Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux,





télécharger 226.41 Kb.
titreRésumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux,
page8/8
date de publication05.10.2017
taille226.41 Kb.
typeRésumé
e.20-bal.com > comptabilité > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8
La dynamique du capitalisme, Paris, Champs Flammarion.

BRAUDEL F. (1979), Civilisation matérielle, économie et capitalisme, tome 1, Paris, Le livre de Poche.

BUTEL P. (1974), Les négociants bordelais l'Europe et les îles au XVIIIème siècle, Paris, Aubier.

CARRIERE C. (1973), Négociants marseillais au XVIIIème siècle, tome 2, Marseille, Institut historique de Provence.

CAVIGNAC J. (1967), Jean Pellet commerçant de gros 1694-1772 Contribution à l’étude du négoce bordelais au XVIIIème siècle, Paris, S.E.V.P.E.N..

DAVIET J.-P. (1983), La Compagnie de Saint-Gobain de 1830 à 1939, thèse de doctorat, Paris, Université Paris IV, 5 tomes.

DAVIET J.-P. (1988), Un destin international, la Compagnie de Saint-Gobain de 1830 à 1939, Paris, Editions des archives contemporaines.

GARDEY D. (1995), Un monde en mutation Les employés de bureau en France 1890-1930, thèse de doctorat, Université Paris VII, 3 tomes.

JOUNOT M. (1938), Délimitation et organisation des professions comptables in Le chef de comptabilité, août septembre 1938, n°154, p.114-116.

KOCKA J. (1989), Les employés en Allemagne 1850-1980, Histoire d’un groupe social, Paris, Editions de l’EHESS.

MEYER J. (1969), L’armement nantais dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle, Paris, Editions de l’EHESS.

OMNES C. (1998), La gestion du personnel au Crédit Lyonnais (1863-1939), Thèse de doctorat, EHESS, Paris.

RAMIREZ C. (2001), « Understanding social closure in its cultural context : accounting practitioners in France (1920-1939) », Accounting, Organizations and Society, vol.26, no 4-5, p.391-418.

WALKER S. (2002), « Men of small standing ? Locating accountants in English society during the mid-nineteenth century », European Accounting Review, Vol.11, no2, p.377-399.
Etat des sources de Saint-Gobain :
Pièces 1L1 à 1L41 : dossiers de personnel (XVIIIème siècle – 1912)

Pièces 4B36 à 4B101 : dossiers sur le prix de revient à l’intention du Conseil d’Administration (1860-1907).

Pièces 4B19 puis 2B1 à 2B6 : procès-verbaux du Conseil d’Administration (1856-1876).

Pièce C4-2 : règlements intérieurs (XVIIIème siècle - XXème siècle).

Pièce C4-5 : règlements 1830-1838.

Versement 595 4 à 595 22 : livre journal de l’Administration Centrale (1894-1912).

1 Pièce 1L2 à 1L41.

2 Plusieurs ont disparu, certains ont été abîmés par l’humidité rendant certaines pages illisibles et d’autres sont incomplets.

3 Pièce 1L1.

4 Celui de 1874 est trop détérioré par l’humidité pour pouvoir être consulté ; celui de 1911 est manquant.

5 On a retenu les rémunérations totales de ces employés, c’est-à-dire le salaire puis les diverses primes versées par Saint-Gobain. Ce choix présente quelques limites : en effet, certains salariés sont logés, ce qui entraîne une absence de prime de logement. Mais, avoir retenu le salaire stricto au sens strict, c’était prendre le risque de négliger les primes qui forment parfois une partie importante du salaire. D’autre part, vu que beaucoup d’établissements ont disparu et d’autres sont apparus, on a retenu l’administration centrale ainsi que trois établissements français des glaceries (Saint-Gobain, Chauny et Cirey) et trois pour les produits chimiques (Oseraie, Saint-Fons et Aubervilliers). Ces services ont l’avantage d’exister en 1884 et en 1904 : la comparaison s’en trouve facilité.

6 La comptabilité industrielle a de plus l’inconvénient de comparer des valeurs monétaires à une valeur physique : le coût peut augmenter du fait de la hausse des salaires et non du personnel.

7 A défaut de plus d’indications, les chiffres que on donnera ci-après seront exprimés au sens large. On donne ces chiffres, mais au final, l’écart n’apparaît pas significatif. Par ailleurs, nous nous tenons à disposition des personnes intéressés pour leur fournir des chiffres plus détaillés.

8 Les 126,5 et 184,5 peuvent surprendre : ils correspondent en fait à l’ambiguïté de certaines dénominations où, comme à Art-sur-Meuse en 1883 où un employé est désigné comme « écriture et dessinateur ».

9 Attention, on ne parle que des comptables qui travaillent dans le Secrétariat Général. On exclut notamment ceux travaillant dans la Direction Commerciale des Produits Chimiques. On pourrait faire le même travail pour les Produits Chimiques avec un résultat assez proche. La hausse dans les services centraux continue jusqu’en 1893 au lieu de 1883 ; elle est aussi moins spectaculaire.

10 On a mis volontairement de côté les activités marginales comme les mines dont on ne peut observer la progression sur la période.

11 Ces chiffres diffèrent légèrement de ceux du tableau présenté à la page précédente : on a en effet rapporté le nombre de comptables au nombre d’employés dans les différents établissements et non au nombre total d’employés (on a donc exclu les services centraux).

12 On note en effet une légère hausse de la part des comptables dans les établissements de Produits Chimiques.

13 Pour cela, on a pris les proportions minimales et maximales de comptables à chaque relevé : on a bien vu que la proportion minimale comme la maximale dans un sens restreint ou large suivait bien l’évolution des moyennes.

14 Par spécialisation, on veut indiquer les spécifications suivantes : facturier, retraites ouvrières, feuille de paie, glaces ou encaissement des effets. Ces activités montrent que la personne se concentrait spécifiquement sur une tâche. La spécialisation est aussi très tôt assez importante au niveau du siège. Cela confirme le constat de Delphine Gardey (1995) : « bien des indices nous laissent supposer que certaines formes de division du travail préexistent à l’introduction du machinisme dans les bureaux » (p.815).

15 On a élargi les tranches en les augmentant de 22,85 % et refait un nouveau décompte.

16 On n’a pas pu reprendre les mêmes années car certains registres ont disparu et d’autres sont incomplets. D’autre part, Daviet indique qu’au secrétariat général, le salaire des garçons de bureau a doublé sur la période, passant de 1 500 à 3 000 francs (p.375), laissant supposer qu’au niveau central, la hausse a été bien supérieure à 22,85%. On n’a pas retrouvé de tels chiffres en 1904 (il s’agit peut-être de primes liées à l’Exposition Universelle de 1900 où Saint-Gobain cherchait à affirmer sa mission sociale) ; on a préféré reprendre les chiffres de la page suivante, calculés sur une proportion plus importante. Ce chiffre de 22,85 % n’est donc qu’un minimum (si on avait pris les chiffres de la période 1890-1910, ce chiffre aurait été très légèrement inférieur (19,7 %), mais cela n’aurait changé nos conclusions qu’à la marge).

17 Le document sépare les catégories de cinq en cinq ans. Mais, vu que notre étude donne l’ancienneté par tranche de dix ans, on a fait les totaux nous-mêmes.

18 Pour la dernière ligne des trois dernières colonnes, il faut lire le tableau comme suit : 5,19 % des employés présents sur les registres en 1903 l’étaient déjà en 1873 : cela fait donc plus de 30 ans qu’ils sont présents. L’absence de livrets avant 1873 empêche d’avoir plus de précision.

19 C’est le ratio suivant : (entrée + sortie) / total du personnel. Notons qu’un départ remplacé fait augmenter le ratio par rapport à un départ non remplacé.

20 Charles Carrière [1973] n’émet pas d’opinions sur l’importance des salaires à Marseille, mais ses estimations se rapprochent de celles de Paul Butel [1974] pour Bordeaux.

21 Pièce 1L1 Bis.

22 Pièce C 4-2.

23 Pièce C 4-5.

24 Pièce C 4-5.

25 Au-dessus de 3000 francs par an en 1884, de 3685 en 1904. Cette somme paraît constituer la barrière de la hiérarchie comptable.

26 Voir par exemple, les tableaux de gratifications p.68, pièce 4B19. Pour l’emploi dans les bureaux, voir pièce 2B1 p.168.

27 Voir par exemple, en mai 1859, pièce 2B1, p.178.

28 Voir par exemple, en février 1860, pièce 2B1, p.263.

29 Voir par exemple, en mai 1859, pièce 2B1, p.168.

30 Cf. pièce C4-2.

31 Cf. pièces 4B36 à 4B101.

32 Pièce C 4-4. Conseil du 19 février 1880, indiquant le déménagement rue Sainte-Cécile.

33 Pièce 4B46.

34 Pièce 4B48, p.41. En dessous des frais généraux d’Administration Centrale, figure l’explication suivante de la hausse des coûts : « les primes du directeur des glaceries pour 1872 savoir […] 26613,10 figurait dans l’état de 1872. Auparavant, ils étaient déduits du compte de profits et pertes. Le traitement de M. Biver de 30000 f. figure également sur l’état de 1872. Auparavant, ils étaient répartis entre Saint-Gobain, Stolberg et Paris. Son indemnité de logement de 8000 f., maintenant supprimée, figurait seule sur l’état de l’Administration Centrale. Le traitement de M. Fain de 25 000 f. figurait en 1871 seulement pour 10 000 dans les frais d’Administration Centrale. La prime de M. Fain, maintenant supprimée, était déduite du compte de profits et pertes » (p.41).

35 Pièce 4B1, p.183, 187 et 213.

36 Pièce 2B6, p.120.

37 Versement 595 4 à 595 22.

38 1908 est la date de l’introduction en Bourse de Saint-Gobain. Une partie de la baisse de productivité peut probablement s’expliquer par ce phénomène. Il n’empêche que mis à part les années 1903-1907, la productivité que laisse entrevoir ces chiffres apparaît en baisse assez sensible.

39 Voir par exemple pour les années 1860 et 1861, Pièce 2B2, p.14, 66, 75, 117.

40 Les autres frais généraux sont séparés entre frais généraux d’usines des glaceries ou des produits chimiques et frais de dépôt des glaceries ou des produits chimiques. Ces frais généraux sont parfois présentés conjointement, parfois séparément, parfois partiellement (seulement les frais de dépôt ou seulement les frais d’usines). Bref, il n’est pas possible d’en suivre l’évolution sur la période. C’est encore un signe de la faible lisibilité de l’évolution des coûts, et donc du pouvoir de la hiérarchie comptable.

41 Concernant les données relatives au chiffre d’affaires, cf. Daviet [1983], tome V, p.1631, 1638 et 1639.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé : Basé sur un échantillon large de huit pays, cet article...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé : Dans un premier temps, la spécificité des trajectoires de...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé : Cet article propose une analyse comparative des transformations...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé Cet article propose une analyse méthodologique et thématique...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé Cet article présente l'utilisation qu’il est possible de faire...
«une solution optimale» à partir d’un critère posé a priori mais d’abord en termes de respect des contraintes à chaque instant et...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé Cet article suggère de replacer l’analyse des inégalités sociales...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRÉsumé : Le but de cet article est de mettre en perspective les principales...
«L’élargissement de 2004 au regard des précédents espagnol et portugais : un jeu de miroirs ?»

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé Cet article vise à fournir une appréhension renouvelée de...
«problématique», cette approche invite à mettre l’accent sur la construction – de manière endogène et concertée – de principes de...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé La mobilité, valeur montante des sociétés urbaines contemporaines,...
«efficaces» en termes d’insertion sociale. Le présent article discute ce postulat à partir d’une analyse de la littérature académique...

Résumé Cet article est une analyse quantitative des états du personnel à Saint-Gobain entre 1873 et 1912. Dans un premier temps, à travers cinq relevés décennaux, iconRésumé : Nous avons dans un premier article estimé les valeurs du...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com