Synthèse de dossier





télécharger 360.65 Kb.
titreSynthèse de dossier
page1/12
date de publication11.07.2017
taille360.65 Kb.
typeThèse
e.20-bal.com > droit > Thèse
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12







SYNTHESE de DOSSIER

Entraînement à la synthèse




Le dossier réduit à 58 pages (au lieu d'environ 80-90) permet d'inscrire l'épreuve dans un créneau de 4h00 à 4h15 suivi d'une correction collective de 45 mn à 1 heure à l'initiative du préparateur local.




J.F. DELOCHRE

18/02/2014





SYNTHÈSE DE DOSSIER

Sur

"les politiques du patrimoine"
Le patrimoine, sous ses acceptions contemporaines, et sa préservation sont des éléments majeurs de la constitution et du rayonnement de l'identité nationale.
Votre chef de bureau doit participer prochainement à un colloque international sur les politiques du patrimoine.


  • Pour s’y préparer, il vous demande de rédiger une fiche de synthèse (600 mots ± 10%) à partir du dossier joint, caractérisant les orientations de la France dans ce domaine.




  • Vous devrez par ailleurs, rédiger un avis personnel (150 mots ± 10%) sur les conséquences de ces choix pour les armées.

*


Sommaire du dossier


Pièces

Titre

Auteur

Références

Pages

Nbre de pages

1

Si cher patrimoine

R. Rerolle

Le Monde Culture et Idées
19-09-2012

1

5

2

La convention du patrimoine mondial

Le rédacteur

UNESCO

1972

6

3

3

10 ans Convention France-UNESCO – pour le patrimoine – extrait -

Le rédacteur

UNESCO
28-07-2009

9

3

4

What does UNESCO recognition Mean exactly?

Le rédacteur

UNESCO

06/01/2012

12

1

5

Inscription du « repas gastronomique des Français » au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

La rédaction

MFPCA
16-11-2010

13

2

6

Les enjeux d’un centenaire international –extrait rapport au Président de la République -

J. Zimet

SGA Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives
01-09-2011

15

5

7

Le patrimoine humain, actif clef mais peu visible de l'entreprise

Cercle des DRH européens

Les Échos

06/06/2013

20

3

8

Le patrimoine immatériel des entreprises : de la protection à la pérennité

C. Sylvestre

Le Cercle Les Échos
04-11-2013

23

3

9

La politique du patrimoine – extrait -

  1. Filippetti

Ministère de la culture et de la communication
13-09-2013

26

3

10

Une vague de démolition d’églises menace le patrimoine

La rédaction

Le Point.fr
13-08-2013

29

2

11

Réponse de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre lors des questions au Gouvernement à l’Assemblée nationale -

J.M. Ayrault

Premier ministre

12-06-2013

31

2

12

Journées du patrimoine 2013: 100 ans de culture

Le rédacteur

Ministère de la culture et de la communication
02-05-2013

33

5

13

La préservation du patrimoine naturel et culturel sur l’ensemble du territoire.

Le rédacteur

Rendezvousenfrance.com

12-06-2013

38

2

14

La protection du patrimoine

Le rédacteur

Site Vie publique
10-12-2013

40

3

15

CONVENTION CONCERNING THE PROTECTION OF THE WORLD CULTURAL AND NATURAL HERITAGE

Le rédacteur

UNESCO

16/11/1972

43

10

16

Limites des politiques du patrimoine

Marc Guillaume

Revue Labyrinthe

2000

53

6

TOTAL

58



Pièce 1
Si cher patrimoine

LE MONDE CULTURE ET IDEES | 13.09.2012 Par Raphaëlle Rérolle

des touristes visitent la salle ‡ manger napoleon iii du palais de l\'elysèe le 16 septembre 2006 ‡ paris, lors de la 23ëme èdition des journèes europèennes du patrimoine qui auront pour thëme

L'appétit des Français pour leur patrimoine est apparemment sans limites. Églises, mairies, châteaux, usines, ponts et jusqu'au lavoir de village... Les lieux classés sont régulièrement pris d'assaut lors des Journées du patrimoine, qui se tiennent cette année les 15 et 16 septembre. Un sondage paru dans Beaux Arts magazine, en 2002, mettait déjà ce phénomène en évidence : à la question de savoir s'il valait mieux défendre le patrimoine ou la création, les intéressés votaient massivement pour les trésors du passé. Cette fringale, largement encouragée par les pouvoirs publics, ne va pas sans soulever des questions. Car s'il est une source de revenus touristiques, le patrimoine a aussi un coût, et pas des moindres.

Financier d'abord, puisqu'il faut le restaurer, l'entretenir, le mettre à la disposition du public, à des prix bien plus élevés que pour les bâtiments ordinaires. Sur un budget de 3 milliards d'euros, le ministère de la culture lui en consacre déjà 870 millions, soit près du tiers. De façon symptomatique, les fortes tensions actuelles sur le budget de la culture devraient davantage affecter les gros établissements (Louvre ou Opéra de Paris) que la création ou le patrimoine. Or ce dernier a la particularité de s'accroître, et donc d'être de plus en plus glouton, surtout depuis la fin des Trente Glorieuses.

 MUSÉE IMAGINAIRE

Avec les années, le périmètre de ce qui est marqué du sceau sacré de la mémoire augmente sans cesse. Peu à peu, des pans entiers de notre environnement basculent dans un espace protégé, donc intangible, sur lequel le temps s'arrête par décision administrative. Comme si tout devait finir par entrer dans le fameux "musée imaginaire" cher à Malraux. Progressivement, le regard a changé. En plus des monuments nationaux, signes visibles d'une mémoire collective, nous nous sommes mis à tenir pour patrimoine des objets que nul n'aurait distingué autrefois.

En élargissant la notion à l'immatériel, aux paysages et à toutes sortes de bâtis récents, les responsables ont sans doute sauvé des recoins menacés de notre culture, mais ils ont aussi "pétrifié" le présent. Première destination touristique à l'échelle mondiale, la France ne risque-t-elle pas de se transformer en un vaste musée ? Un territoire plongé dans le formol, dont les habitants sont aimantés par le passé plutôt que projetés vers l'avenir ? Image qui a longtemps poursuivi l'Italie ?

"NATIONALISATION DU PASSÉ"

Au regard de l'Histoire, la notion même de conservation n'est pas très ancienne. Comme l'explique fort bien Pierre Nora, dans Présent, nation, mémoire, la grande fracture date de la Révolution française. Paradoxalement, c'est durant ces années de grandes destructions que naquit la volonté de préserver les monuments, dans un mouvement de "nationalisation du passé".

Suivirent différentes étapes, marquées par des figures comme celle de l'écrivain Prosper Mérimée, mais le tournant contemporain date des années 1970. C'est à partir de ce moment-là qu'on assiste, explique Pierre Nora, à "une inflation brutale et désordonnée de tous les objets du patrimoine". Malraux y fait entrer l'architecture du début du XIXe siècle, puis viennent les patrimoines ethnologique, paysan et enfin industriel. Dès lors, la machine à estampiller fonctionne à tour de bras. Bientôt, la liste des outils administratifs s'allonge. Aux catégories traditionnelles (classement des monuments historiques et inscription à l'inventaire supplémentaire) s'ajoutent des labels ("Patrimoine du XXe siècle", "Maisons des illustres", "Jardins remarquables", etc.), sans oublier les secteurs sauvegardés et les autres zones de protection du patrimoine architectural urbain. En 2010, indique Françoise Benhamou ? qui vient de publier Économie du patrimoine culturel ?, on comptait 43 720 monuments protégés, dont 14 428 classés, 1 216 musées nationaux et 627 zones protégées.

Même si la tendance est à une plus grande circonspection quant aux classements (le nombre d'arrêtés de protection de monuments est passé de 1 299 pour la décade 1990-2000 à 629 pour 2000-2010), l'explosion des types de protection ne peut que gonfler l'enveloppe. D'autant que le mouvement inverse est presque inexistant : on déclasse très peu et avec mille précautions. "Il s'agit d'un processus de sédimentation et non de vases communicants ", observe Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux et ancien directeur du patrimoine au ministère de la culture. Conséquence : la note augmente inexorablement. A tel point qu'au ministère les spécialistes se disent conscients du danger. "La situation est absurde, même pour une économie riche ", souligne François Hers, conseiller pour la culture à la Fondation de France.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Synthèse de dossier iconNote de synthèse à partir d’un dossier sur le droit public

Synthèse de dossier iconNote de synthèse et de propositions, à partir d’un dossier, portant sur un sujet d’économie

Synthèse de dossier iconDossier d’inscription
«Guide des Affaires», «Synthèse réglementaire», données statistiques des échanges commerciaux France/Japon

Synthèse de dossier iconDissertation s’appuyant sur un dossier documentaire
«Vers une économie verte : pour un développement durable et une éradication de la pauvreté – synthèse à l’intention des décideurs»,...

Synthèse de dossier iconPour une demande d'inscription en 1ère ou 2ème année de Licence ou en Capacité en Droit
«dossier de candidature» pour remplir le dossier en ligne ou sur le lien «différentes filières» pour télécharger le dossier

Synthèse de dossier iconNote de synthèse à partir d’un dossier portant sur l’économie
«de la rénovation des bâtiments et des logements aux transports propres et à l’économie circulaire» ainsi que par le «développement...

Synthèse de dossier iconDossier 2 Annexe 3 – Le mode SaaS : bien plus qu’une réduction des coûts page 7 dossier 3

Synthèse de dossier iconCalendrier du ccf page 8 Dossier jury de délibération  Annexe IV...

Synthèse de dossier iconLa synthèse est notée sur 40 points
...

Synthèse de dossier iconLe dossier litteraire est une des pièces obligatoire de tout dossier...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com