Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables





télécharger 14.53 Kb.
titreConférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables
date de publication15.02.2017
taille14.53 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables

Centre des congrès, salon Cosy

Jeudi 4 juillet 2013, 11 h 30 – 12 h 15 (45 mn maxi)
PRISES DE PAROLE

  1. Le maire

  • Bienvenue

  • Présentation de la conférence annuelle

  • Reprise des thèmes développés dans l’allocution du matin

    • Rapide présentation du SDEED et de ses engagements

    • L’innovation comme fil rouge,

    • Quelques projets majeurs qui ont connu un réel développement cette année

      • la filière électronique

      • l’emploi et les quartiers (emplois d’avenir, accompagnement à la création de son propre emploi, ACTIBOX) 

      • L’ESS et le fonds de dotation avec l’IRESA

      • Les filières émergentes : créativité culturelle et numérique




  1. Daniel Loiseau

  • Bref panorama de la situation économique de l’agglo

  • Point d’étape sur le plan d’action du SDEED

  1. Le président

  • Poursuite de l’action dans les 4 ans à venir

  • ambition intacte

  • 3 mots-clés :

    • l’emploi :

      • obj. 10 000 nouveaux emplois en 5 ans

      • de bonnes nouvelles ( Scania, evolis, kolmi, Koexpan…)

    • la compétitivité

      • stratégie de spécialisation intelligente autour de 6 filières

    • l’innovation :

      • la matinée en a révélée quelques-unes.

      • Gouvernance partagée




  • Ccl : relance est question de confiance


ELEMENTS DE LANGAGE
Même si cette matinée nous aura permis de constater que les choses avancent. Pour autant, nous sommes conscients qu’il reste encore beaucoup à faire. Et peut-être quelques petites inflexions à envisager à notre stratégie territoriale.
Pour autant, notre feuille de route, co-construite avec les chefs d’entreprises et les partenaires institutionnels, garde toute sa pertinence et guidera l’action de notre collectivité pour les 4 années à venir.
Car, malgré une situation préoccupante sur le front de l’emploi, notre ambition demeure intacte. Elle tient en 3 mots-clés : l’emploi encore et toujours, la compétitivité et l’innovation.
L’emploi d’abord, nous maintenons notre objectif de créer les conditions favorables afin que soient créés 10 000 emplois sur 5 ans. D’ailleurs, je rêve qu’un jour nous arrêtions de constater que les emplois détruits.
Il y a aussi des bonnes nouvelles : le PDG de Scania France annonçait hier sur Angers télé l'embauche de 60 personnes après l'été, Evolis va démarrer une extension de 3500 m², Kolmi rapatrie son unité danoise, Koexpan, s’installe sur l’ancien site Bouvet et se redimensionne avec 4000 m² supplémentaires à la clé, etc...
Bref, dans l’océan des mauvaises nouvelles, sachons aussi regarder les bonnes nouvelles.

La compétitivité ensuite. Pour se distinguer dans notre environnement national et international, il n’y a pas 36 solutions. Sauf à renoncer, la spécialisation intelligente est la réponse la plus adéquate car il n’est pas possible de nous battre sur tous les fronts.
L’Europe, l’État et la Région nous y encouragent à travers les politiques contractuelles (Fonds européens, contrat de plan Etat-Région) qui s’élaborent pour les 6 ans qui viennent.
Il nous faut acquérir ou renforcer des « positions dominantes sur le marché » comme disent les économistes. Voilà la motivation de notre choix de renforcer 6 de nos filières d’excellence ou émergentes : le végétal, l’électronique professionnelle, la santé, le tourisme, l’économie culturelle et créative et l’économie verte.
Ainsi, en faisant émerger nos priorités et en identifiant clairement les facteurs qui sauront nous différencier et assurer notre succès, en retrouvant les fondamentaux de l’économie angevine nous lutterons plus efficacement face à la concurrence des autres territoires.
L’innovation enfin. Je ne m’y attarderai pas, la matinée permet d’en révéler quelques-unes.
Je crois profondément que les collectivités territoriales ont un rôle important à jouer. Il nous faut être exemplaire : notre commande publique, ville-centre et agglomération réunies, représente environ 200 M€/ an. Entre 35 et 40 % vont aux entreprises angevines.
On doit pouvoir faire mieux. Mais, il faut aussi que les entreprises locales soient compétitives et s’organisent pour mieux répondre aux appels d’offres. Nous pouvons vous aider à être plus performants et à anticiper.
Il faut aussi que nos chercheurs orientent leur recherche vers l’innovation. Par ailleurs, l’engagement du territoire et de ses acteurs publics et privés, associatifs, chefs d’entreprises et citoyens dans un living lab est aussi une innovation.
Le maire d’Angers l’a évoqué avec vous : nous appelons de nos vœux cette gouvernance partagée. C’est la raison pour laquelle nous avons mis en place le comité angevin de l’économie et de l’emploi durables et les conférences annuelles dont nous inaugurons le format aujourd’hui.
Avec Made in Angers ou la B2B race, ce sont autant d’occasions de tisser des liens, de créer du dialogue et des projets collaboratifs. Sans oublier la concertation indispensable avec les territoires voisins. C’est d’ailleurs l’une des missions du pôle métropolitain Loire Angers.

Mais au-delà de la question de la gouvernance, la relance de notre économie est aussi une question de confiance. Nous sommes, paraît-il, double champions du monde de la consommation d’antidépresseurs et du pessimisme.
Les Angevins consommeront davantage s’ils voient des perspectives positives. Ne sous-estimons pas l’économie résidentielle, elle doit pouvoir fonctionner à plein.
Notre territoire doit pouvoir tirer son épingle du jeu. Nous, Angevins, avons un certain nombre d’atouts à faire valoir : une situation privilégiée, une excellente accessibilité, un cadre de vie exceptionnel, un tissu économique diversifié, des pôles d’excellence et d’innovation technologiques reconnus, un pôle d’enseignement supérieur majeur, une offre culturelle abondante et de qualité, un patrimoine historique et naturel d’exception, un potentiel humain hautement qualifié... Faisons fructifier ce potentiel !
En tout cas, nous nous y efforçons à la place qui est la nôtre.


similaire:

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconRapporteur à l’Assemblée nationale de la Loi de Modernisation de...

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconConférence Marcel Dorigny, maître de conférence à Paris VIII, 27/11/2013

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconConférence Marcel Dorigny, maître de conférence à Paris VIII, 27/11/2013

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconConférence de presse 14 janvier 2014

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconCommunique de presse
«Une coopération intelligente dans le tourisme maritime et côtier», en présence des responsables européens. Cette conférence avait...

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconFemu a Corsica Conférence de presse «Sénatoriales 2014»

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconConférence de presse sur le 1er congrès du projet after, jeudi

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconProgramme du déplacemen t : de 10h à 11h : Conférence de Presse au «Founders’ Club»

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconConference de presse du 26 mai 2015 les cinq maires et le president...

Conférence de presse 1ère conférence annuelle de l’économie et de l’emploi durables iconIntroduction : la conférence de Yalta
«libérée» par l’invasion du Japon. De l’autre, les Indiens n’ont rien reçu après la 1ère guerre mondiale. Le 15 août 1947, c’est...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com