Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques





télécharger 421.66 Kb.
titreCentre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques
page4/12
date de publication15.11.2017
taille421.66 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

2.3. Processus général


De façon générale, une évaluation est un processus comportant les étapes successives suivantes:

- prise en compte des objectifs des décideurs et des solutions alternatives possibles pour atteindre ces objectifs;

- choix de critères d’évaluation des solutions alternatives permettant de rendre compte du degré d’atteinte des objectifs des décideurs;

- choix d’impacts (effets des différentes solutions alternatives) ou d’indicateurs corrélés avec les critères d’évaluation;

- mesure ou estimation (par modélisation et simulation des solutions alternatives) des impacts ou indicateurs;

- assignation d’une « valeur » aux mesures ou estimations précédentes pour chacune des solutions alternatives;

- calcul de la « valeur globale » du projet (par « agrégation des critères ») et comparaison des résultats sur l’ensemble des solutions alternatives;

- présentation des résultats aux décideurs.

Toutes ces étapes peuvent être concentrées sur quatre grandes phases..

2.3.1. L’analyse et la position du "problème de prise de décision"


Le processus d’évaluation commence avec l’analyse et la position du problème de prise de décision.

Il s’agit tout d’abord de répondre aux questions: qui sont les décideurs, quels sont leurs objectifs et quelles sont les solutions alternatives possibles?

Ainsi, selon que l’on travaille sur un projet de recherche du 4ème PCRD, ou sur un projet visant à la mise en œuvre du SDER dans un département, le contexte de prise de décision et donc le contexte d’évaluation peuvent être assez différents.

Dans le premier cas, les décideurs sont multiples et leurs objectifs variés : cela peut être, par exemple, la Commission Européenne qui cherche à améliorer l’interopérabilité des systèmes d’information routière ou à promouvoir le secteur industriel européen de la télématique routière; cela peut être aussi le Ministère de l’Equipement ayant pour objectif d’améliorer la sécurité routière et l’efficacité des transports ; mais cela peut-être encore l’industriel qui développe les systèmes (outils techniques) et s’interroge sur leurs performances et leur marché potentiel. Dans ce cas, il faudra sans doute faire porter l’évaluation du projet sur différentes catégories en fonction des exigences des différents décideurs.

Dans le second cas, comme indiqué plus haut, il faudra sans doute procéder à une évaluation socio-économique.

Quoiqu’il en soit, la description précise du projet de recherche dans le premier cas, la description tout aussi précise des différents projets candidats à une réalisation de grande échelle dans le second cas, mais aussi les objectifs des différents décideurs sont les données d’entrée de l’étape suivante consistant à l’analyse des impacts du ou des projets.

2.3.2. L’analyse des impacts et la mesure des indicateurs


Les objectifs des décideurs déterminent les critères d’évaluation.

Un critère qui ne serait pas corrélé à un objectif conduirait à une évaluation dépourvue de sens pour les décideurs. Certains auteurs considèrent d’ailleurs que les objectifs des décideurs peuvent se décliner selon un système hiérarchisé dont le plus bas niveau ("lowest-level objectives") est représentatif des critères d’évaluation [2].

Les réductions de temps de déplacement ou les économies de coûts d’exploitation des véhicules sont, par exemple, des critères d’évaluation relatifs à un objectif de haut niveau ("politique") tel que l’amélioration de l’efficacité des transports. De même, les émissions de gaz toxiques dans l’atmosphère, ou les niveaux de bruit moyen sont relatifs à un objectif de préservation ou d’amélioration de l’environnement.

Les impacts (ou les effets) sur lesquels vont porter l’évaluation sont quant à eux déterminés par les critères d’évaluation.

Chaque projet alternatif n’a de raison d’être que par les impacts qu’il génère. C’est sur ces impacts, qui sont autant d’effets que l’on peut estimer, que se fonde l’évaluation. Là encore, cette évaluation n’aura de sens que si les impacts choisis sont cohérents avec les critères d’évaluation retenus.

L’estimation des impacts passe par la mesure d’indicateurs appropriés. Le tableau ci-après donne quelques exemples.

Impact

Indicateur

Accroissement de la fréquentation des Transports en Commun

Nombre de passagers des Transports en Commun

Diminution de la pollution atmosphérique

Teneur en gaz polluants

Nombre d’asthmatiques

Dans le cas particulier d’évaluation technique, il n’est pas toujours possible de mettre en évidence les impacts d’une nouvelle technologie ou d’un nouveau système. Une telle évaluation se fondera sur la seule mesure d’indicateurs représentatifs des critères d’évaluation.

2.3.3. L’évaluation proprement dite


L’évaluation proprement dite se fait en deux temps. Il s’agit pour chacun des projets alternatifs :

- de mesurer ou d’estimer - par modélisation et simulation - les impacts (ou les indicateurs) cohérents avec les critères d’évaluation retenus ;

- d’assigner aux impacts mesurés ou estimés une "valeur" selon une même échelle et de calculer la "valeur globale".

Ce relevé des impacts (ainsi que leur traitement en vue d’un classement des solutions alternatives) fait l’objet des méthodes ou des recommandations exposées dans les paragraphes qui suivent.

2.3.4. L’interprétation


Les décideurs auxquels sont destinées les études d’évaluation ne sont généralement pas des spécialistes en la matière. Il est donc nécessaire de leur présenter les résultats de ces études dans un langage clair et facilement compréhensible : la présentation des résultats doit être parfaitement transparente quant aux hypothèses et méthodes de calculs utilisées. En particulier, il ne faudra pas hésiter à recourir à l’analyse statistique pour démontrer la validité de ces résultats (cf. § 5.2.2.).

Nous donnons dans le tableau ci-après, à titre d’exemple, les grandes phases du processus d’évaluation dans le cas d’une évaluation socio-économique et dans le cas d’une évaluation technique.

Les grandes phases du processus d’évaluation




Evaluation socio-économique

Evaluation technique

1ère ETAPE







Décideur

Homme politique

Technicien

Objectif

Promouvoir les TC*

Tester la fiabilité d’un radar en DAI*

Nature du projet

Service d’Information des Voyageurs

Radar sur site test

("Type" d’évaluation)

(a priori)

(R&D)

2ème ETAPE







Critère

Part modale des transports publics

Fiabilité technique

Impact

Accroissement de la fréquentation des TC

"pas d’impact évident"

Indicateur

Nombre de passagers des TC

Taux de Détection (TD)- Taux de Fausses Alarmes (TFA)

Mesure

L’évaluation se faisant a priori, l’indicateur ci-dessus ne peut être qu’estimé (à partir d’enquêtes par exemple)

TD et TFA mesurés par observation in situ

3ème ETAPE







Evaluation

Il s’agit d’assigner une valeur à l’impact précédemment estimé

(N’étant pas dans le cadre d’une évaluation socio-économique, on peut s’en tenir à la mesure précédente.)

Calcul

Calcul du bilan coût-avantage pour toutes les solutions alternatives

Pour une telle évaluation, il n’y a pas toujours de solutions alternatives (sinon le "do-nothing case").

4ème ETAPE







Présentation

Présentation à l’homme politique du classement des alternatives selon une même échelle de valeur

Présentation au technicien des informations recueillies sur la fiabilité du radar

TC : Transports en Commun

DAI : Détection Automatique d’Incidents

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconBibliographie : Le guide de l’élu transports agir et amf «les transports...
«le financement des transports urbains» Olivier duperon annuaire des collectivités locales, année2005, Volume 25, numéro1 P31-42

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconCalendrier universitaire 2016-2017 65 Emploi du temps 2016-2017 66...
«Centre d’études féminines et d’études de genre», a fêté ses quarante années de vie. Le «Centre d’études féminines» a été fondé à...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconAtelier de formation doctorale p. 66 Emplois du temps 2015-2016 p....
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconAtelier de formation doctorale Emplois du temps 2016-2017 Le département...
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconMise à jour 26. 09. 2012 Master Urbanisme, aménagement et transports...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconEnseigner les réseaux sociaux au lycée
...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconRésumé : Construire un chrono-urbanisme implique de passer d’une...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconRésumé Cet article montre que les résultats des études menées sur...
«l’économie de l’information». Enfin, et dans une troisième partie, nous montrons que les résultats des études empiriques sont sensibles...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconLe programme «Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat»...
«Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat» regroupe les crédits de l’ancien programme «Développement et amélioration de...

Centre d’études sur les réseaux, l’urbanisme, les transports et les constructions publiques iconNote d’accompagnement des sujets zéRO
Les études visent à permettre aux élèves le réinvestissement des connaissances relatives à un thème donné, sur un objet d’étude donné,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com