Reglement d’intervention





télécharger 23.54 Kb.
titreReglement d’intervention
date de publication28.01.2018
taille23.54 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos


REGLEMENT D’INTERVENTION
POLES TERRITORIAUX DE COOPERATION ECONOMIQUE


VU les articles 107 et 108 du traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne
VU notamment le règlement n° 140/2013 de la Commission européenne du 18 décembre 2013 relatif à l’application des articles 107 et 108 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne aux aides de minimis – JOUE 24/12/2013 L 352/1,
VU le code général des collectivités territoriales et notamment les articles L1611- 4 et L4221-1 et suivants,

VU la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’Economie sociale et solidaire et notamment son article 9,

VU la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations et notamment son article 10,

VU le décret n° 2001-495 du 6 juin 2001 pris en application de l’article 10 de la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000,

VU l’arrêté du 11 octobre 2006 portant fixation des modalités de présentation du compte rendu financier prévu à l’article 10 de la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000,

VU la délibération du Conseil régional des Pays de la Loire du 21 octobre 2011 adoptant le Schéma régional de l’économie et de l’emploi durable,
VU    la délibération du Conseil régional du 25 novembre 2011 adoptant le Plan régional contre la crise et d’accompagnement des mutations et la charte de conditionnalité des aides régionales et de progrès.
VU  la délibération de la Commission permanente du  2 avril 2012 approuvant la mise en œuvre de la charte de conditionnalité des aides régionales et de progrès pour tous les dossiers de demande d’aide retirés par des entreprises à compter du 3 avril 2012.
VU la délibération du Conseil régional des 29 et 30 janvier 2015 relative au vote du budget primitif, notamment son programme n° 308 intitulé «Fonds de soutien aux entreprises de l’Economie sociale et solidaire», et adoptant le présent règlement modifié,
VU le règlement financier de la Région des Pays de la Loire,
Les Pôles Territoriaux de Coopération Economique (PTCE) :
Formes structurées et novatrices de coopérations et mutualisations économiques dans les territoires, « les pôles territoriaux de coopération économique sont constitués par le regroupement sur un même territoire d'entreprises de l'économie sociale et solidaire, au sens de l'article 1er de la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’Economie sociale et solidaire, qui s'associent à des entreprises, en lien avec des collectivités territoriales et leurs groupements, des centres de recherche, des établissements d'enseignement supérieur et de recherche, des organismes de formation ou toute autre personne physique ou morale pour mettre en œuvre une stratégie commune et continue de mutualisation, de coopération ou de partenariat au service de projets économiques et sociaux innovants, socialement ou technologiquement, et porteurs d'un développement local durable ».

De par leur rôle dans le développement des territoires, basé sur la coopération entre acteurs et l’innovation sociale, les PTCE s’intègrent dans les stratégies soutenues par l’Etat et les collectivités territoriales qui concilient les logiques de développement et d’aménagement des territoires (pôles de compétitivité, grappes d’entreprises, clusters, contrats de ville, emplois d’avenir, emplois francs,...)
La définition d’un PTCE intégrée dans l’article 9 de la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 sur l’ESS met en évidence l’impact territorial de cette nouvelle forme de coopération et l’intérêt pour les collectivités locales de soutenir ces dynamiques territoriales porteuses de développement économique.
Objectifs :
Dans un contexte favorable au développement de l’ESS et de projets d’innovation sociale, les projets de Pôles Territoriaux de Coopération Economique se multiplient en Pays de la Loire. Répondant efficacement aux problématiques de développement économique local, et en particulier à celles du secteur de l’ESS, cette nouvelle forme de coopération représente une véritable opportunité de développement et d’ancrage des emplois dans les territoires.
Soucieuse de soutenir l’innovation sous toutes ses formes, y compris l’innovation sociale, la Région souhaite contribuer efficacement à l’émergence des PTCE, aux côtés de l’Etat et de l’ensemble des acteurs locaux.
Des initiatives locales encouragées par la démarche de dialogues territoriaux impulsés par la Chambre régionale de l’ESS Pays de la Loire se font jour dans la région. Ces expérimentations permettent de situer les besoins des porteurs de projet pour le déploiement des PTCE en Pays de la Loire. Un PTCE a nécessairement besoin d’être soutenu de la phase de gestation à la phase de consolidation qui la conduira vers son autonomie.
L’aide régionale aura pour objectif de faciliter l’émergence des projets de PTCE sur le territoire régional en soutenant le financement de :

    • la fonction animation/coordination des parties prenantes du PTCE pendant leur phase de gestation et d’émergence,

    • la construction des premiers projets du PTCE et la stabilisation de leur modèle économique pendant leur phase de consolidation.


Compte tenu de la dimension territoriale intrinsèque des PTCE, l’aide régionale sera fonction des besoins des porteurs de PTCE au cours de l’ensemble des phases, de la gestation à l’acquisition de son autonomie financière.
Les porteurs d’un projet de PTCE :

  • conduiront un travail avec les Collectivités territoriales concernées,

  • informeront la CRESS et les réseaux locaux de l’ESS de leur démarche,

  • s’appuieront sur les réseaux locaux de l’ESS, en charge par convention avec la Région et la CRESS, de les accompagner.


La Région, quant à elle, veillera à articuler le soutien aux PTCE au titre du développement économique avec sa politique d’aménagement du territoire.
Ces projets étant issus d’initiatives locales, une attention particulière sera apporté à la bonne coordination d’un éventuel soutien de la Région avec les dispositifs « 500 projets pour le territoire », « Agir pour » ainsi qu’avec les Espaces régionaux dans le cadre des Nouveaux Contrats régionaux.

Bénéficiaires :

Le bénéficiaire, porteur du projet, doit être une personnalité morale de droit privé, constituée sous la forme de coopérative, d’association ou de société commerciale (à l’exception des sociétés unipersonnelles).

La gouvernance du PTCE doit être pensée collectivement et démocratiquement au sens de l’économie sociale et solidaire, c’est-à-dire prévoir la participation active des parties prenantes (porteurs du projet, financeurs, clients, usagers, au sein d’une instance dédiée à la réalisation du projet (objectifs, orientations, mise en œuvre des actions, ...)

Champ d’intervention :
Les PTCE peuvent concerner tous les secteurs et filières au premier rang desquels l’insertion par l’activité économique (paysage, bâtiment, recyclage, …), les services aux personnes (crèches, animation périscolaire, épicerie sociale, accueil de nouveaux habitants, logements passerelles, …), les activités culturelles et créatives, le développement d’énergies renouvelables, l’agriculture biologique, les circuits courts alimentaires, …
Les PTCE poursuivent de multiples objectifs qui peuvent ou non se cumuler : la structuration territoriale d’une filière ou d’un secteur, la reprise d’entreprises ou la relocalisation d’activités sur un territoire, des stratégies mutualisées et équitables de distribution et de commercialisation, une mutualisation de ressources, de compétences ou de financements, la recherche d’une taille critique pour répondre à la demande de biens ou de services durables, l’amélioration de la visibilité institutionnelle de l’ESS,…
Critères de sélection :
Pour être éligibles, les projets de pôles déposés doivent répondre à la définition précisé à l’article 9 de la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014, et notamment aux critères suivants :

  • un regroupement, sur un même territoire, d’un nombre significatif de réseaux, d’entreprises et de structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui s’associent à des entreprises industrielles ou commerciales, et le cas échéant à des collectivités locales, des centres de recherche et organismes de formation,

  • l’intégration d’un écosystème sur un territoire avec une finalité de développement socio-économique durable en lien avec une ou plusieurs collectivités locales,

  • un ancrage territorial des activités économiques,

  • un investissement dans l'innovation sociale ou la recherche d'une utilité sociale,

  • la création, consolidation et/ou le développement d’emplois durables et de qualité,

  • le développement d’activités respectueuses de l’Homme et de l’environnement,

  • la valorisation d’une diversité de ressources locales : matérielles, humaines et financières,

  • l’implication dans sa gouvernance de citoyens, d’acteurs et d’institutions de toutes tailles.


Délai de dépôt de la demande de soutien :
Le présent dispositif d’aide étant destiné à soutenir la phase de gestation, d’émergence et de consolidation du PTCE, le projet doit être déposé dans un délai permettant l’instruction concertée avec la Chambre régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) et les réseaux locaux de l’ESS.
Plan de financement :
Le projet doit faire l’objet d’une information officielle et/ou une demande de soutien financier et/ou technique auprès de la ou des collectivités impactées par le PTCE.
Nature et montant de l’aide de la Région :
Considérant le caractère innovant du projet soutenu et la durée nécessaire à l’atteinte de son autonomie financière, l’aide de la Région se fait sous forme de subvention.
Le montant de l’aide est estimé au cas par cas, en fonction de la règlementation en vigueur et de la qualité du dossier, notamment sur sa crédibilité en termes d’objectifs impactant le développement économique du territoire, son modèle économique et sa capacité à impliquer un ensemble cohérent et diversifié de parties prenantes hors ESS et appartenant à l’ESS.
Toutefois, il ne peut dépasser 50 % d’un montant de dépenses subventionnables égal à 150 000 € pour l’ensemble des phases de gestation, d’émergence et de consolidation.
Versement :
Une avance de 50 % est versée à la signature d’une convention. Des acomptes pourront ensuite être versés jusqu’à hauteur de 80 % du montant de la subvention, au fur et à mesure de l’exécution de l’opération sur présentation de factures acquittées et de bilans intermédiaires. Le versement du solde interviendra sur présentation d’un état récapitulatif des dépenses réalisées, des factures acquittées et d’un bilan qualitatif détaillé.


similaire:

Reglement d’intervention iconAnnexe 4 – Règlement d’intervention tp’up
«d’entreprises en difficulté» (art. 7 du règlement général d’exemption par catégories)

Reglement d’intervention iconVu le règlement n°1998/2006 de la Commission Européenne du 15 décembre...
«Fonds de soutien aux entreprises de l’Economie sociale et solidaire», et le présent règlement d’intervention

Reglement d’intervention iconRèglement d'intervention des aides régionales aux entreprises

Reglement d’intervention iconIl vous appartient de consulter attentivement le règlement d’intervention...

Reglement d’intervention iconObjectifs
«Aides aux entreprises et acteurs touristiques», et la reconduction du présent règlement d’intervention

Reglement d’intervention iconCalendrier : 6 5/ Contacts : 6 Contexte Le Conseil Régional d’Île-de-France...
«silver économie» par délibération cr 31-14 du 20 juin 2014. Cette délibération porte adoption d’un règlement d’intervention qui...

Reglement d’intervention iconRéunion du 25 mars 2011 Présents
«financeurs», ie une ou plusieurs collectivités territoriales et organismes disposant d’un règlement d’intervention en faveur des...

Reglement d’intervention iconReglement d’intervention
«de minimis», le cap scop est destiné aux salariés associés fondateurs pour les aider par un effet de levier à former le capital...

Reglement d’intervention iconCompte-rendu du 2
«Je ne suis pas une poubelle», de retracer la marelle et ils ont refait un règlement que l’on doit voter. Le règlement est adopté...

Reglement d’intervention iconThème 5 : régulations et déséquilibres macroéconomiques
«le cadre réglementaire dans lequel s’exercent les activités économiques»; l’intervention, publique passe par le budget mais aussi...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com