Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données





télécharger 168.28 Kb.
titreRésumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données
page6/6
date de publication06.02.2020
taille168.28 Kb.
typeRésumé
e.20-bal.com > droit > Résumé
1   2   3   4   5   6

5°) Un travail par itérations


Le « compte famille » (qui fait partie du projet « compte citoyen ») est apparu, au SITIV, comme un des premiers projets concrets commun à mener pour certaines villes, notamment les villes de Grigny et de Givors. Comme nous l’avons vu au chapitre 4, d’autres villes sont déjà très avancées sur le sujet et sont en cours de mise-en-place d’un outil adapté qu’elles ont acquis.
Ces derniers mois, Grigny a commencé une démarche en impliquant de nombreux acteurs internes de la collectivité sur le sujet du « Compte Famille ». Ainsi, des réunions ont été menées par la direction générale avec les différentes directions concernées. Le SITIV a pris connaissance, le 1er juillet 2011, d’un premier document donnant les éléments concernant les fonctionnalités attendues par les services autour du compte famille.

Le projet « Compte Famille » de la ville de Grigny se décompose ainsi en 3 grands sous projets :

- l’accès aux informations familles par les agents des différents services concernés,

-l’inscription et consultation par les usagers des informations du compte famille (site Internet ou plateforme adaptée),

- le paiement en ligne par les usagers avec lien en direct avec la trésorerie,
Comme acté au comité de pilotage du 14 avril 2011, le SITIV propose de faire une séance d’« intelligence collective » pour mieux analyser la solution ad-hoc de demain, interopérable et s'intégrant dans le méta-projet GRC. Lors de cette réunion plénière, la direction du SITIV souhaite partager la vision des villes et bâtir un plan d’action pour chaque ville en fonction de leur avancement. Pour préparer au mieux cette séance plénière et mener à bien ce projet souhaité par tous, la direction du SITIV organise des rencontres avec les référents de chaque collectivité pour connaître leur vision « compte famille ». Après avoir identifié les postures de tous les acteurs, la direction du SITIV organisera une séance d’intelligence collective (Levi, op. cit.) car selon Demailly3 (2008) « les membres d’une organisation n’ont pas une vue complète de ce qui s’y déroule, ni dans le temps ni dans l’espace, et vont donc se contenter de repères disponibles, dont les plus immédiats sont ce que pensent et font leurs collègues » … C’est pour cette raison, qu’a priori, la direction du SITIV favorise (et incite) les échanges entre les villes. Pour la direction du SITIV, tous les projets identifiés autour de la Gestion de la Relation Citoyen (GRC), s’inscrivent dans une architecture de système d’information globale consacré à cette activité.

Les directions des villes souhaitent que le SITIV coordonne et mette en œuvre les projets de façon concrète sur le terrain avec une aide à l’accompagnement aux changements (assistance à maîtrise d’ouvrage) et une assistance aux utilisateurs.

6°) Conclusion


Les six projets ne sont pas a priori une vérité intangible pour les collectivités locales du SITIV pour les futures mandatures, mais la direction du SITIV espère qu’avec cette démarche les directions des villes aient transformé la culture de leur mairie pour qu’elles deviennent « des systèmes auto-éco-organisés » (cher à Morin). Et ainsi, pour Oblet (2005), « passer d’une administration de gestion à une administration de mission ». Car comme écrit Roggero, « Le territoire, […], se recompose, connaît des configurations mouvantes et incertaines, mais perdure. Si le territoire apparaît comme un processus, il est aussi projet et donc politique ».
La chaîne de valeur historique du SITIV semble apporter un service ajouté pour ses villes mais a priori pour sa direction elle ne tient pas suffisamment compte de l’impact du numérique sur les territoires des collectivités et leurs acteurs. Les technologies numériques sont probablement devenues à la fois, une solution pour l’optimisation des processus des collectivités, et un nouveau dispositif de communication pour les usagers habitués à se servir de leurs nouveaux outils de communication (i-phone, internet …), (qui font éventuellement penser au mythe prométhéen de l’homme augmenté). La relation avec lui est probablement modifiée car ses attentes viennent s’ajouter aux précédents besoins de la population. Les usages liés au numérique ne semblent pas se substituer aux anciens mais ils paraissent se cumuler. Les villes se trouvent ainsi devant un problème de ressources car comment faire plus de service en consommant moins d’argent ? Pour la direction du SITIV, une de ses missions est de devoir prendre en compte cette nouvelle ère et étendre sa chaîne de valeur afin d’aider ses villes. A priori, les villes doivent continuer à assurer leurs activités historiques, ainsi, le SITIV conserve sa chaîne de valeur initiale et la complète avec ses nouvelles activités. Cette évolution de la chaîne de valeur s’inscrit dans la volonté du président et de la direction du SITIV que celui-ci devienne un acteur innovant pour aider les villes dans la transformation de leur organisation et probablement de s’adapter plus facilement à leur territorialité. L’arrivée du numérique semble bouleverser les relations de la collectivité locale avec ses parties prenantes. Mais c’est aussi a priori une opportunité technologique qui offre éventuellement, grâce aux outils (site web, réseaux haut débit, services mobiles, plate-forme numérique de travail, technologies de l'information et de la communication, etc.), la possibilité de repenser le territoire en terme d’aménagement, d’urbanisme, d’habitat, de transport, d’environnement, de développement économique, de développement social et culturel, de gestion des risques ou peut éventuellement permettre d'améliorer ou de développer de nouveaux services en matière de relations sociales, de culture, d'information, d'emploi, de tourisme, … ou encore d'améliorer le rapport de la collectivité aux citoyens.
La méthode que nous proposons est donc un système incrémental qui permet éventuellement de repérer puis de démarrer un projet dévolution de l’action communale dans un environnement de plus en plus numérique, ceci conduira probablement à transformer la ville en « processeur informationnel » (Bouchet, 2005).
Pour les directions des villes, ce modèle incrémentale a montré son efficacité dans la recherche de projets pour l’optimisation de la gestion de la relation avec les citoyens (GRC). Ils paraissent satisfaits de la démarche car cette méthode semble leurs donner les « clés » pour agir.

Bibliographie


Alcaras Jean-Robert, Gianfaldoni Patrick, Pache Gilles (2004), Décider dans les organisations : Dialogues critiques en économie et gestion, l’Harmattan, 250p.

Allard-Poesi Florence et Maréchal Christine-Garance (2003), « Construction de l’objet de la recherche » pp 34-56, in Thietart Raymond-Alain et al., Méthodes de recherche en management - Dunod (2ème Ed.) – 2003 – 537p.

Avenier Marie-Josée (1997), « Une conception de l'action stratégique en milieu complexe : le cadre de référence » - pp.39-61 - in La stratégie chemin faisant, Economica, 1997.

Bertacchini Yann. (2000), « Information et veille territoriales » – Thèse de doctorat en science de l’information et de la communication, Université de Droit, d’Economie et des Sciences d’Aix-Marseille – décembre 2000 – 261p.

Blondel Michel (2011), Du pré carré à la compétence collective - La performance publique en quête d'auteurs, Ed de l’Aube, 244p.

Bouchet Yannick (2005), « L’intelligence économique territoriale est-elle une aide à l’économie de proximité ? » (pp161-172) in Driss Guerraoui et Xavier Richet (sous la direction de), Intelligence économique et veille stratégique – Défis et stratégies pour les économies émergentes – L’Harmattan.

Bouchet Yannick (2006), « Intelligence Economique Territoriale - Approche ingénièrique dans une municipalité de moyenne dimension », Thèse pour l’obtention du doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication, IAE de LYON, Centre de recherche Magellan, Laboratoire EURISTIK, Université Jean Moulin – LYON 3, soutenue le 17 octobre 2006, 430p.

Cabanac Guillaume et al (2009), « Visualisation et exploration du capital documentaire d’une organisation au travers d’une interface multifacette » (pp 35-60) in Dominique Rieu (sous la direction de), Ingénierie des systèmes d’information – Hermes Lavoisier , Paris – 2009

Callon Michel, Lascoumes Pierre et Barthe Yannick (2001), Agir dans un monde incertain – essai sur la démocratie technique - Seuil – 2001 – 357 p.

Chambaud Serge (2011) « Les techniques de veille au service du développement des entreprises », Documentaliste-Sciences de l'Information 1/2011 (Vol. 48), p. 22-23.

Chanal Valérie, Claveau Nathalie et Tannery Franck (1997), « Le diagnostic interprétatif : un instrument méthodologique pour le chercheur ingénieur en stratégie », dans les Actes de la 5ème conférence de l’A.I.M.S à l’école des HEC de Montréal., 24 au 27 juin, p 243-250

Ferrary Michel et Pesqueux Yvon (2004), L'organisation en réseau, Mythes et réalités, PUF, 294p.

Feschotte Daniel et Decreuse Christophe (1998) Ingénierie simultanée, ETI, lire en ligne :

http://www.techniques-ingenieur.fr/base-documentaire/genie-industriel-th6/conception-et-production-ti083/ingenierie-simultanee-a5310/

Fimbel Eric (2007), Alignement stratégique, synchroniser les systèmes d’information avec les trajectoires et manœuvres des entreprises, village mondial, 360p.

Garel Gilles (2003), Le management de projet, Paris, La Découverte – Collection Repères – 2003

Lesca Humbert (2001), « Veille stratégique : passage de la notion de signal faible à la notion de signe d’alerte précoce », colloque VSST’01, Barcelone, pp 273-277.

Lévy Pierre (2003), « Jeu de l’Intelligence Collective » – ISDM 7 - Article N°63 –Avril 2003

Millet Pierre-Alain, Botta-Genoulaz Valerie, « Process alignment maturity in changing organisations ». In A Socio-technical Insight on ERP Systems and Organisational Change. Direction B. Grabot, A. Mayère, I. Bazet, Springer Ed (London). ISBN 978-1-84800-182-4

Morin Edgar (2005), Introduction à la pensée complexe, Essais-Points, Editions du Seuil, 158p.

Oblet Thierry (2005), Gouverner la ville. Les voies urbaines de la démocratie moderne, Paris, Presses Universitaires de France, Collection « Le lien social », 306 p.

Roggero Pascal (2006), La complexité Territoriale : entre processus et projets, l’Hamattan, 228p.

Simon Herbert Alexander (1991), Sciences des systèmes, Sciences de l’artificiel – Paris – Bordas - Dunod – 1991 – 230 p.

Tarondeau Jean-Claude (2007), « La gestion par les processus, Management et organisation des entreprises », Cahiers français n°287, pp39-46

Thiétart R-A, Xuereb J-M (2005), Stratégie, concepts, méthodes, mise en œuvre, Dunod, Paris, 320p


1 Société SYNEOR consulting, Madame Catherine Chaumont

2 Chris Argyris (2003), Lors d’un entretien à BANLIEUES-MEDIA : « I would say “insight without any action is dangerous”. You learn something and you have no commitment to action. I consider that dangerous ».

3 André Demailly MCX-APC N° 44 (2008)



L’action communale à l’ère du numérique, analyse du processus à engager
1   2   3   4   5   6

similaire:

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRésumé Cette contribution traite des enjeux de la dynamique des clusters...
«tradi-clusters» aux «néo-clusters», premiers jalons pour une typologie des agglomérations d’entreprises en Thaïlande

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRésumé : Cette communication développe une hypothèse principale,...
«l’une aussi bien que l’autre visent la résolution de ces problématiques, de même que la transformation des schèmes de référence...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRésumé de l’ouvrage Conclusion Discussion et Critiques Actualité...
...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRésumé Cet article vise à fournir une appréhension renouvelée de...
«problématique», cette approche invite à mettre l’accent sur la construction – de manière endogène et concertée – de principes de...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRÉsumÉ Cette recherche s’interroge sur la manière avec laquelle le...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRésumé La franchise, comme forme hybride de coordination procède...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRésumé L’environnement national et international de la santé, de...
«équipes de recherche labélisées». Développer les interactions avec une recherche amont et accélérer le transfert des résultats de...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconAppel a manifestation d’interet (ami)
«facteur 4» à l’horizon 2050. Cette démarche, co-construite, s’intègre dans une approche globale d’aménagement du territoire, avec...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconSoins infirmiers
«distinction fondamentale» entre ces deux termes dans le cadre de l’évaluation de risques. Le risque peut être défini, comme un danger...

Résumé : Cette recherche repose sur une exploration hybride dans une démarche abductive, avec une problématique de traduction entre des concepts et des données  iconRésumé : L’objectif de cette recherche est de présenter une modélisation...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com