Table des matières





télécharger 199.07 Kb.
titreTable des matières
page3/8
date de publication06.02.2020
taille199.07 Kb.
typeDocumentos
1   2   3   4   5   6   7   8

Lecture du document de diagnostic partagé


Le présent document est divisé en 9 fiches thématiques qui abordent les 5 finalités du développement durable présentées plus haut.

Les 9 fiches proposent une déclinaison opérationnelle de ces finalités, selon le cadre national. Chaque fiche met en évidence :

  • Une introduction à la thématique abordée ;

  • Un état des lieux du territoire sous forme de points clés ;

  • Des illustrations (graphiques, photos, schémas, cartes) ;

  • Une analyse des Atouts, Faiblesses, Opportunités et Menaces (AFOM) du territoire au regard du développement durable.

Pour finir, le document reprend l’ensemble des enjeux du diagnostic, analysés au regard des 5 finalités.


Diagnostic de développement durable





Fiches de diagnostic :

  1. Fiche d’identité du Pays

  2. Comment aménager le territoire et développer l’offre en logements durables

  3. Quelles sont les conditions d’une mobilité durable ?

  4. Comment gérer durablement les ressources du Pays ?

  5. Quelles pressions s’exercent en matière de risques, de pollutions et de nuisances sur le territoire ?

  6. Comment favoriser l’emploi et le développement économique local durable ?

  7. Quelles sont les politiques sociales et de santé et les solidarités qui s’opèrent au sein du Pays ?

  8. Faire de la culture et du sport des leviers de développement durable

  9. Quelle participation citoyenne et quelle gouvernance pour le Pays ?






Fiche d’identité du Pays Sologne Val Sud




  • Le Pays Sologne Val Sud (PSVS) est situé au cœur du Loiret (45), séparé du Pays Forêt d’Orléans Val de Loire et du Pays Loire Beauce par la Loire : véritable fil conducteur de l’agglomération orléanaise. L’échelle du Pays, pertinente et privilégiée pour le développement local, le partenariat et la concertation des acteurs locaux, compte actuellement :

    • 29 communes périurbaines et rurales / 4 communautés de communes

    • Sur 1 077 km²

    • 46 0000 habitants

    • 12 000 emplois



  • Le Pays Sologne Val Sud est un territoire rural qui regroupe deux pôles majeurs (Sully-sur-Loire, La Ferté-Saint-Aubin), mais surtout un réseau de petites villes et villages isolés qui progressivement se diluent et s’étalent.




  • Trois dynamiques territoriales parcourent le Pays :

    • L’aire d’influence de l’agglomération orléanaise qui a pour conséquence des navettes domicile-travail et l’émergence de dynamiques résidentielles importantes sur le territoire ;

    • Le Val de Loire, régi par le passage de la Loire, comme entité paysagère et agricole singulière du reste du Pays ;

    • La Sologne marquée par une forte identité forestière et cynégétique.



  • Le Pays souffre d’un manque de cohésion géographique et identitaire. Son action manque de visibilité aux yeux des acteurs locaux, notamment des élus et de la population. Le PSVS puise en revanche ses forces dans le montage et le financement de projets via les subventions régionales. En plus de l’Agenda 21, le Pays est investi dans plusieurs projets de territoire :

    • Le SCoT des trois Pays fixant les orientations générales de l’organisation de l’espace, les équilibres urbains et ruraux, dessinant le territoire de demain en articulant les différentes politiques du territoire (aménagement, mobilité, environnement, etc.)

    • Le Contrat Régional de Solidarité Territoriale mettant l’accent sur la faisabilité des actions de la région Centre en matière d’emploi et de connaissance, d’attractivité du territoire, de mobilité et d’accessibilité, cadre conventionnel avec la Région.

    • Des « Ambitions 2020 » pour les deux bassins de vie (Orléans, Gien)

    • groupe 19Des actions de valorisation des ressources aquatiques et forestières par le Groupe d’Action Locale (GAL) par le biais des fonds européens du programme LEADER



  • La démographie du Pays est étroitement liée aux logiques d’influence de l’agglomération orléanaise. Avec une population de 46 000 habitants, le Pays connaît une croissance démographique de l’ordre de 7% entre 1999 et 2006, liée à son solde migratoire. Plus précisément, entre 1999 et 2010 le Pays connaît une croissance annuelle de 0,9%, une dynamique migratoire qui profite aux communes situées aux portes de l’Agglomération, et particulièrement celles situées en bord de Loire (Ouvrouer-les-Champs, Sigloy, Guilly, Dry).



  • groupe 304L’installation de jeunes ménages avec enfants dans certaines communes rurales du PSVS renforce l’idée d’une périurbanisation du territoire, de 10 à 30km d’Orléans :

    • Une opportunité pour ces familles d’acheter des terrains et logements à plus faible coût, et d’autant plus que l’on s’éloigne de l’agglomération.

    • Un phénomène qui entraîne une augmentation des migrations pendulaires sur le territoire et une augmentation du budget transport dans le portefeuille des ménages.

    • Un phénomène qui nécessite une adaptation des communes (offre de services associée…).



  • groupe 4212Le territoire est confronté à des problématiques de vieillissement de la population, avec une augmentation des tranches les plus âgées. Les communes les plus à l’est sont sensiblement concernées avec une forte proportion de personnes de plus de 75 ans et une faible proportion de jeunes de moins de 15 ans. Les projections démographiques du SCoT à l’horizon 2030 prévoient une légère hausse annuelle de 0,2% de la population sur la période 2011-30. Le Pays devrait surtout connaître une hausse de la population de plus de 80 ans (8,4% de la population, contre 5,5% aujourd’hui). Notons cependant qu’une légère augmentation des catégories jeunes (30-35 ans) à très jeunes (enfants en âge d’être scolarisés) est envisagée en 2030 si les dynamiques périurbaines se confirment.



  • Le territoire devra donc faire preuve d’adaptation face aux enjeux du vieillissement : un défi auquel seront confrontés les acteurs clés des politiques d’aménagement du territoire. Les champs d’intervention en faveur des personnes âgées sont multiples, parmi lesquels la couverture de l’offre de soins, l’adaptation des logements et des transports à cette tranche d’âge.




  • Du point de vue de l’équipement du territoire en services, le PSVS compte un certain nombre de faiblesses, notamment dans l’offre de logements locatifs, l’offre de soins et l’offre en établissements scolaires secondaires (absence de lycée). Ce sous-équipement est une problématique récurrente du monde rural qui interroge la dépendance du Pays aux territoires voisins, mieux dotés. Deux enjeux majeurs se dessinent alors au PSVS :

    • Le maintien des populations jeunes ; les 15-29 ans étant nombreux à partir 

    • L’attractivité du territoire pour attirer de nouveaux professionnels de santé délivrant des soins primaires.




  • Aux bassins de vie, se superposent deux régions « naturelles » emblématiques de la Sologne, atouts considérables pour l’économie touristique :

    • Le Val de Loire, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des paysages culturels vivants exceptionnels, défini par son patrimoine bâti (châteaux de la Loire), ses loisirs (sports en plein air) et ses pratiques agricoles : grandes cultures, élevage bovin, maraîchage.

    • Les forêts de Sologne au Sud caractérisées par des milieux plus humides et par la production de bois de chênes et de résineux, dans de grands domaines forestiers.


groupe 4220L’agriculture et la sylviculture jouent un rôle essentiel dans l’économie locale et dans le maintien des paysages. Plus précisément, 3 secteurs économiques dynamisent le PSVS et créent des emplois : le bois, l’agroalimentaire et l’extraction de matériaux de construction.
Quatre grandes tendances pour le PSVS :

  • L’échelle du Pays en perte de légitimité, et qui, du fait de l’absence de rôle administratif connu des habitants, doit s’appuyer sur les forces sociales et identitaires du territoire vécu ;

  • Le phénomène de périurbanisation dans les communes de l’agglomération orléanaise et ses conséquences, à savoir la multiplication des circulations, des pressions foncières, etc. ;

  • Un contexte rural de communes éloignées les unes des autres, rendant difficile l’accès aux services de proximité et le déploiement d’une offre de services (santé, éducation, commerces, etc.) ;

  • Les évolutions sociétales et démographiques liées au vieillissement, au profil des habitants et l’adaptation nécessaire des services à la population



1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des Matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com