Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques





télécharger 421.66 Kb.
titreCentre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques
page8/12
date de publication15.11.2017
taille421.66 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

4.2. Le projet HOPES


L’appréciation de l’impact des projets de télématique routière dans le domaine de la sécurité est souvent délicate puisqu’en effet, les accidents sont trop rares pour que le suivi de leur évolution (pendant des périodes de temps limitées) soit significatif en terme statistique.

HOPES qui est en quelque sorte le sous projet de CORD consacré au thème de la sécurité a précisément pour objectif de pallier cet inconvénient et d’aider à l’évaluation des nouveaux systèmes de transport intelligent dans le domaine de la sécurité.

HOPES a élaboré un certain nombre de recommandations ([12], [13] , [14]) concernant, entre autres, le choix d’indicateurs "intermédiaires" (autres que le nombre d’accidents) relatifs à la sécurité et que l’on sait mesurer ou estimer.

HOPES distingue une dizaine de domaines d’impacts possibles en matière de sécurité parmi lesquels :

- les effets directs d’un système embarqué sur l’automobiliste (modification de la tâche de conduite) ;

- les effets directs d’un système non embarqué sur l’automobiliste ;

- les effets indirects d’un système sur le comportement de l’automobiliste ;

- la modification des conséquences d’un accident (par l’amélioration des secours, etc.) ;

- la modification du choix de l’itinéraire ;

- la modification du choix de la vitesse ;

- etc.

Pour chacun de ces domaines, HOPES décrit :

- les liens du domaine avec la sécurité ;

- les systèmes/équipements concernés (selon la classification de CORD) ;

- les indicateurs d’impact sur la sécurité correspondant au domaine ;

- le niveau des essais terrain (cf. Annexe 4) nécessaires à l’évaluation des impacts sur la sécurité ;

- les méthodes et les outils pouvant être utilisés pour procéder à l’évaluation.

4.3. Bilan sommaire


Les recommandations de CORD sont très ciblées. Chacun des 11 domaines d’application des projets de télématique routière a donné lieu à un guide particulier d’évaluation. Ces guides, élaborés en même temps que les projets DRIVE II auxquels ils se rapportent, recommandent des critères, des impacts et des techniques d’évaluation sans doute parfaitement appropriés à ces projets (et à leur comparaison).

Tous ces travaux constituent des références que l’ingénieur trafic pourra toujours utilement consulter en fonction des projets particuliers auxquels il sera confronté.

Cependant, ces références qui se veulent exhaustives (et auxquelles on peut reprocher d’être trop liées aux projets de DRIVE II et donc de ne pas avoir une portée suffisamment large) ne permettront pas toujours de déboucher sur des évaluations globales de haut niveau.

En effet, pour simplifier le travail de ceux qui évaluent dans le cadre de DRIVE II, CORD recommande des évaluations critère par critère et ne donne aucun conseil quant à leur agrégation.

Pour les auteurs de [10], les recommandations de CORD n’ont donné lieu à aucune évaluation significative, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de DRIVE II.

5. L’évaluation dans le 4ème PCRD

5.1. Présentation de CONVERGE


Projet horizontal destiné, notamment à aider les projets du 4ème PCRD dans le domaine de l’évaluation, CONVERGE a publié début 1996 un "Guidebook for Assessment of Transport Telematics Applications" [7] ainsi qu’une "Cheklist for Preparing a Project Validation Plan". Ces documents se veulent à la fois plus concis et plus complets que ceux qui les ont précédés sur le même sujet et sont présentés dans les paragraphes précédents.

L’apport de CONVERGE à la réflexion méthodologique européenne sur le thème de l’évaluation se situe essentiellement dans le domaine de l’analyse et de la position du "problème de prise de décision" d’une part, ainsi que dans le domaine de l’analyse de la validité statistique des résultats d’autre part.

Le champ d’application et les principales recommandations du projet CONVERGE dans chacun de ces domaines, sont présentés ci-après.

5.1.1 La finalité de CONVERGE


A la différence d’EVA, CONVERGE (comme d’ailleurs CORD) n’a pas l’ambition de permettre une comparaison entre les projets traditionnels d’infrastructures et ceux plus innovants de télématique appliquée aux transports. C’est pourquoi, s’il ne se désintéresse pas des problèmes posés par l’évaluation socio-économique, CONVERGE regarde aussi les impacts des projets à des niveaux moins élevés que ce que fait EVA.

CONVERGE se propose en effet de définir un cadre adapté aux différentes catégories d’évaluation (cf. § 2.2.) des projets de R&D ou de démonstration, cadre incluant en particulier un volet "validation" sur lequel nous reviendrons ultérieurement (§ 5.2.1.).

5.1.2. Les apports de CONVERGE


5.1.2.1. L’analyse et la position du "problème de prise de décision"

CONVERGE (de la même manière que CORD) ne se situe pas dans un cadre d’évaluation de projets "a priori", dans un contexte de prise de décision avant une réalisation de grande échelle mais plutôt dans un contexte où l’évaluation (ou la validation de démonstrateurs) est une fin en soi. Si cette différence d’approche n’a pas de conséquence "philosophique" du point de vue de la méthodologie, elle implique néanmoins une analyse plus fine du problème de prise de décision.

Les investisseurs à l’origine des projets du 4ème PCRD (l’Union Européenne, les Etats européens, les industriels, etc.) n’ont qu’un seul souci : étudier l’adéquation des systèmes développés ou testés pendant ce programme, aux besoins de ceux pour qui ils ont été imaginés. L’adéquation "application-besoin" peut être examinée de plusieurs points de vues différents selon les objectifs des investisseurs ou des décideurs concernés. Pour une même application, par exemple, l’Union Européenne aura pour objectif d’améliorer l’interopérabilité du système ou de promouvoir le secteur industriel européen de la télématique appliquée aux transports; les autorités nationales auront pour objectif d’améliorer la sécurité du trafic et l’efficacité des transports; tandis qu’au niveau local, l’objectif sera d’améliorer la gestion du trafic en ville.

Dans le cadre de CONVERGE pour lequel les "décideurs" sont a priori tous les acteurs du 4ème PCRD, les "objectifs" de l’évaluation ne se limitent pas aux seuls objectifs à caractère socio-économique, mais incluent également des objectifs à caractères technique, financier, juridique, etc. Quoiqu’il en soit, la prise en compte de ces objectifs se traduit toujours in fine, par l’examen du degré de satisfaction des besoins concrets des différents utilisateurs du projet. Compte tenu de la variété et du nombre des protagonistes concernés, CONVERGE recommande de bien identifier, au commencement du processus d’évaluation, les objectifs des différents décideurs ainsi que les besoins des différents groupes d’utilisateurs.

Dans cette première phase dite de "spécification des objectifs d’évaluation", on s’assurera de plus, que pour chacun de ces groupes, les impacts attendus du projet sont bien cohérents avec les besoins. Sans quoi, faute de redéfinir le projet, le processus d’appréciation de l’adéquation "application-besoins" n’aurait pas de sens.

En pratique, afin de s’assurer que le problème de prise de décision est bien posé et que les buts de l’évaluation sont clairement définis dès le départ, CONVERGE préconise de dresser deux tableaux (voir à titre d’exemples les tableaux ci-dessous), l’un décrivant les différentes applications à évaluer dans le projet, l’autre affichant clairement les relations entre :

- l’application ou le service télématique à évaluer,

- le ou les décideurs impliqués,

- les groupes d’utilisateurs concernés,

- les buts de l’évaluation.

Tableau 1

Site Test

Application

Objectifs du Système

Fonction

Principale Technologie

Autres carac-

téristiques et

commentaires

Réseau interurbain en Ecosse

Système de panneaux à messages variables FEDICS

- améliorer les performances du réseau

- réduire l’ineffi-cacité dans le choix des itinéraires

-réduire la consom-mation en carburant

- réduire les émissions

-améliorer l’infor-

mation du conducteur

- information et guidage routiers dynamiques

Panneau à Messages Variables

- base de données temps-réel

- prévisions temps-réel

"comparative assessment of décision support approches"

Réseau Aalborg

Dannemark

Système de contrôle du trafic

idem "FEDICS VMS system"

 information et guidage routiers dynamiques

Panneau à Messages Variables

base de données temps-réel

"comparative assessment of décision support approaches"

Tableau 2

Application

Décideurs impliqués

Groupes d’utilisateurs concernés

Buts de l’évaluation

Programmation et contrôle automatique de véhicules

Opérateurs de transport public

Passagers des transports publics

Conducteurs de transports publics

Organisations d’exploitation de transports publics

évaluer les effets de l’application sur:

- l’amélioration de la régularité du service

- l’amélioration de la qualité de l’information des passagers

- l’amélioration, de la sécurité des passagers

- l’amélioration de la sécurité des conducteurs

- la réduction des coûts du travail

- la réduction des coûts d’exploitation des véhicules

- la réduction des coûts de maintenance des véhicules

Tous ces objectifs d’évaluation doivent ensuite être transformés en objectifs expérimentaux - en vue d’essais terrain ou de démonstrations - et en un ensemble d’indicateurs appropriés (c’est l’étape d’analyse des impacts du processus général).

Par exemple, dans le Tableau 2 ci-dessus, l’appréciation d’une amélioration de la régularité du service pourra être traduite en mesures des différences entre les heures d’arrivée prévues par les horaires et celles constatées effectivement. L’indicateur approprié pourrait être la différence entre les heures d’arrivée prévues et effectives des véhicules de transport en commun à certains arrêts ou stations.

Validation

En fait, pour CONVERGE (qui comme CORD reste très lié au programme cadre pour lequel il travaille), cette première phase d’analyse du problème de prise de décision débouche sur un "plan de validation".

Les buts de l’expérience (étude, développement et démonstration d’un projet) étant bien définis, les essais auxquels on va procéder dans la phase d’évaluation proprement dite, ont pour objectif de valider les performances ou les impacts attendus de tel ou tel système ou projet.

5.1.2.2. Analyse statistique des données

Dans ses travaux d’évaluation, l’ingénieur trafic est confronté à des problèmes tels que : comment s’assurer du gain résultant de l’installation d’un système de transport intelligent dès lors que l’on ne dispose que d’échantillons de mesures "avant" et "après" cette installation ? Comment interpréter ces échantillons de mesures et quelle est alors la validité statistique des résultats obtenus ?

L’ingénieur doit alors faire appel à l’analyse statistique; le choix entre les diverses méthodes existantes se fera essentiellement en fonction du type des données manipulées.

Faisant suite aux travaux conduits en la matière dans DRIVE2 (CORD) le projet CONVERGE présente les différentes méthodes d’analyses auxquelles il peut être fait appel (cf. annexe 4), soit directement, en se référant à des ouvrages spécialisés, soit par l’intermédiaire d’un statisticien.

5.1.3. Derniers éléments sur le projet CONVERGE



Le projet CONVERGE s’est prolongé jusqu’à la fin du 4ème PCRD, son activité étant centrée autour de cinq domaines d'activité :


  • Evaluation : assistance aux projets du deuxième appel à propositions dans leurs tâches d'évaluation sous forme d'outils méthodologiques, de recommandations et de conseil à la demande, assistance aux projets du premier appel à propositions dans leurs tâches d'analyse et de présentation des résultats.


De nouvelles versions du guide et de la check-list pour l'élaboration d'un plan d'évaluation ont été publiées, ainsi que des recommandations pour la présentation des résultats. Enfin, le projet CONVERGE 2 avait une mission de conseil dans le domaine de l'évaluation pour les projets du 5ème PCRD.


  • Etudes transversales : appelée Cross-project collaborative study, une étude de ce type a pour objectif de consolider les résultats obtenus par plusieurs projets européens du 4ème PCRD ayant expérimenté la même application (ou le même service) télématique. A l’heure où ce rapport est mis sous presse six sujets prioritaires pour des études transversales ont été identifiés : les panneaux à message variable en zone urbaine, la gestion intégrée du trafic urbain, l'information en temps réel, l'information des usagers de transports en commun, la gestion du trafic interurbain, le transport aérien.

Il est prévu que chaque étude transversale débouche sur un rapport et qu'une synthèse fondée sur les six études présente les résultats du programme dans son ensemble (cible : large public).


  • Besoin des utilisateurs : avis sur les rapports spécifiques "Besoins des utilisateurs" produits par les projets, inventaire des besoins des utilisateurs.



  • Normalisation : les objectifs sont d'établir des contacts avec les comités de normalisation appropriés, puis de rédiger des rapports périodiques sur l'avancement des travaux normatifs pour le bénéfice de la DGXIII et des projets européens en cours. Il s'agit également de promouvoir l'utilisation des normes par les projets et d'aider à surmonter les difficultés rencontrées.



  • Interface homme-machine : l'objectif était de coordonner un groupe d'experts chargé de préparer un "Code de bonne pratique" relatif à l'ergonomie des systèmes d'information embarqués et de faire valider ce document par un groupe consultatif. La version finale du rapport de "l’Enoncé des principes" [16] produite en 1998 reste toutefois assez éloignée du "Code de bonne pratique" imaginé à l'origine, qui devait permettre de vérifier la conformité d'un système à des "règles" unanimement reconnues en matière d'ergonomie.

1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

similaire:

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconBibliographie : Le guide de l’élu transports agir et amf «les transports...
«le financement des transports urbains» Olivier duperon annuaire des collectivités locales, année2005, Volume 25, numéro1 P31-42

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconCalendrier universitaire 2016-2017 65 Emploi du temps 2016-2017 66...
«Centre d’études féminines et d’études de genre», a fêté ses quarante années de vie. Le «Centre d’études féminines» a été fondé à...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconAtelier de formation doctorale p. 66 Emplois du temps 2015-2016 p....
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconAtelier de formation doctorale Emplois du temps 2016-2017 Le département...
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconMise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconEnseigner les réseaux sociaux au lycée
...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconRésumé : Construire un chrono-urbanisme implique de passer d’une...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconRésumé Cet article montre que les résultats des études menées sur...
«l’économie de l’information». Enfin, et dans une troisième partie, nous montrons que les résultats des études empiriques sont sensibles...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconLe programme «Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat»...
«Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat» regroupe les crédits de l’ancien programme «Développement et amélioration de...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconNote d’accompagnement des sujets zéRO
Les études visent à permettre aux élèves le réinvestissement des connaissances relatives à un thème donné, sur un objet d’étude donné,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com