Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides





télécharger 0.53 Mb.
titreBilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides
page7/23
date de publication03.10.2017
taille0.53 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   23

2.1. Mettre en place un suivi évaluation de la stratégie de CESP


  • Établir quelques indicateurs clés pour évaluer les résultats de la stratégie de CESP.

  • Sur la base d’une réunion annuelle du groupe restreint sur les zones humides (GRZH)1 sur le sujet et de bilans établis par les membres du GNZH, établir un rapport annuel de CESP.


2.1.1. Échelle d’action et partenariats




Responsable

MEDDL-DEB



0

≤1

≤3

≤5

≤10

≤20

+20

Partenaires envisagés +20

GRZH

Partenaires engagés ≤20

Internationale : /

Nationale : 5 PRZH, LPO, SNPN, Association Ramsar France, Onema, FCEN et RNF (lien AE)

Régionale et locale : /

2.1.2. Niveau d’investissements


* Fréquence

Ponctuelle

Continue

Récurrente







(X)

Aucune réunion du GRZH n’a traitée du sujet des indicateurs du dispositif de CESP entre janvier 2012 et mai 2014.

* Financement alloué

≤ 5 000 €/an

Faible proportion de la convention établie annuellement par le MEDDE avec la Tour du Valat dans le cadre de l’observatoire national des milieux humides (ONMH)


2.1.3. Groupes ciblés (comme défini dans CESP 2012-2014)


Axe 1

Axe 2

Axe 3

1.1 (Élus)

1.2 (têtes de réseaux d’acteurs)

1.3 (admin État et collectivités)

2.1 (culture et tourisme)

2.2 (EEDD)

3.1 (socio-pro)

3.2 (usagers – loisir)

Groupes visés

X

X

X

X

X

X

X

Groupes touchés




X







X







Ces indicateurs sont issus des conventions des PRZH/Onema et du suivi de la FCEN/RNF pour les chiffres issus de l’édition Fréquence Grenouille.


2.1.4 Tâches et livrables réalisés


Les indicateurs n’ont commencé à être définis qu’à partir de 2014, et il n’y a pas eu sur la durée de réalisation de bilan annuel.

Ainsi, lors de la réunion CESP du 10 juin 2013, un point d’avancement des diverses actions a été fait, mais aucun indicateur n’a été proposé ou élaboré pour suivre la mise en œuvre du dispositif de CESP2012-2014.

Lors de la réunion du groupe technique de l’ONMH-ONB du 14 avril 2014, plusieurs indicateurs CESP ont été proposés :

  • Le nombre d'animations « Journée mondiale des zones humides » a été multiplié par près de 20 en 10 ans (2004-2014).

Le nombre d'animations organisées autour de la Journée mondiale des zones humides est passé de 25 à près de 500 en 10 ans en raison de l’effort de mobilisation et de communication autour de cet événement (Pôle-relais zones humides, LPO, Onema, SNPN…).

  • Le nombre de départements accueillant une animation « Journée mondiale des zones humides » a été multiplié par 2 en 5 ans (2010-2014).

Le nombre de départements accueillant une animation pour la Journée mondiale des zones humides est passé de 38 à 78 en 4 ans en raison de l'effort de mobilisation et de communication autour de cet événement.

  • Le nombre d'animations « Fréquence Grenouille » a été multiplié par 2,6 en 10 ans.

Le nombre d'animation est passé de 150 à plus de 400 entre 2004 et 2014.

  • Le nombre de participants aux éditions « Fréquence Grenouille », en 10 ans, a été multiplié par près de 6.

La baisse de participants en 2013 s’explique par l’annulation d’animations faute de personnes en raison d’une météo printanière très agitée et perturbée.

  • En 10 ans, la proportion grand public/scolaire est relativement stable.

Elle avoisine pour les scolaires un pourcentage de l'ordre de 25 à 30 % en nombre de participants lors des différentes éditions « Fréquence Grenouille ».

  • Le nombre de visites sur le Portail national d'accès aux informations sur les zones humides a augmenté de 43 % en 4 ans (2011-2014). A en outre été mis en place un suivi des 4 sites Internet des Pôles-relais zones humides à partir de 2013 (PRZH mangroves et zones humides d’outre-mer sorti le 2 février 2015) permet de mettre en lumière le doublement du nombre de visites grâce à leurs outils (Centre national de ressource sur les milieux humides CESP 2012-2014).

Le nombre de visites du Portail national d'accès aux informations sur les zones humides est passé de 74 381 à 130 671 visites entre 2011 et 2014. Le nombre de visites sur les sites Internet des Pôles-relais zones humides est de 109 128 en 2013 et 176 752 en 2014.

  • Le nombre de visiteurs sur le Portail national d'accès aux informations sur les zones humides a augmenté de 39 % en 4 ans (2011-2014). La mise en place d'un suivi des 4 sites Internet des Pôles-relais zones humides à partir de 2013 (PRZH mangroves et zones humides d’outre-mer sorti le 2 février 2015) permet de mettre en lumière le doublement du nombre de visiteurs grâce à leurs outils (Centre national de ressource sur les milieux humides CESP 2012-2014).

Le nombre de visiteurs sur Portail national d'accès aux informations sur les zones humides est passé de 57 105 à 94 299 visiteurs entre 2011 et 2014. Le nombre de visiteurs sur les sites Internet des Pôles-relais zones humides est de 83 383 en 2013 et 125 596 en 2014.

  • Le nombre de pages vues sur le Portail national d'accès aux informations sur les zones humides a augmenté de 26 % en 4 ans (2011-2014). La mise en place d'un suivi des 4 sites Internet des Pôles-relais zones humides à partir de 2013 (PRZH mangroves et zones humides d’outre-mer sorti le 2 février 2015) permet de mettre en lumière le doublement du nombre de pages vues sur le sujet grâce à leurs outils (Centre national de ressource sur les milieux humides CESP 2012-2014).

Le nombre de pages vues sur Portail national d'accès aux informations sur les zones humides est passé de 247 312 à 334 741 visites entre 2011 et 2014. Le nombre de pages vues sur les sites Internet des Pôles-relais zones humides est de 267 074 en 2013 et 417 954 en 2014.

À l’heure actuelle, aucune suite n’a été donnée sur ce sujet et aucun bilan annuel mis en œuvre. Il est à noter que ces indicateurs ne sont pas représentatifs de l’ensemble des actions envisagées par le dispositif de CESP 2012-2014.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   23

similaire:

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconL’un des axes prioritaires du pddd concerne l’éducation et la sensibilisation...
«développement durable» au sein des collèges intégrant ses piliers fondamentaux : équité sociale, préservation de l’environnement,...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconSommaire du dossier
«Rayonnement technologique» de proximité. Ils seront complétés, ultérieurement par un dispositif d’animation s’inscrivant dans la...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconRésumé Les bassins-versants des milieux tropicaux humides sont de...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides icon1. Zoom sur «Apprendre avec le jeu numérique»
«Apprendre avec le jeu numérique» a été lancé via Eduscol en mars 2016, afin d’aider les enseignants dans de nouvelles pratiques...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconMontant des mesures agroenvironnementales Methode
«Elaboration de références technico-économiques pour les mesures de gestion des sites Natura 2000 dans les milieux ouverts, humides...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides icon1ère collectivité de France à mettre en place un service d'Auto Partage...
«la métropole verte de la Méditerranée», un territoire de référence traduisant l’enjeu national d'une société se réorganisant autour...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconMinistere de l'education nationale groupe Disciplinaire Inter-Etablissements...
«Les dispositifs alternatifs et la place du Conseiller Principal d'Education dans ces derniers : un essai d'analyse des pratiques...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconAdresses: • Domicile
«Les Enjeux de l’Information et de la Communication», Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication, Institut de la Communication...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconClaude jameux le Pelevoz, 74540 Chapeiry
«Quality policy and trust: keys towards a new governance of universities», imhe general Conference 2012 : Attaining and Sustaining...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconBulletin officiel n° 27 du 05 juillet 2012 «Dispositif d'accueil,...
«Dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation- année scolaire 2012-2013» texte de référence






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com