Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère





télécharger 81.38 Kb.
titreLes petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère
page1/6
date de publication03.11.2018
taille81.38 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6





- - -
LE CÉGOM
Fédération nationale des associations
des Français/es d’outre-mers
facebook.com/lecegom
twitter.com/lecegom
- - -

LES PETITES ENTREPRISES AU CENTRE
DU REDRESSEMENT DE LA GUADELOUPE




Le Cégom publie les actes du débat public
organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère



- - -
Morne-à-l’Eau, lundi 13 mai 2013
Communiqué de presse n°TRF2013-02V
- - -
Le 6 avril, le pôle régional «Île-de-France» du Cégom recevait un adhérent guadeloupéen de son pôle régional «Atlantique-Ouest», afin d’évoquer la situation de la Guadeloupe, quatre ans après l’ouverture des États généraux de l’outre-mer.
Serge-Daniel Fiolet a estimé que la population de cet archipel plongeait dans la misère («On est en train de descendre») ; il a formé le vœu que les TPE (très petites entreprises), «qui font vivre la Guadeloupe», bénéficient d’un soutien public accru.
L’audit publié en novembre par le Cégom indiquait, pour la Guadeloupe, un taux de satisfaction de 48% par rapport aux six premiers mois du gouvernement Ayrault ; M. Fiolet a estimé que ce taux devait probablement avoir baissé depuis. (De fait, un bilan d’étape des douze premiers mois de la présidence Hollande, établi le 6 mai par le Cégom, indique pour le même archipel un taux de satisfaction de 26%.)
En conclusion, M. Fiolet a estimé que le Cégom pouvait aider la Guadeloupe à mieux communiquer avec sa diaspora dans l’Hexagone.
Interrogé par ailleurs sur l’accueil insuffisant réservé par Air Caraïbes aux Français/es d’outre-mers attiré/e/s par son offre promotionnelle, le 1er avril à Orly, il a estimé que la compagnie n’avait pas mesuré l’ampleur de leur nouvelle précarité.
- - -

C o n t a c t s

- - -


Louise Garnier,

porte-parole régionale

du Cégom en Guadeloupe
David Auerbach Chiffrin,

porte-parole national

du Cégom


contact@cegom.org06 96 32 56 7006 10 55 63 60




«COMMENT VA LA GUADELOUPE ?»




Débat public organisé par le Cégom
à Paris, le 6 avril 2013, quatre ans après
la fin des émeutes contre la vie chère
& l’ouverture des États généraux




A C T E S



  1. Samedi 6 avril à 10 h. 00 à Paris, les adhérent/e/s & sympathisant/e/s du pôle régional Île-de-France du Cégom recevaient comme invité d’honneur SERGE-DANIEL FIOLET, adhérent du pôle régional Atlantique-Ouest, résidant en Guadeloupe, avec lequel ils proposaient une libre réflexion sur cet archipel, quatre ans après la fin des émeutes contre la vie chère & l’ouverture des États généraux. Comment évoluait-il par rapport aux autres départements d’outre-mers ? L’audit publié en novembre par le Cégom y restait-il d’actualité ? Qu’attendait-il de sa diaspora dans l’Hexagone ?




  1. Issu d’une famille mi-indienne, mi-«blanc pays», Serge-Daniel Fiolet est originaire de Saint-François (commune de Guadeloupe qui occupe la pointe sud-est de Grande-Terre & fait face à la Désirade ainsi qu’aux îles de Petite-Terre). Il est agent du conseil général de Guadeloupe & membre de la Corévih (Coordination régionale de lutte c/ le virus de l’immunodéficience humaine), de l’association «Paroles autour de la santé» ainsi que d’une association de psychanalystes.




  1. Parmi les personnes présentes, figuraient également, par ordre alphabétique :




  1. DAVID AUERBACH CHIFFRIN, d’origine hexagonale & martiniquaise, vice-président du Cégom, porte-parole de la Fédération Total Respect / Tjenbé Rèd ;




  1. LUC LARBALÉTRIER, né en métropole, marqué par la culture de la Martinique puis de la Guadeloupe, membre de la commission pour l’égalité & contre les discriminations des États généraux de l’outre-mer dans l’Hexagone, retraité de la fonction publique hospitalière, «fait de l’information» sur l’actualité des associations ultramarines en envoyant des courriels au travers son adresse lucafrika@yahoo.fr ;




  1. GABY MALAHEL, d’origine guadeloupéenne, né à Pantin, deux enfants, deux petits-enfants, s’est approché de la culture antillaise sur les plans culinaire & musical ; plongé dans le monde associatif & socioculturel ici, à Paris, il préside l’association «Nou Toujou La» qu’il a créée il y a deux ans (avant la naissance de ses petits-enfants, pour leur permettre de bénéficier d’un monde meilleur), dont la principale démarche est actuellement de saisir le Défenseur des droits afin de lutter contre la discrimination à l’encontre des cultures antillaises sur les plans littéraire, musical & culinaire ; par ailleurs, il met en place une action relative à l’offre d’Air Caraïbes & aux conditions dans lesquelles elle s’est vue modifiée, le 1er avril dernier, puis annulée.

  1   2   3   4   5   6

similaire:

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconÀ l’occasion du cycle «Les Annales en débat», la rédaction des
«Les Annales en débat», la rédaction des Annales hss vous invite le vendredi 4 avril au débat organisé autour du no 1-2014, sur le...

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconL'ereral a organisé un débat public à Molsheim (à 25 minutes de Strasbourg)...

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconRésumé : Les difficultés d’évaluation des répercussions des tic au...
«e-krach» se produit après plusieurs années de spéculation importante sur les valeurs technologiques et conduit de nombreuses entreprises...

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconParoles de gueux et «prose de la vie»
Йcrit du 5 fйvrier au 29 mars 1866 et achevй le 15 avril, le drame en quatre actes, en prose

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconLes petites entreprises participent a la croissance

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconL’épopée tatare à l’heure du centre
«tatarstanais»5 contre les aléas venus du centre. A partir de 1994, les relations avec Moscou se stabilisent sous la forme d’un échange...

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère icon14 H. 15 | II. Rapport moral présenté par le président du Cégom quant...
«Synthèse des propositions de l’outre-mer dans l’Hexagone», réf. 20090831-85, sur proposition du bureau national & sur la base de...

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconHabiter : les lieux de vie et les manières de les pratiquer Les paysages de village
«villes-centres» = centre-ville ancien + quartiers d’extension du 19ème siècle

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconL’Etat, et plus généralement la sphère publique est au centre d’un...

Les petites entreprises au centre du redressement de la guadeloupe le Cégom publie les actes du débat public organisé quatre ans après les émeutes contre la vie chère iconLa lact, entre Désinformation et contre-vérités
«un rejet de la demande débat public» permettant «… de poursuivre dans des délais raisonnables le projet»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com