Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)»





télécharger 280.12 Kb.
titreBibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)»
page4/13
date de publication08.10.2017
taille280.12 Kb.
typeBibliographie
e.20-bal.com > droit > Bibliographie
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

3) L’influence du concile Vatican II



a) Des biens pour des fins. Nous avons déjà mentionné PO, n° 20, aux termes duquel les biens ecclésiastiques doivent être administrés pour les seules fins qui justifient le droit de l’Église à les posséder, fins qui sont religieuses, ecclésiales, sur lesquelles nous reviendrons avec le canon 1254 § 2. « La mission propre que le Christ a confiée à son Église n'est ni d'ordre politique, ni d'ordre économique ou social : le but qu'il lui a assigné est d'ordre religieux » (GS, n° 42.2). Moyennant quoi, l’acquisition, la possession et l’administration de biens doivent répondre toujours à cette finalité religieuse.

Rappelant que « Dieu a destiné la terre et tout ce qu'elle contient à l'usage de tous les hommes et de tous les peuples », le concile souligne que les Pères « enseignaient que l'on est tenu d'aider les pauvres, et pas seulement au moyen de son superflu » et « insiste auprès de tous et auprès des autorités pour qu'ils se souviennent de ce mot des Pères : « Donne à manger à celui qui meurt de faim, car, si tu ne lui as pas donné à manger, tu l'as tué »51 » (GS, n° 69.1).

Pour mener à bien sa mission religieuse, l’Église a besoin de biens matériels et « se sert d'instruments temporels dans la mesure où sa propre mission le demande. Mais elle ne place pas son espoir dans les privilèges offerts par le pouvoir civil. Bien plus, elle renoncera à l'exercice de certains droits légitimement acquis s'il est reconnu que leur usage peut faire douter de la pureté de son témoignage ou si des circonstances nouvelles exigent d'autres dispositions » (GS, n° 76.5).
b) Des moyens conformes à l’Évangile. D’autre part, pour « qu'elle puisse partout et toujours prêcher la foi avec une authentique liberté, enseigner sa doctrine sociale, accomplir sans entraves sa mission parmi les hommes, porter un jugement moral, même en des matières qui touchent le domaine politique, quand les droits fondamentaux de la personne ou le salut des âmes l'exigent », elle doit pouvoir utiliser « tous les moyens, et ceux-là seulement, qui sont conformes à l'Évangile et en harmonie avec le bien de tous, selon la diversité des temps et des situations » (GS, n° 76.5).

Traitant plus spécifiquement des prêtres, le concile établit qu’ils utiliseront les biens ecclésiastiques « conformément à leur nature et selon les lois ecclésiastiques, autant que possible avec l'aide de laïcs compétents. Ces biens seront toujours employés pour les fins qui justifient l'existence de biens temporels d'Église, c'est-à-dire pour organiser le culte divin, assurer au clergé un niveau de vie suffisant et soutenir les œuvres d'apostolat et de charité, spécialement en faveur des indigents » (PO, n° 17/c), fins qui sont reprises au canon 1254 § 2 (c. 1007 § 2 CCEO). Ces objectifs marquent la limitation que l’Église s’impose pour respecter le caractère purement instrumental des biens temporels dans l’accomplissement de sa mission52.
c) L’option préférentielle pour les pauvres. C’est ainsi que l’Église fait l’option préférentielle pour les pauvres et veut imiter la pauvreté et le détachement des biens de ce monde de son fondateur. « Le Christ a accompli son œuvre rédemptrice dans la pauvreté et la persécution ; ainsi l'Église est-elle appelée à prendre la même voie pour communiquer aux hommes les fruits du salut. Le Christ Jésus, « possédant la nature divine... s'est anéanti lui-même en prenant la nature de l'esclave » (Ph 2, 6) et pour nous « s'est fait pauvre, de riche qu'il était » (2 Co 8, 9). Telle est aussi l'Église ; et même si elle a besoin de ressources humaines pour remplir sa mission, elle n'est pas établie pour rechercher la gloire terrestre, mais pour prêcher, même par son exemple, l'humilité et l'abnégation » (LG, n° 8/c). « Il appartient à tout le peuple de Dieu, entraîné par la parole et l'exemple des évêques, de soulager, dans la mesure de ses moyens, les misères de ce temps ; et cela, comme c'était l'antique usage de l'Église, en prenant non seulement sur ce qui est superflu, mais aussi sur ce qui est nécessaire » (GS, n° 88/b)53.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconBibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)»
«Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)», L’Année Canonique 47 (2005), p. 5-85

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconChapitre Premier Les canons préliminaires
Ont toujours été présentées comme la raison d’être du droit aux biens dont jouit l’Église

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconI. Les principaux mécanismes monétaires
«la monnaie achète les biens, les biens achètent la monnaie, mais les biens n’achètent les biens sur aucun marché organisé». IL doit...

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconBibliographie Sitographie Sujet d’étude : Nourrir les hommes Jean-Paul...
«Nourrir les hommes» et peut illustrer les différentes situations à aborder sur ce thème

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconRésumé Nous proposons une définition Putty-Clay du coût d’usage relatif...

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconBibliographie Sur internet
«Nord et Sud entremêlés», Haïti, le tourisme durable, face à la puissance américaine et une très grande carte intitulée la Méditerranée...

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconChapitre VII – L’administration des biens dans les instituts de vie...
«le gouvernement des instituts» comprend un article 3 sur «les biens temporels et leur administration». L’administration des biens...

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconL’approche économique du fonctionnement de la société
«l’économie est l’étude de la façon dont les sociétés utilisent des ressources pour produire des biens ayant une valeur et les répartir...

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconTravailler la methodologie des objets d’Étude d’Économie/ droit a l’aide des outils tice
«objet d’étude». Nous avons choisi de travailler sur un comparatif de 2 entreprises liées au chocolat, présentes sur le territoire...

Bibliographie aa. VV., «Étude sur les biens ecclésiastiques (canons 1254-1310)» iconI les différences de technologie comme explication des échanges
«avantages comparatifs» : permet de comprendre pourquoi une économie qui renonce à produire certains biens en faveur d’autres biens,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com