Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides





télécharger 0.53 Mb.
titreBilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides
page4/23
date de publication03.10.2017
taille0.53 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23

1.2. Pilotage et mise en œuvre


Ce dispositif définissait également une organisation pour sa mise en œuvre aux niveaux national et territorial.

– Pour mémoire, au niveau international, la convention de Ramsar demande aux Parties contractantes de désigner deux correspondants CESP, l’un gouvernemental et l’autre non-gouvernemental, chargés de faire le lien entre les niveaux international et national et d’animer le dispositif de CESP au niveau national :



  • Emmanuel Thiry, puis Ghislaine Ferrere à compter de septembre 2014 – MEDDE-DEB (gouvernemental) : la direction de l’Eau et de la Biodiversité assure le cadrage général du dispositif de CESP et la coordination interministérielle ;

  • Grégoire Macqueron – SNPN (non-gouvernemental) : membre du GNMH et désigné par le MEDDE pour assurer l’animation grand public sur le sujet des milieux humides, à savoir la diffusion de la revue Zones Humides Infos à une fréquence au moins semestrielle, et la coordination de la communication événementielle et les relations presse sur le sujet ; notamment pour la Journée mondiale des zones humides (JMZH).



Extrait résolution X.8 : Le programme de CESP 2009-20015 de la convention sur les zones humides

12. « REITERE l’appel lancé dans les Résolutions VII.9 et VIII.31 invitant toutes les Parties contractantes à nommer, de manière prioritaire, des correspondants gouvernementaux et non gouvernementaux dument qualifiés pour la CESP relative aux zones humides et de faire part de ces nominations au secrétariat Ramsar et PRIE INSTAMMENT les Parties de veiller à ce que les correspondants CESP soient membres du Comité national Ramsar/Comité national pour les zones humides, le cas échéant ».




  •  Mise en place d’un centre national de ressource1 constitué du Portail national d’accès aux informations sur les zones humides, des cinq sites Internet des Pôles-relais, de la revue Zones Humides Infos de la SNPN et de l’Observatoire des national des milieux humides, intégré actuellement dans l’Observatoire national de la biodiversité (ONB). Il existe également une myriade d’autres sites Internet nationaux qui participent à la mise en lumière de la thématique des milieux humides.

    • L’Onema s’est chargé de l’animation collective du Portail national zones humides et de la prise en compte de cette thématique dans les autres sites de la toile Eaufrance ou du site Internet Carteau sur les acteurs de la recherche sur l’eau et les milieux aquatiques. Il a assuré également la coordination du réseau des Pôles-relais zones humides afin de faciliter l’accès aux connaissances sur ces milieux à tout un chacun et d’informer, sensibiliser et animer les acteurs concernés par la gestion des zones humides (voir § 2.2/2.9/2.11).

    • La coordination de l’Observatoire national des milieux humides est du ressort de la DEB-PEM4 (Luc Mauchamp), de la DEB-EN4 (Emmanuel Thiry, puis depuis septembre 2014 par Ghislaine Ferrère), du SOeS (Carole Genty, puis depuis 2013 par Christian Feuillet) et l’appui de la fondation Tour du Valat (Christian Pérennou et Laurent Chazée) (voir § 2.3).

    • L’ATEN est considéré comme le correspondant formation. Il était chargé d’assurer une veille et une information sur les formations disponibles et de susciter l’adaptation de l’offre de formation (voir § 2.7).

– Animation au niveau territorial 1 :

    • Les agences de l’eau ont été identifiées pour atteindre les objectifs suivants : favoriser la professionnalisation des acteurs de terrain en animant des ateliers, susciter l’innovation et la production locale, interpeller les acteurs nationaux pour valoriser les expériences de terrain (voir § 2.6).

    • Les structures porteuses de schémas d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE), de Pôles-relais zones humides (PRZH), les parcs naturels régionaux (PNR) ainsi que les établissements publics territoriaux de bassins (EPTB) ont été identifiés comme les organismes permettant de renforcer les relations entre acteurs des territoires : faire vivre des réseaux locaux, développer des synergies et recenser les besoins au niveau des territoires. Il était précisé que tout autre acteur mobilisé sur le sujet et volontaire pour animer des échanges était le bienvenu (voir § 2.6).




1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23

similaire:

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconL’un des axes prioritaires du pddd concerne l’éducation et la sensibilisation...
«développement durable» au sein des collèges intégrant ses piliers fondamentaux : équité sociale, préservation de l’environnement,...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconSommaire du dossier
«Rayonnement technologique» de proximité. Ils seront complétés, ultérieurement par un dispositif d’animation s’inscrivant dans la...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconRésumé Les bassins-versants des milieux tropicaux humides sont de...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides icon1. Zoom sur «Apprendre avec le jeu numérique»
«Apprendre avec le jeu numérique» a été lancé via Eduscol en mars 2016, afin d’aider les enseignants dans de nouvelles pratiques...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconMontant des mesures agroenvironnementales Methode
«Elaboration de références technico-économiques pour les mesures de gestion des sites Natura 2000 dans les milieux ouverts, humides...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides icon1ère collectivité de France à mettre en place un service d'Auto Partage...
«la métropole verte de la Méditerranée», un territoire de référence traduisant l’enjeu national d'une société se réorganisant autour...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconMinistere de l'education nationale groupe Disciplinaire Inter-Etablissements...
«Les dispositifs alternatifs et la place du Conseiller Principal d'Education dans ces derniers : un essai d'analyse des pratiques...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconAdresses: • Domicile
«Les Enjeux de l’Information et de la Communication», Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication, Institut de la Communication...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconClaude jameux le Pelevoz, 74540 Chapeiry
«Quality policy and trust: keys towards a new governance of universities», imhe general Conference 2012 : Attaining and Sustaining...

Bilan du dispositif de «Communication, éducation, sensibilisation et participation» 2012-2014 (cesp), partagé avec le Groupe national des milieux humides iconBulletin officiel n° 27 du 05 juillet 2012 «Dispositif d'accueil,...
«Dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation- année scolaire 2012-2013» texte de référence






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com