Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités





télécharger 173.42 Kb.
titreChangement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités
page1/6
date de publication07.07.2017
taille173.42 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités

Introduction

Terminologie

Changement social : une notion large


« toute transformation observable dans le temps, qui affecte, d'une manière qui ne soit pas que provisoire ou éphémère, la structure ou le fonctionnement de l'organisation sociale d'une collectivité donnée et modifie le cours de son histoire » (Guy Rocher, sociologue québécois, spécialiste du changement social)

- transformation durable : urbanisation contre rurbanisation

- éléments de la structure sociale touchés par le changement :

- cadre de vie : ville/campagne ⇒ urbanisation

- structure de la population active ⇒ industrialisation, tertiarisation

- structure en termes de statuts ⇒ salarisation

- éléments du fonctionnement de l’organisation sociale

- lieux d’intégration sociale, de socialisation : sphère privée (famille), sphère publique (école, église, travail)

- modes et lieux du contrôle social : de chacun sur tous dans le village (charivari) ou rôle de l’Etat (police, école)

- modes de conflits sociaux et de résolution des conflits : conflits défensifs (défendre des droits, des positions, des valeurs traditionnels) ou conflits offensifs (acquérir de nouveaux droits, de nouvelles positions, défendre de nouvelles valeurs, écologiques par exemple), caractère organisé ou non des formes de revendications (syndicats, institutionnalisation des négociations collectives contre éruptions violentes)

Mobilité sociale


« La mobilité sociale est la circulation des individus entre différentes positions de la structure sociale. »

- Contraire = immobilité sociale : « la stabilité des positions sociales d'un individu. »

- types de mobilité sociale :

- intra générationnelle (individu au cours de sa vie, dite biographique ou en cours de carrière) ou intergénérationnelle (individu par rapport à ses parents)

- verticale (ascendante ou descendante) ou horizontale (non appréhendable en termes de mobilité ascendante ou descendante : l’ouvrier agricole qui devient ouvrier dans l’industrie textile)

- indicateurs

- tables de mobilité

- tables de recrutement, tables de destinée

- indicateurs globaux de mobilité (ou d’immobilité)

Inégalités


« différences entre individus ou groupes sociaux qui se traduisent en terme d'avantages ou de désavantages et qui fondent une hiérarchie entre ces individus ou groupes. »

- ne pas confondre avec :

- des différences sociales : une différence de genre (homme/femme) n’implique nécessairement des inégalités sociales entre hommes et femmes.

- injustice : des inégalités peuvent être considérées comme acceptables (les pauvres sont responsables de leur situation)

- inéquité

- domaines : inégalités de revenus (niveau de vie), de patrimoine, d’accès au diplômes, culturelles

- indicateurs, mesure

- rapports inter déciles (D9/D1)

- courbe de Lorentz et indice de Gini

- accès aux diplômes : comparaison des %tages de succès des élèves par diplômes en fonction de l’origine sociale.

Pauvreté


« des personnes vivent dans des situations de pauvreté si leur revenu et leurs ressources (matérielles, culturelles et sociales) sont à ce point insuffisantes qu’elles les empêchent d’avoir des conditions de vie considérées comme acceptables dans le pays où elles vivent » (Définition de la Commission Européenne (adoptée au Conseil Européen en 1984))

- on distingue

- la pauvreté monétaire (réduite à une question de revenu). 2 conceptions de la pauvreté monétaire :

- pauvreté relative (définition de la Commission européenne : ‘dans le pays où elles vivent’) : la référence est le revenu médian

- pauvreté absolue : la référence est la valeur d’un panier de consommation considéré comme minimal pour les individus quel que soit leur pays, leur environnement économique et social.

- la pauvreté en conditions de vie (ou pauvreté existentielle) : approche reposant sur une pauvreté perçue (déclaratif sur les privations perçues) à partir de critères objectifs mais aussi subjectifs (« de quelle somme minimale un ménage comme le vôtre devrait disposer pour pouvoir joindre les deux bouts »)

- notion souvent associée : l’exclusion

- « Processus de fragilisation du lien social, de désaffiliation, au cours duquel l'individu perd peu à  peu les liens installés avec d'autres individus ou des groupes d'individus et pouvant aboutir à la mise à l'écart de la société d'un individu ou d'un groupe d'individus. »

- Remarque : être pauvre ne signifie pas nécessairement être exclu et inversement.

- indicateurs, mesure :

- seuils de pauvreté, taux de pauvreté, intensité de la pauvreté

- seuil de pauvreté (monétaire) absolue : 1.25 $ par jour pour les pays les plus pauvres (Banque Mondiale en 2008, critère précédent = 1 $) soit 1.4 mds de personnes dans le monde en développement ou 2$ par jour pour les pays à revenu intermédiaire (soit 2.6 mds de personnes pauvres au total dans le monde en 2008)

- seuil de pauvreté relative : 949€ par mois en France en 2008 (seuil à 60%) soit 3,5 mil personnes

- taux de pauvreté : 13% en France en 2008 (seuil à 60%)

- indicateurs d’exclusion : proportion d’illettrés, part de la population n’ayant pas accès aux moyens de communication (fracture technologique)

Questions


Faits causes conséquences

Comparaisons dans le temps et dans l’espace

Questions sur ces 4 thèmes

  1. Le changement social précède les mutations économiques ou l’inverse ?

Questions croisées

  1. Quels changements sociaux se traduisent-ils par une mobilité sociale accrue ?

  2. Une mobilité sociale accrue réduit-elle les inégalités ?

Liens avec d’autres thèmes


  1. Le changement social est un aspect du développement

  2. Chacun de ces 3 termes peut entrer dans un sujet du type « X et croissance »

  3. Autre sujet possible : « crises et changement social »
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconSociologie Thème 2 – Intégration, conflit, changement social Questionnement...

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités icon«L’inutilité», la plus injuste des inégalités
«croissance» (par sous–consommation), mettent en danger la stabilité financière (par endettement excessif) et même entravent la mobilité...

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconRésumé La mobilité, valeur montante des sociétés urbaines contemporaines,...
«efficaces» en termes d’insertion sociale. Le présent article discute ce postulat à partir d’une analyse de la littérature académique...

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconSelon François dubet, IL existe «une sorte de loi sociologique selon...
«Les différents types d’inégalités interagissent très largement entre elles et constituent au total un processus cumulatif au terme...

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconInégalités face à la ressource et pauvreté hydraulique en Tunisie

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconHommes et femmes face aux inégalités et à la pauvreté

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconDossier documentaire
«Inégalités, pauvreté : comment les mesurer ?», Cahiers français n° 305, © La Documentation française, novembre-décembre 2001

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconReseau ecole du 10 novembre 2012
«Grande pauvreté et précarité économique et sociale». Ce rapport pour la première fois dans notre pays et dans le monde définit la...

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconSujet : La transition en Russie : Gradualisme ou thérapie de choc ?
«nouveaux concepts» (minimum vital ou seuil de pauvreté) inconnus avant; problème du logement+alcool+suicide+inégalités

Changement social, mobilité sociale, pauvreté et inégalités iconContre la pauvreté et l’exclusion sociale






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com