Année universitaire 2007-2008 dedicace





télécharger 0.76 Mb.
titreAnnée universitaire 2007-2008 dedicace
page1/12
date de publication01.08.2017
taille0.76 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12


UNIVERSITE DE COCODY ABIDJAN




UFR Information Communication et Arts (UFR ICA)




RECEPTION DES MUSIQUES RAP ET R&B PAR LES ADOLESCENTS SCOLARISES D’ABIDJAN

Exemple de trois établissements secondaires


Mémoire de maitrise en arts du spectacle


Présenté par :
KOUAKOU Kouassi Sylvestre

Direction de recherche :
Dr. KOFFI Gbaklia Elvis,

Musicologue, Maître-assistant

Année universitaire 2007-2008

UNIVERSITE DE COCODY ABIDJAN




UFR Information Communication et Arts (UFR ICA)





RECEPTION DES MUSIQUES RAP ET R&B PAR LES ADOLESCENTS SCOLARISES D’ABIDJAN

Exemple de trois établissements secondaires


Mémoire de maitrise en arts du spectacle


Présenté par :
KOUAKOU Kouassi Sylvestre

Direction de recherche :
Dr. KOFFI Gbaklia Elvis,

Musicologue, Maître-assistant


Année universitaire 2007-2008



DEDICACE

  • A KOUAKOU Kouadio Remi, mon père, homme courageux et plein d’abnégation pour la cause de sa postérité.

  • A ma défunte mère, KOUAKOU Adjoua Marie, très tôt arrachée à notre affection.


  • A ma postérité, rien, ni personne ne vous fera avorter votre destiné.

  • A ma tendre et merveilleuse fiancée KOFFI Yalefue Ladê Naomie, celle qui fait la joie et le bonheur de mon cœur. Tu as su créer autour de nous une atmosphère de paradis qui m’a permis de déployer mon potentiel. Tu es la meilleure des jeunes femmes de ta génération.




REMERCIEMENTS

L’élaboration de ce travail n’a pu être possible qu’avec le soutien de certaines personnes que nous voulons remercier :


  • M. KOFFI Gbaklia Elvis, Maître assistant à l’ENS, Professeur associé à l’UFRICA, qui a bien voulu accepter d’être notre Directeur de mémoire.




  • Mme KOUAME, directrice du système français au groupe scolaire la Farandole à Cocody ; M. LAGO, censeur au lycée municipal Pierre-Gadie 1 de Yopougon et M. KOUAKOU, censeur au lycée municipal d’Abobo, à qui je dois l’encadrement et la réalisation des enquêtes dans leurs établissements




  • M. KONAN Ludovic, doctorant en droit privé, qui a mis à notre disposition son ordinateur afin de réaliser les entrevues individuelles.




  • Mlle BOHOUO Roselyne, assistante documentaliste à la bibliothèque universitaire centrale de l’université de cocody, qui a mis à notre disposition son ordinateur de bureau avec la connexion Internet pour la saisie de notre travail et pour effectuer nos recherches sur la toile.




  • M. MABRI, élève ingénieur statisticien à l’ENSEA  qui nous a permis d’avoir le logiciel de traitement et d’analyse de données statistiques « Sphinx ».

  • M. KOUAKOU Konan Robert, étudiant en maîtrise des sciences fondamentales et appliquées option : informatique, pour son aide à l’utilisation du logiciel Excel et à la réalisation des graphiques.




  • M. KOUAKOU Kouassi Jean-Paul, élève en classe de 2nde A, pour la saisie de ce travail.




    • Mlle KOFFI Marie-Laure, étudiante en licence d’espagnol à l’université de cocody pour sa disponibilité à lire et nous aider à corriger ce travail.




  • M. KOUAKOU Elysée, étudiant en animation culturelle à l’INSAAC, pour la lecture de ce travail et ses corrections.




  • MM. KOUAKOU Guy et GATTA Bi L. Noël, étudiants en deuxième année de lettres modernes pour la lecture de ce travail.




  • A mes collègues de la bibliothèque de la faculté de droit de l’université de cocody, pour leur apport moral.




  • A tous mes condisciples des arts du spectacle, en particulier, M. LOUKOU Philippe, pour son apport intellectuelle et ses encouragements à la réalisation de ce travail.


TABLE DES MATIERES


DEDICACE II

REMERCIEMENTS IV

TABLE DES MATIERES VII

INTRODUCTION GENERALE 1

1. Justification du choix du sujet 2

Intérêt personnel 5

1.2. Intérêt scientifique 6

1.3 Intérêt culturel 6

2. Identification et formulation du problème 7

3. Questions de recherche 9

4. Objectifs de recherche 9

5. Hypothèses 9

6. Cadre théorique de référence 10

6.1 L’Ecole de Constance et d’Umberto Eco 10

6-1-1 L’Ecole de Constance 10

6-1-2 L’école d’Umberto Eco 12

6.2 Les Cultural studies ou études culturels et populaires 12

6.3 Les uses and gratifications 14

6-4 Le modèle de la diffusion des innovations de Rogers 14

7. Méthodes d’investigation 16

7-1 Approche quantitative 17

7.2 Approche qualitative 18

7-3 Description des instruments de recherche 18

7.3.1 Méthode quantitative : le Questionnaire 18

7.3.2 Méthodes qualitatives : l’étude documentaire, les entretiens individuels et les entretiens en groupe 19

7-3-2-1 L’entretien de groupe 19

7-3-2-2 L’Entretien individuel 20

7-3-2-3 Etude documentaire 20

8. Articulation du travail 21

PREMIERE PARTIE 22

CADRE THEORIQUE 22

CHAPITRE I: DEFINITION DES CONCEPTS 23

1. Musique Afro-américaine 23

1.1 Le Rap 23

1.2. Le Rythm‘n‘blues (R&B) 27

1.3. Les Négro spirituals 29

1.4. Le Blues 29

1.5. Le Jazz 30

1.6. La Soul 31

1.7. Le Funk 31

1.8. Le Disco 32

2. Le Concept d’adolescent 33

2.1 Quelques définitions actuelles de l’adolescence 33

2-1-1 Définition de l’OMS 33

2-1-2 Définition selon KEATS 33

2.2 Caractéristiques de l’adolescent 34

2-2-1 Dimension biologique et physiologique 34

2-2-2 Dimension sociologique 34

2-2-3 Dimension démographique 35

2-2-4 Dimension psychologique 35

2-2-5 Dimension juridique 35

3. Notion de Réception 36

CHAPITRE II : REVUE DE LA LITTERATURE 37

1. Impérialisme culturel américain 38

2. Réception médiatique et construction des valeurs identitaires 39

3. Impact de la culture hip hop sur les jeunes 41

DEUXIEME PARITE : 43

STRATEGIES D’INVESTIGATION 43

CHAPITRE I : DETERMINATION DU CHAMP D’INVESTIGATION 44

1. Population d’étude 44

2. Terrain de l’enquête 44

2.1 Abobo (Lycée Municipal) 45

2.2 Yopougon (Lycée municipal pierre Gadié 1) 46

2.3 Cocody (Groupe scolaire la farandole) 47

3. Méthodes d’échantillonnage 48

3.1 L’échantillonnage fondé sur le jugement de l’enquêteur 49

3.2 L’échantillonnage de convenance 49

3.3 L’échantillonnage en « boule de neige » 49

3.4 L’échantillonnage par itinéraire ou random road 50

3.5 L’échantillonnage par quotas 50

CHAPITRE II : COLLECTE, PLAN D’ANALYSE DES DONNEES ET DIFFICULTES RENCONTREES 52

1. Déroulement de la collecte 52

2. Plan d’analyse des données 52

3. Difficultés 53

TROISIEME PARTIE : 54

PRESENTATION DES RESULTATS INTERPRETATION ET RECOMMANDATIONS 54

CHAPITRE I : PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS 55

1. Analyse des vidéoclips 55

1.1 Identification des vidéoclips 55

1.1.1 Fiche technique du vidéoclip afro-américain 55

1.1.2 Fiche technique du vidéoclip ivoirien 55

2. Analyse de « I’m Sprung » 56

2.1 Médiation audiovisuelle 56

2.1.1 Le montage du vidéoclip  56

2-1-2 Les sons 56

2-1-3 La construction des épisodes : Décors, lieux, durée des scènes, succession et rythme des plans 57

2.1.4 Aspects relatifs au contenu (histoires- thèmes) 58

3. Analyse du « Scénario acte 2 » selon la grille d’analyse de Yelle 59

3.1 Tableau d'analyse du vidéoclip ivoirien 59

3.2 Interprétation du tableau 59

4. Analyse comparative des deux vidéoclips 61

5. Le Questionnaire écrit 63

5.1 Caractéristiques réelles de l’échantillon 63

5.2 Présentation du questionnaire 68

6. Analyse des résultats du questionnaire écrit 70

6.1 Analyse selon la consommation médiatique 70

6.1.1 Moyen d’écoute musicale (Q12) 70

6.1.2 Emissions préférées (Q8) 71

6.1.3 Consommation de la télévision par semaine (Q7) 72

6.1.4 Ecoute en groupe (Q10) 73

6.1.5 Lieux d’achat des cassettes (Q11) 73

6.1.6 Connexion à des sites de musiques (Q14) 74

6.2 Analyse de la réception musicale 76

6.2.1 Fréquence d’achat de disques (question 9) 76

6.2.2 Meilleur vidéoclip (questions 17 & 20) 77

6.3 Analyse selon la construction des valeurs identitaires des Adolescents 79

6.3.1 Représentation d’eux-mêmes (question 23) 79

6.3.2 Pays de résidence souhaité (questions 24 et 25) 79

6.3.3 Esprit patriotique (question 26) 81

7. Synthèse des résultats de l’entretien de groupe 83

8. Synthèse des résultats des entretiens individuels 84

CHAPITRE III : RECOMMANDATIONS 86

CONCLUSION 87

BIBLIOGRAPHIE 91


INTRODUCTION GENERALE

La musique, l’art de combiner les sons pour les rendre agréable à l’oreille occupe une place de choix dans le quotidien des hommes. C’est donc à juste titre que Al-Hujwri, écrit dans son traité de l’audition musicale : « quiconque dit qu’il ne tire aucun plaisir de l’audition des sons, des mélodies et de la musique, est soit un menteur, soit un hypocrite, soit privé des sens normaux et se trouve ainsi hors de la catégorie des hommes et des animaux »1. Cette assertion radicale, répétée nous renseigne sur l’importance de la musique dans la vie des hommes. Elle constitue une partie intégrante de son univers et de sa personnalité. L’extrême sensibilité à l’art des sons combinés et harmonieux peut produit sur le récepteur une influence considérable.

En Côte d’Ivoire, comme partout ailleurs en Afrique, les musiciens étaient les porte-parole de la société. Ils racontaient les épopées, rappelaient les légendes, défendaient la tradition. Les premiers musiciens chantaient le terroir mais avec l’arrivée des medias de masse et leurs influences, les musiciens vont se convertir aux nouveaux rythmes.

Les pays africains en général et particulièrement la Côte d’Ivoire connaissent des transformations dans leurs cultures. Ces transformations sont dues aux contacts avec le monde occidental. En effet, la plus part des ivoiriens notamment les jeunes suivent les chaînes de télévision étrangères, qui leurs proposent en permanence des films, des musiques et vidéo-clips. Ces médias vont considérablement influencés le comportement des jeunes. Et cela se perçoit à travers leurs styles vestimentaires, leurs langages et leurs comportements. A la question de savoir pourquoi une telle adoption de la culture occidentale et particulièrement américaine, Marie Thérèse Abogo répond en citant Martin : «  C’est parce que les jeunes urbains voulaient rompre avec un patrimoine rural jugé bien trop encombrant, et avec des formes européennes trop associées à l’oppression coloniale qu’ils ont choisi l’Amérique. Elle seule, dans sa diversité, pouvait donner sens à leur expériences en manifestant de manière éclatante leur capacité de création, donc de fabrication de modernité autonome pleine de la promesse d’un avenir indépendant »2.



  1. Justification du choix du sujet

DEDICACE II

REMERCIEMENTS IV

TABLE DES MATIERES VII

INTRODUCTION GENERALE 1

1. Justification du choix du sujet 2

Intérêt personnel 5

1.2. Intérêt scientifique 6

1.3 Intérêt culturel 6

2. Identification et formulation du problème 7

3. Questions de recherche 9

4. Objectifs de recherche 9

5. Hypothèses 9

6. Cadre théorique de référence 10

6.1 L’Ecole de Constance et d’Umberto Eco 10

6-1-1 L’Ecole de Constance 10

6-1-2 L’école d’Umberto Eco 12

6.2 Les Cultural studies ou études culturels et populaires 12

6.3 Les uses and gratifications 14

6-4 Le modèle de la diffusion des innovations de Rogers 14

7. Méthodes d’investigation 16

7-1 Approche quantitative 17

7.2 Approche qualitative 18

7-3 Description des instruments de recherche 18

7.3.1 Méthode quantitative : le Questionnaire 18

7.3.2 Méthodes qualitatives : l’étude documentaire, les entretiens individuels et les entretiens en groupe 19

7-3-2-1 L’entretien de groupe 19

7-3-2-2 L’Entretien individuel 20

7-3-2-3 Etude documentaire 20

8. Articulation du travail 21

PREMIERE PARTIE 22

CADRE THEORIQUE 22

CHAPITRE I: DEFINITION DES CONCEPTS 23

1. Musique Afro-américaine 23

1.1 Le Rap 23

1.2. Le Rythm‘n‘blues (R&B) 27

1.3. Les Négro spirituals 29

1.4. Le Blues 29

1.5. Le Jazz 30

1.6. La Soul 31

1.7. Le Funk 31

1.8. Le Disco 32

2. Le Concept d’adolescent 33

2.1 Quelques définitions actuelles de l’adolescence 33

2-1-1 Définition de l’OMS 33

2-1-2 Définition selon KEATS 33

2.2 Caractéristiques de l’adolescent 34

2-2-1 Dimension biologique et physiologique 34

2-2-2 Dimension sociologique 34

2-2-3 Dimension démographique 35

2-2-4 Dimension psychologique 35

2-2-5 Dimension juridique 35

3. Notion de Réception 36

CHAPITRE II : REVUE DE LA LITTERATURE 37

1. Impérialisme culturel américain 38

2. Réception médiatique et construction des valeurs identitaires 39

3. Impact de la culture hip hop sur les jeunes 41

DEUXIEME PARITE : 43

STRATEGIES D’INVESTIGATION 43

CHAPITRE I : DETERMINATION DU CHAMP D’INVESTIGATION 44

1. Population d’étude 44

2. Terrain de l’enquête 44

2.1 Abobo (Lycée Municipal) 45

2.2 Yopougon (Lycée municipal pierre Gadié 1) 46

2.3 Cocody (Groupe scolaire la farandole) 47

3. Méthodes d’échantillonnage 48

3.1 L’échantillonnage fondé sur le jugement de l’enquêteur 49

3.2 L’échantillonnage de convenance 49

3.3 L’échantillonnage en « boule de neige » 49

3.4 L’échantillonnage par itinéraire ou random road 50

3.5 L’échantillonnage par quotas 50

CHAPITRE II : COLLECTE, PLAN D’ANALYSE DES DONNEES ET DIFFICULTES RENCONTREES 52

1. Déroulement de la collecte 52

2. Plan d’analyse des données 52

3. Difficultés 53

TROISIEME PARTIE : 54

PRESENTATION DES RESULTATS INTERPRETATION ET RECOMMANDATIONS 54

CHAPITRE I : PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS 55

1. Analyse des vidéoclips 55

1.1 Identification des vidéoclips 55

1.1.1 Fiche technique du vidéoclip afro-américain 55

1.1.2 Fiche technique du vidéoclip ivoirien 55

2. Analyse de « I’m Sprung » 56

2.1 Médiation audiovisuelle 56

2.1.1 Le montage du vidéoclip  56

2-1-2 Les sons 56

2-1-3 La construction des épisodes : Décors, lieux, durée des scènes, succession et rythme des plans 57

2.1.4 Aspects relatifs au contenu (histoires- thèmes) 58

3. Analyse du « Scénario acte 2 » selon la grille d’analyse de Yelle 59

3.1 Tableau d'analyse du vidéoclip ivoirien 59

3.2 Interprétation du tableau 59

4. Analyse comparative des deux vidéoclips 61

5. Le Questionnaire écrit 63

5.1 Caractéristiques réelles de l’échantillon 63

5.2 Présentation du questionnaire 68

6. Analyse des résultats du questionnaire écrit 70

6.1 Analyse selon la consommation médiatique 70

6.1.1 Moyen d’écoute musicale (Q12) 70

6.1.2 Emissions préférées (Q8) 71

6.1.3 Consommation de la télévision par semaine (Q7) 72

6.1.4 Ecoute en groupe (Q10) 73

6.1.5 Lieux d’achat des cassettes (Q11) 73

6.1.6 Connexion à des sites de musiques (Q14) 74

6.2 Analyse de la réception musicale 76

6.2.1 Fréquence d’achat de disques (question 9) 76

6.2.2 Meilleur vidéoclip (questions 17 & 20) 77

6.3 Analyse selon la construction des valeurs identitaires des Adolescents 79

6.3.1 Représentation d’eux-mêmes (question 23) 79

6.3.2 Pays de résidence souhaité (questions 24 et 25) 79

6.3.3 Esprit patriotique (question 26) 81

7. Synthèse des résultats de l’entretien de groupe 83

8. Synthèse des résultats des entretiens individuels 84

CHAPITRE III : RECOMMANDATIONS 86

CONCLUSION 87

BIBLIOGRAPHIE 91

Intérêt personnel
Pourquoi nous nous sommes lancés dans cette recherche et pourquoi la question de la réception de la musique afro-américaine par les adolescents ? Cette question représente pour nous l’intérêt logique que nous accordons à la réception des medias depuis notre inscription au département des arts.

Déjà en première année, nous avions choisi pour thème d’exposé la télévision ivoirienne, dans le cadre du cours de Théâtre et communication. En deuxième année, dans le cadre du cours intitulé discours filmique, nous avons traité comme thème en exposé : le montage, élément discursif du film.

Pourquoi la musique ?

Après les quatre premières années d’études consacrées aux questions dramaturgique, cinématographique et de production audiovisuelle au département des arts et précisément dans la filière des arts du spectacle, nous avons jugé important de trouver une autre thématique pour élargir notre champ d’investigation. C’est ainsi que sur les conseils de notre Directeur de mémoire. KOFFI Gbaklia Elvis qui a entre autres comme spécialité la musicologie, nous avons décidé d’orienter nos recherches sur la musique pour approfondir nos connaissances des arts du spectacle.
Pourquoi la musique Rap et R&B?

Nous nous souvenons des années 96 où la musique rap a fortement influencé les jeunes. Aussi de nos jours les jeunes sont très accrochés au contemporary R&B. Au travers donc de cette étude, nous voulons savoir pourquoi un tel engouement pour une musique occidentale.
Voici les raisons personnelles que nous reconnaissons subjectives qui nous ont poussées à choisir ce sujet. Cependant d’autres motivations sont à énumérer.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconCorrigé de l’examen Cours Génie Logiciel glg105 Année universitaire...

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconUniversité de Caen Année universitaire 2006/2007
«La bce aura de plus en plus de mal à justifier des hausses de taux d'intérêt en 2007»

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconHeinz wismann session 2 8,9 et 10 janvier 2008 Arc et Senans année 2007/2008

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconCalendrier universitaire annee 2006-2007

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconI. P. A. G. Année universitaire 2006-2007 Licence d’Administration Publique

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconEtudiante Mariel Talabardon Année Universitaire 1999 2000 Suivi universitaire

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconE conomie générale bts banque 1ère année Année 2007– 2008 Stéphane...
«jongler» selon les marchés» et d’emprunter de l’argent sur les places les plus avantageuses. Ils jouent un rôle important dans la...

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconProfesseur des universités, première classe
«Guerre conflit, société, xvie-xviiie siècles» pour les années 2006-2007, 2007-2008, Paris I

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconProgrammes 2008 (bo hors série du 19 juin 2008)
«non», la connaissance ou capacité ou attitude n’est pas acquise et devra être retravaillée au cours de l’année suivante

Année universitaire 2007-2008 dedicace iconAnnée Universitaire 2012 2013






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com