Analyse des determinants de la demande touristique aux





télécharger 443.07 Kb.
titreAnalyse des determinants de la demande touristique aux
page1/5
date de publication25.01.2018
taille443.07 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5



ANALYSE DES DETERMINANTS DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AUX

ANTILLES FRANÇAISES

Louis DUPONT

Administrateur du Comité du tourisme des îles de Guadeloupe (CTIG)

Visiting Professor d’économie à l’Université George Washington (USA)

1922 F street NW Washington DC 20052. USA. Tel: 301-434-7444

E-mail: ledupont@gwu.edu

Homepage : http://home.gwu.edu/~ledupont

Mars 2006


Les opinions et interprétations présentées dans cette étude n’engagent que son auteur et ne doivent être attribuées au Comité du tourisme des îles de Guadeloupe (CTIG).


RESUMÉ

La présente étude se propose d’analyser la demande touristique à destination de la Martinique et de la Guadeloupe à partir d’un modèle de régression basé sur les enseignements tirés de la littérature théorique et des travaux empiriques. Il s’agit du modèle logarithmique double (modèle log-log). Ce modèle est destiné à identifier, quantifier et comparer l’impact d’un certain nombre de variables sur la demande touristique à la Martinique et à la Guadeloupe. Soulignons que parmi les principales zones d’émission touristique intéressant les Antilles Françaises, le marché Français à lui seul représente près de 80% des arrivées de visiteurs dans ces deux destinations. Les données de fréquentation relatives aux autres zones d’émission sont insignifiantes et subissent d’importantes fluctuations pouvant perturber leur prévisibilité. Il a donc paru utile de les écarter de l’analyse.
Aussi, le modèle développé ci-après s’appliquera aux seules arrivées en provenance de la France.

Les objectifs de l’étude sont donc (1) développer un modèle qui explique les arrivées de touristes à la Martinique et à la Guadeloupe en provenance de la France, pays considéré comme le principal marché émetteur de touristes de ces deux îles ; (2) Comprendre les relations existant entre un certain nombre de facteurs et cette demande; (3) aborder les implications de cette recherche en terme de marketing ainsi que les possibilités de recherche future dans ce domaine.
Les variables explicatives retenues, susceptibles d’avoir une influence sur la demande touristique Française à la Martinique et à la Guadeloupe sont les suivantes : le revenu réel per capita des Français, les prix relatifs exprimant le rapport de l’indice des prix à la consommation entre la Martinique,la Guadeloupe et la France , ainsi que les prix relatifs entre la République Dominicaine(principale concurrente de la Martinique et de la Guadeloupe ) et la France , les capacités aériennes en terme de sièges offerts entre Paris et les deux destinations, les dépenses de promotion engagées à l’étranger par le Comité Martiniquais du Tourisme et le Comité du tourisme des îles de Guadeloupe, les arrivées de touristes Français décalées d’une année afin de saisir le phénomène de la fidélité de la clientèle et du « bouche à oreille », enfin une variable muette sera utilisée pour capter l’influence de la guerre du golfe en 1991 sur la demande touristique dans les deux destinations. Les données relatives à cette étude couvrent la période allant de 1988 à 2002.
Par ailleurs, il convient d’indiquer que les données dont nous disposons actuellement ne nous permettent d’appliquer le modèle que dans le cas de la Martinique. Les données de fréquentation relatives à la Guadeloupe sont à la fois insuffisantes et non fiables. Toutefois, les conclusions auxquelles on aboutit dans le cas de la Martinique peuvent parfaitement s’appliquer à la Guadeloupe car les deux îles présentent des similitudes notamment en termes de capacité d’accueil, de type de clientèle accueillie, des marchés émetteurs ciblés, de la structure de la desserte aérienne, de la monnaie, de la nationalité, de la langue, des schèmes de comportement (seules les dépenses de promotion sont plus importantes à la Martinique qu’à la Guadeloupe).
L


es résultats auxquels nous sommes parvenus ont été concluants et riches d’enseignements. Les variables explicatives sont toutes statistiquement significatives à l’exception de la variable revenu et dépenses de promotion qui n’affichent pas le signe attendu conformément à la théorie mais que l’on peut comprendre. L’étude révèle que ces variables exercent sur la demande touristique Française divers impacts que les décideurs tant Martiniquais que Guadeloupéens gagneraient à relever afin de formuler des stratégies marketing différentes tenant compte de l’originalité du marché émetteur Français. Il ressort de cette étude que la demande touristique Française à la Martinique est liée positivement mais de manière inélastique au phénomène de fidélité et du ‘bouche à oreille’ et que les effets de prix dominent à la fois ceux des revenus, des dépenses de promotion et de l’offre de sièges des Cies aériennes. Les touristes Français vis-à-vis des destinations Martinique et Guadeloupe semblent donc sensibles à la variable des prix relatifs ainsi qu’à celle de la fidélité et du ‘bouche à oreille’ mais peu sensibles aux variables dépenses de promotion et offre de sièges des Cies aériennes. Enfin, le revenu per capita des Français et la demande touristique francaise a destination de la Martinique évoluant en sens inverse font que la Martinique et la Guadeloupe sont de moins en moins considérées comme des destinations elitistes par les menages francais.
MOTS CLÉS
Prévision, Martinique, Guadeloupe, demande touristique, revenu, prix relatifs, capacité aérienne, dépenses de promotion, République Dominicaine, variable muette.


SOMMAIRE

Pages


  1. Introduction………………………………………………6




  1. Bilan du tourisme de séjour à la Martinique……………..7




  1. Revue des études précédentes…………………………...11




  1. Description et spécification du modèle………………….13




  1. Résultats de l’estimation………………………………. 16




  1. C


    onclusions et implications marketing………………… 22




  1. Références……………………………………………… 25


8. Appendice……………………………………………….28


  1. INTRODUCTION


Le tourisme aujourd’hui est une activité qui se trouve au carrefour de trois grandes mutations : la mondialisation du secteur avec le développement d’un marché concurrentiel international et l’émergence chronique de nouvelles destinations ; la diffusion rapide de nouvelles technologies liée au développement des réseaux numériques et l’apparition de l’ ; et enfin, le bouleversement en profondeur de la filière traditionnelle de distribution des produits touristiques.
Cette activité apparaît de nos jours comme la plus grande industrie du monde. Selon l’organisation mondiale du tourisme (OMT), le nombre d’arrivées de touristes internationaux dans le monde est passé de 25 millions en 1950 à 763 millions en 2004. Ce nombre est appelé à croître considérablement à l’échelle mondiale pour atteindre à l’horizon 2020 le chiffre de 1.6 milliards de visiteurs, dépensant en moyenne 5 milliards $ par jour. Cette progression de la demande au plan mondial s’explique à la fois par la démocratisation du transport aérien, par une élasticité-revenu supérieure à un et par une extension du temps de loisir, facteurs de croissance qui devraient perdurer. Les recettes touristiques qui y découlent et que l’on considère comme des exportations invisibles contribuent pour beaucoup à équilibrer la balance des paiements de bon nombre de pays. Le tourisme engendre également d’autres activités, génère des emplois directs et indirects, procure des recettes fiscales aux collectivités, entraîne des effets multiplicateurs sur le revenu, l’emploi et la fiscalité…
Dans ce contexte, l’analyse de la demande touristique et sa prévision jouent un rôle important en tant qu’éléments essentiels de la politique de planification et d’allocation des ressources. Des estimations fiables de la demande touristique assurent le succès de la politique engagée dans ce domaine et fournissent aux planificateurs et praticiens des données appréciables et utiles pour leurs décisions d’investissement.
Aussi, les déterminants de la demande touristique ainsi que les élasticités affichées offrent des informations marketing utiles sur la démarche à entreprendre pour accroître les flux touristiques dans la destination en question. Les résultats ainsi obtenus aident les dirigeants à prendre des décisions efficaces au plan du développement économique, de la planification stratégique, de la balance des paiements, et du programme marketing des organismes nationaux du tourisme.
Par conséquent, une analyse et une prévision de la demande touristique basées sur des méthodes analytiques appropriées constituent une nécessité absolue dans le processus de prise de décision tant dans le secteur public que privé. L’objectif principal de cette étude est donc (1) identifier les principaux déterminants des arrivées touristiques Françaises à la Martinique par application d’un modèle économétrique ; (2) Investiguer l’effet des variables marketing sur la demande touristique à la Martinique en y intégrant les dépenses de promotion ; (3) tenir compte des contraintes de capacité, notamment des capacités en sièges des compagnies aériennes desservant la Martinique.


2. BILAN DU TOURISME DE SEJOUR A LA MARTINIQUE


  • Performance mercatique du tourisme


Comme indiqué dans le tableau 1 suivant, la Martinique accueillait en 1988, 305 000 visiteurs de séjour. En 1999, le nombre de touristes de séjour s’élevait à 607 300, soit un taux de croissance annuel moyen de 5.9 % entre 1988 et 1999. Cependant, la Martinique enregistrait dès l’année suivante (2000) sa première baisse en termes de fréquentation. Cette baisse continua jusqu’en 2002, affichant ainsi une diminution de -7.4 %
Les touristes Français représentent sur la période de référence (1988-2002), 70 % des visiteurs à la Martinique (83.5% en 2001). L’écrasante majorité des visiteurs Français à la Martinique et à la Guadeloupe est due pour l’essentiel au monolithisme actuel de la desserte aérienne qui empêche la diversification de la clientèle de séjour qui ne peut plus venir que de Paris et de la Province Française alors que la situation géographique de la Martinique et de la Guadeloupe devrait leur conférer un statut d’avantage tourner vers l’international.
En 2002, les quatre principaux marchés émetteurs de touristes à la Martinique (France, Allemagne, Italie, Suisse) y fournissaient 80.7 % des visiteurs (85.4 % en 2001), la France représentant à elle seule 78.2 % de ce total suivie de la Suisse (1.3 %), l’Italie (0.9 %), l’Allemagne (0.4 %), autres (19.2 %) dans lesquels les États-unis et le Canada représentaient chacun 0.6 %.

Tableau 1. Arrivées de touristes de séjour à la Martinique par principaux marchés de 1988 à 2002 (en milliers)



Nationalité


1988


1989


1990


1991


1992


1993


1994


1995


1996


1997


1998


1999


2000


2001


2002

Part de Marché en % (1988-2002)


France……………….…….


171.5


207.3


200.7


193.8


219.2


261.2


304.1


342.5


380.0


400.5


439.7


447.7


418.5


384.3


349.2


69.9


Allemagne…………...…….


6.3


3.7


2.0


10.6


12.3


8.3


8.4


10.5


3.5


4.4


3.7


3.7


2.5


3.6


1.6


1.3


Italie………………………..


4.0


2.2


6.0


7.9


8.0


10.1


13.5


3.6


3.2


5.3


3.1


5.2


3.5


2.2


4.1


1.2


Suisse………………..…….


5.7


6.4


4.2


5.8


6.7


9.6


9.7


8.7


7.5


7.8


4.9


4.2


4.0


3.0


5.7


1.4


Sous- total…………………



187.5


219.6


212.9


218.1


246.2


289.2


335.7


365.3


394.2


418


451.4


460.8


428.5


393.1


360.6


73.8


Autres……..……………….


118.1


119.6


96.7


121.2


99.2


101.4


126.5


135.6


129.2


137.6


141.4


146.5


142.6


67.3


86.1


26.2


Total……………..…………



305.6


339.2


309.6


339.3


345.4


390.6


462.2


500.9


523.4


555.6


592.8


607.3


571.1


460.4


446.7


100.0

% des quatre principaux marchés


61.3


64.7


68.7


64.2


71.2


74.0


72.6


72.9


75.3


75.2


76.1


75.8


75.0


85.4


80.7





Source: Comité martiniquais du tourisme et nos propres calculs.
Selon le Comite martiniquais du tourisme (Principales données du tourisme en Martinique. 2004), la majorité de ces touristes de séjour viennent à la Martinique pour des vacances/loisirs (84.3%) ; affaires (7.5%) ; vacances/affaires (4.9%) ; autres (3.3%).

Ces visiteurs ont en 2004 choisi comme mode d’hébergement : l’hôtellerie (40.5%) ; appartements ou villas loués (26.9%) ; chez des amis et parents (26.2%) ; autres (6.4%). Le pourcentage de ceux choisissant l’hôtellerie a cependant tendance à diminuer au profit des autres structures d’hébergement.
Ces touristes, en majorité des femmes (51.7%) ont entre 25 et 44 ans. 50.8% d’entre-eux disposent d’un revenu mensuel compris entre 2058 euros et 6098 euros. Parmi eux, les cadres ou les professions libérales ont représenté en 2004, 37.8% des touristes et les retraités, 7.6%. Ils visitent la Martinique souvent en groupe de 2 personnes et séjournent en moyenne 14 jours. Ils ont dépensé directement en 2004, la somme de 223.7 millions d’euros soit une dépense journalière moyenne et par touriste de 34 euros.
  1   2   3   4   5

similaire:

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconComment les compétences de Licence d’Economie sont abordées en cycle de terminal
«On s’attachera à mettre en évidence les déterminants des comportements des agents, offreurs, demandeurs, puis on procédera à la...

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconRésumé Cet article est consacré à la mesure et à l’analyse des déterminants...
«grands actionnaires» si ceux-ci existent, et aux conseils d’administration, si le contrôle est diffus

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconGlossaire de la marque tourisme & handicap (T&H)
«Agence de Développement Touristique ou Agence de Développement et de Réservation Touristique». Organismes touristiques des départements...

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconSection IL : La constitution d'une analyse économique du marché touristique

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconAnalyse de la croissance économique par la demande, on parle alors...

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconAnalyse de la croissance économique par la demande, on parle alors...

Analyse des determinants de la demande touristique aux icon«gestion touristique des sites du patrimoine mondial»
«Gestion Touristique des Sites d Patrimoine Mondial» prend place dans une formation globale de niveau master (représentant un ensemble...

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconTd sur le publipostage (durée 1h30) Exercice 1 : Les fonctions de base
«cher ou chère» en fonction du «titre» de chaque étudiant et ceci en insérant une condition pour l’affichage du texte. On vous demande...

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconCalendrier : 2e semestre 2007
«partenaire pour l’emploi et le développement des territoires», se met à l’écoute de ses publics et partenaires et analyse l’évolution...

Analyse des determinants de la demande touristique aux iconSemaine 3 L'analyse des flux de substances
«L'analyse des flux de substances» de la semaine 3 du mooc «Économie circulaire et innovation». Ce n’est donc pas un cours écrit...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com