Revue de presse du 25 novembre 2014





télécharger 53.77 Kb.
titreRevue de presse du 25 novembre 2014
date de publication20.05.2017
taille53.77 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
REVUE DE PRESSE du 25 novembre 2014



LE BABY-BOOM DES RATS


Sarah et Nora



(source Google Images)



Cet article évoque la prolifération des rats dans les villes du Vaucluse, ici dans la ville d’Avignon. Cela est due à une mauvaise hygiène publique de la ville : la gestion des déchets, c'est-à-dire que la population expose leurs déchets sans aucune conscience, ce qui favorise la multiplication des rats. De plus, elle fait preuve de nonchalance, et jette ses ordures le matin plutôt que le soir, par exemple. On parle alors d’ « incivisme ».
On constate aussi une disparition des prédateurs tels que les chats et une mortalité naturelle insuffisante des rongeurs due à des hivers particulièrement doux. Des moyens ont été déployés, tels que des appâts sous les égouts pour les réguler et non les exterminer. Face à cette prolifération, l’an prochain la commune passera des conventions pour procéder à la dératisation des résidences.




Le document étudié est un article tiré du « Vaucluse Matin», paru le Vendredi 7 Novembre 2014.

Cet article apparaît dans la deuxième page, dans la rubrique «  Dossier du jour », ce qui montre son importance.

L’auteur se nomme Jean-François GARCIN.


Euro 2016 : le cadeau fiscal qui ne passe pas

Badrouzamane

Mathis



http://fr.uefa.com/uefaeuro/finals/news/newsid=2158406.html


La France accueillera la coupe d’Europe en 2016.

Cette coupe, mondialement réputée et connue, est organisée par L’UEFA (Union des Associations Européennes de Football), dirigée par Michel Platini.

Un projet de loi est mis en place et consiste en une exonération d’impôt pour les organisations d’événements sportifs internationaux. C’est l’UEFA qui a exigé ce cadeau fiscal. Selon le ministre des sports, Patrick Kanner, « Si nous n’avions pas pris cette décision la France n’aurait jamais accueilli cette compétition ».

Toutefois, cela créée une polémique puisque la France fait payer beaucoup d’impôts à ses habitants qui se « plaignent » d’en payer plus lors de cette compétition footballistique. L’exonération fiscale, imposée par l’UEFA a donc été acceptée par l’Etat.

Le Monde

Patrick Roger

Vendredi 14/11/14







La 3D déconseillée aux jeunes enfants


Karim

Melissa






De nos jours, de plus en plus de films 3D sont proposés au cinéma tout comme des jeux vidéo depuis les années 2000. La 3D est généralisée depuis le film Avatar. Le port des lunettes n’est pas forcément obligatoire puisque certaines consoles proposent des curseurs afin de passer du 2D à la 3D.

Les écrans 3D sont déconseillés pour les enfants âgés de moins de 6 ans. C’est le fabricant « Nintendo » qui a donné l’alerte. Normalement, les deux yeux convergents (ils sont orientés sur le même objet). Une étude scientifique menée par Olivier Merckel, responsable de l’Anses de l’unité d’évaluation des risques liés aux nouvelles technologies a prouvé que le système visuel de l’enfant est encore fragile et qui pourrait entrainer des conséquences néfastes à long terme.

Le Monde

7 novembre 2014-11-25

Pascale Santi





LE REDOUBLEMENT NE TIENT PAS SES PROMESSES
DAVID
ROMAIN


Source : bvoltaire.fr


Avec la loi de refondation de l’école en 2013, le redoublement devient exceptionnel. Le ministre de l’éducation dit : « ne pas supprimer le redoublement, mais le limiter a certaines circonstances ». En France en 2009, 37% des jeunes de 15ans avaient déjà redoublés : la France était alors la première à l’OCDE. En 2012, la France passe 5eme avec 28% mais se situe très loin des autres pays de l’OCDE avec une moyenne de 12%.

Les élèves français redoublent beaucoup plus que les élèves des autres pays européens.

Or d’après certains scientifiques et proviseurs de lycées, le redoublement n’est bénéfique qu’à court terme mais pas à long terme : l’élève redoublant est meilleur l’année de son redoublement mais moins bon l’année suivante. Les enfants qui redoublent perdent alors confiance en eux et le redoublement ne les aide pas à obtenir un diplôme. De plus, le redoublement coûte cher : la France dépense 2 milliards d’euros par an pour les redoublements.


Extrait d’Alternatives Economiques n°340, Novembre 2014
Article écrit par Naïri Nahapétian







MON ECOLE A L’HEURE DU NUMERIQUE

Dina & Mickaël


Source : http://www.cote-momes.com/

Dès 2013, le ministère de l’Education installe le numérique dans 9 000 établissements scolaires, en France. En effet, l’ordinateur et la tablette sont en train de remplacer les cahiers et les stylos, et les tableaux numériques interactifs remplacent les tableaux traditionnels. Cela permet l’apprentissage tout en étant stimulé par des images ou des vidéos.

Notamment, est favorisée la communication avec des élèves Anglais, qui favorise l’enseignement de la langue. De plus, l’usage de la tablette fait que le nombre de livres et de cahiers est réduit et donc le poids du cartable est beaucoup moins lourd.

Le numérique est en train de s’installer dans de plus en plus d’établissements scolaires, comme les lycées ou le collège. Il se pourrait donc que dans les années à venir, le numérique remplacera totalement les affaires scolaires classiques.

Le nouvel observateur

Du 16 au 22 Octobre 2014

Martin Schoeller



Stage de survie dans les beaux quartiers.
Célia, Maëlle





Sources :

http://www.ouest-france.fr/maurepas-un-quartier-populaire-en-pleine-mutation-100186

http://hotelhotel.com/paris-9e/



Cet article porte sur une étude sociologique. Des étudiants en sociologie ainsi que leur professeur également sociologue Nicolas Jounin, vivant plutôt dans des quartiers populaire comme la Courneuve, visitent des quartiers bourgeois dits les beaux quartiers de Paris. De plus ces étudiants n’auront pas la possibilité d’accéder à ces beaux quartiers. Cette étude est un choc culturel entre leur socialisation et la culture bourgeoise.

Nicolas Jounin dit qu’en général ce sont les jeunes issus de la bourgeoisie qui étudient les milieux défavorisés. Cette étude à pour but d’inverser les rôles.

Ainsi le sociologue et les étudiants ont effectué des sondages par questionnaires avec les habitants, commerçants et passants par exemple «  les écarts de richesses entre les privilégiés »

Ensuite ils ont fait une expérience : entrer dans un magasin de grand luxe (Dior, Chanel). Le but étant de mesurer le temps écoulé avant qu’un ou plusieurs vendeurs ne les poussent vers la sortie en posant des questions comme «  avez-vous besoin d’un renseignement », c’est à nouveau un écart de culture en outre un choc culturel.


Le nouvel observateur, le 9 octobre 2014




L’Equateur mise sur l’économie de la connaissance.
Lucie

Marie


http://lainfo.es/fr/2014/10/21/equateur-ouvre-une-universite-a-amazon/


Pour se libérer de sa dépendance aux matières premières, l’Equateur met en œuvre de forts moyens pour favoriser l’enseignement.

Ils sont 150 jeunes à rentrer dans cette université Amazonienne nommée Ikiam (forêt en langue Shuar). Cette université amazonienne d’Ikiam, située au fin fond de l’Amazonie dispose de 93 hectares, abritant 6 écosystèmes d’une biodiversité exceptionnelle. Cette réserve naturelle sera un laboratoire vivant pour ces étudiants qui plancheront sur l’exploitation durable des ressources notamment en pharmacologie.

Ces étudiants ne sont pas habitués à ce milieu scolaire, même si ils sont fiers de faire partie de cette nouvelle génération d’étudiants admis dans cet établissement public.

Le pays favorise l’enseignement supérieur en construisant des universités publiques et en fermant quelques universités privées.

Les professeurs de cette université sont de toutes origines et disposent d’un doctorat.

« L’université, c’est comme le football. Si vous recrutez de bons joueurs, vous gagnez. » José Andrade.

L’objectif est de transformer l’économie du pays, aujourd’hui dépendante des matières premières (banane et pétrole) pour l’orienter vers des technologies de pointe.

Courrier International, du 13 au 19 novembre 2014,




L’Arabie Saoudite se protège au nord et se protège au sud

Léo

Benjamin




http://www.terredisrael.com/murs-monde.php

AU NORD :

L’Arabie Saoudite entame la construction d’un mur le long de la frontière avec l’Irak en 2006 pour lutter contre les milices chiites irakiennes et contre Daech. Ce mur mesure 900 km, il est doté d’équipements électroniques avec un no man’s land de 10 km.

Cette construction intervient après les attaques lancées par un groupe de djhadistes en juin 2006.
AU SUD :

Le pays saoudien débute cette fois en 2003 la construction d’un mur, le long de la frontière avec le Yémen, de 2000 km de long et de 3m de haut. Il est doté de caméras infrarouges. L’objectif essentiel de ce mur était d’empêcher l’infiltration des combattants d’Al-Qaida sur son territoire. Dorénavant, il sert à la surveillance des chiites qui progressent sur le territoire yéménite.

Courier International n° 1253 du 6 au 12 novembre 2014



Roumanie : M. Iohannis remporte la présidentielle
Mélanie

Laura


M. Iohannis
Source : stririnationale.eu

Cet article évoque la victoire présidentielle de Klaus Iohannis en Roumanie, le dimanche 16 novembre 2014. Celui-ci, issu de la minorité allemande, a été élu à 55% des voix contre Victor Ponta, premier ministre et favori des sondages.

Lors de cette journée il y a eu beaucoup de tensions dans les rues puisque très peu de bureaux de votes étaient ouverts à l’étranger (294) et seulement 62% des citoyens sont allés voter, ce qui reste un record pour ce pays qui doit faire face à la corruption et à la pauvreté qui n’a jamais cessé d’augmenter au fil des années. Cela a donc favorisé la victoire présidentielle de M. Iohannis parce qu’il lutte contre la corruption endémique c’est-à-dire qu’il se bat contre’ la corruption néfaste existante en Roumanie.

Journal Le Monde

Article à la page 8

Date : Mardi 18 novembre 2014
Auteur : Mirel Bran






Le financement participatif soutient les petites entreprises
Nassim

Rayane

Source : Chef d’entreprise.com


Depuis peu à Carpentras le comité de bassin d’emploi (CBE) a mis en place un financement participatif. C’est un rassemblement de personnes voulant contribuer au développement de petites entreprises qui ont du mal à obtenir des crédits auprès des banques (à cause de la crise), ce projet a pour but de les aider.

Ce financement est une option pour les entreprises qui ont une action locale.

Ce concept est novateur car il y a une plateforme (le comité de bassin d’emploi) qui accepte le projet et qui fait appel à des dons sur des délais de 1 à 6 mois, le porteur du projet fixe lui-même le montant de la « cagnotte ».

Par contre le CBE a un service payant compris entre 5 à et 15% de la  « cagnotte », qui consiste à transmettre les emails des donneur et porteur des projets. Si l’objectif est atteint durant le délai imparti, le porteur aura le financement mais dans le cas contraire les financeurs récupèrent leur don.

Pour lever ces fonds il faut impliquer toutes ces connaissances, le bouche à oreille et les réseaux sociaux.

On peut faire une vidéo de présentation de son projet.
Il y a six clés de réussite, tout d’abord de l’énergie et du temps et il faut également faire preuve de marketing pour convaincre les donateurs. La confiance peut aussi être un aboutissement mais il ne faut pas se reposer uniquement sur le financement participatif mais faire appel à d’autres partenaires.



Le journal : Vaucluse matin

Lundi 17 novembre 2014

Rédigé par Olivier MUSELET







LA MUSIQUE PREFEREE DES FRANCAIS
Fanny

&

Emilie




Source : google images.



Le rap s’avère la musique préférée des Français, c’est même leur musique favorite.

Certains rappeurs restés dans l’ombre ces dernières années, triomphent à présent en remplissant le Zenith, Bercy et d’autres salles. Leurs sons sont diffusés de plus en plus sur les radios telles que Skyrock, qui se consacre principalement aux musiques urbaines.

Le rap est un style de musique récent qui commence à faire son apparition dans les années 90.

Le clan IAM, au milieu des années 1990, fut l’un des premiers groupes à donner naissance au rap.

Par la suite, Diam’s, une rappeuse qui débute sa carrière seule est à l’apogée de son succès après la sortie de son album en mai 2003. Elle devient alors une femme populaire et touche profondément les gens, plus particulièrement les jeunes avec ses titres.

Le groupe Sexion d’Assaut, qui a vu son destin basculer en 2004 fait à présent partie d’une des révélations du rap français et connait un grand succès.

Depuis, le rap est partout et de plus en plus de Français l’apprécient.



L’OBS nouvelle formule, du 30 octobre au 5 novembre 2014.

Article de Sophie DELASSEIN.


similaire:

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconRevue de presse «prevention» du 27 février 2014

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconCommuniqué de presse – Novembre 2015
«Les stratégies sur le marché de l’épargne», à partir de 2 950 € ht 160 pages –Novembre 2015

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconProgramme de terminale pour Revue de presse

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconJéco 2014 Samedi 15 Novembre 2014, 14-16h

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconBrésil; économie, relations économiques (revue de presse)

Revue de presse du 25 novembre 2014 icon* Extension du délit d'entrave à l'interruption volontaire de grossesse
«Sapin ii» 9 décembre 2016, transpose en droit français la directive 2014/104/ue du 26 novembre 2014

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconS'initier à la revue de presse variété des périodiques, méthodologie...

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconJany-Catrice (Florence) et Sobel (Richard), «Économie et (autres)...
...

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconDu mercredi 12 au vendredi 14 novembre : déplacement au Maroc Mercredi 12 novembre : Casablanca
«l’invité de l’économie», avec Jean-Marc sylvestre sur lci. Diffusion lundi 10 novembre à 20 h 20 et 21 h 20, et mardi 11 novembre...

Revue de presse du 25 novembre 2014 iconRéunion du 14 novembre 2014 Etaient présents






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com