Note de synthèse





télécharger 151.79 Kb.
titreNote de synthèse
page1/3
date de publication19.10.2017
taille151.79 Kb.
typeNote
e.20-bal.com > loi > Note
  1   2   3
FILALI Bassim

N°Matricule : M326070106 BTS Informatique de Gestion

Option Administrateur de Réseaux Locaux d'Entreprise

Promotion 2005

Note de synthèse 






Epreuve : E6R



Brevet de Technicien Supérieur en Informatique de Gestion

Tuteur : Mr Pierre Riffiod, organisateur et formateur au SSIO






Remerciements



Je n’aurais pas pu effectuer ce cursus sans la générosité et la compétence de personnes qui m’ont transmis tous les aspects du métier de technicien de maintenance et service micro-informatique. Je tiens donc à remercier :

  1. __Mr Gérard Clopin, directeur du Service du Système d’Information et d’Organisation du Centre Hospitalier Saint Jean de Dieu, de m’avoir accueilli dans son service et permis de réaliser cette formation.

  2. __Mr Claude Duveau, responsable du service informatique. Il a su m’aiguiller, m’orienter et me conseiller tout au long de mon parcours.

  3. __Mr Stéphane Roux, gestionnaire du parc informatique et Mr Sylvain Granjard, administrateur réseau et système, qui m’ont apporté quotidiennement des compétences professionnelles, techniques et relationnelles.

  4. __Mr Pierre Riffiod, organisateur et formateur qui fut mon tuteur durant ces deux années de formation, de m’avoir enseigné des méthodes de travail et transmis son expérience dans la conduite de projet. Ainsi que de m’avoir aidé à améliorer ma communication et ma gestion relationnelle.

  5. __Mme Sylvie Nardone, formatrice, d’avoir donné une dimension humaine à mon rôle de technicien.

  6. __Melle Caroline Cordier, responsable en Alternance à l’ICOGES, qui a su m’accompagner pendant ces deux années et m’offrir une excellente formation transmise par des intervenants compétents et qualifiés.


Index 

Le dispositif de soins en 2005 9

Le dispositif administratif et logistique 10

3/ Présentation du projet 20

Windows NT/98 23

Windows XP 24

Installation 24

Configuration de l’URL de secours 24

Test de validation 25

Problèmes Possibles : 25

Lors de la connexion avec le Serveur Citrix 25

Problèmes Rencontrés de manière générale 25

Solutions 25

27




Introduction

Après avoir obtenu un BAC Informatique de Gestion, j’ai décidé d’intégrer ce BTS afin de continuer à étudier ma réelle passion : l’informatique.

Je choisis de suivre une formation par alternance. En effet, celle-ci correspond parfaitement à l’exigence du marché professionnel actuel qui requiert autant d’expérience professionnelle que de compétences approfondies. Les formations d’ICOGES me paraissent les plus adaptées.

Afin de m’imprégner et de comprendre au mieux la « micro-informatique et prendre conscience de la notion de « service » dans mon futur métier, je rentre en contact avec le service informatique du Centre Hospitalier Saint Jean de Dieu (hôpital psychiatrique). Cette structure m’accueillera le temps de faire ma formation et m’apprendra une grande partie de ce que je sais aujourd’hui.

J’aborderai cette soutenance en trois parties distinctes, j’expliquerai l’organisation de la psychiatrie française et plus précisément du Centre Hospitalier Saint-jean de Dieu. Puis, j’expliquerai les différentes activités auxquelles j’ai été affecté pendant ces deux années. Enfin, je me pencherai en détail sur le projet qui domine le service d’information et d’organisation de l’hôpital à savoir : le déploiement et l’installation Citrix.



1/ Le Centre Hospitalier Saint-Jean de Dieu

1.1/ Une page d’histoire

Le Centre Hospitalier Saint Jean de Dieu doit sa création à Joao Ciudade, un libraire portugais né en 1495, qui découvre les conditions cruelles de l’hospitalisation et du traitement des malades mentaux. Il s’engage dans une vocation religieuse et créé en 1539 à Grenade Jean de Dieu en religion, le premier établissement psychiatrique de la congrégation des Frères Hospitaliers, promue Ordre Hospitalier en 1586.

En 1602 le premier établissement en France ouvrira à Paris, suivi de nombreux autres. Pour la première fois ; le 15 mars 1960 une circulaire organise la psychiatrie publique de secteur ; cela restera le mode de fonctionnement de la psychiatrie publique française.

En 1964, la capacité de l'établissement est à son maximum. Le personnel se compose : d’un psychologue, de 4 médecins-chefs et 4 internes, 263 salariés, 15 religieux et 1 400 lits. Les services demeurent sous l'autorité d'un religieux. Les premières secrétaires médicales seront recrutées en 1965.

En 1971 la politique de médicalisation des services de soins aboutit à la création de la première unité de soins spécialisée en gérontopsychiatrie. Des équipes pluridisciplinaires sont constituées de médecins, psychologues, infirmières, assistantes sociales et autres professions paramédicales. On note aussi le recrutement des premières élèves infirmières, marquant ainsi une évolution de la profession.

En 1978, On met en place une politique de déchronicisation qui entraîne une réduction progressive du nombre de lits temps plein et de places d'hospitalisation de jour : 920 lits et 66 places en 1980. On créé des structures externes dans des localités voisines pour favoriser la proximité avec les patients. Ces centres de santé mentale sont des Hôpitaux de jour, des CMP (centre Médicaux Psychologique), des CATTP* (centre d'accueil thérapeutique à temps partiel), des appartements thérapeutiques, ou autres structures de soins avec hébergement. On supprime le pécule versé aux malades. L'ordre de Saint Jean de Dieu cède le patrimoine de l'établissement qui devient propriété du Département du Rhône. Sa gestion est confiée à l'A.R.H.M. (Association du Rhône pour l'Hygiène Mentale). C’est la fin d'une époque.



* : voir glossaire

1.2/ Le fonctionnement et le mode de répartition par secteur

1.2.1/ Qu’est ce que la sectorisation ?

Le département du Rhône, comme l’ensemble des départements français fait l’objet d’un découpage géographique par zone. Ces zones appelées secteurs, peuvent, suivant la densité de population domiciliée, être de la taille d’un arrondissement ou être une subdivision. Ce découpage permet de mettre en rapport une densité de population (en moyenne 80 000 habitants) avec une équipe pluridisciplinaire de soins qui a en charge cette population. C’est donc en fonction du quartier d’habitation du patient que la notion de secteur prend son sens.

Une équipe de soins a en charge la population du quartier ou de l’arrondissement où elle est implantée. C’est la politique de sectorisation définie par les lois du 25 juillet et du 31 décembre 1985.

1.2.2/ Concernant Saint Jean de Dieu

Le Centre Hospitalier Saint Jean de Dieu est un établissement privé faisant fonction d'établissement public. A ce titre, il seul a en charge le service public hospitalier de psychiatrie et est responsable de la lutte contre les maladies mentales dans les 9 secteurs psychiatriques du Département du Rhône qui lui sont rattachés, en application de l'article L. 711.11 du Code de la santé publique (loi portant réforme hospitalière du 31.07.1991).

7 Secteurs de psychiatrie générale

2 Secteurs de psychiatrie infanto-juvénile

Ces secteurs recouvrent le sud du département et représentent une population de 519 576 habitants pour les adultes et 375 278 pour les enfants, soit 71 857 enfants de 0 à 16 ans [Source INSEE, recensement de 1999 ]

Au regard de leurs populations, les secteurs de l'hôpital Saint Jean de Dieu appartiennent à des communes en forte expansion démographique. Le recensement de 1999 donne une population totale des secteurs adultes en hausse de 5,6% par rapport à 1990. A l'exception des cantons des Monts du Lyonnais, (Mornant, Saint Symphorien sur Coise, Saint Laurent de Chamousset) ils regroupent des populations urbaines et suburbaines très denses.

Plusieurs secteurs possèdent des pôles fortement urbanisés, composés de grands ensembles de banlieue dont la population est en majorité à faibles revenus, avec des taux élevés de personnes en difficulté sociale :



  1. __. Vénissieux (Minguettes)

  2. __. Givors

  3. __. Saint-Priest

  4. __. Saint-Fons

  5. __. Grigny

  6. __. Oullins

  7. __ Pierre Bénite


Ces situations socio-économiques induisent des pathologies et une morbidité spécifiques. L'importance très grande de ces situations dans les secteurs de l'Est et du Sud du Rhône doit être prise en considération pour les besoins de notre dispositif de soins.

A noter qu'un seul arrondissement de Lyon - le 7e - fait partie de nos secteurs. Ce secteur est en forte expansion démographique: + 17 % en 9 ans. Il comprend une population extrêmement variée dont un fort contingent d'étudiants.

Au regard de leur superficie :



  1. __3 secteurs adultes sur 7 sont relativement étendus : plus de 200 km2. Le secteur G 14 des Monts du Lyonnais dans sa configuration actuelle couvrent même une superficie de 461 km2.

  2. __Le secteur infanto juvénile I 08 est, quant à lui, d'une superficie réellement excessive (906 km2). Cette superficie, conjuguée à la multiplicité des pôles de population, pose le problème de la cohérence de ce secteur. Il aurait été nécessaire d'envisager une modification de ses frontières dans le cadre du SROS 2005.






1.2.3/ Organisation institutionnelle du Centre Hospitalier Saint Jean de dieu

Pour son fonctionnement institutionnel propre, le Centre Hospitalier Saint Jean de Dieu possède les rouages spécifiques des établissements de santé privés. Il possède, en outre, une Commission de gestion qui constitue une organisation particulière à l'hôpital Saint Jean de Dieu. L'ensemble de son organisation institutionnelle s'établit comme suit :



  1. __ Un Conseil d'administration de l'Association du Rhône pour l'Hygiène Mentale présidé par: M. Antoine Martinez

  2. __ Une Commission de gestion du Centre Hospitalier Saint .Jean de Dieu. nommée par M. le Préfet du Rhône dans la forme des Conseils d'administration des hôpitaux publics à caractère départemental, présidée de droit par le Président du Conseil Général.

  3. __ Une Commission médicale d'établissement

  4. __.Un Comité d'entreprise

  5. __ Un Comité de lutte contre les infections nosocomiales

  6. __.Un Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail

  7. __.Une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQPEC)


1.2.4/ Organigrammes des structures d’activité (voir organigramme)


  1   2   3

similaire:

Note de synthèse iconNote de synthèse

Note de synthèse iconNote de synthese

Note de synthèse iconNote de synthèse

Note de synthèse iconNote de synthese

Note de synthèse iconNote de synthese 2016-2017

Note de synthèse iconNote de synthèse à partir d’un dossier sur le droit public

Note de synthèse iconNote de synthèse : La pulsatoire une solution pour nos maisons

Note de synthèse iconNote de synthese
«Veille d’entreprise et nouvelles technologies de l’information et de la communication»

Note de synthèse iconNote de synthèse portant sur le développement local et politique de la ville

Note de synthèse iconNote de synthèse et de propositions, à partir d’un dossier, portant sur un sujet d’économie






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com