Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde»





titreCours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde»
page1/4
date de publication02.08.2017
taille197 Kb.
typeCours
e.20-bal.com > droit > Cours
  1   2   3   4
Géopolitique
Cours de Sieur Van Eeuwen
Pendant des années : géopolitique des Amériques ; 2 livres : « Les Etats-Unis et le monde » ; « les relations interaméricaines ».

USA : hyperpuissance ? superpuissance ?

Chimérique : Chine+Amérique : duopole.
Chine : 2ème exportateur du monde ; position non pas de force (elle n’écrase pas les US) ; mais les US ne dictent pas les conditions de ce duopole.
Il y a 20 ans : se produit ce bouleversement : effondrement d’une partie de la puissance qui tient le monde : les Roscoff. Copenhague a prouvé que les 2 puissances avaient un pouvoir de nuisance face au reste du monde.
Monde multipolaire ; plusieurs pôles :

  • au Nord : continent Américain

  • Brésil – Russie – Inde - Afrique du Sud

  • (Chine – Corée du Sud)

  • Ensemble Européen : manque de consistance sur la scène internationale.


Pôles émergents : Indonésie ; Afrique du Sud (puissance du Sud ; influence sur les pays voisins ; rayonnement qui va au-delà de la pointe extrême de l’Afrique) ; Nigéria : pays d’avenir. Turquie ;

Géopolitique classique : fin XIXème jusqu’à la 1ère GM. Pensée qui n’a pas complètement disparue. Certains penseurs de cette période sont repris par Capland par exemple, aux US.
Monde ne peut plus être raisonné en terme de pions qu’on avance sur un échiquier.
Sondage mondial : veuillez s’il vous plait donner honnêtement votre opinion sur l’éventuelle solution sur la pénurie de nourriture dans le monde.
Europe de l’Ouest : n’a pas compris ce que voulait dire pénurie.

Les africains n’ont pas compris ce que ça voulait dire nourriture

La Chine et Cuba n’ont pas compris ce que voulait dire « opinion »

Les Sud américains n’ont pas compris ce que voulait dire « s’il vous plait »

Les US n’ont pas compris ce que voulait dire « reste du monde »

… on continue à débattre sur ce que veut dire « honnêtement »
 Vision occidentalo-centrée.
Ier CHAPITRE : Archéologie et actualité de l’approche géopolitique
Thème qui existe depuis la formation des Etats. Mesure de l’action étatique. Analyses qui prétendent être une science de l’Etat. Que fait l’Etat à l’extérieur. Comment il se projette. Quand le libéralisme s’est imposé au XIXème siècle, les analyses entrées sur l’Etat se sont un peu estompées. Resté puissant dans 2 pays : la Prusse et la Russie. On pouvait se demander si on allait revenir à une capacité d’analyse du monde. Etudes sur l’analyse du monde, des Etats, de leur puissance. En fait, la géographie a muté ; à partir du géographe Humbolt. Les géographes ont commencé à ne pas simplement décrire le monde. Configuration physique d’un territoire. Les géographes ont commencé en Allemagne en 1860-1970 a réfléchir à la manière dont les sociétés occupent l’espace ; ex : Brésil : tropisme atlantique. Intérieur : Hinterland pas intégré. 1960. Routes vers l’intérieur. Amérique Latine : longitudinale. Sur le plan horizontal rien. D’où l’exploitation de l’Amazonie. Transamazonienne. Société brésilienne pas la même. Lorsque les nouvelles liaisons Atlantique/Pacifique seront en œuvre, ce ne sera plus la même.

IBAS : Inde – Brésil – Afrique du Sud.

Les Brésiliens ont autour de l’Afrique du Sud : le Mozambique, l’Angola ; pays lusophones. Brésil dit : on ne s’arrête pas là. Exportateurs de l’agrobusiness.
Géographie politique a donc commencé à se développer avec une sorte de pensée sur espace et puissance à partir de la fin du XIXème siècle .
Quels sont els auteurs de cette période ? Toute fin du XIXème siècle jusque mi XXème siècle. Chronologie pas absolument satisfaisante. Gens qui vivent à la même période. Les premiers auteurs sont des auteurs qui vont étudier l’Etat du point de vue de l’espace. Les suivants (premier quart du XXème siècle) étudieront plutôt l’espace du point de vue de l’Etat..

D’abord Frederick Ratzel. Géographe allemand. 1897 ; il met l’accent sur la formation des nations. Comment elles se lient à l’espace, au sol. Quel est leur dynamisme ?

Il choisit une sorte de modèle naturaliste (très marqué par les sciences naturelles ; darwinisme). Ratzel a une conception organiciste de l’Etat. Un peuple ne s’épanouit que s’il a l’espace. L’espace vital. Où s’arrête-t-il ? On comprend très bien que Ratzel va pouvoir être utilisé par les théoriciens de la géopolitique nazie.
Pacifique : lac chilien ;
Approche organiciste : débouchant sur la notion d’espace vital. Il ne faut pas perdre de vue cette notion. Idée nationaliste derrière la tête.
Deuxième auteur : Kjellen ; suédois. 1899 ; il invente le terme de géopolitique ; prof d’histoire à l’université de Goteborg.
Géopolitique qui étudie l’Etat comme organisme dans l’espace ; éconopolitique ; démopolitique ; sociopolitique ; kratopolitique ;

 Théorie de l’Etat plus complexe que Ratzel ; même s’il partage son idée d’organisme vivant. Il cite la Pologne : objet d’étude infini. Effondrement des empires… 2 pays qui ont été très puissant en Europe dont la Suède. Objectif de Kjellen : argumentation scientifique instrumentalisée. Suède ne peut faire autrement que… doit reconquérir l’espace, le territoire. Reconquête d’empire en déclin. Cette instrumentalisation : constante des théories géopolitiques de cette fin du XIXème.

Ces auteurs sont des auteurs nationalistes, qui soutiennent des projets nationalistes.
Dans la chronologie : 1898 ; Mahan : premier des auteurs qui met l’accent sur l’importance stratégique des mers. Seapower. Sur le continent Américain : puissance Britannique déplacée. Mahan pas au service d’un projet de domination américaine. Importance du commerce ; avoir des bases portuaires dans plusieurs endroits du monde.

Actualité criante à la fin du XXème siècle. Si on analyse les remaniements géopolitiques concernant les mers :

  • les Etats s’attribuent des territoires maritimes. (Montego Bay).

 Passage du Nord-Ouest : Ils sont forts ces Ruscoff.
2ème changement : décolonisation : multiplication d’Etat micro-insulaires.
Marine soviétique : s’est considérablement affaiblie. Volonté de reconstituer une marine russe opérationnelle.
Déplacement des axes du monde.
(Haïti : pays très pauvre ; en moyenne : 1€/jour salaire ; 1ère République noire du monde ; pays déboisé, déforesté… il va vers la mer…). Pays de colonisation française : créole : expression française. Présence de la France très forte. Pays qui a connu dans les années 50 une disctaure familiale des Duvallier. Pays dont la minorité créole a été déplacée au profit des noirs : noirisme. Pays qui n’a pas d’infrastructure ; classe politique déstructurée ; ambitions personnelles ; nation building fait par la communauté internationale. Dans la région, géopolitiquement, c’est une menace majeure ; par le trafic de drogue. Autre menace : boat people.)

Ceux qui vont étudier l’espace du point de vue de l’Etat :
Général Allemand ; attaché militaire au Japon ; Karl Haushofer. Il va voir comment le Japon va annexer la Corée. Comment le Japon justifie cela. Les japonais manipulent les cartes. Ils montrent que la Corée est un poignard planté vers le cœur du Japon.

 menace physique. Il va fonder à Munich en 1924 un institut de Géopolitique. Une revue de géopolitique. Il s’agit de voir l’espace du point de vue de l’Etat. « La géographie politique voit l’Etat du point de vue de l’espace. La géopolitique, c’est pas ça, c’est voir l’espace du point de vue de l’Etat ».

Il développe 3 thèmes principaux :

  • l’Allemagne doit avoir un espace plus large : un espace vital

  • La grande Allemagne doit croitre vers l’Est. Très proche de Kjellen.

  • Il faut que l’Allemagne assure son hégémonie sur le Mitel Europa : Europe Orientale. Ca reprend une notion de McKinder : notion de heartland. Comment l’Allemagne pourra contrôler l’Europe à partir du contrôle de ce qui jouxte.


1927 : livre sur les frontières. Frontière politique mais aussi frontières militaire. Entre les deux : des marches qu’il faut annexer en faisant migrer des ressortissants allemands.

En 1933, sous l’influence de Hess, la géopolitique va devenir une science nationale. Science récupérée par le régime national-socialiste, qui va instrumentaliser cette approche, notamment de l’espace vital. En disant : il faut peupler notre proximité d’allemands. Il faut annexer les endroits où les Allemands sont présents. Cette récupération : ce qui va déconsidérer cette géopolitique.
Dans le même temps : Halford Mackinder, un britannique. (Dernier article de Copland : on revient à l’approche de Mackinder). Interprétation géographique de l’histoire de l’humanité. Peuples nomades qui ont poussé vers l’Est, par delà le détroit de Béring. A partir de là, Mackinder dit : le pivot, le heartland, est occupé par la Russie. Elle est au cœur de l’ « île mondiale ». Il y a une Eurasie. Dont le centre est la Russie. Île mondiale va de l’Afrique à l’Asie. Le premier qui raisonne à partir d’une projection de Mercator sur l’ensemble de la planète. Ses conclusions : qui tient l’Europe de l’Est commande le Heartland. Qui tient l’Europe de l’Est ? L’Allemagne. Qui tient le Heartland ? La Russie. Idée de Mackinder : aussi un projet politique : empêcher une alliance entre la Russie et l’Allemagne. En tant que britannique, c’est ce qu’il veut empêcher. Or, c’est ce qui va arriver avec le pacte germano-soviétique. Son ouvrage est de 1919. On va créer quoi, des Etats tampons. De façon a éviter le rapprochement. Il va développer sa théorie géopolitique davantage : dans le monde, il y a une rivalité entre la terre et la mer. Mer : Royaume Uni et les US ; terre : Allemagne et la Russie.

Cette théorie est un peu une allégorie ; construction mythologique. Mais simpliste : dualisme terre/mer. Si on examine ce qui va se passer après : guerre froide : monde bipolaire ; il est dans ce schémas bipolaire. Pour certains, il s’agit d’une grande modernité.
Nicholas Spykman. Né à Amsterdam ; naturalisé américain. A enseigné à Yale. Son œuvre : 1942 : « la stratégie de l’Amérique dans la politique mondiale ». Il dit qu’il faut prendre le contre-pied de Mackinder ; l’importance, pour les Etats-Unis : c’est le Rimland : un arc externe au Heartland. Espace en jeu entre les Etats-Unis et l’URSS, c’est ce Rimland. C’est là que va s’effectuer l’enjeu de la confrontation Est/Ouest. Corée et Norvège : Etats amphibie. Son théorème : qui contrôle le Rimland contrôle l’Eurasie. Base de la puissance mondiale : puissance maritime. Il parle aussi de la puissance aérienne.
Spykman va inspirer George Kennan ; il fait partie du national Security Council autour de Truman. Il va développer la théorie du containment. L’endiguement de l’Union soviétique partout. Base de la politique des US jusqu’à l’effondrement de l’Union Soviétique.
Volonté de Poutine. Retrouver la puissance. Moscou n’a pas renoncé à être un acteur majeur sur le plan international.
Livre à lire : Pascal Lorot ; François Thual ; La géopolitique. Collection clef ; Montchrétien.
2ème CHAPITRE : géopolitique actuelle
Géopolitique : analyse de la réalité conflictuelle…
Pourquoi faire un cours de géopolitique ? Raisons purement d’actualité, d’efficience, de tactique. Dans un certain nombre d’écoles, on a commencé à étudier les configurations politiques de différents pays dans le monde. Quand une entreprise veut s’implanter à l’étranger… il faut d’autres données : sociales, économiques, démographiques, politiques, climatiques.

Vision dynamique des enjeux globaux ; transposer tout cela à l’entreprise. Ca intéresse les directions export.
Immédiat après guerre : monde bipolaire qu’on peut expliquer avec des damiers, des échiquiers. Les dominos ; (L’effet rubik’s cube.). Monde dual ; on est dans l’équilibre de la terreur ; plus de guerre mondiale ; mais plein de guerres locales. Crise des euromissiles. On a senti que l’idée d’installer des missiles en Europe pour contrer l’Union Soviétique, ça faisait de l’Europe un champ de bataille. Pour régler l’affrontement US/ URSS ; ce serait l’Europe.
Pour expliquer ce qui se passe dans certaines régions du monde : Est/Ouest ne suffit pas.

Nord/Sud non plus. Les explications théoriques, idéologiques, économiques de type structuraliste se révèlent ou insuffisantes ou inadaptées ; sorte de faillite de ces explications en termes globaux. On ne peut expliquer le monde par l’opposition capitalisme/communisme ; riches/pauvres, etc. Si on ne prend pas en compte les cultures. Toute une série d’évènements mondiaux deviennent difficiles à expliquer.
Guerre Irak/Iran. Pas les catégories habituelles. Toutes les grande puissances se sont rangées du même côté. Soit contre l’Iran, soit contre l’Irak. On a pas l’explication Est/Ouest. Besoin de l’explication culturelle/ religieuse.
On observe que vont e créer à partir de 1980 ç peu près toute une série d’ouvrages, d’instituts : IIG (Marie-France Garot). Chez fayard sort l’Atlas de Ragenot, Fayant etc.

Il se vend à 163 000 exemplaires.

Revue Hérodote. Paris 8 : symptômes d’un frémissement… Nouvelle approche qui va se mettre en place.
Qu’est ce que c’est que la géopolitique : « Analyse de la réalité conflictuelle localisée ».  Boîte à outil pour l’analyse.
Pape des relations internationales : Bertrand (c’est quelqu’un qui*) Badie.

Les RI, Yves Lacoste le dit ; ce qui distingue l’analyse géopolitique de celle des RI, c’est que d’un côté les spécialistes de science politique qui conduisent les analyses de RI ont « trop tendance à considérer que de nos jours le territoire n’a plus d’importance ».

Etat va intervenir à un moment ou à un autre. Pas aussi central que cette notion de spatialité que les géographes usent.
Démarche volontaire des années 80 : éviter le simplisme des théories. Prendre en compte surtout les singularités, les particularismes.
La démarche va être un croisement de plusieurs disciplines :

  • la géographie ; ce que doit retenir le géographe, c’est le sol et non l’Etat. Petit à petit, les géographes ont pensé l’espace. « Spatialisation de la pensée ». C’est stratégique. Approche des ordres de grandeur. Echelle ; technique de « zoom ». Taille, aire d’extension du phénomène.

  • Histoire : comment situer les évènements ? Grand apport : Fernand Braudel, temps court, temps long. Conjonctions de phénomènes à telle date. Curieux que la géopolitique (géos et politique) ce soit de l’histoire.



On va cerner, dans un second temps, la réalité observable. Mobiliser des batteries d’explications, des catégories d’explications pour rendre compte de ces situations locales. Géopolitique : boîte à outils.

On regroupe des éléments qui ont en commun une même propriété. Par exemple, on fait un géographie des forces politiques, confessionnelles. On utilise une autre batterie d’explications : la présence des forces armées ; les aires d’influence militaire. On regroupe les éléments qui sont plus liés à un fond de carte ; qui nous permette d’étudier un relief. On définit des ensembles spatiaux. A partir de là, on mobilise ces catégories, ces batteries d’explications, pour rechercher les forces en présence ; comparer. Et aussi se garder des comparaisons ; mettre en lumière ce qui n’est pas raison.

Che Guevara : « les Andes deviendront la Sierra Maestra de l’Amérique Latine. » Il avait rien compris. Il a voulu mener une guerre où les communistes ne voulaient pas de lui. Ils étaient contre les guérillas castristes. On prend le pouvoir par la lutte politique à l’intérieur. En plus, il est allé chez des indiens. Il ne parlait pas la langue (c’était un argentin). 3ème point ; la dictature militaire de droit qu’il a combattu. Celle-ci venait d’attribuer aux paysans indiens des terres en propriété individuelle. Che Guevara disait : la propriété est à tout le monde. On va mettre en place des terres collectives. Il voyait ça sous le prisme de l’exploitation/ domination. Il n’avait rien compris au problème identitaire. Géopolitique : on doit comparer ce qui est comparable.

Quand on amalgame les « islamismes » ; Islamisme radical : nébuleuse. Les islamismes ont des ressorts différents selon les pays. Sont pas tous chiites. On a besoin d’affiner pour prendre en compte des réalités conflictuelles dans une approche qui est celle d’une méthode. Géopolitique : pas une vraie discipline. On peut parler après de la géostratégie.

« Hard power ».
Haïti : nouvelle ingérence humanitaire ; « leadership américain » ; très internastic : international + domestic.
Quel est le « projet » ?
4 grands chapitre :

  • Hyperpuissance (terme d’Hubert Vérine) ou déclin de l’empire américain ? Unilatéralisme buschien. US/ AL ; relations avec Brasilia. Arctique ; nouvelles routes maritimes

  • Un monde dans l’impasse ? Crise des institutions internationales. Etats disparaissent ou reviennent ? Question de la nouvelle gouvernance mondiale… G quelque chose. Revanche des BRICS. G2 : Chinamérique. Quel rôle de l’OTAN ?

  • Nouvelles guerres de l’Occident. « guerres justes ». (Intervention américaine au Panama : « just cause ».)

  • Le monde vu par… : les BRICS, le Japon, la Corée, le monde arabe, peut-on parler du retour de l’Afrique ? Approche géopolitique de la ou des Méditerranées.

HYPERPUISSANCE OU DECLIN DE L’EMPIRE AMERICAIN
Pourquoi empire ? Pas une puissance qui a colonisé le monde ; pas l’empire au sens où en parlait pour l’Empire britannique, ou français ; c’est plus l’imperium, la puissance de commandement, la puissance impériale.
  1   2   3   4

similaire:

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconCours de M. Daniel van Eeuwen, iep aix, année 2010-2011

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» icon2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945)
«liberté» et de «droits» aux Etats-Unis, avec des conséquences sociales et politiques à très long terme dans l’histoire du pays

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconSequence d’ histoire n°1 : les etats-unis et le monde
«destinée manifeste», une idée selon laquelle les Etats- unis seraient tenus à une mission civilisatrice

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconLes chemins de la puissance : la Chine et le monde depuis 1949
«Quatre modernisations») est marquée par la personnalité charismatique et ambigüe de mao : la Chine semble alterner les périodes...

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconRésumé : Au cours des trente dernières années, plusieurs réformes...

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconHistoire, géographie et géopolitique du monde contemporain (hggmc)
«première mondialisation» (1870-1914) et une réflexion sur le monde du début des années 2000. Un point de vue et une base à de futurs...

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconParmi les immigrants, L es Afro-Américains étaient les seuls à n’avoir...
«indentured servant» et, au bout de sept années de travail gratuit, ils deviennent libres et peuvent se faire une nouvelle vie au...

Cours de Sieur Van Eeuwen Pendant des années : géopolitique des Amériques; 2 livres : «Les Etats-Unis et le monde» iconLes «twin deficits» américains dans les années 1980
«déficits jumeaux» pose que le déficit interne entraîne l’existence d’un déficit externe. Ce phénomène est apparu aux Etats-Unis...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com