Encadrement des professionnels de soins





télécharger 97.37 Kb.
titreEncadrement des professionnels de soins
page1/2
date de publication22.05.2017
taille97.37 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2

10.02.2011 Groupe 4

UE.3.5.S4

Encadrement des professionnels de soins

L’ENCADREMENT

  1. Acteurs du stage



Acteurs

Rôle et mission

Maître de stage

- Responsable de l’organisation et du suivi de l’encadrement de l’étudiant en stage

- Accueille et intègre l’étudiant

- Apporte toutes les informations nécessaires sur le lieu de stage et informe sur le parcours à suivre par l’étudiant

- Présente l’étudiant aux équipes et s’assure de son intégration

- Permet à l’étudiant de se positionner dans le lieu de stage

- Assure le suivi de formation de l’étudiant

- S’assure de la qualité de l’encadrement de proximité

- Règle les difficultés éventuelles

Tuteur

- Responsable de l’encadrement pédagogique en stage

- Assure un accompagnement pédagogique

- Reçoit les étudiants et évalue leur progression

- Réalise des entretiens réguliers et des moments de réflexions avec l’étudiant

- Répond aux questions des étudiants

- Assure l’évaluation des compétences acquises, identifie les points forts et les lacunes

- Aide l’étudiant à s’auto-évaluer

- Evalue ou fait évaluer les acquis au fur et à mesure et suit la progression de l’étudiant, notamment à l’aide des outils et du porfolio

- Donne des objectifs de progression

Professionnel de proximité

Assure le suivi et la formation de l’étudiant

- Organise les activités d’apprentissage de l’étudiant en lien avec les éléments du référentiel de compétences

- Questionne, explique, montre, mène des activités en duo et laisse progressivement l’étudiant mener des activités en autonomie

- Guide, indique ce qui est conforme aux bonnes pratiques et ce qui doit être amélioré

- Explique les risques : Règlementation, sécurité…

Formateur IFSI référent de stage

- Suivre l’étudiant tout au long du stage

- Répondre aux questionnement de l’étudiant

- Etre au courant des difficultés de l’étudiant

- Gérer les absences

- Assurer le suivi stage - IFSI

IDE

- Encadrer l’étudiant dans les actes et soins infirmiers

- Assurer le suivi de l’étudiant

- Veiller à ce que l’étudiant ait intégrer les notions

- Faire participer l’étudiant aux soins dans un objectifs pédagogiques

- Partage de connaissance

Etudiant

- Respect de la règlementation professionnel

- Prise d’initiative dans la limite du niveau de formation dans une logique de réflexion et d’analyse des pratiques

-encadrement d’autres étudiants d’un niveau de formation moins élevé dans le but de leur enseigner des pratiques bien maitrisées sous la responsabilité de l’IDE

Directeur des soins

-en relation avec le directeur des écoles et IFSI dans le cadre de l’organisation des stages et l’évolution des pratiques professionnelles

-participe à l’organisation du bon encadrement et a la bonne prise en charge de l’étudiant sur son lieu de stage.

Cadre de santé

-en relation avec les IFSI pour la planification des stages : déterminer le lieu de stage, tuteur, maitre de stage

-rôle dans la coordination des projet de l’ étudiant

-recensement des besoins et aide à la préparation des demandes (humaines, organisationnelles , matérielles, …) de l’étudiant

Aide soignant

-rôle dans l’enseignement des gestes pratiques spécifiques à l’aide soignant (soins de nursing, alimentation, communication…)

-rôle d’encadrant au sein de l’équipe pluri professionnelle

-rôle dans l’accueil et le suivi de l’étudiant

Cadre supérieur

-prend souvent la fonction de maitre de stage , pour l’accueil, l’information, la présentation de l’étudiant puis s’assure de la qualité de l’encadrement de proximité, en relation avec le cadre de santé

-rôle dans la résolution des problèmes liés à l’encadrement de l’étudiant.



  1. Outils d’encadrement

Outils

Intérêt

Limite

Portfolio

- Avoir des objectifs précis et mesurables

- Permet de recentrer le professionnel de son rôle d’encadrement

- Nous donne des exemples de soins

- Permet de connaitre les compétences acquises par l’étudiant

- Se limite à des actes précis, n’incluse pas tous les soins et actes professionnels

- Méconnaissances du portfolio par les professionnels de proximité

- Ne prend pas en comptes les valeurs humaines de l’étudiant

Grille de suivi

- A un rôle dans l’encadrement des soins spécifiques au service

- Définit des critères précis et mesurables d’encadrement

- Permet un encadrement au quotidien

- Temps du personnel soignant restreint

- Il peut y avoir une mauvaise interprétation dans la formulation des critères

Démarche de soin

- Faire mener une réflexion globale à l’étudiant

- Permet de voir la prise en charge globale de l’étudiant

- Connaissance théorique et pratique


- A un moment précis, sur un patient unique

- Ne prend pas en compte l’évolution de l’étudiant

- Gestion du stress

Regroupement

- Permet un échange des ressentis de différents étudiants par rapport aux différents vécus

- Permet un entrainement théorique de démarche de soin

- Situation précise qui ne se reproduira pas forcément


Interrogation ponctuelle

- Permet de voir les connaissances de l’étudiant ainsi que sa motivation et son implication

- Ca peut permettre à l’étudiant de prendre conscience de certaines connaissances à avoir et les recherches à approfondir

- Peut dépasser le niveau de formation de l’étudiant



  1. Vocabulaire spécifique, concepts

Encadrement : Forme d'intervention distante où l'intervenant observe et guide une activité structurée.

La base de l’encadrement sont les connaissances. On n’encadre pas sur un soin que l’on ne maitrise pas. On transmet les connaissances de manière à ce que l’encadré puisse les reproduire par la suite. Cela demande un investissement personnel de la part de l’encadrant et de l’encadré.

Concepts

  • Partenariat :

Le partenariat se définit comme une association active de différents intervenants qui, tout en maintenant leur autonomie, acceptent de mettre en commun leurs efforts en vue de réaliser un objectif commun relié à un problème ou à un besoin clairement identifié dans lequel, en vertu de leur mission respective, ils ont un intérêt, une responsabilité, une motivation, voire une obligation.

C’est une coopération entre la personne soignée et la personne soignante à savoir que le patient a le droit et le devoir de participer individuellement et collectivement à la planification et la mise en œuvre des soins de la santé qui lui sont destinés.

C’est une coopération entre :

  • Le partage du processus de décision

  • La relation

  • Les compétences professionnelles

  • Le partage des connaissances

  • L’autonomie et la participation des patients

  • Le partage du pouvoir avec le patient

  • La communication



  • Interaction :

Influence réciproque que les participants exercent sur leurs actions respectives lorsqu’ils sont en présence physique immédiate les uns des autres.
Dans l’encadrement l’interaction signifie des échanges verbaux et non-verbaux entre l’encadrant et l’encadré. Par exemple si le stagiaire doit faire une prise de sang et que son encadrant a une attitude et des paroles négatives (par exemple « Tu as déjà raté deux prises de sang maintenant celle là il va vraiment falloir que tu la réussisses parce que ce n’est pas très normal en S4 d’en rater encore ») cela va surement entrainer un échec de la part du stagiaire qui va rater sa prise de sang.

  • Equipe :

Une équipe peut être définie comme étant un groupe de personnes interagissant afin de se donner ou d'accomplir une cible commune, laquelle implique une répartition de tâches et la convergence des efforts des membres de l'équipe. Cette définition fait ressortir trois caractéristiques essentielles que présente une équipe de travail:

  • une cible commune: un but ultime à atteindre, un produit final à réaliser;

  • une tâche à opérationnaliser : une opération qui s'appuie sur les moyens, ressources et outils de chacune ainsi que sur une procédure spécifique à suivre;

La convergence des efforts de chacun des membres: une collaboration, lors de la réalisation des tâches, qui s'exerce dans un climat de travail sain et de solidarité.

  • Travail en équipe :

Le travail en équipe est un moyen efficace permettant de faire des apprentissages liés à un domaine de formation; c'est un moyen d'apprentissage utilisé dans la plupart des programmes de formation générale ou professionnelle.

Le travail en équipe est aussi un moyen efficace pour faciliter l'épanouissement personnel de l'individu, pour développer des habiletés et des attitudes favorisant l'affirmation de soi et les relations saines avec les autres. En ce sens, le travail en équipe est un outil de formation personnelle et sociale lorsqu'il fournit à l'individu des occasions d'apprendre à se connaître, à reconnaître ses limites, à utiliser son leadership, à se responsabiliser face à d'autres personnes, à faire valoir ses idées et ses points de vue, à s'ouvrir aux autres, à écouter et à questionner les idées des autres.

Il permet de faciliter la répartition des soins et de répartir le travail au sein de tous les membres de l’équipe.

L’encadrant est toujours responsable des actes de l’encadrer. Une des notions importantes dans le travail en équipe est la communication. Il faut que l’encadrant et l’encadré s’écoute mutuellement dans la réflexion et les idées de chacun.

  • Accueil :

L’accueil permet d’avoir une première impression du service, des professionnelles et des stagiaires. Au départ il faut se présenter et à apprendre à se connaitre, de créer une relation de confiance, de sécuriser l’encadrement ou l’encadrer selon ce qui est fait en favorisant les repères et aider la personne à mobiliser ses ressources.

  • Confiance :

C’est un sentiment qui s’élabore sur la connaissance d’un certain nombre d’éléments, qui concernent l’individu lui-même ou ceux qu’il côtoie, ou bien sont liés à l’environnement ou à une situation. Toujours sujette à être remise en question, la confiance reste aléatoire et, à ce titre, est sans cesse à reconsidérer. La confiance donnée appelle en retour la nécessité de ne pas en abuser : celui qui reçoit la confiance d’autrui doit se faire un devoir de ne pas la trahir.


Dans le cadre de l’encadrement, pour nous la confiance se traduit par :

  • Du point de vue de l’encadrant :

  • Croire dans les capacités du stagiaire en lui laissant une certaine autonomie

  • La confiance se donne après avoir vu le stagiaire réaliser un acte en suivant l’enseignement de l’encadrant et après avoir vérifié ses connaissances quant à cet acte

  • Demander d’abord au stagiaire son ressenti, s’il se sent capable de réaliser cet acte

  • La confiance se donne plus facilement si le stagiaire se montre intéressé et motivé

  • Du point de vue de l’encadré :

  • Etre encadré par le professionnel au début pour la réalisation des actes qui lui montre comment faire et lui donne des conseils

  • L’encadrant a des paroles encourageantes, rassurantes pour instaurer un climat positif ( ex : ne t’inquiète pas, je te laisse faire mais je reste à côté de toi et si tu n’y arrives pas je t’aiderais)

  • L’encadrant demande au stagiaire comment il se situe par rapport à un acte : s’il a des appréhensions, des doutes, des questions

  • Attitude positive de l’encadrant (ex : tu vas réussir ai confiance en toi)




  • Tutorat :

Fonction faisant partie intégrante des missions de tout professionnels de santé afin de transmettre des savoirs et des valeurs professionnelles. Connu plus souvent sous le terme « compagnonnage » ou « apprentissage ». Cette fonction doit revêtir un caractère dynamique et pédagogique pour transférer des éléments du savoir en situation professionnelle. Elle amène les professionnelles à quitter sa posture de « soignant » pour adopter celle de « tuteur » et mobiliser et développer des compétences spécifiques en s’appuyant sur l’expérience, des connaissances pédagogiques et des savoirs pratiques.

  • Accompagnement accueil :

Accompagnement :

Accompagner quelqu’un c’est marcher à ses côtés en le laissant libre de choisir son chemin et le rythme de son pas.

Du point de vue de l’encadrant l’accompagnement c’est prendre sous son aile l’encadrer, le guider, le conduire être en quelque sorte une boussole et lui proposer un chemin pour renforcer ses capacités intellectuelles et d’initiatives en utilisant ses erreurs et ses forces dans le but de favoriser son autonomie. L’accompagnement du stagiaire débute dès son accueil et se termine lorsqu’il part, c’est un processus continu. Ce processus intègre les notions de proximité, de respect et de non jugement. L’accompagnement c’est guider les actes du stagiaires en étant à côté dans le lui pendant tous les moments de sa formation pour répondre à ses besoins, ses craintes de façon personnalisé en fonction de ses attentes.

Du point de vue de l’encadrer l’accompagnement c’est être doubler d’une personne de confiance pour justement être sois même en confiance, pour qu’il puisse nous montrer la bonne marche à suivre. L’accompagnement de l’encadrer se fait durant les soins selon ses capacités à apprendre, à répondre positivement au remarque de l’accompagnateur et à montrer sa volonté et son intérêt.

  • Autonomie :

Possibilité pour une personne d’effectuer sans aide les principales activités de la vie courante, qu’elles soient physiques, mentales, sociales ou économiques et de s’adapter à son environnement.

Etre autonome implique une relation interdépendante à autrui et suppose une parfaite connaissance de soi. L’autonomie peut se définir comme la capacité d’agir avec réflexion en toute liberté de choix, mais elle peut être également simplement physique.

La psychologie désigne l’autonomie comme « le processus par lequel un homme ou un groupe d’hommes, acquiert ou détermine de lui-même ses propres règles de conduites. La capacité d’autonomie résulte de l’intériorisation de règles et de valeurs, consécutive à un processus de négociation personnelle avec les divers systèmes normatifs d’interdépendance et de contrainte sociale. »

Il est important pour l’encadrant de laisser de l’autonomie à l’encadrer pour qu’il puisse s’auto-évaluer et apprendre par lui-même et grâce à ses expériences professionnelles et personnelles. Mais l’autonomie a des limites dans le sens où l’encadrer ne peut pas faire tous les soins mais c’est en fonction de son niveau de formation. Ainsi l’étudiant est limité dans son autonomie.

  • Adaptation :

Acte consistant à inventer la réaction appropriée à une situation nouvelle, appropriation des moyens adéquats à une fin donnée.
Dans le cadre de l’encadrement, cela signifie qu’il faut garder les bases mais réussir à les transférer dans n’importe quelle situation. Il faut savoir accepter le renouveau et les différences de chacun.

  • Mécanisme de défense :

Ils constituent l’ensemble des opérations dont la finalité est de réduire, supprimer toute modification susceptible de mettre en danger l’intégrité et la constance de l’individu biopsychologique. La notion de mécanisme de défense englobe tous les moyens utilisés par le moi pour maîtriser, contrôler, canaliser les dangers externes et internes.

Mécanismes généraux inconscients par lesquels le sujet cherche à supprimer toute modification susceptible de mettre en danger son intégrité organique et psychique.
Par exemple si un stagiaire se sent dévalorisé il va peut-être pour se protéger se renfermer, se replier sur sois, rester dans son coin, ne plus prendre d’initiatives, ne plus parler, faire des erreurs…
Du point de vue de l’encadrant, si un stagiaire se montre par exemple désintéressé l’encadrant va peut-être moins s’en occuper, avoir des paroles négatives, être agressif, le dévaloriser…

  • Comportement :

Ensemble des actes soit de l’homme accessible à l’observation extérieure.
Tous les comportements ont une signification adaptive. Le problème est de déterminer dans chaque cas quel stimulus détermine tel comportement, et quel comportement est déterminé par tel stimulus.
Dans le cadre de l’encadrement du point de vue de l’encadrant (comment il souhaiterait que soit le stagiaire) :

  • Ne pas avoir une attitude prétentieuse et supérieure (« Moi je sais »)

  • Savoir être humble

  • Etre ponctuel, poli

  • Se montrer attentif, intéressé, pas d’attitude nonchalante

  • Savoir sourire et se montrer content d’être là malgré les problèmes de la vie privée

Du point de vue de l’encadré (comment il souhaiterait que soit l’encadrant)

  • Ne pas avoir une attitude supérieure et hautaine

  • Avoir des paroles positives et valorisantes

  • Laisser le stagiaire réaliser des actes, lui laisser une certaine autonomie

  • Avoir un encadrant qui accepte que le stagiaire ne sache pas tout et fasse des erreurs et qui l’aide à les rectifier et à évoluer



  • Attitude :

L’attitude qualifie une disposition interne de l’individu vis-à-vis d’un élément ou du groupe social orientant la conduite qu’il adopte en présence, réelle ou symbolique de cet élément. Il y a 3 catégories d’attitudes, les attitudes individuelles, c'est-à-dire une prédisposition qui incite un individu envisagé isolement à agir de telle ou telle manière, les attitudes communes, c'est-à-dire les attitudes manifestées par un certain nombre d’individus envers un même objet, et les attitudes collectives, c'est-à-dire les attitudes qui conduisent une collectivité donnée à agir dans un sens déterminé en face d’une situation donnée.

Avoir une bonne posture par rapport au comportement face aux professionnels de soins, face aux patients, aux familles et à l’équipe pluriprofessionnelle. Il est nécessaire d’adopter une attitude respectueuse, poli, accueillante et sans jugement.

  • Motivation :

La motivation représente l’ensemble des facteurs dynamiques qui déterminent la conduite d’un individu. La motivation au travail est définit comme la somme des résultats attendus dans un emploi. La motivation chez une personne est la composante qui règle son engagement pour une activité précise.

C’est le fait que l’encadrer :

  • réussisse ses soins

  • qu’il comprenne ce qu’il fait

  • avoir envie de faire des choses et d’apprendre

C’est encourageant de voir l’encadrer motiver.

  • Engagement :

L’engagement peut être entendu au sens de conduite ou au sens d’acte par décision, selon qu’il désigne un mode d’existence dans et par lequel l’individu est impliqué dans le cours du monde, s’éprouve responsable de ce qui arrive, ouvre un avenir à l’action, ou qu’il désigne un acte par lequel l’individu se lie lui-même dans son être futur à propos soit de certaines démarches à accomplir, soit d’une forme d’activité, soit de sa propre vie.

Un engagement :

  • Face aux droits du patient

  • face à ses collègues de travail

  • face au secret médical

  • face à la responsabilité

  • face au code de déontologie

L’engagement dans son envie d’apprendre, l’engagement de fournir un travail satisfaisant, l’engagement du formateur auprès du stagiaire pour lui apprendre différents soins, différentes techniques et règles. La ponctualité et la rigueur prouve l’engagement de l’encadrer.

  • Compétence :

Une compétence est une capacité d’action efficace face à une famille de situations, qu’on arrive à maîtriser parce qu’on dispose à la fois des connaissances nécessaires et de la capacité de les mobiliser à bon escient, en temps opportun, pour identifier et résoudre de vrais problèmes.

La compétence est une capacité à mobiliser et à mettre en œuvre des connaissances et des aptitudes dans une situation donnée.

Idée de réponse adaptée à une situation, à une maîtrise de soi, à une compréhension du contexte dans sa globalité et à une demande spécifique.

Donc dans le domaine professionnel une personne compétente est une personne qui est capable d’organiser et de mobiliser différents savoirs et les gères. Cela permettra d’utiliser sa compétence pour rester performant au cours même de sa réalisation.

  1. Enoncez les droits et obligations qui découlent



  • Du statut du stagiaire

Droits

Obligations

-prise d’initiatives

-droit à un encadrement de qualité

-questionnement du personnel soignant

-droit à l’encadrement d’autres stagiaires d’un niveau de formation inférieur

-droit à un regroupement de mi-stage

-droit à un bilan de mi-stage pour déterminer les points forts et à améliorer du stagiaire

-respect, politesse , ponctualité envers le personnel et les patients

-montrer de l’intérêt

-avoir de la curiosité intellectuelle

-implication et motivation

-recherche d’information

-faire remplir régulièrement les feuilles de suivi et le portfolio




  • Du statut de l’infirmière dans l’exercice de ses fonctions

Droits

Obligations

-prendre connaissance des éléments acquis ou à améliorer de l’étudiant (portflio)

-réajuster les connaissances de l’étudiant

-demander à l’étudiant de faire des recherches sur un sujet donné

-refuser un soin à un étudiant si il manque de connaissances


-encadrer et évaluer les étudiants

-respect, politesse

-responsabilité

-explication des soins et réponse aux questionnements de l’étudiant

-respect des protocoles et règles d’hygiène

-suivi de la progression de l’étudiant (portfolio,…)



  1. Exposez les facteurs facilitant l’encadrement, ainsi que les obstacles. Illustrez-les par des exemples concrets.

Facteurs facilitant l’encadrement sont :

  • La concentration

  • Un environnement calme : éviter qu’il y ait du monde dans la chambre

  • Encadré et encadrant motivés : l’encadré s’intéresse aux soins et l’encadrant a envie de faire apprendre

  • Support d’apprentissage : se référer aux protocoles

  • Esprit ouvert de l’encadré : qu’il accepte les points à améliorer et qu’il s’intéresse aux soins et aux remarques faites par l’encadrant

  • Utilisé différentes formes d’apprentissages (auditive, visuels, kinesthésique) : favoriser la forme qui correspond à l’encadré

  • Patient compréhensif : il doit accepter que l’encadré fasse le point sur lui

  • Répétition / Reformulation : l’encadrant encadre l’encadré pour le même soin plusieurs fois jusqu’à ce qu’il est acquis le geste

  • Communication : il ne doit pas hésiter à poser des questions dès qu’il a un doute

Les obstacles de l’encadrement :

  • Distraction : lorsque quelqu’un rentre dans la chambre

  • Bruit : l’ASH passe une machine dans le couloir

  • Manque de motivation : l’encadré n’a pas envie d’apprendre

  • Mauvaise mémorisation

  • Complexité d’un soin : geste technique par exemple pose d’un KT

  • Problème de communication : l’encadré ne comprend pas, et n’ose pas posé de question



  1. En tant que futur(e) professionnel(le) de proximité, comment envisagez-vous d’encadrer un(e) étudiant(e) accueilli(e) dans votre unité de soins

Comment envisagez-vous encadrer un étudiant accueilli dans votre unité de soins ?

  • Préparation en amont de la venue d’un étudiant en équipe pluridisciplinaire

  • Préparer un document regroupant les pathologies prévalentes du service ainsi que son organisation (personnels/fonctions, nombre de lit, population accueillie)

  • A l’arrivée du stagiaire visite du service et présentation du personnel présent

  • Expliquer l’organisation de la journée des différents professionnels présents et leurs rôles et mettre à disposition tout matériel nécessaire pour mieux connaître le service (classeur, fiche…)

  • Demander à l’étudiant si éventuel question ou renseignement supplémentaire

  • Demander à l’étudiant de noter sur une feuille l’ensemble de ses objectifs de stage (les mettre en évidence dans la salle de soins) et les évaluer lors des bilans proposés

  • Faire un suivi régulier en proposant un bilan à la fin de chaque semaine entre le stagiaire et le référent de l’unité de soins pour suivre son évolution et savoir comment il ressent son stage

  • Faire régulièrement des mises en pratique formative pour suivre l’évolution de l’étudiant durant le stage selon ses capacités et réajuster si besoin

  • Remplir avec l’étudiant le port folio de manière progressive au fil du stage pour permettre à l’étudiant de savoir où il en est dans sa formation

LA FORMATION

  1. Caractéristiques du programme de formation : relatif au diplôme d’Etat d’infirmier : arrêté du 31 juillet 2009

Finalités pédagogiques de la formation :


  • Former des professionnels responsables, autonomes, compétents.

  • Amener les étudiants infirmiers à devenir des professionnels « compétents conscients »

  • Acquérir les fondements de la transmission de savoir-faire

  • Savoir mobiliser les compétences et interagir de façon adaptée dans un contexte donné

  • Etre compétent c’est être capable d’agir et de réussir avec compétence dans une situation de travail.


Principes pédagogiques de la formation :


  • Construire, développer, acquérir des compétences

  • Accéder à la connaissance

  • Acquisition de savoirs

  • Etudiant est acteur de sa formation

  • Adopter une démarche de formation envers d’autres futurs professionnels.

  • Logique de compétence

  • Système de partenariat pour le développement des compétences

  • Partage du pouvoir de former entre formateurs et tuteurs

  • Agir oblige à prévoir, réfléchir, anticiper et de ce forger des idées sur le contexte et les situations.


Modalités d’organisation de la formation :


  • Construire progressivement ses compétences

  • Analyse de sa pratique, mise en évidence des différences, prise de conscience des écarts entre un certain idéal professionnel et la réalité du terrain => professionnalisation

  • Mettre en relation les connaissances à acquérir et le développement

  • Référentiel de formation sous forme de compétences

  • Créer des liens entre les différents lieux et temps de la formation pour favoriser l’intégration des savoirs => travail en partenariat

  • Construire, développer, acquérir des compétences


Programme dans le contexte social actuel :


  • Plus de travail et moins de personnel => Moins de temps pour assurer la formation sur le terrain

  • Changement remarquable dans les techniques de soins ce qui a révolutionné le mode de prise en charge des personnes.

  • Diminution de la durée d’hospitalisation

  • Travailler avec de nombreux professionnelles

  • Vieillissement de la population => augmentation des maladies chroniques et des pluri pathologies => augmentation de la demande d’information et la qualité des soins pour une sécurité renforcée

  • Moins d’apports théoriques et plus de recherches personnelles => habitude à se former en permanence.


Philosophie du programme :
Programme de formation offre t’il suffisamment de ressources aux jeunes IDE ?

  • Savoir, savoir-faire, expériences et actions

  • La philosophie du référentiel de formation s’appuie sur :

    • un recentrage sur la clinique infirmière

    • une organisation universitaire du référentiel

    • une autonomie renouvelée de l’étudiant

    • une ingénierie pédagogique refondée pour l’apprentissage des compétences professionnelles.



  1. Acteurs de formation

Rôle et missions de chacun des acteurs de la formation à l’IFSI :

  1   2

similaire:

Encadrement des professionnels de soins iconVélo de chacun + sac réparation + pharmacie + casques Introduction...
Encadrement renforcé d’où des conditions d’encadrement adaptée à mettre en œuvre. IL faut distinguer

Encadrement des professionnels de soins icon1. Présentation du contexte de la recherche
«peu capable de donner une réponse adéquate aux demandes de soins, de prévention et de suivi des maladies chroniques, ni d’assurer...

Encadrement des professionnels de soins iconModule soins infirmiers
«soins et procédés visant à assurer l’hygiène de la personne et de son environnement»; «la prévention des escarres»

Encadrement des professionnels de soins iconRecherche clinique, Epidémiologie, Médicament Version du 12 février...
«Santé, Soins et Société» proposées à Caen, comme le rappelle la figure ci-dessous

Encadrement des professionnels de soins iconAccompagnement sur l’ingénierie, la mise en œuvre et la pérennisation des
«Maison de santé pluri professionnelle» recouvre à la fois des structures associant des professionnels exerçant au sein d’un local...

Encadrement des professionnels de soins iconParcours «Gouvernance et Encadrement des Organisations»

Encadrement des professionnels de soins iconAccompagnement, soins et services à la personne
«Accompagnement, soins et services à la personne» option «à domicile» exerce ses fonctions auprès de familles, d’enfants, de personnes...

Encadrement des professionnels de soins iconL’association de consommateurs ufc-que choisir dénonce une «fracture...
«fracture sanitaire» dans l’accès aux soins. Les dépassements d’honoraires des médecins sont en cause

Encadrement des professionnels de soins iconPermanence des soins ambulatoires

Encadrement des professionnels de soins iconAccord de Bon Usage des Soins






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com