Sommaire





télécharger 0.54 Mb.
titreSommaire
page6/12
date de publication06.02.2020
taille0.54 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Climat, la municipalité doit s’engager Francis Viguié pour le groupe des Verts et NPA-Cuals
Le réchauffement climatique menace les vies de milliard d’êtres humains et d’espèces. Face à cette crise écologique et sociale, lors de la Conférence de l’ONU à Copenhague, une action urgente et radicale s’impose. Les municipalités doivent prendre des mesures radicales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. L’incitation à changer de comportement individuel est efficace si les alternatives sont réelles et accessibles à tous. Montpellier doit assurer la réhabilitation thermique des bâtiments publics et logements sociaux en améliorant leur isolation, développer les pistes cyclables, les transports publics. Lors de l’élaboration du Plan de développement urbain, il faut faire des choix volontaristes. La gratuité des transports n’a rien d’une utopie (voir Gap, Aubagne) ; à l’achat d’un billet, l’usager paie une part limitée du coût du trajet, le reste est financé par les contribuables. La gratuité et l’amélioration du réseau favoriseraient le report de mode de transport individuel vers le collectif et ainsi participeraient à la réduction des gaz à effet de serre tout en ayant un intérêt social majeur.
Contribuables en colère

Martine Petitout, indépendante
Si vous souhaitez comprendre pourquoi Montpellier est la grande ville la plus taxée, consultez http://pagesperso-orange.fr/ach34

Vous pouvez faire part de vos doléances sur vos impôts locaux et leur utilisation par mail ach34@wanadoo.fr ou par tél. 04 67 03 44 44
Les articles signés n’engagent que leurs auteurs et aucunement la rédaction.

La délibération du conseil municipal du 2 avril 2008 prévoit un espace consacré à l’expression des conseillers municipaux n’appartenant pas à la majorité municipale, à proportion de leur représentation.
Page 21
Vies de QUARTIER
l’image du mois
Une voix, Une légende
Légende photo

Joan Baez, messagère de paix, d’amour et d’espoir, a chanté au Peyrou devant une foule de près de 25 000 personnes. Ce concert gratuit, offert par la Ville de Montpellier, a clôturé en beauté le festival des Internationales de la guitare.


Pages 22 et 23
Vies de QUARTIER
Montpellier centre

Figuerolles - Les Arceaux - Boutonnet - Les Beaux-arts - Les Aubes - Antigone - Gambetta - Comédie - Centre Historique – Gares

Légende photo colonne

L’association Nouveau Sainte-Anne organisait sa 16e Foire aux santons au Carré Sainte-Anne, les 14 et 15 novembre.
Le billet de votre élu

Fanny Dombre-Coste, adjointe déléguée au quartier

« La solidarité et l’entraide ne sont pas de vains mots. »
En cette période de crise, la solidarité et l’entraide ne sont pas de vains mots à Montpellier. Preuve en est l’exemple de Crea Lead (lire ci-contre). Une coopérative basée sur le principe de l’économie solidaire qui permet à des personnes de s’investir professionnellement sans prendre de risques, tout en conservant leurs droits à l’assurance chômage.

À la veille des fêtes de fin d’année, pour que personne ne soit oublié, la solidarité joue aussi auprès des enfants. En partenariat avec des associations caritatives, la Ville organise une grande collecte de jouets neufs. Autant de cadeaux qui seront offerts aux petits Montpelliérains issus de familles en difficultés. La distribution a lieu à l’occasion d’une après-midi récréative qui se déroule le 23 décembre sur la place Sainte-Anne.

Contacts

Maison de la Démocratie 16, rue de la République

Fanny Dombre-Coste. Tél : 04 67 34 88 05

Magalie Couvert. Tél : 04 34 88 76 85

Chargés de mission au cabinet du maire

pour le quartier. Hussein Bourgi (Ecusson)

et Sabrina Arcucci (Faubourgs). Tél : 04 67 34 87 31

Article 1

Economie sociale. Crea Lead, une coopérative d’entrepreneurs, permet à des personnes de lancer leur activité et d’être

accompagnées, tout en bénéficiant des services et du statut juridique de la structure.

Entreprendre sans risque

Voilà dix ans, que l’aventure a commencé pour Crea Lead. Cette coopérative d’entrepreneurs (SARL SCOP), créée par l’association Passerelles, a pris son envol et a même bien décollé ! « Issue de la grande famille de l’économie sociale (mutuelles, associations, banques coopératives…), elle a la particularité d’appartenir à ses salariés. Elle ne peut être ni vendue, ni délocalisée » indique en riant Frédéric Sanchez, co-gérant de la structure montpelliéraine. Cette structure apporte une aide, un appui à la création d’activité. Elle permet à des candidats à la création d’entreprise de tester leur activité et de la faire perdurer au sein de la structure autant de temps qu’elles le désirent.

C’est une solution rêvée pour les entrepreneurs individuels. En entrant dans la Scop, ils bénéficient d’un programme d’accompagnement avec des formations, d’un appui ponctuel et de services mutualisés en termes de comptabilité, gestion, aide juridique. Le porteur de projet facture en son nom, mais sous le statut juridique de Crea Lead, grâce au numéro Siret de la coopérative.
Cent entrepreneurs ont intégré la scop

La Scop propose une nouvelle manière d’entreprendre dans des domaines très variés : services aux entreprises, aux particuliers, artisans, commerçants, bâtiments (second œuvre)... Elle est même souvent plus avantageuse que le statut d’auto-entrepreneur. Les salariés de Crea Lead sont là pour l’expliquer. Ils guident le professionnel à choisir entre intégrer la coopérative ou prendre un statut juridique différent (travailleur indépendant, SARL, auto-entrepreneur…).

« Chez nous, il n’y a pas d’échec possible. Même si le projet n’aboutit pas, c’est valorisant dans un CV d’avoir été pendant plusieurs mois dans une coopérative. Les gens évoluent dans un environnement sécurisé, ils gardent leurs Assedic, leurs droits, ils remplissent leur CV, ils se forment, ils font des rencontres, ils sortent de l’isolement, ils se remotivent. Si ça décolle tant mieux. Si ça ne va pas, ils vont pouvoir rebondir car ils ont appris plein de choses. On évite aux gens de s’endetter et de se planter » poursuit Frédéric. Aujourd’hui Crea Lead compte une centaine d’entrepreneurs.

Pour ses 10 ans, la coopérative a reçu le Master de la Lettre M, dans la catégorie Economie sociale. Un secteur qui ne cesse de croître et qui représente 10 % des emplois en région.

Infos : Crea Lead. 26 rue Enclos-Fermaud. 04 67 06 96 72
Légende photo

Une partie de l’équipe de Créa Lead devant le gâteau d’anniversaire des 10 ans de la coopérative : Thierry Brunet (salarié associé), Nathalie Laget (fondatrice), Frédéric Sanchez (co-gérant) et Elisabeth Gentil (salariée associée).

Article 2

Apprendre la magie à tout âge, c’est possible.

Brice, le magicien distille son art dans les maisons pour tous.

L’art de l’illusion

Quand on lui demande son âge, il dit qu’il n’a pas d’âge, il est magicien, donc immortel ! Brice a découvert la magie enfant, grâce à un livre qu’on lui avait offert. Il a ensuite fait du théâtre. Ce qui lui a donné l’envie de raconter des histoires. Il déclare être magicien comédien. « Le tour ne doit pas se suffire, il doit emporter le spectateur dans un univers particulier, grâce à l’humour, à la musique, au mime… ». Loin de la grande illusion qui demande trop de moyens, il s’emploie à faire de la magie avec des objets du quotidien. Il dépoussière cet art, pour en renouveler le genre. Il tient à populariser la magie.

Il a choisi de transmettre son savoir et donne des cours à de petits groupes dans les maisons pour tous. Ils s’adressent aux enfants, aux ados et aussi aux adultes. Dès le premier cours, ses élèves arrivent à réaliser un tour. « Ce qui est agréable, c’est que l’on est à même de créer l’émerveillement de manière spontanée, avec des objets du quotidien  ».

Infos : ateliers à la maison pour tous Joseph-Ricôme, Georges-Sand et Mélina-Mercouri, les mardis

et mercredis. 04 67 60 43 54
Légende photo

L’étonnant Brice a choisi de livrer ses secrets à ses élèves.

Article 3

Les commerçants de la rue Marioge font de l’accueil et

du service des atouts, malgré les travaux de la ligne 3 du tram. «Marchands de plaisir»

Avec les travaux de la ligne 3 de tram, les accès en voiture à la rue Marioge ont été modifiés. Toutefois, durant la période des fêtes, il sera à nouveau possible de l’emprunter du 18 décembre au 4 janvier, via le bas de l’avenue de Lodève. Une bouffée d’oxygène pour les commerçants, car comme le dit Patrick Puel, le boucher en souriant « le Montpelliérain est cul de jatte, sans voiture il ne fait rien ». Pour Frédéric Jeanjean, le caviste « La rue Marioge est une des rares rues où l’on peut trouver au même endroit tout ce qui se fait de très bon, voire d’excellent, au niveau qualitatif. Avec les travaux, nous nous mettons en quatre pour nos clients. On cultive la différence. Nous sommes des marchands de plaisir ». Et Charles Claude, le cordonnier d’ajouter « on garde le sourire ». Une chance pour leurs clients qui sont toujours chouchoutés.
Légende photo

La qualité, l’accueil et le service sont les atouts des commerçants de la rue Marioge.


Agenda Les manifestations signalées par sont gratuites
Maison pour tous

Joseph-Ricôme

04 67 58 71 96

Encadré

Au théâtre Gérard-Philipe Et ainsi de suite par les Zygomateurs,

du 10 au 12 décembre à 21h. Noël pour tous : Le voyage de Goutelette et Lolo le 16 décembre à 15h. Pour enfants. Sur réservation.

Compartiment fumeuses, le 18 et 19 décembre à 21h, par la Cie des 4 Coins.
Maison de quartier

Frédéric-Chopin

04 67 72 61 83

Thé dansant, le 20 décembre à 15h. Chacun apporte thé ou gâteaux pour le goûter.

Maison pour tous

George-Sand

04 67 79 22 18

Peinture. Rencontre avec le peintre Thierry Ona, jusqu’au 18 décembre. L’artiste sera présent les 14 et 17 décembre, de 16h à 19h.

Les 4h littéraires : Impasse des tanneurs, par Huguette Colard-Claparède, le 10 décembre à 14h30.

Ateliers d’écriture : Correspondance,

les 16 et 17 décembre, animés par Maguy Grech et Claudine Sorribes.

Noël pour tous :

Les larmes du crocodile, le 17 décembre à 15h, à la maison de retraite des Aubes. Spectacle intergénérationnel.

Zébre et léopard, Spectacle musical et de danse, présenté par la Cie Hélice, le 19 décembre à 17h30, à la salle des Aubes (dès 4 ans).

Loto des commerçants du quartier, le 20 décembre à 14h, à la salle des Aubes.

Soirée théâtre d’impro, avec Les Ours Molaires, le 8 janvier à 21h.
Maison pour tous

Voltaire

04 99 52 68 45

Stage sur les techniques d’encadrement, animé par Florence Ferrant, le 8 décembre.

Noël pour tous : Les aventures de Moumoune, le 18 décembre à 17h, par le Duo des Mômes. Goûter et vin chaud offert par le comité Pasquier-Don Bosco et Mare Nostrum. Spectacle sur réservation
Maison pour tous

François-de-Malherbe

04 67 27 24 66

Ciné-quartier : Ne dis Rien, d’Icíar Bollaín,

le 11 décembre à 14h30. Pour adultes.

Noël pour tous : le 17 décembre, dans le parc de la Guirlande et à la Ludothèque.

Sur réservation

Spectacle de danse et Escapade Magique, par Kobel le magicien et goûter, le 22 décembre à partir de 14h, en partenariat avec les Gipsy Catalan. Sur réservation

Pages 24 et 25

Vies de QUARTIER
cévennes

Alco - Petit Bard - Pergola Cévennes - Saint-Clément La Chamberte - La Martelle Montpellier village

Légende photo colonne

Les platanes abattus avenues d’Assas et de la Gaillarde présentaient un dépérissement. Fragilisés, ils seront remplacés par des essences identiques.
Le billet de votre élu

Christian Bouillé, adjoint délégué au quartier et conseiller général

« Levons les freins du relogement »
Le relogement constitue un élément fondamental de la réussite des projets de rénovation urbaine, mais peut aussi devenir un frein dans l’avancement de ces mêmes projets.

Afin d’accroître l’offre correspondant aux besoins et aux moyens des ménages, un partenariat a été mis en place avec 8 bailleurs sociaux actifs sur Montpellier, visant à proposer aux bailleurs partenaires un “droit à construire” 3 logements en ZAC ou sur du foncier maitrisé par la Ville. En contrepartie d’un relogement effectif au profit des opérations ANRU.

Ce partenariat devrait permettre de démultiplier les offres et d’accélérer les projets de rénovation urbaine.

Une charte de relogement avec chaque bailleur, élargie aux associations représentatives des locataires, est signée dans ce sens-là.
Contacts

Christian Bouillé. Maison pour tous Paul-
Emile-Victor, 1247 av. du Professeur Louis-Ravaz.


Tél : 04 99 58 13 58

Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier : Arsène Bouakira. Tél : 04 67 34 71 76

Article 1

Le lycée professionnel hôtelier Jules-Ferry / la Colline dispose d’un restaurant ouvert à la clientèle. Les élèves boulangers, pâtissiers, cuisiniers et serveurs travaillent sous l’œil (et le geste) vigilant de leurs professeurs.
Fais comme ci, fais comme ça…

Au lycée Jules-Ferry / la Colline, on ne se préoccupe pas uniquement de gastronomie. D’autres pôles existent : coiffure, esthétique, hygiène et environnement, tourisme… Néanmoins, le pôle hôtellerie (500 élèves en services, restauration, boulangerie, pâtisserie) représente 60 % de l’activité. « Nous proposons différents diplômes, du CAP au BTS, via le bac pro, détaille Jean-Claude Cuinat-Guerraz, le proviseur. En boulangerie et pâtisserie, nous sommes les seuls en LR à le faire en statut scolaire et non en apprentissage. »
Cuisiner pour jeter ?

Le restaurant d’application est une véritable salle de classe. Ce jour-là, 24 élèves de 1re année servent leur 1er repas. Un seul menu est proposé, car le plat présenté correspond à la leçon du jour. D’autres élèves, des parents et personnes du quartier jouent les clients. « Sans le restaurant, devrait-on cuisiner pour jeter ? » De plus, le client paie : pour acheter les denrées, car il ne s’agit pas d’offrir une concurrence déloyale et parce que cela représente un apport pédagogique en gestion. L’équilibre est assuré par une subvention de la Région LR, la taxe d’apprentissage et le produit des “objets confectionnés”, viennoiserie, pâtisserie… Une boutique traiteur, à l’entrée du lycée, est ouverte à la clientèle extérieure.
Stages multiples

Daniel Cancel, chef de travaux, est le référent pédagogique. Il gère le fonctionnement des ateliers comme un chef d’entreprise. « La logistique occupe 80 % de mon temps. La pédagogie passe malheureusement après. » Tous les professeurs sont diplômés d’Etat. « En boulangerie, nous avons même un MOF ! (meilleur ouvrier de France, ndlr), M. Bernard Pons. »

Les élèves font de nombreux stages, afin d’être en contact constant avec les pros. Le tryptique “école - restaurant - stage” évoque le parcours “enseignement - application - monde du travail”. Certains stages se déroulent à l’étranger : Chine, Russie, Europe… « Nous marchons en réseau, avec le Regroupement des lycées d’hôtellerie et de tourisme de France.  » Dans la même année, le lycée a reçu en mini-stages, 400 élèves de 3e.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Sommaire iconCours magistral m. Sokoloff Chargé de cm : M. Sokoloff Sommaire Sommaire...

Sommaire iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com