Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile





télécharger 11.98 Kb.
titreAfrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile
date de publication12.12.2016
taille11.98 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos

Economie / Afrique du Sud


Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile
(MFI / 20.11.12) A moins d’un mois du Congrès du parti au pouvoir, l’ANC, le Congrès national africain qui doit aussi décider du prochain mandat présidentiel, l’Afrique du Sud reste empêtrée dans les conflits sociaux. Première économie d’Afrique subsaharienne, le pays reste tributaire de la mondialisation et des problèmes internes.

 

En dépit d’une politique globale comportant des mesures de protection sociale en vue d’éradiquer l’extrême pauvreté et la faim, pauvreté et inégalités demeurent à un niveau élevé en Afrique du Sud, qui est toujours une des sociétés les plus inégalitaires au monde. Cette situation est d’autant plus grave que le président Zuma, qui brigue un nouveau mandat, reste accusé de corruption.

L’Afrique du Sud, qui compte 50 millions d'habitants, doit faire face à des défis structurels majeurs : son économie s’est développée principalement autour de l’exploitation de ressources naturelles abondantes (or, platine, diamant, ferrochrome, charbon…) qui ont connu des grèves dures réprimées parfois dans la violence et le sang. Lhéritage de l’Apartheid (développement séparé des « races ») reste particulièrement lourd, avec de profondes inégalités sociales et un faible niveau de qualification de la population. Et la politique de discrimination positive (BEE : Black Economic Empowerment) n’a pas encore répondu aux attentes.
Un environnement favorable aux entreprises
Le taux de chômage est tombé à 23,9 % à la fin 2011 contre 25 % au troisième trimestre. Environ 1 million d’emplois a été détruit entre le quatrième trimestre 2008 et le troisième trimestre 2010. Mais 365 000 emplois ont été créés en 2011. La stratégie globale du gouvernement contre le chômage figure dans le programme New Growth Path (NGP) avec pour objectif la création de 5 millions d’emplois en dix ans. Un projet de Plan national de développement  - Vision pour 2030 - préparé par la Commission nationale de planification, est actuellement soumis à un débat public.

Dans le même temps, avec l'émergence d'un puissant secteur de services, notamment financiers, la Bourse de Johannesburg est devenue la première du continent africain.

Le pays offre ainsi un environnement favorable aux entreprises et figure parmi les grands marchés émergents membres du G20 et du groupe des BRICS (groupe de pays émergents regroupant le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud). La réglementation des affaires reste favorable bien que les moyens insuffisants du secteur public et les divisions profondes au sein de la coalition au pouvoir sur l’orientation de la politique gouvernementale présentent des risques potentiels à moyen terme.

Selon Cheikh Anta Guaye, du service Afrique du FMI, 12 pays de l’Afrique subsaharienne exportent vers l’Afrique du Sud pour une valeur estimée à 1 % de leur PIB. De plus, les sociétés sud-africaines investissent dans un grand nombre de pays d’Afrique subsaharienne. Et des banques sud-africaines sont présentes dans 16 pays africains. Mais ces investissements sont aussi des sources potentielles de chocs entre les Sud-Africains et les intérêts locaux. Les envois de fonds des travailleurs à l’étranger, en Afrique et ailleurs, sont négligeables par rapport notamment au commerce qui génère aussi des recettes douanières. Le déficit budgétaire est passé quant à lui de 4,2 % en 2010 à 4,8 % en 2011 et devrait retomber à 4,4 % en 2012. L’investissement direct étranger (IDE) s’est élevé à 4,5 milliards de dollars en 2011 contre 1,2 milliard en 2010. La dépense intérieure s’étant améliorée, les importations devraient augmenter et exercer une pression sur la balance commerciale sud-africaine durant les deux prochaines années.
Une importante augmentation de la dette extérieure
Comptant pour environ 21 % de la dette publique extérieure, les emprunts extérieurs des entreprises publiques, destinés à financer l’amélioration des infrastructures et la mise en œuvre de nouveaux projets ont provoqué une importante augmentation de la dette extérieure au cours de l’année budgétaire 2010-2011 par rapport au précédent exercice. Cependant, les indicateurs de la charge de la dette ne font apparaître aucun risque de difficultés pour le service de la dette à court terme et l’État peut emprunter localement avec une relative facilité.

Si l'agence de notation Standard & Poor a dégradé d'un cran la note de l'Afrique du Sud (de BBB+ à BBB avec une perspective négative), estimant que les grèves du secteur minier et les tensions sociales pouvaient réduire la marge de manœuvre financière et nuire à la croissance, cette dernière est restée généralement robuste en Afrique subsaharienne face à la faiblesse de l’économie mondiale. Les résultats varient d’un pays à l’autre, la plupart des pays à faible revenu affichant une expansion solide tandis que la croissance ralentit dans les pays à revenu intermédiaire dont l’évolution suit celle de l’économie mondiale.

La croissance de l’économie a été, selon les experts, de 3,1 % en 2011, en hausse de 2,9 % par rapport à 2010. Elle devrait se ralentir pour atteindre 2,8 % en 2012 à cause de la faiblesse persistante de l’économie mondiale et de handicaps structurels internes. Sous réserve que cette reprise se confirme et que la crise budgétaire et financière de la Zone euro trouve une solution ordonnée, la croissance du PIB devrait toutefois s’élever à 3,6 % en 2013.

Comparativement, l’Afrique subsaharienne continue de connaître une croissance relativement forte et est en bonne voie pour enregistrer un taux de croissance d’environ 5,25 % par an en 2012-2013, c’est-à-dire un rythme semblable à celui de 2010-2011. La plupart des pays à faible revenu participent à cette expansion, même si la sécheresse a ralenti l’activité dans un grand nombre de pays du Sahel et que l’instabilité politique a sapé les perspectives de croissance au Mali et en Guinée-Bissau. La situation est moins favorable pour beaucoup de pays à revenu intermédiaire qui sont plus étroitement liés aux marchés européens tels l’Afrique du Sud.
Marie Joannidis

 

similaire:

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconDedicace
«Ecclésia in Africa» adressé à toute l’Eglise d’Afrique ainsi qu’à l’ensemble de ses enfants au lendemain du Synode Spécial pour...

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconLes investissements internationaux du «Sud»
«Sud» renoncent aux stratégies préconisées par les partisans de la déconnexion et de ses diverses variantes (comme la préconisation...

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconSens général du thème en terminale S
«L'Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud», «L'Afrique : les défis du développement», «L'Asie du Sud et de l'Est : les...

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconAdresse postale
«Philosopher aujourd’hui en Afrique : obstacles et enjeux pour un développement approprié», in Pour une pensée africaine émancipatrice....

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconL’afrique du sud

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconLa cop 17, l’Afrique du Sud et l’afd

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile iconClimat : pourquoi la cop22 doit (vraiment) être la cop de l'Afrique
«l'atténuation aux effets du changement climatique et l'innovation en matière d'adaptation». La tenue de cet événement au Maroc,...

Afrique du Sud : Un géant aux pieds d’argile icon«Littéralement, des pieds aux yeux»
«Seigneur, conduis-moi sur la voie du salut.» Et une voix vint lui dire : Arsène, fuis les hommes et tu seras sauvé.»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com