modifications de paramètres opérées.


Commission

d’interrogation


L’évaluation des situations est conduite par un professeur d’économie et gestion, un professeur de sciences et techniques industrielles membres de l’équipe pédagogique, et si possible d’un professionnel. Les enseignants EG et STI doivent avoir eu le candidat dans l’enseignement de communication-négociation en première ou en seconde année. Le professionnel est dans la mesure du possible le tuteur ayant eu le candidat en stage ou en apprentissage.




Évaluation


La situation est évaluée sur 8 points (voir annexe IV-3)




La situation est évaluée sur 12 points (voir annexe IV-3)




2. RECOMMANDATIONS pour l’épreuve E6 en CCF


E6 : Projet technico-commercial (coef 5)




UNE SEULE SITUATION


Compétences

Dans les compétences C2 « Gérer et développer la relation client » : C2.1.3, C2.2.1, C2.2.2

Dans les compétences C3 « Gérer les informations techniques et commerciales » : C3.1.1, C3.1.2, C3.1.3, C3.3.1, C3.3.2, C3.3.3, C3.3.4

Dans les compétences C4 « Manager l’activité technico-commerciale » : C4.1.2, C4.1.3, C4.2.1, C4.3.1, C4.3.2, C4.4.1, C4.4.2



Critères

d’évaluation


L’évaluation, sous forme ponctuelle ou en contrôle en cours de formation, prend en compte les éléments suivants :

- une mise en œuvre efficace d’une démarche de prospection, en cohérence avec les objectifs et dans le respect des contraintes budgétaires

- la création d’outils d’aide adaptés à la prospection (guide d’entretien, outils de gestion de la relation clients, etc.)

- l’utilisation pertinente d’outils d’aide à la prospection et l’élaboration de documents budgétaires cohérents pour les opérations de prospection

- la mise en œuvre d’outils d’évaluation et de contrôle de l’efficacité d’une prospection

- des outils, des critères et des supports d’évaluation permettant la mesure de la satisfaction client

- des évaluations régulières de l’évolution de la satisfaction client

- l’élaboration de solutions techniques, commerciales et financières adaptées au type et au degré d’insatisfactions détectées

- la formulation de nouveaux contrats ou d’avenants

- le repérage de l’évolution du risque client

- le repérage de sources d’informations ciblées et pertinentes

- le recours aux critères usuels de mesure de la qualité de l’information et des sources : validité, pertinence, fiabilité, accessibilité, coût…

- une actualisation et une mise à disposition de l’information récoltée dans le respect des procédures du SI mercatique de l’entreprise

- la production de tout ou partie d’un cahier des charges, d’une documentation technico-commerciale

- le choix d’outils de diffusion adaptés à la cible, aux messages et au contexte (contraintes de coût…)

- la transmission intégrale des informations aux destinataires sélectionnés dans les délais impartis

- la vérification de la réception et de la compréhension de l’information transmise

- le degré d’adéquation de l’approvisionnement aux besoins

- un traitement efficace des incidents d’approvisionnement et une gestion des stocks optimisée

- une démarche de marchandisage pertinente

- une adaptation et une mise en valeur de l’offre dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue du service

- le repérage des caractéristiques essentielles de l’organisation commerciale ainsi que du rôle et des responsabilités de chacun

- des indicateurs de performance pertinents

- une définition et une mise en œuvre rationnelle des moyens et une gestion rationnelle du temps

- l’élaboration d’outils de contrôle régulier de l’évolution du projet

- une adéquation des préconisations au regard des objectifs et contraintes


Périodes

d’interrogation


Après le dernière période de stage de la seconde année de formation.


Durée


Un temps d’interrogation de la situation est de 50 minutes maximum. Il n’y a pas de temps de préparation.
NB : Le temps total d’interrogation ne peut en aucun cas dépasser le temps prévu pour l’épreuve ponctuelle correspondante, soit 50 mn.



Modalités et

Support

d’interrogation


L’évaluation est réalisée au travers d’une situation d’évaluation orale.
Déroulement de l’épreuve : celui-ci est adapté au contexte particulier du suivi du projet réalisé en cours de formation par le trinôme de formateurs (professeur d’économie et gestion, professeur de sciences et technologies industrielles, tuteur en entreprise) : méthodologie, revues de projet, auto-évaluation du projet, résultats obtenus, évaluations du tuteur etc.

Même si cette phase n’est pas indispensable dans le cadre du CCF, l’exposé oral peut débuter par une présentation du contexte du projet conduit par le candidat.

Le candidat pourra ensuite présenter les missions préparatoires et le projet technico-commercial réalisé. Pour étayer son propos, le candidat s’appuiera sur tout document à sa convenance.

L’entretien avec la commission d’interrogation est centré sur le projet réalisé par le candidat. Il permet de préciser et d’approfondir certains aspects de l’exposé et de vérifier la maîtrise par le candidat des compétences développées dans le cadre du projet réalisé.
L’évaluation s’appuie sur un dossier élaboré par le candidat qui comprendra :

1) Les attestations de stages ou les certificats de travail ou la photocopie du contrat de travail (annexe VI-2).

2) La ou les fiches de synthèse du ou des projets TC (cf. modèle Annexe VI-1 de la circulaire, le même que pour l’épreuve ponctuelle)
En l’absence de dossier, l’épreuve ne peut se dérouler. Tout candidat sans dossier sera donc informé par la commission de l’impossibilité de conduire l’entretien. En conséquence, la mention « non valide » lui sera attribuée et il ne pourra se voir délivrer le diplôme. Dans ce cas, la commission établie une fiche de contrôle de conformité pour le jury (annexe VI-3).



Commission

d’interrogation




L’évaluation de la situation est conduite par le professeur d’économie et gestion et le professeur de sciences et techniques industrielles intervenant dans l’enseignement de gestion de projet et ayant suivi le candidat, et si possible par un professionnel. Le professionnel est dans la mesure du possible le tuteur ayant eu le candidat en stage ou en apprentissage.



Évaluation


La situation est évaluée sur 20 points, la grille d’aide à l’évaluation sera complétée pour chaque candidat (annexVI-4). En aucun cas la note ne peut être communiquée au candidat.


3. VALIDATION ACADÉMIQUE – CONSIGNES À DONNER PAR LE SERVICE DES EXAMENS





MODALITÉS


Date de remontée des notes


Fixée par chaque rectorat, sur proposition du président du jury (une seule remontée globale pour les deux notes en E4 et pour la note en E6)


Date de réunion de la commission

académique de validation


Fixée par chaque rectorat, sur proposition du président du jury.


Harmonisation et Validation


L’équipe pédagogique de l’établissement de formation mettra à disposition du jury, selon les modalités définies par la circulaire académique, les grilles d’évaluation des candidats et les fiches de synthèse de l’évaluation et un bordereau récapitulant les notes globales de l’ensemble de la classe. Ces éléments d’évaluation seront accompagnés :

  • pour l’épreuve E4 des fiches d’analyse des situations de négociation-communication (annexe IV-1) et des fiches de modification des paramètres (annexe IV-2) ;

  • pour l’épreuve E6 des fiches de synthèses de projet TC (annexe VI-1), des attestations de stage (annexe VI-2) et éventuellement de la fiche de contrôle de conformité (annexe VI-3).

Une commission sera constituée par chaque président de jury. Cette commission comprend dans la mesure du possible des représentants de tous les établissements concernés. Elle se réunira avant le jury de délibération et pourra éventuellement demander à avoir communication de tout autre élément du dossier de chaque candidat.

Ces documents seront tenus à la disposition du jury et de l’autorité rectorale pour la session considérée et jusqu’à la session suivante. Après examen attentif des documents fournis, le cas échéant, la commission formule toute remarque et observation qu’elle juge utile et propose une note au jury final. La note est définitivement arrêtée par le jury final lors des délibérations.


4. LES DOSSIERS DES CANDIDATS ÉVALUÉS EN CCF


E4 : Négociation technico-commerciale

E6 : Projet technico-commercial


Le dossier de chaque étudiant doit comprendre :

- La fiche d’analyse de la situation de négociation-communication (annexe IV-1)

- La fiche de modification des paramètres (annexeIV-2)

- Les grilles d’évaluation des situations 1 et 2 (annexe IV-3)

- La fiche de synthèse de l’évaluation avec la note globale sur 20

(annexe IV-4)


Le dossier de chaque étudiant doit comprendre :

- Les attestations de stages ou les certificats de travail ou la photocopie du contrat de travail (annexe VI-2).

- La ou les fiches de synthèse du ou des projets TC (annexe VI-1)

- La fiche de contrôle de conformité pour le jury (annexe VI-3) en cas

de non-conformité

- La grille d’évaluation (annexes VI-4)




1 Niveau d’exigence : niveau terminal minimum à atteindre pour considérer la compétence comme acquise (niveau nécessaire pour avoir au minimum 10 sur 20 lors de l’évaluation)

2 Remarque : pour les BTS prévoyant plusieurs situations d’évaluation, les conséquences pédagogiques de cette modulation possible sont importantes : un étudiant performant sur les compétences requises pour la première situation d’évaluation pourra, grâce à une évaluation précoce, se concentrer plus longuement sur l’acquisition des autres compétences.


BTS TECHNICO-COMMERCIAL 2017
1   2   3   4   5   6

similaire:

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves

Calendrier des épreuves iconCalendrier des épreuves






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com