Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème





télécharger 29.32 Kb.
titreCe travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème
date de publication05.01.2017
taille29.32 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > Biología > Documentos
Ce travail sur la proposition relative introduite par « qui », a été réalisé par Mme Véronique RUIZ, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème
LA PROPOSITION SUBORDONNEE RELATIVE (INTRODUITE PAR QUI)

Situation de la séance (progression annuelle) : après un groupement initial sur le texte poétique, cette séance peut s'inscrire dans une séquence sur le genre de la fable ou sur Les Fables de La Fontaine (séance de langue préalable sur la ponctuation et la mise en page d'un dialogue). Ce travail correspond à plusieurs séances ( 2 ou 3).
Pré-requis : - identifier le sujet d'un verbe conjugué,

- distinguer une phrase simple d'une phrase complexe, et/ou un adjectif épithète.

- reconnaître un pronom.
Texte-support : LA GRENOUILLE QUI SE VEUT FAIRE AUSSI GROSSE QUE LE BOEUF

Une Grenouille vit un boeuf

Qui lui sembla de belle taille.

Cette envieuse qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf

S'étend, et s' enfle, et se travaille

Pour égaler l'animal en grosseur,

Disant : " Regardez bien, ma soeur ;

Est-ce assez ? Dites-moi ; n'y suis-je point encore ?

-Nenni. - M'y voici donc ? -Point du tout. -M'y voilà ?

-Vous n'en approchez point. " La chétive pécore

S'enfla si bien qu'elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages:

Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,

Tout petit prince a des Ambassadeurs,

Tout Marquis veut avoir des Pages.
Jean de La Fontaine, Fables.


Observation /manipulation :
1.a) Quel mot est complété par les groupes soulignés ?

b) Quelle est sa nature ?

c) Après avoir encadré les verbes des phrases correspondantes, dites quelle est la nature des

groupes soulignés.

d) Peut-on supprimer ces groupes ? Peut-on les déplacer dans la phrase ?
2. Quel mot est répété au début des éléments soulignés ?
3. Que remplace-t-il dans la phrase ?

Trace écrite :
Une subordonnée est une proposition qui en complète une autre, appelée proposition principale. Il existe différentes sortes de subordonnées selon le groupe de mots qu'elles complètent.
Une proposition subordonnée relative complète un nom (ou un groupe nominal) : elle est toujours placée derrière lui. Ce nom est donc son antécédent: elle apporte des précisions sur lui. Cette proposition a toujours la même fonction: elle est complément de l'antécédent. Elle commence par un pronom relatif qui représente l'antécédent et dont le pronom conserve le genre et le nombre.

QUI est toujours sujet du verbe de la subordonnée.
On fera remarquer aux élèves la place des subordonnées dans l'ordre de l'histoire et leur rôle : elles participent à l'économie du récit en donnant , le plus souvent , les caractéristiques essentielles des personnages ( après observation de la table des matières des Fables de La Fontaine , on notera qu'on les retrouve également dans la construction d'un certain nombre de titres).
EXERCICES :
1. a) Soulignez les propositions subordonnées relatives.

b) Entourez le pronom relatif qui introduit chacune d'elles.

c) Encadrez l'antécédent et reliez-le à la proposition subordonnée par une flèche.

Dans son roman, Charlie et la chocolaterie, l'auteur anglais Roald Dahl raconte l'histoire d'un jeune garçon qui s'appelle Charlie et qui gagne un jour un ticket d'or dans une tablette de chocolat. Charlie, qui est très pauvre, se réjouit d'obtenir ainsi du chocolat à volonté pour toute sa famille. De plus, le directeur de la chocolaterie qui est très vieux, décide de confier son usine à la seule personne qui est capable de la diriger , c'est-à-dire Charlie.
d) Présentez, à votre tour, le dernier roman que vous avez lu dans un texte d'une dizaine de lignes où vous utiliserez de la même façon au moins cinq subordonnées relatives.
2. Relevez les propositions subordonnées relatives où le pronom relatif est sujet de la subordonnée en encadrant les noms ou groupes nominaux qu'elles complètent :


Alors, poussée par une sorte d'instinct pour sortir de cet état étrange qu'elle ne comprenait pas, mais qui l'effrayait, elle se mit à compter à haute voix. Quand elle eut fini, elle recommença. Cela lui rendit la perception vraie des choses qui l'entouraient .Elle sentit le froid à ses mains qu'elle avait mouillées en puisant de l'eau. Elle se leva .La peur était revenue, une peur qui était naturelle et insurmontable. Son regard tomba sur le seau qui était devant elle. Tel était l'effroi que lui inspirait la Thénardier qu'elle n'osa pas s'enfuir sans le seau d'eau. Qui aurait-elle pu appeler à l'aide ?
Victor Hugo , Les Misérables.

3. Ecrivez au présent de l'indicatif les verbes qui sont entre parenthèses :

Le Loup déjà se forge une félicité

Qui le (faire) pleurer de tendresse.
Comment ! des animaux qui (trembler) devant moi !
Il n'est si poltron sur la terre

Qui ne (pouvoir) trouver un plus poltron que soi.
Je vois deux Lévriers,

Qui, je m'assure, (être) courriers.
Le premier qui les (voir) de rire s'éclate.

4. Ecrivez à l'imparfait de l'indicatif les verbes entre parenthèses :
Un Loup survient à jeûn qui (chercher) aventure.
La Fourmi se sauve ; et là-dessus

Passe un certain Croquant qui (marcher) les pieds nus.
Je ne sais qui (être) ta nourrice.
L'Ane, qui (goûter) fort l'autre façon d'aller,

Se plaint en son patois.
Jeune homme, qui (mener) Laquais à barbe grise,

C'était à vous de suivre, au Vieillard de monter.
5. Remplacez les propositions subordonnées relatives en gras par des adjectifs qualificatifs de même sens :
Un enfant qui ne peut pas être supporté / un enfant ...

Une terre qui n'est pas connue / une terre ...

Une fin qui n'est pas morale / une fin ...

Un ennemi qui n'est pas visible / un ennemi ...

Un discours qui n'est pas juste / un discours ...

6. Voici des débuts de définitions : complétez-les en utilisant des propositions subordonnées relatives (aidez-vous, si besoin est, d'un dictionnaire) :
Le Loup est un animal qui ...

La Mongolie est un pays qui ...

La Peste est une maladie qui ...

Jean de La Fontaine est un auteur qui ...

Un Fabuliste est un écrivain qui ...

7. A partir des deux phrases qui vous sont données, vous en ferez une seule : l'une des deux deviendra alors une proposition subordonnée relative introduite par qui et vous retrouverez ainsi les vers écrits par Jean de La Fontaine dans ses Fables .

Il est au Mogol des follets.

Ces follets font office de valets . ("Les Souhaits")
Ils demandèrent la sagesse:

C'était un trésor. Ce trésor n'embarrasse point . (idem)
Deux Pigeons s'aimaient d'amour tendre;

L'un d'eux s'ennuyait au logis.

Il fut assez fou pour entreprendre

Un voyage en un lointain pays. ("Les deux Pigeons")
Mais un fripon d'enfant d'un coup de fronde, à moitié

Tua la volatile malheureuse.

Elle se traîna , tirant le pied ,

Droit au logis s'en retrourna . (idem)
Un des dupes un jour alla trouver un sage.

Celui-ci lui tint un beau langage. ("Le Fou qui vend la sagesse")

Atelier de lecture / écriture
Coq

Oiseau de fer qui dit le vent

Oiseau qui chante au jour levant

Oiseau bel oiseau querelleur

Oiseau qui est plus fort que nos malheurs

Oiseau sur l'église et l'auvent

Oiseau de France comme avant

Oiseau de toutes les couleurs
Louis Aragon, Le Nouveau Crève-Cœur (Gallimard -1948)
1. Lecture :
1.a) A partir de quel nom est construit ce poème ?

b) Combien de fois est-il répété ?

c) A quelle place est-il dans chaque vers ?
2. Relevez les mots qui complètent et précisent ce nom.

Soulignez les propositions subordonnées relatives.
3. Quelles caratéristiques et quels symboles sont évoqués à travers ces expansions du nom ? A

quel objet les vers 1 et 5 font-ils allusion ?
2. Ecriture :
a) Ecrivez un poème à la manière de Louis Aragon sur un animal de votre choix. Vous choisirez un nom pour le désigner. Puis vous listerez plusieurs caractéristiques ou symboles associés à cet animal. Vous construirez sept vers contenant trois propositions subordonnées relatives introduites par "qui".
Ex : le chien (gardien de la maison , ami fidèle et dévoué , guide , sauveteur ...) ; le cheval ( la plus noble conquête de l'homme , allié des chevaliers , symbole de liberté et de vitesse ...)
b) Ecrire une fable à partir d'une séquence sonore * avec insertion d'un dialogue et une morale. Lui donner un titre en utilisant une subordonnée relative avec « qui », employer également au moins trois subordonnées relatives avec « qui », pour préciser les caractéristiques des personnages.

*voir le manuel Belin- Séquences et expression - 6ème (2000) - ex n° 6, p. 259 et l’ extrait de la cassette audio correspondante.




similaire:

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconCette séquence a été préparée par Mme bras-charavin, professeur agrégé...

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconRechercher, extraire et organiser l’information utile
«développement durable» est mené dans une classe de 4ème depuis septembre 2012, à raison d’1h par quinzaine. IL s’agit d’une classe...

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconJournée «Ensemble pour l’Europe 2012»
«Ensemble» : ce n’est sûrement pas le fruit d’un travail théorique sur le papier ou réalisé par un groupe organisé; ni même d’une...

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconCette séquence de latin a été réalisée par Mme grugnardi, agrégée...
...

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconLe cadre historique
«Le travail, une fois qu’il a été dépensé, n’a pas d’influence sur la valeur future d’un objet : IL a disparu et est perdu pour toujours»....

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconPar Anna Rossi, Professeur de lettres modernes, Lycée Edmond Rostand, Marseille

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconRÉsumé Le concept d’hybridation traduit les différents mouvements...
«forme d’insertion prédominante sur le marché du travail» (Carleial, 2006), nombre d’individus ne se retrouvent pas dans cette catégorisation,...

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème icon«La formation par l’apprentissage en vue d’une insertion socioprofessionnelle»
«La formation par l’apprentissage en vue d’une insertion socioprofessionnelle» (voir les termes de référence IV). IL est doté d’une...

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconCe document est une proposition de planification proposé par Didier...

Ce travail sur la proposition relative introduite par «qui», a été réalisé par Mme Véronique ruiz, professeur certifié de Lettres Modernes, dans le cadre d’un travail d’équipe mené au Collège Giono d’Orange sur l’apprentissage de la langue dans une classe de 6ème iconDes Sciences sociales
«intensive», non pas «extensive» : elle aura reposé non sur une mobilisation de la force de travail, mais sur son intensification....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com