L'examen bep de la spécialité msa (Métiers des Services Administratifs) comporte 5 unités obligatoires





télécharger 116.2 Kb.
titreL'examen bep de la spécialité msa (Métiers des Services Administratifs) comporte 5 unités obligatoires
date de publication07.07.2017
taille116.2 Kb.
typeExam
e.20-bal.com > documents > Exam





BEP Métiers des Services Administratifs

Le BEP MSA vise à certifier, à attester l'acquisition de compétences identifiées au regard de conditions d'exercice et de critères de performances définis dans l'arrêté du diplôme. La certification professionnelle est l'accumulation de savoirs tout au long du parcours de formation. Trois modes d'évaluation sont prévus, selon les publics concernés : ponctuel, CCF et VAE.

Les élèves de lycées professionnels publics ou privés sous contrat sont habilités de fait à la certification en contrôle en cours de formation.

Cette note a pour objectif :
- de rappeler certains éléments présentés lors des formations proposées pour la mise en œuvre du BEP MSA ;

- de permettre l’harmonisation ;

- de transmettre les dossiers (épreuves professionnelles) des différentes classes de tous les établissements auprès des inspecteurs ayant en charge la filière.
Pour se voir délivrer le BEP de la spécialité Métiers des services administratifs par la voie de l'examen (CCF ou Épreuves Ponctuelles), le candidat doit obtenir une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 à l'ensemble des unités.
La remontée des notes CCF, en ce qui concerne les épreuves professionnelles (EP1 et EP2) est fixée au 4 mars 2013.
L'épreuve de Français-Histoire-Géographie-Éducation Civique (EG1) aura lieu le mardi 11 juin 2013. Le calendrier des épreuves est également sur le site académique :

http://tertiaire-administratif.spip.ac-rouen.fr/

Le jury plénier du BEP MSA aura lieu le 1er juillet 2013 au Lycée Val de Seine à Grand Quevilly. Le candidat sera informé par voie électronique de l'obtention ou non du BEP MSA. Un relevé de notes lui sera envoyé par le service des examens du rectorat.



Rappel réglementaire

1. Règlement d'examen

L'examen BEP de la spécialité MSA (Métiers des Services Administratifs) comporte 5 unités obligatoires.


2. EP1 : Définition des épreuves, documents officiels et grilles d’évaluation
EP1 - Pratiques professionnelles des services administratifs Épreuve pratique - Coefficient 6

Objectifs de l'épreuve

Cette épreuve a pour but d'évaluer les compétences du candidat lors de la réalisation de tâches professionnelles caractéristiques du champ des métiers des services administratifs.

Contenu de l'épreuve

L'évaluation s'appuie sur une sélection d'activités professionnelles. Ces activités intègrent chacune des dominantes, technique, organisationnelle et relationnelle, représentatives des métiers des services administratifs.

Modalités d'évaluation : Contrôle en cours de formation

L'épreuve comporte deux situations d'évaluation dont la mise en place intervient au plus tôt en fin de seconde professionnelle et, de préférence, avant la fin du premier semestre de la classe de première professionnelle.

Le moment et l'ordre de chacune des situations d'évaluation sont choisis par les professeurs (ou formateurs) dès lors qu'ils estiment que le candidat est prêt à être évalué. Ils peuvent donc être différents selon les candidats.

Première situation d'évaluation Coefficient 3

L'évaluation porte sur les compétences relatives aux activités administratives à caractère technique et organisationnel figurant dans le référentiel de certification.

Elle est effectuée sur la base de six fiches descriptives d'activités professionnelles, rédigées par le candidat au fur et à mesure de leur réalisation, conformément à un modèle national. Chaque fiche précise les conditions de réalisation des tâches et présente les résultats obtenus sous forme de productions et/ou de prestations ; elle comporte un volet « appréciation » renseigné par le professeur sous l'autorité duquel l'activité a été conduite.

L'évaluation est établie à l'aide d'une grille nationale d'évaluation par les professeurs chargés des enseignements correspondants.

Critères d'évaluation

  • respect de consignes de travail, de règles, de procédures,

  • pertinence de la démarche de traitement de l'information suivie,

  • efficacité dans l'utilisation des outils et des technologies,

  • qualité des documents produits et des résultats obtenus,

  • qualité de l'expression écrite.


Deuxième situation d'évaluation Coefficient 3
Durée : 20 minutes au maximum (préparation 10 minutes)

Les compétences évaluées sont relatives aux activités administratives à caractère relationnel faisant appel à la communication orale figurant dans le référentiel de certification.

L'évaluation du candidat est conduite sur la base de trois fiches descriptives d'activités professionnelles.

Elle est effectuée dans un environnement opérationnel (ressources, outils, contraintes) comparable à celui dont le candidat a pu disposer en situation de formation ou en milieu professionnel.

Déroulement

L'évaluation est menée par un professeur (ou formateur) chargé des enseignements correspondants aux activités professionnelles évaluées et par un professionnel ou, à défaut par un autre professeur. Ils choisissent une ou plusieurs des fiches descriptives des activités présentées par le candidat.

Au cours de l'entretien, le candidat est amené à :

  • simuler tout ou partie de la situation de communication orale,

  • commenter et expliquer sa démarche,

  • vérifier l'efficacité de sa communication,

  • procéder au contrôle de la qualité de ses prestations et des résultats obtenus.

Critères d'évaluation

  • respect de consignes de travail, de règles, de procédures,

  • adaptation de la communication et du comportement à la situation,

  • pertinence du retour critique sur la prestation.

L'évaluation de la prestation du candidat est conduite à l'aide d'une grille nationale. Notation

À l'issue des deux situations d'évaluation, les examinateurs adressent au jury final la proposition de note sur 20 points, accompagnée des grilles d'évaluation complétées. Conformément à la réglementation, le jury peut consulter les supports des évaluations.















3. EP2 : Définition de l’ épreuve, documents officiels et grilles d’évaluation

EP2 - Culture professionnelle Coefficient 6

Objectif de l'épreuve

L'épreuve porte sur l'acquisition des premières bases d'une culture professionnelle. Elle a pour but d'évaluer la capacité du candidat :

  • à identifier les activités propres aux services administratifs,

  • à caractériser leur contexte professionnel et leur environnement économique et
    juridique,

  • à analyser les contributions de ses activités au fonctionnement du service ou de
    l'organisation.


Modalités d'évaluation : Contrôle en cours de formation

Coefficient 6

Durée : 20 minutes maximum

L'épreuve comporte une seule situation d'évaluation mise en place après six semaines de période de formation en milieu professionnel.

L'évaluation a lieu dans l'établissement (ou le centre de formation) du candidat. Celui-ci est interrogé par deux professeurs (ou formateurs) chargés des enseignements professionnels de spécialité.

L'épreuve consiste en un entretien mené à partir d'un document numérique et/ou papier réalisé par le candidat. Ce document présente :

  • les descriptifs permettant de caractériser et de situer les organisations dans
    lesquelles il est intervenu ;

  • les productions et/ou les descriptifs des productions et prestations qu'il a réalisées et
    relevant des métiers des services administratifs.

L'interrogation se déroule en deux phases :

  • présentation du document par le candidat en utilisant tout support adapté (durée 5
    minutes au maximum),

  • entretien au cours duquel le candidat est amené à préciser certains éléments relatifs aux
    caractéristiques des organisations, aux spécificités des contextes professionnels, à ses
    contributions et à leurs effets (durée 15 minutes au maximum).

Critères d'évaluation

  • précision et rigueur dans la présentation des organisations et des contextes
    professionnels,

  • pertinence des activités présentées au regard du champ des métiers des services
    administratifs,

  • pertinence de l'appréciation, par le candidat, de sa contribution aux activités des
    organisations.

La prestation du candidat est évaluée à l'aide d'une grille nationale d'évaluation.

À l'issue de cette situation d'évaluation, la commission d'interrogation adresse au jury final la proposition de note sur 20 points accompagnée de la grille d'évaluation complétée. Conformément à la réglementation, le jury final peut consulter les supports de l'évaluation.
Les éléments concernant la PSE ne sont à intégrer que si vous avez les informations. Les notes seront communiquées quand l’inspecteur de la spécialité en fera la demande.




3. Extrait de la synthèse de la session 2012


EP1 Epreuves de pratiques professionnelles des services administratifs
Les élèves trouvent que le travail des FDAP est lourd parce qu’il y a un nombre imposé. De plus le fait d’arrêter fin janvier les FDAP montre aux élèves qu’une fois le BEP MSA préparé, il n’y a plus d’intérêt en la FDAP. L’arrivée du passeport professionnel va mettre l’élève dans le même état d’esprit du début à la fin de sa formation. Ainsi le diplôme intermédiaire sera intégré dans la formation Baccalauréat Professionnel.

Les élèves ont parfois du mal à faire le lien entre l’activité et la FDAP. Après une étude attentive des activités proposées par les équipes pédagogiques, il est à noter :


  • Les tâches appelées activités professionnelles ne sont pas suffisamment conséquentes pour que les élèves puissent remplir une FDAP.

  • Les manipulations bureautiques appelées activités professionnelles ne peuvent en aucun cas permettre à l’élève de faire une FDAP.

  • Lorsque le contexte professionnel n’est pas complet, l’élève ne peut pas agir comme un gestionnaire administratif et il est en difficulté pour porter des éléments pertinents sur la FDAP.

  • Considérer que le questionnement proposé pour comprendre la situation professionnelle avant la réalisation de l’activité suffit à l’élève est une erreur. Il faut entraîner l’élève à agir en tant que professionnel.



EP2 : Culture Professionnelle
En ce qui concerne l’EP2, culture Professionnelle, l’épreuve est bien vécue tant par les élèves que par les enseignants. La remontée des Périodes de Formation en Milieu Professionnel en temps d’échanges est valorisant pour l’élève. Le document écrit n’est pas présenté de la même façon en fonction des établissements. Il est important de ne plus demander à l’élève de rédiger un rapport de stage mais de concevoir un document écrit sur toutes les organisations d’accueil et globalement son activité au cours des 6 semaines. Il est indispensable que les élèves ne choisissent pas un lieu et une activité. La définition de l’épreuve est différente que l’épreuve E2 du baccalauréat professionnel secrétariat ou comptabilité.

Il est indispensable de faire passer cette épreuve à l’élève quand il a réalisé 6 semaines de PFMP pas plus, pas moins.

Les appréciations portées sur les grilles d’évaluation doivent être explicites selon les critères d’évaluation. La forme de l’épreuve en tant que telle n’est pas évaluée ainsi la justification de la notation doit être centrée sur :


  • La précision et la rigueur de la présentation des organisations et des contextes professionnels

  • La pertinence des activités présentées au regard du champ des métiers des services administratifs

  • La pertinence de l’appréciation, par le candidat, de sa contribution aux activités des organisations

L’intérêt de justifier dans la grille d’évaluation la notation permet de réaliser une harmonisation en adéquation avec les attentes ministérielles.
Stéphane Poret

IEN Economie-Gestion


4. Version numérique du dossier classe


Répertoire Lycée NOM_VILLE_MSA_2013




Répertoire Classe XXX


  • Fichier "Notation Classe" (annexe 1)

  • Fichier "Cas particuliers" (annexe 2)







Répertoire Activités proposées aux élèves

  • Activité 1

  • Activité 2









Répertoire Attestations

  • Fichier Attestation 1 Nom Prénom Élève 1

  • Fichier Attestation 2 Nom Prénom Élève 1

  • Fichier Attestation 1 Nom Prénom Élève 2

  • Fichier Attestation 2 Nom Prénom Élève 2






Répertoire Nom Prénom Élève


  • Fichier "Grille évaluation récapitulative"







Répertoire EP1 Pratiques professionnelles des services administratifs

  • Fichier "État récapitulatif"




Répertoire EP1 Première situation













  • Fichier "FDAP 1"

  • Fichier "FDAP 2"



  • Grille d'évaluation










Répertoire EP1 Deuxième situation













  • Fichier "FDAP 1"

  • Fichier "FDAP 2"



  • Grille d'évaluation







Répertoire EP2 Culture professionnelle







  • Fichier "état récapitulatif"










Répertoire EP2










  • Fichier "Grille évaluation EP2"



5. Fiche de notation classe

Annexe 1

LES NOTES DU GROUPE CLASSE

Établissement

Classe
Équipes pédagogiques (2nde et 1ère)

Communication/organisation :
Comptabilité :



Noms prénoms

Proposition note EP1

Proposition note EP2 (sans PSE)




EP1 A/ 60

EP1 B/ 60

EP1 / 120

EP2 / 120














































Note la plus haute













Note la plus basse













Moyenne de la classe




























6. Cas particuliers

Annexe 2

Nom et prénom de l'élève concerné

Nombre insuffisant de fiches

Aucune fiche

PFMP inférieure à

6 semaines - Motif

Autres cas











































































































7. Absence partielle ou totale de Fiches Descriptives d’Activités ou de Période de Formation en Milieu Professionnel
EP1 : les 9 fiches d'activités (6 + 3) constituent le dossier élève. Pour la certification, La notation s'appuie sur le dossier. En effet, les fiches réalisées sont le reflet de la démarche de l'élève dans la réalisation des activités et appréciées par l'équipe enseignante.
EP1 1ère situation : le candidat présente un nombre de fiches descriptives inférieur aux six exigées

  • C’est l’ensemble des 6 fiches proposées par l’élève qui servira à l’évaluation selon les 5 critères définis sur la grille d’évaluation. (Il ne s’agit donc pas de répartir les 60 points à attribuer par fiche.)

  • Au cours de l'harmonisation nous prendrons en compte les insuffisances par rapport aux critères de la grille.


EP1 1ère situation : le candidat ne présente aucune fiche

En l’absence de dossier, le candidat ne peut subir l’interrogation prévue par le règlement d’examen. Le jury après l’avoir signalé dans la partie « Appréciations et commentaires de la commission d’interrogation » de la grille d’évaluation en informe le candidat.

L'unité (ou épreuve) comprend plusieurs situations d'évaluation :

En cas d'absence non justifiée d'un candidat à une situation d'évaluation, les évaluateurs indiquent " absent " sur le document d'évaluation de la situation d'évaluation et lui attribuent la note zéro. Le candidat peut éventuellement améliorer son score par les notes obtenues aux autres situations d'évaluation.
En cas d'absence non justifiée d'un candidat à l'ensemble des situations d'évaluation de cette même unité, les évaluateurs indiquent "absent " pour l'unité (ou épreuve) évaluée par contrôle en cours de formation. Le diplôme ne peut lui être délivré. Extrait Eduscol

EP1 2ème situation : un candidat présente un nombre de fiches descriptives inférieur aux trois exigées

- La commission d’interrogation peut s’appuyer sur les seules fiches présentées pour préparer la simulation permettant la mise en situation de communication et évaluer normalement l’élève dans les limites prévues par la grille.

- La commission peut indiquer dans les commentaires particuliers qu’elle a du restreindre son choix par rapport au nombre de fiches présentes dans le dossier.

- Au cours de l'harmonisation nous veillerons à la notation équitable entre les candidats.
EP1 2ème situation : le candidat ne présente aucune fiche

En l’absence de dossier, le candidat ne peut subir l’interrogation prévue par le règlement d’examen. Le jury après l’avoir signalé dans la partie « Appréciations et commentaires de la commission d’interrogation » de la grille d’évaluation en informe le candidat.

L'unité (ou épreuve) comprend plusieurs situations d'évaluation :

En cas d'absence non justifiée d'un candidat à une situation d'évaluation, les évaluateurs indiquent " absent " sur le document d'évaluation de la situation d'évaluation et lui attribuent la note zéro. Le candidat peut éventuellement améliorer son score par les notes obtenues aux autres situations d'évaluation.
En cas d'absence non justifiée d'un candidat à l'ensemble des situations d'évaluation de cette même unité, les évaluateurs indiquent "absent " pour l'unité (ou épreuve) évaluée par contrôle en cours de formation. Le diplôme ne peut lui être délivré. Extrait Eduscol
EP2 : le candidat n’a pas réalisé les 6 semaines de PFMP

Le candidat ne peut subir l’interrogation prévue par le règlement d’examen. Le jury après l’avoir signalé dans la partie « Appréciations et commentaires de la commission d’interrogation » de la grille d’évaluation en informe le candidat.

L'harmonisation

Le BEP Métiers des Services Administratifs est un examen qui permet aux élèves en classe de Première de valider un niveau 5. Dans la mesure où les épreuves professionnelles sont évaluées en contrôle en cours de formation, une remontée des données sur CD ou sur clé USB devra être effectuée pour le 4 mars 2013, délai de rigueur.

Une synthèse des éléments sera rédigée et transmise aux chefs d’établissement, ainsi qu’à l’Inspecteur Général responsable de la filière. En cas de difficulté, veuillez transmettre un mail à ien@ac-rouen.fr (à l’attention de Madame Poret) sous couvert du chef d’établissement.

Nous vous remercions de votre collaboration pour le bon déroulement de la validation du BEP Métiers des Services Administratifs.

Stéphane PORET IEN Économie Gestion

Isabelle SÉNÉCAL Professeur CAB

Sabine VANDENBUSSCHE Professeur CAB

01/07/2017 Page sur

similaire:

L\Épreuve ep1 – Pratiques professionnelles des services administratifs Coefficient 6
«Métiers des services administratifs» et du baccalauréat professionnel «Gestion – Administration»

L\Bep metiers de la relation aux clients et aux usagers
«Métiers de la relation aux clients et aux usagers» participe à la réalisation d’activités spécifiques dans les domaines professionnels...

L\Économie et droit : terminale bep métiers de la comptabilité et MÉtiers du secrétariat

L\Examen : bep

L\6 Unités d’Enseignement obligatoires qui sont elles-mêmes structurées...

L\Sous-épreuve ep1: Pratiques professionnelles des services administratifs

L\Bep métiers de la comptabilité
«L’odyssée comptable européenne : 1993 ou 2001» Éditions Touch Ross Europe, 1989

L\Spécialité : métiers de la restauration

L\Thèse de la filière «Services à la Personne»
«Services à la Personne» se définit par un ensemble de métiers reconnus utiles, nécessaires et contribuant au mieux-être des citoyens...

L\Ce sujet comporte cinq questions : deux en histoire, deux en géographie...
«La V ème République, une République d’un nouveau type ?» Expliquez pourquoi






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com