Travaux Dirigés Macroéconomie n°2





télécharger 29.64 Kb.
titreTravaux Dirigés Macroéconomie n°2
date de publication10.10.2017
taille29.64 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 :

Le 06/02/2012
Utilités et limites de la comptabilité nationale ?
Mise en place après la 2nd guerre mondiale, la comptabilité nationale classe les différents agents économiques en catégorie que l’on appelle Secteurs institutionnels. La comptabilité nationale en une mesure des flux monétaires représentatifs de l’activité économique d’un pays pendant une période donnée.
La richesse crée par l’activité économique est appréciée par la valeur ajoutée et en agrégeant la valeur ajoutée des différents Secteurs institutionnels, la comptabilité nationale produit des agrégats dont le plus important le PIB. Or, en évaluant uniquement la richesse monétaire, la comptabilité nationale fait face à de nombreuses limites que l’on peut classer en 3 catégories :


  • Les limites liées aux sources statistiques de la mesure de la richesse :

La comptabilité nationale ne mesure pas toute les sources de la création de richesse, comme par exemple la production domestique (bricolage, jardinage, travaux au sein d’un ménage), travail bénévole, économie souterraine (illégale : trafic de stupéfiant), activité constituante du travail au noir (non déclaré). La valeur mesurée par le PIB n’est donc pas la richesse réelle, ni totale.


  • Les limites liées à la répartition de la valeur :

La comptabilité nationale additionne les productions, même lorsque celle-ci sont des nuisances et qu’elles provoquent des dégâts. L’activité économique produit des externalités positives mais aussi négatives que la comptabilité ne peut cerner précisément. Cette incapacité à prendre en comptes l’impact de ces externalités sur la richesse nationale ; autrement dit à internaliser ces externalités est l’une des limites les plus importantes des résultats de la comptabilité nationale.


  • Les limites liées à l’assimilation entre richesse et bien-être :

Le PIB est indicateur monétaire qui ne tient pas compte de la distribution de la richesse dans la population donc des inégalités de répartition. Ainsi, le PIB mesure la richesse totale produite par l’activité économique sur un territoire donné mais ne permet pas de conclusion sur le mode de vie réel de la population. C’est pour cela que d’autres indicateurs de bien-être ont été construits : IDH (Indicateur de Développement Humain).
Tableaux des comptes à scanner.

Exercice 1 :
Ménages Compte de production

Emplois

Ressources

Consommation Intermédiaire : 60

Production :350

Valeur Ajoutée Brute : 350 -60 = 290





Administration publiques Compte de production

Emplois

Ressources

Consommation Intermédiaire : 100

Production :350

Valeur Ajoutée Brute : 350 -100 = 250





Institutions non financières Compte de production

Emplois

Ressources

Consommation Intermédiaire : 1000

Production :1800

Valeur Ajoutée Brute : 1800-1000= 800





Ménages Compte d’exploitation

Emplois

Ressources

Rémunération des salariés : 40

Valeur Ajoutée Brut : 290

Excédent brut d’exploitation : 290-40=250





Administration publiques Compte d’exploitation

Emplois

Ressources

Rémunération des salariés : 200

Valeur Ajoutée Brut :250

Excédent brut d’exploitation : 250-200=50





Institutions non financières Compte d’exploitation

Emplois

Ressources

Rémunération des salariés : 500

Valeur Ajoutée Brut : 800

Excédent brut d’exploitation : 800-500=300





Ménages Compte d’affectation du revenu primaire

Emplois

Ressources

Revenus de la propriété : 70

Excédent Brut d’exploitation : 250

Revenus de la propriété : 85

Rémunération des salariés : 740

Revenu Primaire : 1005




Remarque : Les ménages reçoivent toujours toutes les rémunérations des salariés dans le compte d’affectation du revenu primaire.
Administrations Publiques Compte d’affectation du revenu primaire

Emplois

Ressources

Revenus de la propriété : 10

Excédent Brut d’exploitation : 50

Revenus de la propriété : 55


Revenu Primaire : 95





Institutions non financières Compte d’affectation du revenu primaire

Emplois

Ressources

Revenus de la propriété :200

Excédent Brut d’exploitation : 300

Revenus de la propriété : 140


Revenu Primaire :240





Ménages Compte de distribution secondaire du revenu

Emplois

Ressources

Cotisations Sociales versées: 300

Revenu Primaire : 1005

Prestations Sociales reçues : 280

Revenu disponible brut : 985




Prestations sociales : Entrée pour le ménage, sorties pour les administrations

Cotisations sociales : Inverse
Administrations Publiques Compte de distribution secondaire du revenu

Emplois

Ressources

Prestations Sociales versées: 280

Revenu Primaire : 95

Cotisations Sociales reçues : 300

Revenu disponible brut : 115





Sociétés non financières Compte de distribution secondaire du revenu

Emplois

Ressources




Revenu Primaire : 240


Revenu disponible brut : 240





Ménages Compte d’utilisation du revenu

Emplois

Ressources

Consommation finale : 850

Revenu disponible Brut : 985


Epargne brut : 135





Administrations Publiques Compte d’utilisation du revenu

Emplois

Ressources

Consommation finale : 110

Revenu disponible Brut : 115


Epargne brut : 5





Institutions non financières Compte d’utilisation du revenu

Emplois

Ressources

Consommation finale : X

Revenu disponible Brut : 240


Epargne brut : 240





Exercice 2 :
Institutions non financières Compte de production

Emplois

Ressources

Consommation Intermédiaire : 3000

Production :5000

Valeur Ajoutée Brute : 2000






Institutions non financières Compte d’exploitation

Emplois

Ressources

Rémunération des salariés : 1200

Valeur Ajoutée Brut : 2000

Excédent brut d’exploitation : 800





Institutions non financières Compte d’affectation du revenu primaire

Emplois

Ressources

Dividendes versés : 300

(Revenu de la propriété)

Excédent Brut d’exploitation : 800

Revenu Primaire : 500






Ménages Compte d’affectation du revenu primaire

Emplois

Ressources




Excédent Brut d’exploitation : 100

Rémunération des salariés : 1200

Dividendes reçues : 300

Revenu Primaire : 1600




Remarque : Les ménages reçoivent toujours toutes les rémunérations des salariés dans le compte d’affectation du revenu primaire.
Ménages Compte de distribution secondaire du revenu

Emplois

Ressources

Cotisations Sociales versées: 400

Impôts sur le revenu : 500

Revenu Primaire : 1600

Prestations Sociales reçues : 200

Revenu disponible brut : 900




Prestations sociales : Entrée pour le ménage, sorties pour les administrations

Cotisations sociales : Inverse
Ménages Compte d’utilisation du revenu

Emplois

Ressources

Consommation finale : 600

Revenu disponible Brut : 900


Epargne brut : 300




similaire:

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconTravaux Dirigés Macroéconomie n°7

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconTravaux Dirigés Macroéconomie n°3
«En général, une proportion de plus en plus importante du revenu est épargné à mesure que le revenu réel croît.»

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconCours et Travaux Dirigés

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconTravaux diriges série n°3

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconTravaux diriges série N°2

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconTravaux Dirigés d’ «Introduction à l’économie»

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconFiches de travaux dirigés du 1er semestre 2016-2017

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconExamens 1er semestre
«montage de dossiers»: le cours magistral sera assorti de séances de travaux dirigés

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconCours de M. le professeur Vincent tchen licence 1 semestre 1 (2015-2016)...

Travaux Dirigés Macroéconomie n°2 iconTravaux dirigés de Théorie, Cycle Licence 5 semestre Session 2015/5016
«Concept Office» et la maison Phoénix «Concept House». L’objectif de






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com