Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population





télécharger 58.69 Kb.
titreVoeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population
date de publication01.08.2017
taille58.69 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos


Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population –

samedi 23 janvier 2016 - 19 heures – salle polyespace.

Madame la conseillère régionale, Claire Fita,

Madame la conseillère régionale et collègue, Corinne Bardou,

Monsieur le conseiller départemental, Gilles Turlan,

Mesdames et Messieurs les Maires et élus-es- communautaires,

Mesdames et Messieurs les conseillers-ères- municipaux-les-,

Monsieur le Trésorier,

Messieurs les représentants de la gendarmerie nationale,

Monsieur le Capitaine des sapeurs pompiers,

Mesdames et Messieurs les sapeurs-pompiers,

Mesdames et Messieurs les Présidents-es- d’associations,

Chers habitantes et habitants de Saint-Sulpice la Pointe,

Chères amies et chers amis, Bonsoir,

En premier lieu, je souhaite vous présenter les excuses de Monsieur le Sous-Préfet de Castres, Monsieur Jean-Yves CHIARO ; de Madame la Députée, Madame Linda GOURJADE ; de Monsieur le Président de la Communauté de Communes Tarn Agout, Monsieur Jean-Pierre BONHOMME.

Mesdames, Messieurs,

Au soir du 31 décembre 2015, notre Président de la République, Monsieur François Hollande, formulait des vœux de vaillance et d'espérance après avoir évoqué le contexte de l'année écoulée. Au cœur de son intervention, la défense de notre République, de notre Démocratie, de nos valeurs ; la lutte pour l'emploi et contre la précarité ; la lutte contre le réchauffement climatique et le formidable élan mondial annoncé par la COP 21. Notre Nation, l'Europe, le Monde ont l'obligation de réussir ces paris par la détermination et l'action pour l'avenir de l’Humanité, de notre civilisation.

Soyez d'ores et déjà assurés, mes chers concitoyens, que l’équipe municipale, avec toute la modestie de ses compétences et de ses moyens, s'emploie à œuvrer pour l'avenir de notre ville.

Dans un moment, je vous ferai part des grandes lignes de notre projet municipal 2016 qui s'inscrit pleinement dans la continuité de notre projet électoral de 2014. Mais avant cela,

Je vous souhaite la bienvenue à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux à la population. Je vous remercie d’être toutes et tous venus si nombreux, ce soir, témoigner une nouvelle fois de votre attachement à notre ville.

En ces premiers jours de l’année 2016, je souhaite que vous trouviez pleine santé,

bonheur et réussite pour vous et ceux qui vous sont chers.
Tout d’abord, je souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants.

Faisons en sorte qu’ils soient heureux d’avoir choisi d’habiter notre ville.

J’ai également une pensée toute particulière pour nos concitoyens qui sont dans la souffrance, dans la peine, dans la solitude ou les difficultés. Assurons-les de notre entière cordialité et de toute notre solidarité.

A mes collègues élus, qu’ils soient remerciés pour leur investissement, leur disponibilité. Je leur adresse des vœux d’encouragement et qu’auprès de la population, ils trouvent un sens à leurs actions, à leur engagement.
Je souhaite saluer toutes les forces de l’ordre, l’armée, les services de police et de gendarmerie qui se mobilisent au quotidien, dans des conditions souvent difficiles, pour assurer notre sécurité. Je n’oublie pas non plus les services d’incendie et de secours.
J'ai conscience, avec bon nombre de nos concitoyens, de votre engagement au service de notre territoire. Chaque jour, vous donnez une expression concrète à notre devise républicaine.

Chaque jour, vous êtes confrontés aux blessures des victimes mais aussi, et de plus en plus, aux blessures de notre société.
Vous êtes au cœur du dispositif des secours. Au cœur des dispositifs d'assistance aux victimes, de lutte contre les incendies.
Soyez assurez de toute notre reconnaissance et de notre profonde estime pour votre dévouement au service de la sécurité civile. Soyez-en chaleureusement remerciés, soyez assurés de notre parfait soutien.
A toutes et à tous nos bénévoles dévoués, je formule le vœu qu’ils continuent à nous combler avec leurs manifestations qui nous apportent tant de satisfaction.
L’équipe municipale et moi-même sommes particulièrement heureux de voir ici réunis tous ceux qui contribuent par leur action et leur engagement à offrir à Saint-Sulpice tous les atouts qui vont lui permettre de relever les défis de l’avenir.

Merci aux collectivités, merci aux chefs d’entreprise, merci aux présidents d’associations, merci aux représentants des administrations, merci à nos partenaires privés mais aussi merci à vous tous, qui, chacun à votre place, participez à faire de Saint-Sulpice une ville en mouvement.

J’adresse à chacun d’entre vous mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année. De la santé, du bonheur partagé, de l’action, de l’amour, de la solidarité.

Voilà ce que je vous souhaite ainsi qu’à notre ville, avec la volonté qu’en 2016, ensemble, nous lancerons les passerelles solides de l’avenir de notre ville.

Voilà les vœux que je formule, en ce début d’année 2016 pour l’ensemble des Saint-sulpiciennes, des saint-sulpiciens et des habitants de notre Canton.
Nous disposons déjà d’un patrimoine remarquable dans un environnement superbe et préservé. Charge à nous, sous l’impulsion de femmes et d’hommes totalement dévoués à sa cause, de créer les conditions pour voir Saint-Sulpice grandir, s’épanouir, se moderniser tout en cultivant précieusement sa dimension humaine.

Chers administrés,

Nous entrons dans la 2ème année de mandature. 2016 sera une année charnière pour le développement de Saint-Sulpice. Les réalisations seront nombreuses parce que nous récolterons les fruits de nos efforts.

Vous le savez, l'important, c'est d'avoir un projet réaliste, structuré, avec une feuille de route claire et des points d'étapes réguliers. Certains demandent tout et tout de suite. Ce n'est pas possible, ce n'est pas réaliste. Nous sommes déterminés à aller de l'avant, pour ma part j'ai appris la patience...

Notre premier souci a été d’assainir la situation financière de la commune. C’est un pré requis, ce que vous attendiez de nous. Et nous avons rempli cette mission avec le retour en équilibre que nous devons maintenant consolider.

Nous sommes en période de préparation des orientations budgétaires 2016, donc prudents. Toutefois, les premières analyses budgétaires des comptes de 2015 et les projections pour 2016, telles qu’elles se dessinent, nous laissent penser que même si notre capacité d’investissement reste modeste, pourra être maîtrisée sans recours à de nouveaux emprunts et sans augmenter les impôts. Les Orientations Budgétaires seront présentées au conseil municipal du 25 février prochain et le Budget Primitif à celui du mois de Mars.

Comme je l'avais annoncé pour 2015, nous avons engagé les études nécessaires à la réalisation de nos projets.

Ces projets répondent à la réalité de notre ville. Malgré son potentiel, le constat que nous avons fait, révèle qu’elle manque d’infrastructures et d’équipements pour satisfaire les besoins de sa population. Nos investissements viseront à pallier ces insuffisances.

Depuis le second semestre 2015, nous avons entamé ce grand chantier de modernisation.

Les projets en cours sont nombreux et amélioreront la vie des habitants dans divers domaines. L'équipe municipale, élus et agents municipaux, ont pris la mesure de vos attentes et du formidable défi que notre ville doit relever pour être à la hauteur de son fulgurant développement que nous devons désormais maîtriser.

D’abord, pour améliorer à la fois l’accueil, les services offerts à la population et le travail des agents, nous avons fait le choix de centraliser les services à l’hôtel de ville. Après l’autorisation de Madame le Procureur, la salle des Mariages a été déplacée salle Spénale, plus spacieuse, plus accessible, elle permet d’accueillir les cérémonies dans de meilleures conditions. Je salue les personnels municipaux, je remercie du fond du cœur toutes celles et tous ceux qui accomplissent leurs missions avec professionnalisme et dévouement.

S'agissant de l'organisation des services, depuis un mois maintenant, Monsieur Jean-Paul BOUDOU occupe la fonction de Directeur Général des Services, je lui ai demandé d’y réfléchir. Cela se traduira par l’évolution de l’organigramme. Cet organigramme doit permettre à chacun des agents d'occuper un poste correspondant à ses compétences et à ses aspirations, il doit permettre d'optimiser les capacités de chacun pour assurer le meilleur service possible.

Nous devons répondre à vos attentes, former une équipe municipale compétente, au service de la ville.
Il faut préparer l'avenir, notre ville va se développer, nous devons être en capacité de l'assumer.
Au niveau de notre cadre de vie, qui est notre principal atout et une de vos fortes attentes, nous l’avons bien compris, nous œuvrons activement à l'entretien, à l’embellissement et au fleurissement de la commune. Nous souhaitons amplifier et soutenir encore l'effort !

Mesdames, Messieurs,

L’avenir se construit avec notre Jeunesse.

C’est en ce sens qu’en 2016, nous poursuivrons et nous renforcerons les partenariats engagés pour favoriser l'intergénérationnel. C’est avec l’énergie de nos jeunes que nous réussirons à doter la ville d’équipements, de structures et de dispositifs multiples, dynamiques et originaux dans tous les domaines.

De même, et parce que le confort de nos enfants et de nos administrés est essentiel, nous avons mis une priorité forte sur la remise en état de nos trois groupes scolaires et des bâtiments communaux. Très prochainement, nos écoles seront dotées d’équipement informatique, nous poursuivrons en 2016 le programme de travaux engagés pour leur entretien et leur rénovation.

S’agissant des bâtiments communaux, au-delà de leur entretien, nous avons adopté en septembre 2015 l’agenda d’accessibilité programmé. Il s’agit d’une programmation pluriannuelle de travaux à réaliser dans 27 bâtiments recevant du public sur les 34 que compte notre commune. Les aménagements programmés doivent permettre l’accessibilité aux personnes en situation de handicap physique, sensoriel, psychique.

Dans le secteur du sport, nous allons entreprendre des travaux de rénovation des équipements, des vestiaires et des sanitaires. En concertation avec les responsables associatifs, nous étudions les conditions possibles pour rendre l'accès à la culture et aux sports pour tous. Vous le savez, notre cinéma, après des travaux de rénovation que la ville a engagés, a ré ouvert ses portes, n’hésitez pas à le fréquenter !

Afin de stimuler l’initiative des associations et de répondre aux attentes de notre jeunesse, nous portons le projet de relocalisation de la Maison des Jeunes et de la Culture.

Une attention particulière pour les jeunes, les jeunes adultes et les personnes à la recherche d'un emploi de longue durée. Leur donner ou leur redonner les moyens de s'affirmer, qu’ils participent, par leur travail, au développement de Saint-Sulpice La Pointe. C’est l’objectif du projet de chantiers d’insertion en cours de réflexion avec les partenaires.

Pour nos associations qui contribuent au dynamisme, à l’esprit citoyen d’initiative et à la créativité collective, nous entretiendrons le partenariat engagé lors des états généraux afin qu’elles puissent pratiquer leurs activités dans les meilleures conditions possibles.


Nous continuerons à améliorer votre quotidien. Entretien des espaces publics et fleurissement, réfection des voiries, qui nécessite une programmation pluriannuelle tant la tâche est immense, signalétique, marquage au sol, plaques de rue en occitan dans la Bastide...lutte contre les incivilités, rénovation des bâtiments, accompagnement social par notre centre communal d’action sociale, le CCAS, qui, notamment, gère depuis quelques mois, la maison d’accueil d’urgence située au faubourg de la Planquette et qui tient une régie pour la collecte de fonds en faveur des réfugiés ; le soutien à notre EHPAH qui compte aujourd’hui 81 résidents, près de 70 agents dont je salue l'engagement, notre EHPAD, qui mérite toute notre attention.

Notre action et notre vigilance porte tout aussi également sur la prévention de la délinquance, de même que le plan de sauvegarde contre les risques naturels et technologiques qui est en cours d’actualisation.

Cette liste n’est pas exhaustive, je résume en réaffirmant que la gestion et l’animation du territoire sont au cœur de l’action municipale.

C’est en ce sens, en me faisant le porte-parole de mes collègues, que je m’engage déjà fortement à répondre au problème du transport qui se pose pour nombre de nos administrés. Nous devrions dès cette année pouvoir mettre à disposition des transports en commun. Ce service est en cours d'étude avec la Société locale des transports du Département. D'ores et déjà, le transport à la demande « Mercredi au marché » connaît un franc succès auprès de nos aînés.

Nous soutiendrons l’initiative économique pour notre centre-ville, créer du lien entre le centre et la périphérie. Nous avons pu apprécier la volonté et le dynamisme de nos commerçants en centre-ville, la qualité de leurs services et de leurs produits, un atout majeur pour maintenir et conserver durablement la dimension humaine de notre cité. Nous les accompagnerons autant que nous le pourrons dans leurs activités pour en assurer la promotion. L'émergence des Portes du Tarn ne doit pas être un frein au dynamisme de notre cœur de ville, bien au contraire, nous devons l'appréhender en terme de complémentarité, les Portes du Tarn, porteuse d'espoir de développement et d'emplois au bénéfice de nos commerçants, de nos artisans, de nos PME et PMI pour écarter définitivement l'image de Saint-Sulpice ville dortoir de la métropole toulousaine et des communes riveraines, Albi, Castres, Montauban.

Nous formaliserons en 2016 un programme pluriannuel d'investissements déterminant pour le devenir de notre ville notamment en matière d’aménagement, la place Soult, la place Jean Jaurès, sont des éléments d’attractivité de notre ville. Ils doivent servir de supports d’animation et de développement économique. De même que le projet de restructuration de l’avenue Charles de Gaulle, rendue possible après le contournement de la cité par les poids lourds, l’avis des services de la préfecture de la Haute-Garonne est attendu pour que ce contournement soit effectif immédiatement. Sur ce dernier point, je tiens tout particulièrement à remercier les partenaires, les Présidents du Département du Tarn, Monsieur Thierry Carcenac, et de la Haute-Garonne, Monsieur Georges Méric, Monsieur le sous-préfet de Castres, Jean-Yves Chiaro, les services de l'Etat, des départements du Tarn et de la Haute-Garonne, d'ASF, la Fédération des transports internationaux et la Gendarmerie.

Au centre de notre action également, 2016 verra l'aménagement du parking de la gare qui sera réalisé en lien avec l'aménagement de l'avenue des Terres Noires mais aussi, l’étude de grands projets structurants pour notre ville tels que l’extension du collège, la construction d’un groupe scolaire, la création d’un lycée dont je viens de présenter la candidature de notre commune à la Région pour le recevoir, la réhabilitation de l’espace de l’Arçonnerie Française dont les travaux de dépollution viennent d’être engagés par le propriétaire. Cette étape sera déterminante pour définir le devenir de cet espace. Après vous avoir consulté sur la réhabilitation de notre centre-ville, il appartiendra au conseil municipal d’en décider.

De même et enfin, pour consolider notre position de ville chef-lieu de canton, nous soutenons très activement auprès du Ministère des Finances le maintien de notre Trésor Public, tout comme auprès du Ministère de l'Intérieur et des Armées, la construction d'une nouvelle unité de gendarmerie.

Nous aurons l'occasion de vous informer des avancements de nos projets par le bulletin municipal dont une édition est projetée dans le courant du premier semestre 2016. Comme je l’ai déjà mentionné, vous serez également conviés à participer à des réunions de concertation sur les projets d’aménagement de notre centre-ville mais aussi sur le Plan Local d'Urbanisme que je vais évoquer dans quelques instants.

Mesdames et Messieurs,

Je vous le disais : nous poursuivrons sur notre lancée en 2016 et les années suivantes.

Il s’agira de finir le travail entamé et de jeter d’autres passerelles vers un avenir prometteur avec tous les acteurs de la cité.

Je sais pour cela pouvoir compter sur le soutien de la Communauté de Commune Tarn Agout devenue incontournable dans la mise en œuvre de nos ambitions.

En 2015, nous avons adopté le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes. En mutualisant les services et les moyens, les communes visent à optimiser les services aux habitants tout en rationalisant les financements.

De même, le transfert de compétences des communes à la Communauté de Communes.

D'ici quelques semaines, la gestion des offices du tourisme de Saint-Sulpice et de Lavaur devrait être confiée à notre Communauté de Communes. Ce transfert a pour vocation de mettre en place un véritable schéma touristique pour attirer et retenir les visiteurs et favoriser ainsi l'émergence d'une d'économie touristique à l'échelle du territoire intercommunal. De même, en cours de réflexion, le transfert des équipements aquatiques, les piscines de Lavaur et de Saint-Sulpice. La communauté de communes a initié une étude sur ces deux équipements afin d’évaluer la faisabilité de leur rénovation ou la nécessité de construction nouvelle. Une réflexion est également en cours pour le transfert à la communauté de communes du conservatoire de musique.

En terme d'aménagement, alors que nous avons initié la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) en 2014 et que nous poursuivrons en 2016 par des consultations publiques, nous travaillons parallèlement avec les élus communautaires à l’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT).

Ce document d’orientation se fondera sur un diagnostic des territoires de notre communauté de communes. Il permettra de définir une stratégie commune de développement et d’aménagement de notre bassin de vie, d’emploi et de loisirs.

En cohérence avec notre projet de territoire, nous nous appuierons sur l’énergie communautaire pour favoriser, mettre en cohérence et développer la mutualisation de moyens.

Il s’agit d’une vision à moyen, long terme qui n’exclut pas que nous réfléchissions dès maintenant au présent avec l'ensemble des élus communautaires ainsi qu'avec les élus des communes voisines, Couffouleux , Rabastens, Giroussens, Mezens, Roqueserière, pour ne citer que les plus proches, avec lesquelles nous avons d'ores et déjà engagé des partenariats, notamment dans le domaine de la culture et de l’extra scolaire.

Un mot sur l’évolution législative de notre organisation territoriale qui bouleverse quelque peu nos collectivités.

2015 a été une année charnière avec une nouvelle répartition des compétences entre les collectivités région, département et les intercommunalités.

La loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République) du 7 août 2015 a clarifié - et renforcé- les compétences du département sur le social, de la Région sur l’économie, l’aménagement du territoire et la mobilité interurbaine.

Tout d'abord, la loi NOTRe supprime la clause générale de compétence ayant pour conséquence de spécialiser davantage les départements et les régions dans leurs interventions. Ainsi, les régions voient-elles leur rôle renforcé en matière de développement économique.

Très schématiquement, la Région nouvellement élue va redéfinir ses schémas d’interventions en matière de développement économique, d'aménagement durable du territoire, elle a également en charge la construction et la gestion des lycées, les transports routiers, départementaux et transports scolaires. Toutefois, elle pourra déléguer sa compétence en matière de transport scolaire aux départements.

Le département, quant à lui, conserve pour l’essentiel sa compétence en matière de solidarité, de construction et de gestion des collèges et de voirie départementale.

Concernant les intercommunalités, elles passent de 5.000 à 15.000 habitants et devraient être organisées autour de bassins de vie.

Quel impact sur notre territoire ?

Notre intercommunalité, vous le savez, est à cheval sur 2 départements, regroupe 22 communes, 20 tarnaises, 2 haut-garonnaises, Azas et Buzet et compte quelques 30 000 habitants.

Messieurs les préfets du Tarn et de la Haute-Garonne ont eu à proposer le nouveau schéma intercommunal sur lequel les communes ont été consultées.

Or, contre toute attente, les 2 schémas proposés sont contradictoires. Celui du Tarn propose le maintien du périmètre actuel de notre intercommunalité, celui de la Haute-Garonne propose le retrait de la commune de Buzet.

Le nouveau schéma intercommunal proposé par Monsieur le Préfet du Tarn prévoit également la dissolution du SICTOM de la Région de Lavaur, syndicat des ordures ménagères, auquel adhère la commune de Saint-Sulpice la Pointe.

En décembre dernier, le conseil municipal s’est prononcé favorablement pour le maintien du périmètre actuel de notre communauté de communes et a également voté favorablement pour le maintien du SICTOM de Lavaur, décision pour l’essentiel animée par le souhait de maintenir les coûts de ramassage et de traitement qui sont parmi les plus bas de France pour un service qui apporte satisfaction.

Aujourd’hui, les avis des communes ont été transmis aux Commissions Départementales de Coopération Intercommunale du Tarn et de la Haute-Garonne qui ont 3 mois pour se prononcer.

Cela donnera probablement lieu à un arbitrage qui revient à L’État lequel a toute autorité pour arrêter le schéma définitif avant le 31 mars 2016.

Quoi qu’il en soit, dès lors que Monsieur le Préfet du Tarn aura pris sa décision, sachez que nous ferons le maximum pour permettre le développement de notre territoire et ce, dans l’intérêt bien compris de tous les habitants.

C’est également la détermination partagée avec Gilles Turlan, mon binôme au département, de porter et de soutenir les projets des communes de notre canton. Nous sommes à votre disposition, habitants, élus, chefs d’entreprise, responsables associatifs, pour vous accompagner dans vos démarches auprès de l’institution départementale et des organismes associés.

Voilà les engagements et les enjeux à venir, vous pouvez compter sur notre motivation à tous pour y consacrer tout le temps et toute l’énergie nécessaire.

A Saint-Sulpice la Pointe,

Cette année promet d’être intense. Nous arriverons à la hauteur de ce que nous voulons à condition que chacun y mette du sien. L’intérêt général doit primer sur les intérêts particuliers. Les travaux que nous allons réaliser vont générer des désagréments. Je sais pouvoir compter sur votre compréhension et votre attachement à notre commune. Pour améliorer encore et toujours notre qualité de vie, il est du devoir de chacun d’entre nous d’apporter sa pierre.

Mesdames et Messieurs, Chers administrés,

S’ENGAGER

AGIR

INNOVER

DEVELOPPER

REALISER

REUSSIR

Voilà en six mots, nos ambitions pour l’avenir, nos ambitions pour Saint-Sulpice la Pointe. Cette ambition, nous la voulons « partagée », « commune ».

Car nous avons la conviction que notre Ville ne peut se construire autrement que collectivement.

Nous plaçons la jeunesse au cœur de notre politique parce que nous pensons à long terme, nous anticipons sur l’avenir pour créer et pour bâtir durablement.

Aujourd’hui, dans un monde en crise,

C’est à chacun d’entre nous de prendre notre destin en main.

C’est à chacun d’entre nous de faire un pari sur le futur.

C’est à chacun d’entre nous de concrétiser les souhaits que nous formulons traditionnellement à l’aune d’une nouvelle année.

Alors permettez-moi de formuler à nouveau pour notre cité, nos vœux de Solidarité et de Prospérité.

La Municipalité vous souhaite à toutes et à tous, une très belle année pleine de santé, de plaisir d’être ensemble et riche aussi du bonheur de vivre à Saint-Sulpice La Pointe.

Du fond du cœur : très bonne année 2016 à toutes et à tous!

Vive Saint-Sulpice la Pointe! Vive notre communauté de communes! Vive notre canton! Vive notre département! Vive notre nouvelle belle et grande région!

Je vous invite à présent à partager et à déguster les galettes réalisées par nos artisans.

Je vous remercie.

Page sur


similaire:

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconDiscours des voeux

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconLe rapport moral d’activité sera présenté par Jean-Pierre le fur,...
«invitée surprise» : Agnès le brun, Vice-Présidente de l’Association des Maires de France, Maire de Morlaix, interviendra

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconAu total on y dénombre donc 3,8 milliards d’habitants, soit 55% de...
«monde plein» depuis des siècles, où la densité de population est exceptionnelle, en dehors des jungles d’Asie du Sud-Est et de quelques...

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconComment le vieillissement de la population mondiale se traduit-il ?
«Le vieillissement démographique sera plus rapide au Sud qu'au Nord», Population et Sociétés n° 457, juin 2009

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconLe principe est de rechercher de façon systématique chez tous les...

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconRapporteur : Madame le Maire

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconIl faut savoir qu’environ 1% de la population mondiale dépend de...
...

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconDiscours du maire Alain Faucon

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconLe Maire expose au Conseil Municipal

Voeux du maire, Dominique Rondi Sarrat, à la population iconProgramme de Seconde. + un outil : l’empreinte écologique
«L’empreinte écologique d’une population correspond à la surface de Terre et d’eau biologiquement produite qui est nécessaire pour...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com