Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président





télécharger 48.07 Kb.
titreRapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président
date de publication29.11.2019
taille48.07 Kb.
typeRapport
e.20-bal.com > comptabilité > Rapport
Association de Coordination et de Maintien A Domicile
Procès verbal
Assemblée générale du 23.06.2016

Membres présents : 13

Membres représentés : 20

Le quorum est fixé à 32 pour 61 membres actifs.

Le quorum étant atteint, l’Assemblée Générale commence à 20h45.


RAPPORT MORAL 2015
Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président
Bonsoir et merci à tous de votre présence qui montre l’intérêt que vous portez à notre association ACOMAD –association qui fête ses 33 ans d’existence cette année. Et il est remarquable de signaler qu’un certain nombre d’administrateurs actuels (présents dans cette salle) étaient déjà présents lors de la création. Donc je vous encourage vivement à venir nous rejoindre en tant qu’administrateur, c’est un signe de longévité.

Cette année encore nos actions et nos activités se sont inscrites dans le respect des valeurs de l’association et de l’objectif du bien vieillir à domicile en dépit des difficultés et obstacles.

Malgré le manque de financement d’un demi-poste de secrétariat médico administratif par nos tutelles, nous avons maintenu une permanence et une qualité de l’accueil et ce, grâce aux fonds associatifs. C’est dire l’importance de la participation des adhérents mais aussi des communes et des communautés qui continuent à nous verser une subvention et ce malgré les contraintes budgétaires qu’elles subissent. Un grand merci à tous pour leur contribution.

Malgré les aléas et incertitudes pesant sur le réseau, les missions du réseau-clic (écoute/orientation/accompagnement) ont été respectées bien que les délais pour les visites à domicile restent encore trop longs.

Nous attachons également une grande importance à maintenir des contacts et des projets avec nos partenaires et mettre en place ou participer à des activités communes comme le bistrot mémoire (avec l’équipe de l’EHPAD de la Pommeraie, ca va ti pi tè avec le Réseau local de promotion de la santé et de nombreux organismes participants, la journée mondiale Alzheimer avec France Alzheimer, mais aussi le projet intergénérationnel dont on vous parlera tout à l’heure et bien d’autres encore.

Donc une activité très riche. De plus le dernier trimestre a vu la réalisation de l’évaluation interne du réseau CLIC (terminé au 1er trimestre 2016). Je remercie les salariés pour leur implication mais aussi les administrateurs bénévoles qui ont participé à ce projet.

Durant cette année, les contraintes ont été fortes sur le réseau de la part de nos financeurs :

  • La mise ne place d’une plateforme des réseaux à laquelle par délibération du CA, nous avons décidé de ne pas adhérer, ne voyant dans l’immédiat aucun bénéfice à cette adhésion

  • La mise en place d’un POT (projet territorial de territoire) dont l’objet principal est de regrouper dans un même lieu (en l’occurrence Le Havre) l’accueil téléphonique de tous les réseaux du territoire.

  • Et parallèlement la mise en place du SICO (système d’information et coordination) qui sera un système centralisée de recueil de données (n’entrons pas dans le détail…)

Tout cela pour dire qu’au-delà du cœur de métier du réseau CLIC (information/évaluation/accompagnement) la direction et les administrateurs doivent s’impliquer dans de nombreuses réunions et je les en remercie, remerciements qui s’adressent également à JC vice-président qui effectue bénévolement la fonction de conseiller médical – l’ARS n’ayant jamais financé de temps de médecin pour le réseau.

Concernant le SSIAD, l’activité reste soutenue et un délai d’attente restreint par rapport aux autres années. Nous avons un taux de rotation beaucoup plus important ce qui génère un surcroît de travail pour l’équipe (fin de prise en charge pour les sortants / évaluation et dossier d’admission pour les entrants). Cette année 2015 a vu le départ de notre infirmière coordinatrice qui a obtenu son diplôme de cadre, et si nous le regrettons compte tenu de sa compétence et des bons rapport entretenus avec l’équipe, ce regret est atténué par le fait de son intégration dans l’équipe HAD (Hospitalisation à Domicile) renforçant ainsi notre lien et notre complémentarité avec cette structure. Durant cette année 2015 nous avons également renouvelé une partie de notre parc automobile et je tiens à remercier l’aide-soignante chargée de la gestion des véhicules et aussi les administrateurs qui se sont investis dans la recherche des meilleurs contrats. Notons aussi que 2015 a vu la publication par l’ARS d’un référentiel SSIAD qui à la lecture rejoint nos pratiques actuelles ou plutôt nos pratiques entrent dans le cadre du référentiel. L’activité de l’ESA (équipe spécialisée Alzheimer) a été plombée par le départ de l’une des ergothérapeutes. La mise en place d’une organisation interne a permis de pallier partiellement ce départ et heureusement nous allons accueillir une nouvelle ergothérapeute début juillet.

Concernant la MAIA , la mise en place de réunion régulière ARS/porteur/pilote permet une connaissance mutuelle des projets et d’aplanir les éventuelles difficultés. La mise en place du guichet intégré se poursuit et nous avons accueilli en 2015 une troisième gestionnaire de cas (bien connue de tous puisque venant du CLIC) reconnaissons à Astrid vice-présidente chargée de la MAIA que le rôle de lien entre porteur et pilote n’est pas toujours facile.

Le service de télé alarme a une activité soutenue, et un besoin de maintenir voire augmenter son financement actuel pour augmenter et moderniser le parc d’appareils. Merci aux aides-soignantes agents téléalarme et aussi à Philippe vice-président pour leur investissement dans cette activité qui rappelons le, bénéficie d’un financement purement associatif.

Je terminerai là le rappel des moments les plus importants vécus par les différents services au cours de l’année et sans doute en ai-je omis. Les statistiques d’activité et le volet financier vous seront présentés tout à l’heure.

Pour compléter mon propos, deux faits importants ont marqués cette année :

  • Le recours à un audit psycho organisationnel mené par la psychologue de la médecine du travail. L’objet étant d’analyser l’organisation des fonctions administratives et de coordination afin de prévenir les risques psycho sociaux. Merci aux administrateurs, délégués du personnel et salariés qui ont participé à cette démarche. Les constats ont fait l’objet de préconisations qui seront mises en œuvre à travers un comité de suivi. Il s’agit d’une démarche très constructive qui doit anticiper d’éventuels conflits.



  • Nous avons fait l’objet d’un audit très poussé du conseil départemental en lien avec l’ARS sur notre fonctionnement tant sur un plan organisationnel (mutualisation entre services) que financiers (analyse de nos postes de dépenses, clés de répartition, etc…) à la suite de quoi, différentes préconisations correctives nous ont été faites, mais d’une façon générale cet audit nous est favorable. L’impact de cet audit est positif puisqu’il nous permet de rencontrer ensemble autour de la même table tous nos financeurs avec un dialogue constructif.

Suite au départ du réseau RESPECT, la réorganisation et réaffectation des locaux s’est poursuivi avec l’aide des administrateurs bénévoles qui se sont impliquées dans les travaux de peinture et déménagement.

En 2015 nous avons également renégocié dans un but d’économie différents contrats (téléphonie/photocopieurs/maintenance informatique) avec l’appui des administrateurs auprès de la directrice. Que tous en soit remerciés.

Merci également à la commission communication qui a œuvré à la réalisation d’un nouveau logo que j’espère vous appréciez et aussi à Roselyne qui fait vivre le projet associatif.

Outre ces activités que je qualifierai d’interne, les administrateurs s’investissent également dans des actions partenariales extérieurs et en particulier le projet intergénérationnel qui va vous être développée.

Enfin un grand merci à la direction et aux salariés pour leur dévouement et professionnalisme sans lesquelles l’ACOMAD ne remplirait pas ses missions avec autant d’efficacité.

Pour finir quelques mots sur les perspectives 2016 (déjà bien avancée) :

  • Poursuivre notre décloisonnement interne tout en mettant en œuvre les préconisations faites à la suite de l’audit avec remise en question de certain fonctionnement et répartition de charges, et cela est en cours de discussion avec nos financeurs.

  • Poursuivre et développer nos actions partenariales avec l’extérieur.

  • Améliorer la communication – en interne entre direction/salaries mais aussi entre les administrateurs et les salaries avec des rencontres régulières et ce en s’appuyant sur les conclusions de l’audit réalisé avec la médecine du travail. En externe avec toujours le vœu qui revient à chaque AG celui de développer notre site internet mais aussi d’améliorer la signalétique en ville et développer des plaquettes d’information.

  • Poursuivre notre rôle d’appui aux professionnels libéraux et aussi aux services d’aide à domicile, sachant que nous devrons nous positionner dans les mois qui viennent sur l’appel à projet de l’ARS concernant la création d’un SPASAD.

  • Et toujours de faire connaître et reconnaitre l’ACOMAD comme un acteur majeur sur le territoire dans le dispositif du parcours de soins et de maintien à domicile de la personne âgée et ce avec votre aide, celle de tous les salariés et celle des administrateurs actuels et futurs qui j’espère seront nombreux.

Je terminerai sur cette note optimiste et vous remercie de votre attention.


Le rapport moral est approuvé à l’unanimité.

Le mot de la directrice
La vie associative

RAPPORT D’ACTIVITE 2015
Mme Hauville précise une augmentation d’activité en général sur tous les services.

Le rapport d’activité est présenté par Mme Hauville et complété par les vice-présidents de chaque service ou membre du bureau ou administrateur possédant les connaissances sur un service :


  • Le Réseau-CLIC.


Le Réseau-CLIC est de plus en plus sollicité : 858 personnes aidées, 621 visites à domicile, 218 réunions de concertation et une réunion par mois au Shamrock.

Mr Mouterde ajoute l’importance de la triple évaluation sanitaire et médico-sociale pour le bénéficiaire réalisée par ce service. Il évite la rupture du parcours de soins, il permet un partenariat des professionnels dans le respect de la personne à domicile avec son adhésion ou son refus.
Le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité.



  • Le SSIAD et l’ESA.


Le SSIAD

Le GMP des malades pris en soins est de 784. Il y a une augmentation du nombre de patients mais une diminution de la file active du fait du partenariat et du travail en réseau.

Mr Brière ajoute que un tiers des malades pris en soins sort d’hospitalisation, que la rotation est plus rapide et mobilise du personnel alors que l’ARS demande une diminution de nos charges.

L’ESA

82 personnes différentes ont bénéficié de l’intervention de l’ESA alors qu’il y avait un demi poste d’ergothérapeute en moins depuis le mois d’août.

71 % des malades sont orientés depuis la consultation mémoire du Shamrock. Le taux d’occupation est important par rapport aux autres ESA. De ce fait, l’ESA de Bolbec intervient sur notre territoire pour les malades habitant à proximité.

Mr Brière ajoute de pouvoir espérer dans les années à venir, intervenir dans d’autres cantons comme celui de Fauville en caux.
Le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité.


  • La MAIA.


Une année très intense pour la pilote du fait de la mise en place du guichet intégré. La dynamique autour du projet MAIA est visible par la participation, l’assiduité des acteurs aux tables territoriales de l’autonomie, par les résultats obtenus quant à l’articulation des acteurs gérontologiques avec les 2 secteurs psychiatriques de Fécamp et de Lillebonne, par la reconnaissance de la problématique des ruptures de parcours auxquelles sont confrontées les personnes handicapées vieillissantes.

78 personnes suivies pour l’année 2015 dont 21 situations clôturées.

Mme Lheureux Vaillant ajoute que l’année 2015 est une année de montée en puissance, intense et avec de grandes avancées. Un gestionnaire de cas quitte la MAIA Seine&Mer donc prochain recrutement à faire pour le 1er juillet.
Le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité.



  • Le service Téléalarme.


Il y a 52 postes en fonction et 69 bénéficiaires sur l’année 2015.

Il y a une extension de la zone d’intervention sur le canton de Criquetot l’Esneval et Fauville en caux.

Mr Capron ajoute que l’année 2015 a vu un exercice de stabilité et de consolidation.

Le secteur s’est agrandi avec 2 agents pour le faire fonctionner qui font preuve d’une grande polyvalence, de sérieux et de réactivité. Les visites trimestrielles sont très importantes donc « chapeau à leur travail ». Dans l’avenir, il faudra se tourner vers de nouvelles technologies comme les détecteurs de mouvements, objectifs à long terme. Le prix d’un poste est de 400 € et le médaillon est de 148 €.
Proposition d’affectation du solde de la subvention Novartis de 21 662,44 € à l’activité Téléalarme :

  • A la reprise des déficits antérieurs : solde des comptes 119 des années antérieures pour 7 207,69 €

  • A la reprise du déficit 2015 : solde du compte 119 de l’année 2015 pour 4 498,09 €

  • Et en réserve de trésorerie (en compte 106 pour 9 956,09 €)



Le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité ainsi que l’affectation de la subvention Novartis à l’activité Téléalarme.

Pour plus de détail, s’appuyer sur les documents synthèse de l’activité 2015 joints au présent procès verbal.


RAPPORT FINANCIER.
Il est présenté par Mme Thévenot, trésorière de l’association.

Les dépenses majeures sont celles afférentes au personnel.

Le résultat consolidé est déficitaire. Le déficit consolidé (corrigé) diminue de – 22,9K€ en 2014 à -16,8K€ en 2015.

Le déficit du SSIAD est de 24 626 € contre 72 868 € en 2014.

Tous les documents comptables sont disponibles au siège de notre association.

L’ensemble des comptes de l’année 2015 est approuvé à l’unanimité.

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES.
Opinion sur les comptes annuels

Le commissaire aux comptes certifie que les comptes annuels sont, au regard des règles et principes comptables français réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de l’association à la fin de cet exercice.
Justification des appréciations

Les appréciations ainsi portées, s’inscrivent dans le cadre de notre démarche d’audit des comptes annuels, pris dans leur ensemble, et ont donc contribué à la formation de notre opinion exprimée dans la première partie de ce rapport.


Vérification et informations spécifiques

Nous n’avons pas d’observation à formuler sur la sincérité et la concordance avec les comptes annuels des informations données dans les documents adressés aux membres de l’association sur la situation financière et les comptes annuels.
Mme Viet dit qu’il ne manque pas grand-chose pour équilibrer les comptes. La gestion est correcte. Le président exprime ses remerciements à Mme Hauville et à Mr Ludovic Toupin, comptable pour la bonne gestion des comptes.

BUDGET PREVISIONNEL 2016.
L’équilibre budgétaire n’est atteint qu’avec l’obtention de financements demandés auprès des financeurs.

Pour le CLIC : auprès des collectivités territoriales avec l’augmentation de la subvention du département et l’accord des communautés de communes et agglomération pour un financement à hauteur de 2€ par habitant de plus de 60 ans.

Pour la MAIA : accord de l’agglomération Caux Seine pour participer au budget MAIA à hauteur de 15,5K€.

Pour le réseau : accord de l’ARS pour le financement du poste de secrétariat à temps plein.

Pour le SSIAD : plan de retour à l’équilibre et financement ses surcoûts infirmiers par des crédits non reconductibles par l’ARS.

Pour l’associatif : maintien et développement du soutien des communes de l’ensemble de la zone d’intervention des services.

Réduction des charges : renégociation su fin 2016 des contrats d’assurance dans le cadre d’un appel d’offre. Modification des contrats de téléphonie fixe (en attente de l’installation du SICO), recours aux aides à l’embauche PME.
Le budget prévisionnel 2016 est adopté.

PRESENTATION DU PROJET CULTURE ET LIEN INTERGENERATIONNEL : des outils pour lutter contre l’isolement présenté par Mme Astrid Lheureux Vaillant
Bonjour, je m'appelle ALV, je suis administratrice à l'ACOMAD, vice présidente de la MAIA et c'est au titre de bénévole avec 3 autres personnes de cette association que je vous présente les avancées quant au projet intergénérationnel (appel à projet présenté à la précédente table territoriale par Mme Hauville)
Forts d’une expérience réussie et bien concrète (vous en avez eu écho dans la presse locale), nous : les quatre partenaires avons renseigné la commission de financement lors d'une rencontre début mai 2016 à Rouen. (Les partenaires sont:le théâtre LE PASSAGE , l'ACOMAD (RESEAU CLIC ET MAIA),le SERVICE ANIMATION seniors de la ville de Fécamp,le collège Paul Bert )

Peut-être grâce à notre enthousiasme, à notre réactivité, le projet a été revu, retenu et financé à hauteur de la subvention demandée à savoir 8710euros.La commission s'était dite intéressée... toutefois des modifications avaient été demandées!

Avant de vous les préciser, je me permets de vous rappeler le projet initial, fruit de nos expériences passées. Venant d'être finalisé, IL a été restitué sur scène au théâtre du PASSAGE dans le cadre du festival " PAROLES D'AMATEURS".

Les objectifs princeps de ce projet 2016 ont été atteints à savoir/

Valoriser la production artistique créée conjointement par les personnes âgées et les élèves au cours d'un atelier intergénérationnel d'où l'évaluation "palpable" de la REVALORISATION" de l'estime de soi et la reconnaissance de la personne âgée en tant que citoyen à part entière avec ses possibilités partageables, échangeables et respectées!

Le public concerné rassemblait:


  • Une vingtaine d'élèves (22) d'une classe de 6e (P. Bert), encadrés par leur professeur de français et la documentaliste.

  • Une vingtaine de personnes âgées: (une dizaine venant des résidences des p. Âgées encadrés par les animateurs de l'Animation Sénior de la Ville de Fécamp; 6 personnes suivies par le RÉSEAU CLIC ( usagers de plus de 60 ans, l'objectif étant la re-création du lien social) et 2 personnes en situation complexe suivies par deux gestionnaires de cas.


La méthodologie a été la suivante:
Pour les 7 ateliers de pratique artistique (20h) au total (2h par séance d'octobre à mai) ( la pratique artistique étant la construction de marionnettes et une mise en scène d'un mini scénario; le tout encadré par 2 artistes de la troupe Rouennaise LA MAGOUILLE), 5 étapes ont été nécessaires:
1) fin sept, début oct. --- réunion des partenaires du projet
2) oct, mai: 8 ateliers de construction de marionnettes: 2 repas au restaurant du collège
3) entre oct et mai: venue à un spectacle au théâtre " Le Passage " avec" café des âges" après le spectacle
4) collecte des souvenirs des seniors par les enfants et écriture de textes qui subliment ces souvenirs et transforment alors les personnes en super papy ou super- mamie ;
5) répétition et restitution au théâtre
6) fin juin: café des Âges – bilan

C'est sur ce modèle que nous avons présenté le projet 2017 et je vous invite à consulter le projet modifié dont les variantes sont les suivantes:

le public d'usagers ciblé doit être davantage constitué de personnes isolées voire très isolées venant en moins grand nombre des foyers logements où sont déjà dispensées des animations!

Le projet doit être modélisé; il doit pouvoir être un outil modélisant, partageable, incitateur et reproductible; pour ce faire, des actions nouvelles: voir document distribué et subventions.

Remarques:Ce projet est en cohérence avec : 1) le SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L'AUTONOMIE de Seine-Maritime

  • Le PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE DE l'UTAS 6(isolement des personnes âgées à domicile))

  • Le DIAGNOSTIC DE TERRITOIRE DE LA MAIA Seine et Mer (Isolement et perte de lien social)


Le projet intègre une dimension de PROMOTION à LA SANTE conformément au SCHEMA REGIONAL de PREVENTION 2012-2017 qui rappelle la conception positive et globale de LA SANTE comme un état de bien-être physique, psychologique et social.
MONTANT DE LA COTISATION
Le montant de la cotisation reste à :

18 € pour les membres adhérents.

12 € pour les membres bénéficiaires.
Le montant de la cotisation pour l’année 2016 est adopté à l’unanimité.

RENOUVELLEMENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
Les sortants en 2016 sont Martine Clermont, Corinne Jouette, Jacques Lefebvre, Françoise Mahé. Ils se représentent sauf Mme Clermont.

Mme Marie Catherine Allix et Mme Catherine Lefebvre restent membre observateur.

Mrs Adrien Dupif et Olivier Colboc proposent leur candidature à un poste d’administrateur.
Les administrateurs sont tous réélus et Mrs Dupif et Colboc sont admis à l’unanimité.
PAS DE QUESTIONS DIVERSES

Procès verbal certifié conforme.

Le Président, Dr Jean Paul Julien La secrétaire, Roselyne Buquet

similaire:

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconRapport moral par Jean Michel yvora président d’ahf

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconLe rapport moral d’activité vous sera présenté par Jean-Pierre le...

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président icon14 H. 15 | II. Rapport moral présenté par le président du Cégom quant...
«Synthèse des propositions de l’outre-mer dans l’Hexagone», réf. 20090831-85, sur proposition du bureau national & sur la base de...

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconRapport moral 2015
«de faire bénéficier tous les députés d’un véhicule 4X4» ! La Haute Cour Constitutionnelle doit désormais se prononcer sur la pertinence...

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconLe rapport moral d’activité sera présenté par Jean-Pierre le fur,...
«invitée surprise» : Agnès le brun, Vice-Présidente de l’Association des Maires de France, Maire de Morlaix, interviendra

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconRapport moral 3

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconRapport moral 2011

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconRapport moral et financier

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconRapport moral 2012
«Lettre de Mediaconstruct» (eXpertise) s’est en parallèle poursuivie au rythme mensuel habituel

Rapport moral 2015 Le rapport moral est présenté par Mr Julien, Président iconRapport Moral sur l’Argent dans le Monde 2006, édité par l’Association...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com